JP Hubsch
Jean-Philippe Hubsch, Grand-Maître du Grand Orient de France.

Le discours d’installation de Jean-Philippe Hubsch

Par Géplu dans Divers

Vendredi matin, après sa reconnaissance par le Convent, le nouveau Grand-Maître du Grand Orient de France Jean-Philippe Hubsch s’est plié au rituel du discours d’installation. Un exercice très convenu devant les 1 300 délégués des Loges de l’Obédience, et dans lequel il devait exposer sa vision de l’obédience et ce qu’il compte faire durant son mandat. 

Dès ses premiers mots JPH prévient : Je suis un homme libre, je n’appartiens à aucun courant. Je suis issu de vos rangs et je serai toujours à l’écoute des membres du Grand Orient de France, de nos loges et de toutes nos instances. Pour me décrire, je citerais Victor Hugo quand il écrivait : « Je crois ce que je dis, je fais ce que je crois ». Il rappelle ensuite que Le monde dans lequel nous vivons est instable, y compris à l’intérieur de l’Europe. Il insiste sur le fait que les partis extrémistes de droite et de gauche sont présents dans de nombreux pays, dont le nôtre, et les prochaines élections européennes seront celles de tous les dangers pour la survie de nos institutions communes. Les Francs-Maçons devront être présents et actifs lors de ces élections qui, malheureusement, passionnent peu nos compatriotes. J’appelle les loges à travailler sur le devenir des démocraties en Europe et à inviter à la mobilisation autour de ces élections pour barrer la route aux extrémistes de tous bords.

Après le rappel de ce contexte national et international tendu, il s’est demandé Quels sont les grands enjeux pour le Grand Orient de France ? Il en voit sept, sept enjeux qui seront ses priorités. Le premier étant celui de la laïcité et de la RépubliqueLe Grand Orient de France doit continuer à être le référent de la défense de la laïcité et des valeurs de la République. La laïcité, celle de la loi du 9 décembre 1905, est attaquée de toutes parts (…) la confusion entre le spirituel et le temporel est dangereuse et il appartient aux pouvoirs publics de garantir le caractère indivisible, laïque, démocratique et social de notre République. (…) j’aimerais cette année que nous nous penchions sur le devenir de l’école de la République, en faisant de la journée Jean Zay en 2019 un évènement national (…).

Le deuxième est une question sur laquelle il propose de réfléchir cette année dans les loges : Quel est le sens de l’engagement maçonnique au XXIème siècle ? Le troisième, en suite à la position instable du monde évoquée dans son introduction, est celui de la politique internationale du GODF. Il souhaite rédiger un « livre blanc » à destination des Loges, véritable feuille de route autant que document pédagogique. Le quatrième enjeu est celui de l’organisation et du fonctionnement du Grand Orientdepuis plus de 10 ans, la courbe d’évolution du nombre de loges dépasse très nettement la courbe d’évolution de nos effectifs. (…) Il me paraît donc indispensable de mettre en place un moratoire sur la création de nouvelles loges (…) Le cinquième est celui de la solidarité, le sixième est celui de la Culture, et enfin le septième, le dernier pour respecter symboliquement les 7 points de la maîtrise, est celui du recrutement et, au-delà, du renouvellement et de la transmission.

Et il conclut : Le Grand Orient de France est la principale Obédience libérale maçonnique au monde, soyons dignes d’en être membres, soyons fiers de le représenter. Ensemble, avec vous toutes et vous tous, nous continuerons de porter haut et fort les valeurs du Grand Orient de France !

Téléchargez ici le discours complet de Jean-Philippe Hubsch.

Rappelons enfin que, à la différence de ses deux prédécesseurs immédiats Christophe Habas et Philippe Foussier, Jean-Philippe Hubsch n’est qu’à sa deuxième année de présence au Conseil de l’Ordre ce qui lui donnera la possibilité d’effectuer l’an prochain, si ses pairs le réélisent, une seconde année de Grande-Maîtrise, lui donnant ainsi plus de temps pour la réalisation de cet ambitieux programme.

samedi 25 août 2018 52 commentaires
  • 52
    Biobrute 28 août 2018 à 15:25 / Répondre

