Sceau de la GL-AMF

La GL-AMF accueille les Loges de Recherche francophones

Par Géplu dans Divers

Un communiqué de la GL-AMF
.

La Loge Nationale de Recherche de L’Alliance (LNRA) s’intègre dans le concert des Loges de Recherche francophones, comme l’a souhaité le VF Jean-René DALLE, dès son Installation comme Grand Maître de la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française.
Elle accueillera, lors du 6ème Congrès national de la Grande Loge le 22 septembre 2018 au Palais des Congrès de Bordeaux, au cours d’une cérémonie solennelle, le Groupe de Recherche Alpina et d’éminents représentants des Loges de recherche françaises.

◼ A l’ordre du jour, présentation de Travaux,

– par Christophe CALAME du Groupe de Recherche Alpina, sur le thème « Nous ne sommes plus dans le temps profane »
– et par Francis BARDOT, Délégué national à la Formation de L’Alliance, sur « L’Initiation pour quoi faire ? »

◼ Interviendront également sur la recherche maçonnique, son actualité et ses perspectives,

– Roger DACHEZ, historien, Président de l’Institut Maçonnique de France, Grand Maître des Loges Nationales Françaises Unies,
– Jean-Laurent TURBET, historien, VM de la Loge de Recherche « Jean Scot Erigène » de la GLDF,
– et Dominique FREYMOND, Président du Groupe de Recherche Alpina (GRA).

◼ Le VM de la LNRA, le VF Jean DUMONTEIL, accueillera les représentants

– de la Grande Loge Indépendante de France (GLIF) le TRF Jean-François BUHERNE, Grand Maître, accompagné du TRF Alexandre DOUENIAS, Président du Haut Conseil,
– de la Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra (GLTSO) le TRF Pascal BEFRE, membre du Grand Collège,
– et de la Grande Loge de France (GLDF) le TRF Louis VIAL, VM de la Loge de recherche « Etienne Morin – Georges Marcou » à l’Orient de Bordeaux, Secrétaire de la Loge « Marquis de La Fayette ».

Téléchargez le communiqué de la GL-AMF : GLAMF-LNRA-Bordeaux 22 sept .

mercredi 19 septembre 2018 7 commentaires
  • 6
    MASSENGO A. 20 septembre 2018 à 10:48 / Répondre

    Salut
    Les réactions véhémentes de certains FF sont indignes de la façon de s’exprimer d’1 franc -maçon.
    On se croirait dans le monde profane
    Je pense qu’1 maçon doit s’exprimer avec tact mesure et courtoisie.
    J’aimerais savoir aussi pourquoi la GLNF et la Grande Loge Unie d’Angleterre soutiennent les Grandes Loges de certains pays francophones dont les Grands Maîtres sont des présidents dictateurs , voir sanguinaires , staliniens .
    C’est le cas par exemple de Sassou Nguesso au Congo Brazzaville ( voir sur les moteurs de recherche  » dictature au Congo Brazzaville »
    Le même accusé de génocide( 1 livre vient de paraître ou paraîtra sous peu intitulé : Génocide des Laris au Congo Brazzaville.
    Que font les autres Grandes Loges d’ici ?
    Tout cela c’est la France’Afric …
    Bien fraternellement !

    • 7
      joab's 24 septembre 2018 à 18:14 / Répondre

      En fait, comme tu le mentionnes, les relations entre GL sont essentiellement basées sur des questions d’interets politiques.
      Ainsi, par exemple, lorsque la GLNF etait sous administration judiciaire la GLUA a refusé de s’impliquer dans les affaires internes de la GLNF.
      Ainsi lorsque la GLNF se targue de la reconnaissance de GLUA comme un gage de « moralité » retrouvée, c’est ridicule.
      Concernant le refus de maçons à reagir contre ces derives, n’oublions pas que justement les dirigeants (pas seulement de la GLNF) cultivent des convenances desastreuses qui interdiraient des critiques de leurs actions.
      Les mêmes qui d’ailleurs s’autorisent des critiques virulentes à la personne du FM.
      Ainsi par les « accords Lafayette », au GO on a choisi de se boucher le nez, les oreilels sur les derives de la GLNF au nom d’une pretendue courtoisie, mais surtout plus clairement de manoeuvres obedentielles.
      Celà est désolant et nous sommes bien trop indulgents, indulgence qui aboutit à perpétuer les derives.
      Si au lieu d’une soumission silencieuse, les FF de la GLNF réagissaient avec fermeté ces derives cesseraient.
      Les «  »n’oublies pas que tu es dans un ordre » sont une autre perversion innaceptable … la premiere valeur de l’Ordre maçonnique, y compris à la GLNF etant la liberté d’expression.

  • 4
    Charles G. 19 septembre 2018 à 10:58 / Répondre

    Déjà le titre « LES loges de recherche francophones ». Non, pas les, quelques. C’est quoi cette façon de s’approprier toute le franc-maçonnerie quand on prend bien soin de n’inviter que ses copains. Ne sont pas présents ni le GODF, ni la GLNF, ni le DH, ni la GLFF, ni, ni…. En fait il y a plus d’absents que de présents.
    .
    Quant aux prétentions de JL Turbet, appelé communément « la voix de son grand-maître » tant il est le laudateur traditionnel des GM de la GLDF quels qu’ils soient à se présenter comme « HISTORIEN », ça ne peut effectivement que plomber un peu le sérieux de cette réunion. Historien de quoi ? Quelle qualification à ce frère, quelles contributions et publications remarquables à son actif ?…

    • 5
      Emmanuel 19 septembre 2018 à 15:55 / Répondre

      Et qu’est ce que ça peut bien vous faire…
      le GL-AMF est libre d’inviter qui elle veut et chacun est libre d’accepter ou de refuser l’invitation.
      Ca vous retire quelque chose???

  • 3
    augustin1813 19 septembre 2018 à 10:39 / Répondre

    Pourquoi toujours ces attaques gratuites contre la GLDF? Des « historiens » ou « pseudo-historiens », il y en a partout. Ce qui est consternant et indigne de la maçonnerie, c’est surtout de telles attitudes qui donnent une image déplorable de la maçonnerie française. C’est dommage, et je le regrette.
    Je précise que je ne suis pas membre de la GLDF; d’ailleurs, je ne suis « même pas » Français. Je vois cela de très loin!

  • 2
    brubsbeck 19 septembre 2018 à 10:19 / Répondre

    Après la « chaire de criminologie » du F.°. Alain, la maçonnologie, « discipline de réflexion qui étudie la franc-maçonnerie avec les méthodes de la recherche universitaire » (wikipédia).
    On s’écoute…(mais rassurons nous, ça reste entre nous)

  • 1
    Désap. 19 septembre 2018 à 09:10 / Répondre

    « Historien » doit être un grade à la GLDF.
    Si c’est effectivement le cas, il serait plus que nécessaire de le préciser, ou bien souhaitons que le GM Charuel qui a sillonné la France sur le thème « La Franc-maçonnerie du 21è sc. » n’ait pas oublié de préciser à son auditoire que cela rime avec mythomanie.
    On s’étonne de ne pas être pris au sérieux par nos élus ?
    On s’étonne qu’universitaires, scientifiques, intellectuels désertent nos colonnes ?
    On s’étonne d’un nombre croissant de démissions après cinq ans de pratique ?
    Mais quel Universitaire ou Normalien accepterait de siéger aux cotés d’un hurluberlu qui usurpe son titre ?
    Tout ceci est consternant et indigne de la Maçonnerie, une injure en somme.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
nec dictum luctus tristique consequat. id, ut elit. ipsum tempus