Musee FM Michelin

Une étoile au Michelin pour le musée de la franc-maçonnerie

Par Géplu dans Divers

Pour la troisième année consécutive, le musée de la franc-maçonnerie bénéficie d’une étoile dans le Guide Vert Michelin. Une étoile veut dire que le guide l’a trouvé « intéressant », et le recommande à ses lecteurs. Une distinction rare pour un « petit » musée de seulement 400 m2.

Les étoiles des Guides Verts Michelin sont attribuées en fonction de neuf critères, discutés et validés par une équipe d’éditeurs et d’auteurs du célèbre guide. L’autocollant millésimé est affiché à l’entrée du musée. 

Thierry Cuzin, le responsable des publics du musée, s’en félicite en ces termes : Cette distinction récompense l’ensemble des acteurs qui animent et soutiennent le site. Ils assurent avec compétence et enthousiasme la promotion et la diffusion de notre culture auprès de tous nos interlocuteurs, nos publics notamment. 

jeudi 25 avril 2019 21 commentaires
  • 20
    Jean_de_Mazargues 30 avril 2019 à 16:34 / Répondre

    C’est sûr que ce n’est pas le RESTAURANT du GODF qui a eu une étoile ! ça, c’est une certitude supérieure au GADLU !

  • 16
    LIONEL MAINE 27 avril 2019 à 18:19 / Répondre

    Du « Baudelaire de caniveau » !

  • 15
    LIONEL MAINE 27 avril 2019 à 18:05 / Répondre

    Si , se « belgifier » le cerveau, permet de s’élever un peu au-dessus de « l’esprit franchouillard » suffisant, alors, il devient urgent de rattacher la France à … la Wallonie !

    • 17
      Joël 27 avril 2019 à 18:27 / Répondre

      Bah, d’un point de vue politique, Trotsky n’a pas tort. C’est en Belgique francophone qu’il devrait y avoir des gilets jaunes. Regardez l’indigence de nos pensions et l’impôt sur le travail, le panier de la ménagère, l’électricité, etc. Reconnaissez l’absence de tout débat intellectuel ou politique en Belgique et comparez avec le foisonnement des débats en France. Mais, comme je suis belge, je nous reconnais évidemment des qualités, notamment dans le commerce. En ce qui concerne l’esprit suffisant ou le chauvinisme, la dernière coupe du monde a démontré que nous n’avions rien à envier à nos cousins.
      Bon, désolé de vous avoir vexés avec l’adjectif « belgifié » inventé par le vieux Léon, Trotsky pas Degrelle. Je voulais surtout dire qu’il y a un conformisme intellectuel qui règne en Belgique, pas que nous étions des idiots.

  • 12
    Augustin1813 27 avril 2019 à 10:57 / Répondre

    Tu sais ce qu’ils te disent, les cerveaux belgifiés?…

    • 13
      Joël 27 avril 2019 à 11:25 / Répondre

      Pas bien méchant. C’était juste pour citer Trostky : Les Belges sont l’archétype d’un peuple totalement commercialisé, d’un peuple digne, industrieux, stable certes, mais d’un peuple qui a renoncé à toutes les visions, à tous les rêves, à tous les idéaux nationaux; d’un peuple dont l’ambition presque universelle est devenue la richesse et le confort individuels. Dans ces conditions, ce peuple, en quelque sorte, a renoncé. Il a renoncé parce qu’il a subi trop de désastres, d’humiliations, de défaites, d’occupations ennemies, d’armées étrangères foulant son territoire. Dans ces conditions, ce peuple est définitivement marqué par sa propre impuissance à forger son destin. ses esprits les plus hardis et les plus énergiques eux-mêmes ont tendance à choisir le confort personnel et la sécurité à tout prix. En politique, ils ne sont plus ni de droite ni de gauche, ni progressistes ni réactionnaires, ni nationalistes ni internationalistes: ils sont belgifiés.

      • 18
        Désap. 27 avril 2019 à 18:51 / Répondre

        13 – Trostky, Lenine, Staline, Mao, bref, les multiples facettes de Marx&Engels : 85 millions de morts en URSS et la Chine dévastée, toute son intelligence anéantie.
        On est très chaleureusement accueilli en Belgique, les Wallons sont charmants, francophiles, bonne cuisine (allez Chez Patrick, entre la Grand Place et les rue des Brasseurs, vous vous régalerez), les Flamands un plus « froids » mais tout aussi accueillants, et puis alors, la Brugge Zolt la meilleure bière du monde !
        En résumé, Trotsky on l’oublie et on embrasse nos amis Belges que l’on aime.