    Quelle énergie passée à vilipender ou soutenir un nouvel élu et son discours d’installation…N’avez-vous pas mieux à faire, vous qui vous targuez de faire progresser l’humanité ? Puisque de nombreux FF.·. semblent avoir du temps à passer sur ce genre de sites internet, pourquoi n’utiliseraient ils pas ce temps pour transmettre leur sagesse à d’autres, jeunes ou moins jeunes ? Ou même à distribuer des repas ? Ou des cafés ?
    Désolé, mais j’ai pour ma part très peu de temps (contrairement à la majorité des FF et SS de Fr et de Nav. car je ne suis pas retraité…), et cette avalanche de commentaires ( certains de bonne tenue, d’autres sans aucune espèce de) m’a passablement énervé. Mettez y sur le compte de la jeunesse et d’une pierre avec encore beaucoup d’aspérités…

  • 48
    Jacques BECUWE 28 août 2018 à 07:26 / Répondre

    Le poisson du marigot ne connaît ni la liberté ni les plaisirs du poisson de mer…. FRAT.

  • 43
    Michel König 27 août 2018 à 19:31 / Répondre

    Ma très chère soeur (Je dis ma sœur, parce que comme tu es manifestement du DH, j’ai 7 chances sur 10 que tu sois une sœur), je n’en doute pas mais je pensais à ce dialogue d’Audiard dans « 100.000 $ au soleil » Quand les types de 130 kg parlent, les types qui font 60 kg les écoutent.

    • 44
      Désap. 27 août 2018 à 20:27 / Répondre

      Mouais ………………………………..
      sauf chez les Sumos où 7 fois sur 10 c’est le type de 60 kilos qui sort celui de 130.
      Mais il y a mieux : ce commentaire 43 nous informerait donc qu’au GO on penserait que la taille ferait
      l’efficacité ?
      Brumaire doit être morte de rire ! 😂😂😂 et moi avec.

      • 46
        Michel König 27 août 2018 à 23:21 / Répondre

        En tout cas on le pense au DH puisque il y a des grands (très grands) commandeurs et des petits (tout petits) commandés.

    • 45
      Brumaire 27 août 2018 à 22:06 / Répondre

      Effectivement, Brumaire est une soeur.

      C’est plutôt: « Aujourd’hui, les diplomates prendraient plutôt le pas sur les hommes d’action; l’époque serait aux tables rondes et à la détente.
      Hein, qu’est-ce-que t’en penses? »
      (Les Tontons)

      • 47
        Michel König 27 août 2018 à 23:25 / Répondre

        Quand un diplomate dit oui ça veut dire peut-être et quand il dit peut-être ça veut dire non, mais s’il dit non ce n’est plus un diplomate.
        Mais quand une sœur du DH dit non, ça veut dire peut-être et quand elle dit peut-être ça veut dire oui, mais si elle dit oui, ce n’est plus une sœur du DH.

        • 50
          Brumaire 28 août 2018 à 08:54 / Répondre

          Chez moi, il n’y a qu’un mot qui dit oui, c’est oui.
          Dans Franc-Maçon, le premier mot est aussi important que le deuxième.

  • 36
    Brumaire 27 août 2018 à 09:08 / Répondre

    « Ne pas faire de nombre »: le nouveau GM s’inscrit dans une logique louable, en faveur de la qualité, mais en paroles seulement, car il magnifie auparavant l’action de son prédécesseur D.Keller …
    Il va avoir du mal avec tous ceux qui l’entourent, y compris avec les juridictions satellites du GODF qui, je cite, « veulent râtisser large »; le plus beau, si on peut dire, ayant été la soi-disant mixité du GODF. Le GODF n’est pas mixte: les loges peuvent, si elles le veulent, initier des femmes, affilier des SS, mais c’est tout, et la mixité n’est pas une obligation dans les loges du GODF.

    • 39
      Michel König 27 août 2018 à 10:46 / Répondre

      C’est exact, mais le GODF n’est pas mixte, il est « sans genre », c’est-à-dire que l’obédience ne peut imposer à ses loges une quelconque orientation en matière du choix des initiés, y compris liée au genre.
      Le GODF est une fédération de Loges dans laquelle la liberté est la règle et la contrainte ne peut résulter que de la loi de l’obédience, approuvée par le législatif, cela à l’inverse d’autres obédiences où la structure pyramidale de REAA se confond avec celle de l’organisation des pouvoirs.

