La decroyance

La Décroyance…

Par Géplu dans Divers

Ce mardi 11 décembre, à 20h au Karbone, MJC Monplaisir, 25 avenue des Frères Lumières à Lyon, sera donnée une conférence « gesticulée » de Jean-Philippe Smadaja, organisée par le Collectif Laïque Auvergne Rhône Alpes.

Tarif plein 11 €, réduit 9 €, réservations : 06 06 62 48 71

 

 

lundi 10 décembre 2018 20 commentaires
  • 20
    NEGRIER 29 décembre 2018 à 15:24 / Répondre

    Jusqu’à la fin du I° siècle de notre ère les rédacteurs de l’Ecriture avaient utilisé des symboles pour codifier le contenu de leur « voir » (I Samuel 9,9) grâce auquel ils avaient compris l’expérience de la vie. Ce « voir », qui est une faculté complexe car il réunit l’ensemble des pouvoirs cognitifs de l’être humain comme les instincts et la raison, René Guénon l’appelait « intuition intellectuelle ». Or une double révolution intervint au II° siècle de notre ère :
    1. La science traditionnelle des symboles n’étant plus transmise ni par conséquent comprise, les lecteurs de l’Ecriture se mirent à en faire une lecture littérale et non plus symbolique.
    2. Cela eut pour effet que les gens aboutirent à des représentations irrationnelles et pour tout dire fantastiques comme les notions de miracles et de surnaturel qui, naturellement, n’existaient pas dans les passages symboliques de l’Ecriture interprétés symboliquement comme il se doit.
    Ce sont ces représentations irrationnelles et surnaturelles qui conduisirent l’entendement des fondamentalistes à croire en ces illusions trompeuses, cette croyance se substituant alors chez eux à ce qui avait lieu avant le II° siècle et qui n’était pas la croyance de l’entendement en la lettre de l’Ecriture, mais au contraire la confiance (foi) de la volonté en ce que l’entendement comprenait rationnellement grâce à son « voir ». Cette confiance de la volonté en ce que l’entendement comprend rationnellement avec son « voir » consiste à adhérer de toute sa volonté, à se fier de toute sa force à ce que le « voir » lui représente de rationnel parce que cette représentation lui vient de son expérience personnelle de la vie et que l’entendement sait que l’expérience ne ment pas et dit la vérité, ce qui permet à la volonté de se fier à cette vérité que l’entendement a reçue de son expérience de la vie.
    La « croyance de l’entendement en la lettre de l’Ecriture » se substitua à la « confiance de la volonté dans les représentations du voir issu de l’expérience » au II° siècle lorsque l’apologiste carthaginois Tertullien (vers 155 – 240) osa écrire dans De la chair du Christ 5 : « Le fils de Dieu est mort : c’est tout à fait croyable puisque c’est déraisonnable ; celui qu’on avait enterré est ressuscité : c’est certain puisque c’est impossible » (Et mortuus est dei filius: prorsus credibile est, quia ineptum est. Et sepultus resurrexit: certum est, quia impossibile). Cette odieuse dégénérescence a duré de Tertullien jusqu’à aujourd’hui. Cependant les gens éclairés ont régulièrement dénoncé cette supercherie. C’est un grand franc-maçon et théoricien de la franc-maçonnerie, Johann Gottlieb Fichte (1762-1814), qui expliqua dans sa Philosophie de la maçonnerie (Paris, Vrin 1995) qu’il appartient à tout homme (et à tout maçon) de commencer par accéder à la connaissance naturelle de « l’unique but possible » relatif à la « formation pure et universellement humaine » pour pouvoir juger a posteriori la culture religieuse, littéraire et philosophique et la corroborer ou l’infirmer selon qu’elle reflète ou non les vérités comprises auparavant par le sujet de manière naturelle… ce que je fais ici en dénonçant la substitution de la « croyance de l’entendement en la lettre de l’Ecriture » à la « confiance de la volonté dans le contenu rationnel du voir reçu de l’expérience ».

  • 14
    corinthien 16 décembre 2018 à 10:45 / Répondre

    Concernant la laïcité, le GODF vient de faire paraître un petit livre regroupant les rapports du Comité laïcité sur le sujet (années 2017-2018)…. A mettre entre toutes les mains et cerveaux afin d’y réfléchir…. Avec ou sans miroir….

