Challenges 230219

Le poids supposé des francs-maçons…

Par Géplu dans Dans la presse

La revue Challenges, sans doute en mal d’événementiel vient de sortir un article « marronnier », à la « Le Point » ou « l’Express » : Quel est le poids des francs-maçons sous l’ère Macron ? Vaste question à laquelle on se demande qui serait vraiment capable de répondre. Personne sans doute, mais ne doutant de rien Challenges s’y est risqué.

Ce qui donne un article un peu touffu, qui dans sa première partie se veut un inventaire à la Prévert de noms de personnalités plus ou moins proches du pouvoir et, d’après l’hebdomadaire, plus ou moins censées être francs-maçons. Mais à vouloir trop bien faire quand on n’a qu’une connaissance superficielle des choses, on finit par se prendre les pieds dans le tapis. Ainsi par exemple Roger Dachez, présenté comme le président de l’Institut Maçonnique de France, ce qui est exact, est aussi présenté comme membre de la GLNF, ce qui l’est beaucoup moins…

On a aussi droit à quelques scoops surprenants, tel « Au siège de BPCE, les bornes directionnelles sont des triangles maçons, selon la volonté de Charles Milhaud, ex-président des Caisses d’Epargne ». Il est vrai que pour un journaliste un peu obnubilé, un triangle est certainement obligatoirement un signe maçonnique.

Autant dans la première partie de l’article on a cité des noms, autant dans la seconde on brode et on enfile des perles : « Contrairement à une idée reçue, les réseaux maçons ne sont pas une survivance des IIIe et IVeRépubliques. Ils se développent au même rythme que le nombre de francs-maçons en France, multiplié par cinq en cinquante ans, pour atteindre aujourd’hui 180 000 membres, réunis dans une vingtaine d’obédiences, où élus locaux, médecins, petits patrons, avocats, enseignants, policiers et militaires sont surreprésentés. » ou « La victoire acquise, de nombreux frères, assistant à l’intronisation du nouveau président devant la pyramide du Louvre, ont même cru, à tort qu’il était des leurs, tant l’allusion était évidente… » (…) « La désillusion n’en fut que plus brutale pour de nombreux maçons, choqués par les choix verticaux du chef de l’Etat au cours de la première année de son mandat et par son cléricalisme supposé. La rupture s’est approfondie au printemps 2018 quand Macron a prononcé son discours devant le collège des Bernardins dans lequel il a assuré vouloir  » réparer  » le lien  » abîmé  » entre l’Eglise et l’Etat. Bronca générale des maçons laïcards. » 

Rappelons que l’article est titré « quel est vraiment le poids des francs-maçons sous l’ère Macron ». Bref, une fois encore et comme presque toujours avec ce genre d’article, « vraiment » beaucoup de bla-bla pour pas grand chose.  🙂

lundi 25 février 2019 8 commentaires
  • 8
    Bandit 27 février 2019 à 01:14 / Répondre

    « C’est bizarre chez les MARINS, ce besoin de faire des phrases.  »
    Audiar

  • 7
    Brumaire 26 février 2019 à 15:05 / Répondre

    On voit que le changement climatique est bien avance: les marronniers fleurissent dès février…

  • 6
    luciole 26 février 2019 à 10:46 / Répondre

    Voyons Yvan faire sa propre pub sur hiram.be! Moi j’aime bien le triangle au dessus de la tête dans l’illustration. Dieu serait-il parmi nous et en cravate !
    Challenge est gentil nous ne sommes encore que 150 à 160.000 et il y a bien davantage qu’une vingtaine d’Obédiences..

  • 4
    yvan mura 25 février 2019 à 14:34 / Répondre

    Pour ceux et celles qui veulent vraiment en savoir un peu plus, lisez La loge Sinclair, le nouveau roman d’Yvan Mura aux éditions Vérone.

  • 3
    Nonsolum 25 février 2019 à 14:32 / Répondre

    Heureusement, encore, qu’ils ne soient pas allés jusqu’à les qualifier de francs-macrons…
    Pour paraphraser Audiard: « C’est bizarre chez les malins, ce besoin de faire des phrases. »

  • 2
    Fourot de Kerfadec 25 février 2019 à 13:16 / Répondre

    Comme toujours des allégations, non fondées, sur la Franc maçonnerie et et ceux qui sont censés en faire partie, vraiment du grand n’importe quoi,
    Bises à tous
    Didier.

  • 1
    Picoloo 25 février 2019 à 10:55 / Répondre

    La Franc-Maçonnerie c’est comme l’amour (avec un petit a)…. c’est ceux « qui en savent le moins » qui en parlent le plus !!!

    • 5
      Youssouf Diallo 25 février 2019 à 14:48 / Répondre

      Bonjour monsieur Picoloo.
      Le monde est dominé par le monothéisme. Le judaïsme le christianisme et l’islam. Avec des gros livres: la Torah, la bible et le coran. Des vraies institutions. Le Grand Rabin ici, le Pape par là, le grand Imam de l’autre côté. La FM, est le salut de ce monde en perdition, elle ne doit pas être une institution. Il y a des hommes qui sont plus Franc maçons que des prétendus maîtres. Le Dieu n’est qu’un endroit, l’être humain est la source de tout. Donner l’opportunité à l’humain de bien se connaitre, avoir la paix de soit même, le monde sera le vrais paradis rêvé.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
ipsum neque. porta. Phasellus libero justo Lorem leo