      • 40
        Brumaire 27 août 2018 à 12:50 / Répondre

        Pour être président d’un Conseil national ou fédéral,donc, l’équivalent du GM du GODF, au DH, il suffit d’être Maître.
        Pour être Grand Commandeur (REAA), il faut, au DH, être 33°, comme dans toutes les juridictions du monde.
        Alors,arrêtez de dire, d’écrire, ce qui n’est pas!

        • 41
          Michel König 27 août 2018 à 17:19 / Répondre

          Et quand le Grand Commandeur appelle le petit Commandeur (le Président du Conseil National), ils se disent quoi?

          • 42
            Brumaire 27 août 2018 à 17:53 / Répondre

            Mon Frère,le président du CN (l’équivalent de votre GM) est le président de la fédération.Le reste est une affaire de personnes, et ce n’est pas plus mal qu’ils s’entendent, ou alors, qu’ils aillent retailler leur grosse pierre dans leur loge.

  • 35
    Désap. 27 août 2018 à 00:42 / Répondre

    A propos de la tenue du maçon en Tenue, il me semble qu’il y a quelque chose dans le Régulateur 1801, édité par … le GODF !

  • 28
    jodel 26 août 2018 à 17:11 / Répondre

    Déjà 26 commentaires,…. critiques, désaccords, digressions, persifflages? ( quelle tenue en tenue, liste des partis extrémistes de gauche ou de droite, … ) qui semblent donner raison à notre nouveau G.M quand il nous invite dans le septième enjeu…. »Avant d’accueillir de nouveaux Frères ou de nouvelles Sœurs, assurons-nous d’abord que nos Maîtres soient bien formés. »
    Nous sommes au GODF. La pluralité des points de vue et de l’expression est respectable. Je pense cependant qu’un peu de hauteur et de profondeur dans nos réflexions ne nuirait pas au sens que l’on veut transmettre de notre engagement

  • 26
    Michel König 26 août 2018 à 12:10 / Répondre

    Un bon discours sur et dans la continuité. C’est à tout prendre plus positif que le gars qui vient vous dire, « je vais tout changer » (avec comme sous-entendu « vous n’avez rien compris »).
    Une bourde cependant et un oubli.
    La bourde c’est de parler « de nos frères musulmans » parce que d’abord ce syntagme fait penser à tout autre chose que la Franc-Maçonnerie, mais surtout parce qu’en Loge il n’y a que des frères, qu’ils soient catholiques, protestants, juifs, bouddhistes etc.. »Et c’est très bien ainsi » comme disait Ruyard Kipling.
    L’oubli, c’est de ne pas avoir parlé des autres obédiences adogmatiques. Bien sûr le discours du GM du GODF est à destination principale du GO. Mais quelques phrases pour évoquer les relations avec ces obédiences auraient été les bienvenues. (Un 8ème point ?)

    • 38
      Brumaire 27 août 2018 à 10:41 / Répondre

      Et il n’y a pas de SS musulmanes ??? pourtant, elles existent !

  • 14
    Luce 25 août 2018 à 21:39 / Répondre

    Et pourquoi pas les colonnes de BUREN….Assorties au pyjama!!!!

    • 17
      Quid 25 août 2018 à 22:05 / Répondre

      Cela ferait alors …Mitard!

  • 12
    Quid 25 août 2018 à 21:12 / Répondre

    La tenue de rigueur d’un franc-maçon est un costume noir chemise blanche et cravate noire.
    Le Grand Maitre semble l’avoir oublié.
    Bientôt les frères viendront en loge en pyjama.

    • 13
      Jules 25 août 2018 à 21:30 / Répondre

      Et pourquoi pas le smoking et noeud pap tant que tu y est ?
      Au GO ce n’est pas l’aparence qui compte. Fort heureusement il y a plus important…

      • 15
        Quid 25 août 2018 à 21:41 / Répondre

        Oui l’apparence s’écrit correctement.
        C’est important.