  • 6
    NEGRIER 12 décembre 2018 à 18:23 / Répondre

    Cette assimilation erronée de la religion à un objet de croyance est un reflet de l’incompréhension contemporaine car selon les textes traditionnels du Proche-Orient ancien la religion n’était pas un objet de la croyance de l’entendement, mais au contraire un objet de la confiance de la volonté en ce que l’entendement a compris de la rationalité de l’expérience de la vie et par ricochet de la religion qui en parle. Si les contemporains assimilent par erreur la religion à un objet de croyance de l’entendement, c’est parce qu’au II° siècle de notre ère la perte de la symbolique biblique et donc des clefs de son interprétation permit à l’interprétation littérale de se substituer à l’interprétation symbolique, et par là à la croyance de remplacer le « voir » des Anciens (I Samuel 9,9).

    • 13
      réboussié 14 décembre 2018 à 14:35 / Répondre

      tu m’ennuies , Négrier ….laïcard à titre personnel , je suis obligé de te lire …et ne peux t’exclure de ma croyance personnelle : athée je suis , car l’exemple de l’administration de ces structures religieuses me fait sérieusement douter..
      J’ai beaucoup apprécié Abdennour Bidar et Abdewahib Medeb dans leur conception de la religion , celle de la méditation , de la recherche , le coeur ..la recherche du pourquoi , pour schématiser : dans cette dynamique , mon athéisme se fonde sur des études scientifiques , puis sur des études de psychologie , avec la découverte un peu aussi grâce à notre FM de l’humanité dans sa réalité et sa complexité , et de l’importance des symboles dans l’architecture ( architectonique ?)du savoir et de la cité
      Je ne m’étale pas sur moi même , je porte avec certains depuis longtemps un gilet jaune et cet aspect des choses revient souvent dans nos discussions , que nous n’évoquons pas en loge , comme l’immigration ou le mariage homo par exemple
      J’ai lu il y a très longtemps un livre qui parlait de la FM et de ses membres comme des « veilleurs » ..Je ne professe pas le coté ésotérique de l’acception , manque de repères sur le sujet , mais c’est vrai à mon sens du moins que se situe dans le périmètre la notion de dogme : et cette notion , moi c’est moi, et toi, tais toi , ça me hérisse les poils blancs d’ou ma sensibilité à TINA et consorts , les fonctionnaires des dieux .
      La décroyance ? pour mieux faire passer le nouveau Dieu , le seul le vrai …..le Marché ? le saccage de l’école et une immigration soumise , si l’on peut dire -ou croire- , le coté économique de la chose , les paradis « fiscaux » , on avait déjà eu la laïcité néo-socio-mondialisée moderne , faut être moderne , Coco , mais le Paradis « fiscal » ? un paradis pour les coffres forts ? pas pour les riches , non , juste pour leur pognon …..alors derrière tout ça , il y a l’homme , Dieu sauveur ? René Girard ? encore un facho …..voir Onfray pour la suite
      Mais oui , les athées existent , voir le Brexit anglois , ça emmerde pas mal de monde , chez nous les esprits vides comme leur score électoral , alors ? l’ultra droite …ai je entendu sur BFM TV ? car extrême droite ? le slogan est usé , oui on est un peu , non pas matérialistes au GO , disons plutôt sociaux , mais ne pas non plus se fixer sur la gueule de la façade de la section locale , ça se refait régulièrement , et les « pétassages comme on dit chez nous , ça fini par faire des morts dans la construction , à Marseille récemment .. et même à Strasbourg …merci pour ce commentaire ou résumé très parlant , pour moi , du moins

    • 19
      Marcus 29 décembre 2018 à 10:51 / Répondre

      Mon TCF j’ai apprécié ton texte paru le 12 décembre mais il m’a paru trop court ou trop condensé pour que je puisse le « ruminer » pourais tu developper ta pensée originale et notamment le passage »mais au contraire un objet de la confiance de la volonté en ce que l’entendement a compris de la rationalité de l’expérience de la vie et par ricochet de la religion qui en parle » Je souhaite à tous les freres et soeurs une année pleine de lumière.

  • 5
    Lionel MAINE 12 décembre 2018 à 16:40 / Répondre

    Comme disait René « Y-en-a marre … CASSIN »

    • 8
      lazare-lag 12 décembre 2018 à 19:19 / Répondre

      Que voilà une belle …. Déclaration, si je puis dire.

  • 3
    Jean_de_Mazargues 10 décembre 2018 à 21:10 / Répondre

    Un collectif laïque promeut l’athéisme. Encore une preuve que les laïcards n’ont rien compris à l’essence du principe de laïcité qui est un principe de liberté et de coexistence.

    • 4
      Ardennais 12 décembre 2018 à 12:18 / Répondre

      Principe de liberté et de coexistence pour tous sauf les athées ? Pour quelle obscure raison les athées n’auraient-ils pas le droit, eux aussi, de s’exprimer ? Je pense que ceux qui n’ont rien compris à la laïcité sont plutôt ceux qui confondent laïcité et dialogue inter-religieux et ostracisent ceux qui ne se reconnaissent dans aucune croyance et ont l’impudence de le faire savoir.

