Civitas Elect europeennes

Civitas toujours contre la franc-maçonnerie

Par Géplu dans Anti-maçonnerie

Le site d’extrême-droite « Nous sommes Partout », déjà présenté ici, a publié le 18 janvier une interview d’Alain Escada, le président de Civitas, ce groupuscule catho intégriste qui milite pour la « rechristianisation » de la France et qui s’est constitué en 2016 en parti politique.

Escada y annonce que son parti va présenter une liste aux élections européennes, occasion qui lui permettra de « tenir sur la place publique un message décomplexé, catholique, patriote, pro-famille, anti-système et anti-mondialiste ». Il réaffirme que son parti n’est « pas démocrate », mais que la tribune électorale lui permettra de démonter « une série de mensonges imposés en dogmes républicains ».

A la question « Quelle alternative souhaitez-vous proposer face à une Europe totalitaire et, n’ayons pas peur des mots, de filiation maçonnique ? », il répond : Nous allons tout simplement nous avancer dans cette campagne électorale comme un cheval de Troie anti-union européenne. (…) Civitas proposera des mesures radicales : le Frexit et la reprise en main de notre destinée, la mise en place d’une alternative à l’UE : un traité d’alliance des patries européennes, la remigration, l’organisation d’un blocus maritime mettant fin à l’arrivée incessante d’embarcations d’immigrés illégaux, l’inscription dans le marbre que l’Europe est chrétienne, avec toutes les conséquences civilisationnelles que cela implique, la promotion d’une vraie politique familiale et nataliste, l’interdiction des sociétés secrètes, le contrôle sévère des pratiques des lobbies auprès des institutions européennes,…

Un vaste et bien joli programme…. 🙂

lundi 21 janvier 2019 12 commentaires
  • 8
    Jean Lepetit 21 janvier 2019 à 20:06 / Répondre

    LAZARE-LAG, au dessus de vous, c’est le soleil, apparemment ! 😁

    • 9
      lazare-lag 21 janvier 2019 à 22:03 / Répondre

      Mais le soleil brille pour tout le monde! Heureusement! Il est donc sur vous aussi.
      Cela dit,je n’avais pas remarqué que le sujet du jour était la météo.

  • 5
    Marchal 21 janvier 2019 à 17:24 / Répondre

    Je ne retiens qu’une chose…..union européenne. Basta’…

    • 7
      lazare-lag 21 janvier 2019 à 19:16 / Répondre

      Des idées bien posées, un développement clair et fluide, des enchainements judicieux dans la réflexion, des arguments bien étayés et imparables autant sur le plan philosophique que juridique.
      Bref, une analyse solide et bien construite.
      Un peu long peut-être, surtout la synthèse…

  • 3
    Nestor Makhno 21 janvier 2019 à 10:01 / Répondre

    Si je comprends bien, ce groupuscule veut utiliser le jeu démocratique pour installer une théocratie totalitaire ???

    Et les politiques laissent faire ???

    • 4
      yasfaloth 21 janvier 2019 à 13:17 / Répondre

      S’ils étaient les seuls à instrumentaliser la démocratie…

  • 2
    357 21 janvier 2019 à 09:55 / Répondre

    Le site « Nous sommes partout » (sic). « Je suis partout » était déjà pris…

    • 12
      Brumaire 22 janvier 2019 à 18:34 / Répondre

      C’est vrai, avant la dernière guerre mondiale. Ceux-ci, les nouveaux d’extrême droite, c’est pour se prouver qu’ils sont au moins 2, une bande, en somme!

  • 1
    lazare-lag 21 janvier 2019 à 06:50 / Répondre

    Il me semble qu’aux législatives qui suivaient les présidentielles de 2017 Civitas avait quelques candidats.
    La question étant pour avoir recueilli combien de voix?
    Peut-on être raisonnablement optimiste? Tant que le FN (zut le RN) est là, tant que Philipot est là aussi, Asselineau aussi éventuellement, le risque représenté par Civitas n’est-il pas cantonné à un petit, voire tout petit périmètre?
    De toute façon on sait, hélas, que les Européennes sont souvent un défouloir pour régler des litiges intranationaux et pas pour porter un idéal européen véritable.
    Et ça c’est le plus dommage.
    Espérons également que les conséquences plus que négatives du Brexit, autant pour les Britanniques que pour les autres Etats Membres, dont la France, feront réfléchir avant de déposer un bulletin dans l’urne….
    Sans solidarité européenne, c’est de la régression assurée pour tout le monde.
    Au plaisir évident des américains, russes et autres chinois qui n’attendent que ça, le détricotage européen.

    • 6
      yonnel ghernaouti, YG 21 janvier 2019 à 18:38 / Répondre

      TCF, TC LAZARE-LAG
      En espérant avoir répondu à ta question, voici le score réalisé par le parti catholique Civitas aux législatives 2017, présent dans 14 circonscriptions sur 577 :
      Loire, 5e circ. – 1,1%
      Bouches-du-Rhône, 3 – 0,3%
      Gironde, 1 – 0,2%
      Isère, 2 – 0,6%
      Isère, 9 – 0,5%
      Moselle, 5 – 0,4%
      Moselle, 6 – 0,4%
      Pas-de-Calais, 7 – 0,3%
      Paris, 3 – 0,3%
      Paris, 4 – 0,3%
      Var, 7 – 0,4%
      Hauts-de-Seine, 3 – 0,3%
      Hauts-de-Seine, 4 – 0,4%
      Yonne, 2 – 0,4%

      • 10
        lazare-lag 21 janvier 2019 à 22:13 / Répondre

        Merci pour ce complément d’information.
        J’avais vaguement en tête un chiffre autour de 1%, mais sans en être vraiment certain je n’ai donc avancé aucun chiffre.
        Je vois donc que c’est souvent en dessous. Je ne suis pas de ceux qui vont s’en plaindre.
        Mais demeurer toujours prudent…

    • 11
      Louis Jouvet 21 janvier 2019 à 23:35 / Répondre

      Bonjour,
      Vous semblez mettre mr Asselineau au même niveau que le FN dans votre commentaire.

      Permettez moi cette vrai question:
      Pourquoi préférez une « union Européenne maçonnique » exclusivement chrétienne, puisqu’il a toujours exclu d’y faire entrer la Turquie par exemple, à une union des pays francophones qui pour le coup me semble plus universelle et ouverte sur le monde que la première ?

      quitte à vouloir unir l’humanité pourquoi ne pas le faire sur une base linguistique dans un premier temps ? où est la différence ?

      cordialement.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
ipsum dapibus sed ut libero dictum quis, dolor luctus Aenean Donec ultricies