        • 19
          Jules 26 août 2018 à 00:29 / Répondre

          ok Quid, j’ai fait une coquille. Apparence prend bien sûr 2 P.
          Mais réagir sur la forme plutôt que sur le fond montre bien la profondeur de ton propos.
          Je ne sais où tu pratiques, mais il n’y a pas de « tenue de rigueur » au GODF. On n’est pas obligé de s’habiller en croque-mort pour y travailler. La tenue vestimentaire des frères, et des sœurs maintenant, est laissée à l’appréciation de chaque loge, et la grande majorité se contentent de demander une « tenue correcte ». Ce qui laisse beaucoup de liberté(s)…

          • 20
            Quid 26 août 2018 à 03:34 / Répondre

            Les vêtements que je porte pour me rendre en Loge sont-ils à la hauteur du respect que je dois aux autres membres ? Cette question quelque peu oubliée, laisse la voie au GO maintenant à des tenues vestimentaires surprenantes et qui peuvent étonner, donnant raison aux obédiences qui ont adopté une tenue uniforme en signe d’égalité.
            Une réunion maçonnique se nomme : Tenue ! C’est déjà un indice.
            Laisser trop de liberté, sur le sujet, c’est assurément prendre bien des risques.
            Évidemment, être habillé en tenue de randonnée type quechua n’empêche pas de réfléchir, mais est-ce souhaitable pour autant ….

            • 37
              biobrute 27 août 2018 à 10:07 /

              Vous n’êtes pas membre de la fraternelle naturiste vous ?

    • 16
      Quid 25 août 2018 à 21:46 / Répondre

      Oui l’apparence compte.
      Et s’écrit correctement.
      C’est important

      • 27
        Aubry mireille 26 août 2018 à 13:32 / Répondre

        À la GLFB le problème ne se pose pas mais lors de nos tenues de cérémonies nos frères sont acceptés avec si « possible »smoking et noeud pap

    • 25
      lazare-lag 26 août 2018 à 10:01 / Répondre

      La tenue de rigueur est un costume noir chemise blanche et cravate noire…
      Certes, mais dans quelle obédience, dans quel rite? Sur la base de quels préceptes?
      Je suis au G.O.D.F., depuis bientôt 20 ans, pratique le R.E.A.A., et je n’ai jamais revêtu une telle tenue (vestimentaire) en tenue.
      Suis-je pour autant moins franc-maçon qu’un autre?
      J’ajoute que, lorsque j’occupe des fonctions à l’Orient, je cravate systématiquement.
      Et celà dit, je partage assez ton commentaire n°20 sur une meilleure « tenue » à avoir en loge.
      Après tout, cela participe aussi du respect des autres et de soi-même.

      • 29
        Désap. 26 août 2018 à 19:47 / Répondre

        Moi je dis, par temps de fortes chaleurs comme au mois de juin : un bon string, une paire de tongues, un tablier et une cravate quand on est à l’Orient, et hop on ouvre !!
        😂😂😂
        Et la tradition, le respect des règles ? C’est ringard tout ça !

        • 31
          lazare-lag 26 août 2018 à 22:09 / Répondre

          Trop regardé la couverture des « Cahiers de vacances du Franc-Maçon » pendant l’été?
          (désolé, pas d’émoticones à ma disposition pour souligner l’humour…)
          P.S. (humoristique aussi, et je ne m’en excuse pas): par fortes chaleurs, le noeud papillon peut-il s’improviser ventilateur?
          Fraternel décalage et fraternelle (auto?)dérision.

        • 33
          Jules 26 août 2018 à 23:13 / Répondre

          La Tradition, le respect des règles ?….
          Lesquelles ? Les tiennes sans doute, bien sûr les seules valables…
          Le GO est l’une des plus ancienne obédience maçonnique et en tout cas celle qui peut le plus sérieusement revendiquer l’héritage des premiers maçons opératifs de 1717.
          Ses règles et sa tradition en valent donc certainement beaucoup d’autres, la plupart moins « historiques ».

          • 34
            Désap. 27 août 2018 à 00:33 / Répondre

            Décidément, après « aparence » voilà maintenant « les premiers maçons opératifs de 1717 », ce qui fait deux coquilles 😄😄 on cultive.
            Allez, un peu d’humour mon jeune Frère, l’exemple se trouve chez notre TCF Lazare-Lag.
            PS : si je suis des maçons qui contestent et regrettent les décisions prisent en 1877, je fais partie de ceux qui respectent sans réserve le GODF.

    • 32
      Pier Kirool 26 août 2018 à 22:53 / Répondre

      Non non vous vous trompez

  • 11
    Luce 25 août 2018 à 21:11 / Répondre

    Le GODF…un état dans l’état…

  • 8
    HRMS 25 août 2018 à 20:43 / Répondre

    On a donc a faire a un croyant ! DISCOURS AFFLIGEANT ;

    • 10
      Géplu 25 août 2018 à 20:55 / Répondre

      1) – Où vois-tu que c’est un « croyant » ?
      2) – Le cas échéant, en quoi cela te gêne-t-il ?…
      Chacun au GODF n’est-il pas « libre de croire ou de ne pas croire » ?….

