Pozarnik

Alain Pozarnik interviewé par Jacques Carletto

Par jissey dans Contributions

Alain Pozarnik a été Grand Maître de la Grande Loge de France de 2004 à 2006. Auteur d’un ouvrage sur l’Aïkido, il a également publié aux Editions Dervy une douzaine d’ouvrages sur les processus d’évolution maçonnique au sein du Rite Ecossais Ancien et Accepté dont le Best seller : Mystères et actions du rituel d’ouverture en loge maçonnique.

Son nouvel ouvrage, Philosophie, méthode et pratiques initiatiques (480 pages) revient sur la méthode initiatique et sur ses pratiques qui sont distillées en 5 chapitres et dévoilées dans les 2 derniers.

Au lecteur de décrypter dans les rituels maçonniques les propositions d’ascèse et d’appliquer pour lui-même, et à son niveau de compréhension, une gamme d’exercices pratiques tenus, jusqu’à ce jour, sous le boisseau de la confidentialité. Des secrets logiques, analogiques et intuitifs indispensables à toute personne – profane ou initiée – désirant poursuivre l’évolution darwinienne de l’homme.
.

Philosophie, méthode et pratiques initiatiques, aux Editions Dervy, chez Amazon ou de préférence dans la librairie la plus proche de votre domicile. ISBN : 979-1024202839

dimanche 23 septembre 2018 1 commentaire
  • 1
    Désap. 24 septembre 2018 à 16:07 / Répondre

    La Réalité est le plan de réalisation de la Manifestation universelle, elle est une des déclinaisons de la Vérité, c’est l’ « existence ».
    L’Etre est le Principe de la Manifestation, il est notre Principe dont les deux pôles sont l' »essence » et la « substance ».
    La « substance » est Matière, l' »essence » notre égo, l’ensemble conditionne notre existence dans la réalité.
    De même qu’il est incohérent de chercher à se défaire de la substance, il est parfaitement illusoire d’imaginer se défaire de l’égo.
    Il est en revanche nécessaire de le dépasser de sorte de ne pas être prisonnier de la Réalité et se donner une possibilité d’approcher, voire d’accéder à la Vérité, non par curiosité, ni par vanité ou tout autre raisons guidées par l’égo, mais parce que c’est le seul plan où le terme « liberté » ait un sens.
    Je partage l’avis de notre Frère, le retour dans le Cabinet de Réflexion est le meilleurs vecteur maçonnique pour dépasser l’égo. Mais à mon sens il ne devrait s’agir que du Cabinet de Réflexion et non celui-ci ramené à l’introspection. Dépasser l’égo c’est « se dépasser » pour placer la réflexion sur le plan de l’Etre, c’est à dire sur le plan des Principes universels.
    Je crains que l’introspection ce soit tourner autour de nous même et qu’elle nous ramène, quoique l’on fasse, invariablement à l’égo. L’Homme ne peut trouver sa place qu’à partir du moment où il sait où il se trouve, qu’à partir du moment où il comprend ce qui l’entoure ; la compréhension de soi-même vient en dernier, comme un complément ou une confirmation parce que nous sommes de la même « essence » et de la même « substance » que ce qui nous entoure, avec ceci de différent et d’avantageux que nous voyons ce qui nous entoure, et alors que nous ne nous voyons pas et qu’ainsi nous ne pouvons que nous interpréter avec toute l’illusion que cela comporte, c’est là la possibilité objective, complète et exacte de nous comprendre.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
commodo in venenatis, sem, leo leo. eleifend porta. diam