      • 7
        yasfaloth 12 décembre 2018 à 18:43 / Répondre

        Lol, on aurait presque l’impression de lire du Gilles et John !
        .
        Mais n’empêche, et ce n’est pas la première fois que je le constate, cela prouve que les prosélytes de l’athéisme sont en train de réussir leur hold-up sur le vocable de « laïcité » auprès des gens qui ne savent pas (ou ne veulent pas) s’informer.

        • 9
          Ardennais 12 décembre 2018 à 19:42 / Répondre

          Si la remarque de Yasfaloth s’adresse à moi :

          Primo : je ne suis pas « prosélyte » de l’athéisme, loin de là. D’autant plus que le prosélyte n’est pas celui qui veut convertir, mais celui qui est converti (là aussi, il est utile de s’informer).

          Deuxio : quand, sur ce fil comme sur d’autres, je lis les trop nombreux commentaires particulièrement arrogants et méprisants envers les « gilets jaunes », je me dis que nous n’avons pas volé la détestation que certains d’entre eux nous portent.

          Tertio : la laïcité n’est la propriété de personne ; partant, elle appartient à tous, fidèles, croyants, agnostiques comme athées, et elle permet à chacun de s’exprimer.

          • 10
            Désap. 12 décembre 2018 à 22:03 / Répondre

            même les prosélytes religieux qui s’ignorent, sûr qu’ils sont de faire preuve d’un niveau de conscience supérieur !
            C’est dire la tolérance et l’ouverture d’esprit des laïcards.
            😄

          • 11
            Yasfaloth 12 décembre 2018 à 23:20 / Répondre

            Pour les « prosélytes » c’est tout à fait vrai, j’aurais dû écrire ceux « qui pratiquent le prosélytisme de l’athéisme ». Voilà un mot que j’utilise de façon erronée depuis longtemps, il n’est jamais trop tard pour apprendre.
            .
            Pour ce qui concerne les « Gilles et John », très franchement, m’étant immiscé sur leurs pages Facebook quasiment depuis le début, histoire de bien savoir ce dont il s’agissait, mon sentiment dominant est bien plus la consternation et un certain effarement devant la faillite de notre système éducatif et au delà de lui d’une certaine idée que je me faisais de notre « civilisation », que le mépris… pas envie d’en rajouter, chacun peut facilement se faire son idée en faisant comme moi.

        • 12
          Brumaire 13 décembre 2018 à 21:36 / Répondre

          Les prosélytes de l’extrême droite se sont emparés de la laïcité pour mieux la dénaturer.Pour le constater, allez voir, (mais sans y rester longtemps parce que c’est assez puant), le site de « riposte laïque »
          D’où l’importance de s’informer dans toutes les directions afin d’éviter de dire ou d’écrire n’importe quoi.

          • 15
            yasfaloth 16 décembre 2018 à 13:57 / Répondre

            Bien d’accord, les athées matérialistes laïcards se disputent le vocable avec l’extrême droite païenne… vous avez dit Charybde ou bien serait ce Scylla ?

            • 16
              Désap. 16 décembre 2018 à 16:14 /

              Eh, oh Yasfaloth,
              tu yoyottes un peu, vieux !
              Ce n’est pas parce que ton champion est dans les choux qu’il faut être amer à ce point et raconter de telles bêtises.
              Que veux-tu, il va falloir t’y faire, c’est le lot de tous ceux qui s’imaginent être plus intelligents que les autres,
              ce qui ne manquera d’allieurs pas de t’en rappeler un autre, n’est-ce-pas ? 😁😂

            • 17
              yasfaloth 16 décembre 2018 à 20:40 /

              Merci de te soucier de mes états d’âmes Desap :), je suis pas tout à fait sûr que tu ais suivi « l’échange » depuis le début, mais c’est pas grave…