      • 18
        HRMS 25 août 2018 à 22:44 / Répondre

        De la part d’un GM, je dis bien d’un grand maître qui plus est du GODF, je dis bien du GODF,annoncé ex-cathédra «Je crois ce que je dis, je fais ce que je crois » est d’une insane inconsistance et inconséquence sur l’illusion de la parole, qui indiquerait que la taille silencieuse au grade d’apprenti n’a visiblement pas donné le résultat attendu… dégénérescence de l’initiation, faiblesse de la transmission… Mais rien ne nous étonne plus sur la façon avec laquelle se programme la  » bricolade » d’un GM au GODF .

  • 5
    Glorieux 25 août 2018 à 16:39 / Répondre

    Très dommage, à l’heure de l’anthropocene avéré, qu’il n’y ai aucune préoccupation par la gouvernance de notre GODF du plus grand défi de l’humanité que sont les transitions environnemtales et leurs lots d’inégalités sociales ! FRAT

    • 21
      Jacks 26 août 2018 à 08:46 / Répondre

      Tôt ou tard la transition écologique deviendra la priorité absolue et le GO devrait prendre les devant pour le bien de tous. Si il y’a bien un combat juste, légitime, Intemporel et Universel c’est bien celui-là. Une fois les vraies projets en marche les gens sauront pour qui voter, librement et justement.
      PS : le 15 septembre sera la journée mondiale du nettoyage de la planète : cherchez et trouvez comment participer si vous n’avez rien de plus important à faire le 15 !

      Et n’oubliez pas de vous aimez les uns les autres bande de vieux grincheux ! Kisss!

    • 24
      lazare-lag 26 août 2018 à 09:28 / Répondre

      Je ne connaissais pas ce terme d’anthropocène.
      Merci de me faire découvrir une pierre de l’édifice. Autant sur le plan sémantique qu’évidemment sur ce qu’il signifie.

    • 49
      Quid 28 août 2018 à 07:51 / Répondre

      Pour l’heure nous sommes dans l’holocène, l’anthropocène attendra.

  • 4
    POLIS 25 août 2018 à 15:42 / Répondre

    POLIS
    Je souhaiterais connaitre tous les noms des partis politiques d’extrême droite et d’extrême gauche

    • 6
      Pier Kirool 25 août 2018 à 19:02 / Répondre

      Bonjour
      Vous n’etes probablement pas au bon endroit. Essayez Google ?

    • 22
      Jack 26 août 2018 à 08:55 / Répondre

      Question naturelle quand on lit ce qu’on lit. C’est le ministère de l’interieur qui se charge de qualifier les parties. La réponse se trouve donc sans doute sur le site du l’intérieur.

