Franco

Franco, les Juifs et les francs-maçons

Par Géplu dans Divers

L’IDERM, Institut d’Etudes et de Recherches Maçonniques, organise ce jeudi 21 mars à 18h30 ans les locaux du Grand Orient de France rue Cadet à Paris, temple 20, une conférence publique sur le thème Franco, les Juifs et les francs-maçons, par Javier Dominguez Arribas

Toute personne intéressée par l’histoire maçonnique est la bienvenue.

Docteur en histoire de l’École des hautes études en sciences sociales, Javier Domínguez Arribas est maître de conférences à l’université Paris XIII, où il enseigne la civilisation hispanique. Ses travaux de recherche portent essentiellement sur l’Espagne franquiste et sur les représentations de l’ennemi.
L’ouvrage de Javier Domínguez Arribas est disponible en format Kindle (en espagnol).

mercredi 20 mars 2019 9 commentaires
  • 9
    portet 31 mars 2019 à 23:32 / Répondre

    3° ESSAI. Je vous remerciai, mes frères,pour votre soutien. Et j’avais écrit un autre « entassement » des choses abjectes du franquisme.Mais, fausse manœuvre, ça a disparu. Et je suis bien fatiguée.
    Je disais aussi à M.G.Renault qu’il avait écrit un bien bel idéal que tout homme devrait porter en lui.
    à bientôt, mes frères.
    renada

  • 8
    MG RENAULT 31 mars 2019 à 18:57 / Répondre

    Merci au témoignage de PORTET
    Nous sommes redevables de la République espagnole
    Ceux qui ont souffert pour améliorer la vie du plus grand nombre ont droit au plus grand respect.
    Bon courage à tous
    FRATERNITE INTERNATIONALE

  • 6
    portet 22 mars 2019 à 12:04 / Répondre

    En tant qu’hispaniste et catalane et franc-maçonne, et d’un âge qui m’a fait témoin oculaire de la guerre civile et des répressions franquistes, je peux dire que Franco n’a pas laissé un seul franc-maçon catalan ni espagnol vivant!
    le lieu de détention était surtout la prison « Model » à Barcelona où tous ceux qu’il a pu « attraper » ont péri l’un après l’autre. Cette prison, de si odieuse mémoire, vient d’être (lentement) démolie par les Catalans de Barcelona.
    En France, dans les temps de la « RETIRADA », avec les 7 camps de concentration qu’on a offerts aux Républicains espagnols, jetés en plein hiver, comme « réception », sur les sables des plages des Pyrénées-Orientales (sous les insultes des journaux officiels!), les franc-maçons du pays et d’autres « profanes », à la conscience nette et normalement « humaine », ont fait « sortir » de ces camps le plus de malheureux qu’ils ont pu. C’est ainsi que le père d’un de mes éditeurs de Barcelona a été « sauvé » du camp du Barcarès, puis a pu regagner sa famille à Barcelona où il a vécu, caché et reclus, jusqu’à la reprise du « semblant » de démocratie qui a été instaurée en Espagne après la mort de Franco. Le plus grand criminel de guerre (il a tué plus de gens en temps de paix qu’en temps de guerre, mais jamais inquiété, sinon au contraire « soutenu » (entre autres par les USA qui, en plus, l’ont aidé avec le plan « MARSHALL » !!! )
    vive la « démocratie »! (on ne saura plus bientôt ce que c’est!)

    • 7
      lazare-lag 22 mars 2019 à 21:40 / Répondre

      Portet est revenue parmi nous, nous en sommes ravIs.
      En effet, il me semble que ça faisait longtemps qu’on n’avait pas lu ici ta prose. Elle manquait. On s’inquiétait.
      Revenue, donc en forme, c’est bien, très bien.
      Mille encouragements.

  • 5
    Bilboquet 22 mars 2019 à 08:22 / Répondre

    Un très grand merci pour ces informations Pierre et Lionel.

  • 4
    Pierre Mollier 22 mars 2019 à 07:25 / Répondre

    Il y a aussi une version française de sa thèse aux éditions Honoré Champion : « L’ennemi judéo-maçonnique dans la propagande franquiste ». La conférence était passionnante et les échanges se sont prolongés… bien au-delà de l’horaire annoncé !

  • 2
    Bilboquet 21 mars 2019 à 14:33 / Répondre

    Y aura-t-il une traduction du document ?

    • 3
      yonnel ghernaouti, YG 21 mars 2019 à 18:58 / Répondre

      Si par traduction du document, tu entends une traduction de l’ouvrage en format Kindle datant de 2013 et fort de 536 pages de l’édition imprimée, l’éditeur Marcial Pons Ediciones de Historia l’aurait sûrement déjà proposée…

  • 1
    MG RENAULT 20 mars 2019 à 18:39 / Répondre

    Merci pour ces informations importantes.
    ICI JE SUIS TOUT ET JE NE SUIS RIEN
    (Ou la réconciliation)
    Je suis communiste
    Je suis croyant
    Je suis franc-maçon
    Je suis non croyant
    Je suis juif
    Je suis libre penseur
    Je suis noir
    Je suis blanc
    Je suis rouge
    Je suis jaune
    Je suis vert
    Je suis conformiste
    Je suis anarchiste
    Je suis alchimiste
    Je suis pauvre
    Je suis exclu
    Je suis un chien
    Je suis une herbe folle
    Lorsque pour rien on me jette la pierre
    Je ne suis rien lorsque tout va bien
    Car je laisse parler mon cœur pour moins de malheur et plus de bonheur
    Mes amis me reconnaîtront bien

    FRATERNITE humaine, animale, végétale, internationale

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
vel, massa felis id leo felis ut justo accumsan adipiscing