          • 18
            réboussié 17 décembre 2018 à 09:39 / Répondre

            allez voir mais sans y rester longtemps ????? le temps de lire ? quand même ? ou pas ? le FM périphérique est trop bête est risquerait d’être contaminé ? c’est du discours de socialiste ça ?
            L’extrême droite , ou plutôt l’ultra néo droite a plutôt à mon sens, trouvé ça par terre ….et s’en nourrit ….se nourrir de ce que l’on a trouvé par terre ? ça donne une limite à leurs possibilités intellectuelles me semble t il , . ceci pour les risques de contamination ….la censure même version Chomsky , ça donne envie d’aller voir ailleurs …
            Pour la politique , si on peut dire , à l’origine c’était pas prévu uniquement pour le bénéfice de l’oligarchie ploutocratique d’aujourd’hui
            je voulais juste en fait non pas « t’agresser » mais compléter une idée que je partage avec JF Mattei dans l’homme dévasté je crois à propos de l’athéisme : aujourd’hui la bible ….et les autres sont lu-s-es d’une façon soit littéraire soit historique …donc le vice de forme évident ….mais pas pour tous les FM …La lecture peut aussi relever d’un traitement symbolique : c’est la différence d’approche entre l’apprenti et l’architecte , celui qui bosse pour le smic , l’autre pour ériger une cathédrale
            Car les mauvais compagnons n’étaient que de mauvais apprentis , et ne pas reconnaitre la bonne pierre de la mauvaise ? un problème au niveau de l’architecte …….pour ce qui est de la faillit du système éducatif , je partage , j’ai connu les banlieues dans ma jeunesse , et les pierre solides ? on en trouve aussi la bas , autant qu’ailleurs à mon sens , le problème ou la catastrophe ? ce sont les fonctionnaires sur la chantier ….qui ne connaissent même pas le prix d’un bon maillet …en supposant qu’ils sachent ce que c’est
            oui la lettre tue , seul …..mais qui sait encore lire de nos jours ? lire dans le sens de com-prendre ce que l’on lit bien sur ..

  • 2
    Anwen 10 décembre 2018 à 13:11 / Répondre

    La Décroyance ou l’effondrement de l’œuvre de l’homme.
    Un prêtre, auteur d’un beau livre : « La Lettre tue », a fait une admirable peinture de cet effondrement :
    « Une formidable épreuve se prépare pour l’humanité, dit-il. De toutes parts, la croyance à la révélation s’écroule. Jusqu’à ce jour, quand on demandait où est la Vérité, on pouvait répondre : elle est ici, dans ce livre écrit sous l’inspiration de celui qui ne peut ni tromper, ni se tromper ; et l’homme ouvrait les Lois de Manou, le Zend-Avesta, la Bible, le Coran ou l’Evangile, et pour sa foi religieuse, il trouvait une base ferme, inébranlable, positive, visible. Point de doute, car ceci est la parole de Dieu : « Hic est véritas ».
    « Cet appui solide, qui donnait aux générations d’autrefois, la force, parce qu’elle leur donnait la conviction, est miné sans relâche. La science, non au service de la haine et de l’incrédulité, mais la science froide, impartiale, abat chaque jour quelque grande ruine du passé. Ecoutez : en Allemagne, en Angleterre, en Amérique, en Hollande, en Belgique, en France, aux quatre coins de l’horizon, n’entendez-vous pas le bruit sourd de quelque chose qui tombe ? C’est la chute du grand temple de la foi antique, dont les débris encombrent au loin le sol. La Vérité n’y réside plus, dit-on. Elle n’y a jamais résidé ; ce n’était que son reflet. Désormais qui veut la saisir doit la chercher dans sa raison, écho affaibli de la raison éternelle. L’autorité, si commode, d’un texte ou d’un homme infaillible nous échappe sans retour. Nous voilà seuls en face de l’infini.
    « Nous sommes au bord d’une époque pleine de mystères ; un courant irrésistible nous y entraîne. Quelle étoile guidera notre course, quelle force nous poussera vers le port ? N’y a-t-il devant nous que doute, négation, ironie, désespoir ? C’en est-il fait des vertus du foyer domestique, des vertus plus fières du croyant et du citoyen ? Plus rien que l’âpre recherche des plaisirs, la soif de l’or, l’égoïsme, la brutalité, la fraude, nul rayon, nulle lueur. Le froid, la mort, vont-ils tout envahir ? Eh bien ! Oui, si entre la foi du passé et le matérialisme, il n’y a pas de milieu, alors tout est fini, dans le monde moral va s’accomplir le rêve de Byron : Darkness, L’empire des ténèbres commence. »
    L’éternelle lutte de la science contre l’ignorance est le suprême effort des temps présents. C’est notre génération qui doit vaincre le mauvais esprit que la dégénérescence des peuples a introduit dans nos nations, c’est le devoir de la France, c’est sa mission.
    La France est le pays prédestiné dont on attend la lumière nouvelle qui recommencera une civilisation. Et cet événement providentiel s’accomplira le jour marqué par la destinée suprême des Etats. C’est fatal.
    Ce sera la plus grande révolution morale qui se sera produite depuis trente siècles. En ramenant les esprits vers la grande vérité traditionnelle, on rétablira le seul idéal qui puisse régénérer le monde : Le Bonheur dans la Vérité.
    Cordialement.

  • 1
    Chaboud 10 décembre 2018 à 11:59 / Répondre

    Ah, c’est malin, je viens de quitter Lyon.
    Jack

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
ut massa accumsan ipsum nec risus. ut lectus vel,