  • 3
    deriemont 25 août 2018 à 14:07 / Répondre

    Je suis en désaccord à peu près sur tout le contenu du discours de Jean Philippe HUBSCH mais je lui reconnais le droit de nous les proposer à condition que l’on puisse ouvrir un débat. Ceci met en tous les cas en évidence une difficulté dans le fonctionnement actuel de nos institutions : Nous ne votons pas pour un programme mais pour un homme ou une femme qui sera entouré de Conseillers qu’il n’a pas choisi et avec laquelle il a du établir des compromis pour obtenir leur contribution à son élection.
    Mais reprenons le discours. la campagne électorale des européennes n’est pas encore ouverte que déjà on nous invite à « bien » voter. Pas de partis extrémistes de droite comme de gauche ! Or le paysage politique à changé ces dernières années. Ou commence l’extrême droite ? Le RN est il toujours un parti « neo nazi » ? que faire des Patriotes et de Debout la France ? Mettre dans le même « panier » l’extrême droite et l’extrême gauche a t’il un sens ? Ou commence l’extrême gauche ? Les Insoumis sont ils d’extrême gauche ? et les Communistes ? Que veut dire populisme ? Ne peut-on pas être souverainiste et être progressiste ? Toutes ces question méritent selon moi des débats plutôt que des a priori ?
    Sur la Laïcité, ne faut il pas s’interroger sur une révision destinée à « durcir » cette loi quand on constate que le compromis concédé par Jaurès et Briand permet un prosélytisme religieux portant atteinte à l’ordre public. Il ne suffit peut-être pas de dire : « la loi de 1905, toute la loi de 1905, rien que la loi de 1905″. Et si Emile Combes et Georges Clémenceau avaient vu juste en prévoyant de limiter à l’espace privé le port de signes religieux ostensibles.
    On nous parle ensuite de politique internationale du GODF. Elle est bien sur nécessaire et nous relations avec des Puissances maçonniques étrangères sont bien sur à renforcer. Mais créer et implanter des Loges du GODF à l’étranger n’est il pas en contradiction avec note vocation. Un Grand Orient contrairement à un Grande Loge est défini par un espace géographique. Telle Loge est à l’Orient de xxx . L’obédience est à l’Orient de France, alors soit nous changeons notre appellation et nous nous transformons en Grand Orient du Monde, soit nous revenons à plus de cohérence d’autant que les motifs officiels énoncés sont :  » La politique internationale du GODF …….. me parait indispensable …….. pour la diffusion de nos valeurs universalistes et humanistes ». Ces mots sont à peu près les même que ceux de Jules Ferry faisant l’apologie du colonialisme en vue de répandre les bienfaits de la civilisation au reste du monde !
    Le nouveau Grand Maitre nous parle aussi d’organisation et exclu toute évolution de nos structures vers une régionalisation. Cela mérite au moins un débat.. Nous venons de passer de 35 Conseillers à 37, à ce rythme nous aurons un jour 40, 45 voire 50 Conseillers. Est ce bien raisonnable ? Le moratoire sur la création de Loge ne peut être une réponse définitive.
    Sur la Culture nous sommes d’accord. C’est un enjeu très important et Pierre Mollier est « the right man at the right place »

    • 7
      Pier Kirool 25 août 2018 à 19:03 / Répondre

      Nous ne votons pas pour le GM.

      • 9
        deriemont 25 août 2018 à 20:49 / Répondre

        Si votre Loge ne débat pas du Conseiller de l’Ordre à élire dans votre Région et si une fois élu votre délégué à la Région ne débat pas du vote du Conseiller élu au Conseil de l’Ordre, alors effectivement vous n’êtes pour rien dans l’élection du Grand Maitre et c’est dommage. L’élection au suffrage indirect n’exclut pas le rôle des Frères.

        • 23
          lazare-lag 26 août 2018 à 09:19 / Répondre

          Réponse commune à 7 et 9.
          N’auriez-vous pas raison un peu l’un comme l’autre?
          Certes, l’élection au suffrage indirect n’exclut pas le rôle des Frères, mais justement étant indirect, ce suffrage n’amoindrit-il pas la portée du rôle des Frères?
          Plus on met de strates ou de tranches électives et plus ne dilue-t-on pas l’expression du Frère, ou de la Soeur d’ailleurs, électeur?
          D’ailleurs, et tu le dis dès le début, en termes d’élection, c’est la Loge qui s’exprimera au niveau régional, pas chacun des frères et soeurs qui la composent.

    • 30
      Brumaire 26 août 2018 à 21:49 / Répondre

      Créer des loges dans le monde (à l’étranger pour la France…)c’est le travail du DROIT HUMAIN depuis la fin du XIX° siècle.
      Quand on voit comment le GODF s’occupe de ses loges « à l’étranger », on ne peut que constater son colonialisme à peine déguisé.
      Que fera le nouveau GM???

      • 51
        Pier Kirool 28 août 2018 à 11:07 / Répondre

        Je ne pense pas que « colonialisme »puisse qualifier une démarche d’émancipation humaniste.

  • 2
    hector 25 août 2018 à 11:40 / Répondre

    AAAAHHHHHH ! ! ! ! !
    Que c’est beau ……

  • 1
    Mai 68 25 août 2018 à 10:14 / Répondre

    L’acrobatie envisagée par le GO ne change heureusement pas : aspirer à l’universalisme mais en étant spécifique… c’est la quadrature du cercle de notre ordre initiatique.

    PS : Bravo pour la nécessaire limitation du nombre de LL pour des raisons certes philosophiques mais aussi financières (car la SOGOFIM doit gérer ce jour quelques 120 Temples …).

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
luctus sit Donec mi, fringilla id id, Donec eget quis,