        • 19
          Joël 27 avril 2019 à 20:50 / Répondre

          Il s’agissait de pointer le conformisme intellectuel en Belgique. Rien de plus. Des lois sur l’euthanasie ou le mariage pour tous (j’y suis favorable) sont passées sans débat en Belgique. Politiquement, la Belgique francophone est anesthésiée. Et c’est un Belge qui vous le dit. Et n’oubliez pas la présence d’un parafascisme (N-VA) au pouvoir jusqu’il y a peu. Pour le reste, nous savons bien que nous figurons parmi les meilleurs des « Français » (culture et autres domaines).

      • 21
        Jean_de_Mazargues 2 mai 2019 à 09:51 / Répondre

        Pour Joël, rigoler des sorcières dans la FM féminine c’est discriminatoire, mais dénigrer les Belges, c’est possible.

  • 9
    Joël 26 avril 2019 à 21:59 / Répondre

    Cela dit, la vraie perle maçonnique de Bruxelles, c’est le Parc Royal.
    A lire : « Le Quartier royal : une forêt de symboles »
    Pdf en lecture libre sur google
    Plus que 20 ans pour que les cerveaux belgifiés comprennent enfin le sens de leur Parc…

  • 5
    Yves HURE 26 avril 2019 à 14:38 / Répondre

    Excellent musee

  • 4
    yonnel ghernaouti YG, 25 avril 2019 à 10:09 / Répondre

    Le Musée Belge de la Franc-Maçonnerie abrite quelques collections : tableaux, vitrines thématiques de différentes obédiences, documents, bijoux, vaisselle, écrits maçonniques, etc.
    À l’instar du musée de la franc-maçonnerie, en France, il bénéficie du soutien d’une association, créée en septembre 2014, « Les Amis du Musée Belge de la Franc-maçonnerie »,
    Notons que les membres de l’ICOM se voient offrir l’entrée, alors que personnes handicapées bénéficient d’un tarif réduit (4€ contre 6€ – https://mbfm.be/wp/fr/horaires-et-tarifs)…
    Ce qui est regrettable, et fort dommage, c’est que les photos soient interdites.
    Concernant la Suisse, le mieux est encore de se reporter à l’article publié ici même le mercredi 19 avril 2017 : https://www.hiram.be/blog/2017/04/19/creation-dun-musee-de-franc-maconnerie-suisse-a-berne/
    Quant à celui de la Grande Loge Unie d’Angleterre (GLUA), le Museum of Freemasonry, Freemasons’ Hall – Londres, il présente une magnifique collection permanente où vous pourrez découvrir le tablier de Sir Winston Churchill ou le trône créé pour le futur roi George IV, première altesse royale Grand Maître.

    • 6
      Joël 26 avril 2019 à 20:33 / Répondre

      L’accueil n’est pas des meilleurs non plus…

      • 7
        Joël 26 avril 2019 à 20:35 / Répondre

        Je veux dire : à l’entrée, l’accueil n’est pas des meilleurs. Les guides sont très bons au niveau de leurs compétences.

      • 8
        lazare-lag 26 avril 2019 à 21:21 / Répondre

        Ces réponses, Joël, concernent ici quel musée?
        Bruxelles ou Paris?
        A mon sens, mais je peux faire fausse route, il me semble qu’on peut hésiter à la lecture, en tout cas moi j’hésite…
        D’avance, merci de la précision à venir.

        • 10
          Joël 27 avril 2019 à 10:30 / Répondre

          Vous avez raison : il doit s’agir du Musée maçonnique du GODF (Thierry Cuzin). Merci à Géplu de le signaler. Je parlais de son avatar bruxellois.

          • 14
            Géplu 27 avril 2019 à 12:32 / Répondre

            Il suffit de taper sur le lien (en rouge dans l’article) « le musée de la franc-maçonnerie », pour avoir tous les détails.
            Il s’agit bien sûr du musée français de la franc-maçonnerie, rue Cadet à Paris, au siège du GODF.

  • 3
    Michel 25 avril 2019 à 07:43 / Répondre

    En effet ce Musée donne une très belle image de la Franc-Maçonnerie.
    Tous ces décors et objets suscitent une émotion , tout en continuant de voiler certains mystères.
    Vous avez compris que je préfère cette ouverture vers l’extérieur, à toutes ces conférences trop convenues et formatées…
    N’oublions pas de remercier tous les bénévoles de ce Musée.

  • 2
    yonnel ghernaouti, YG 25 avril 2019 à 05:32 / Répondre

    Pour mémoire, le guide Vert Michelin répertorie en 4 catégories les sites, villes ou monuments.
    De la simple mention « A voir éventuellement » à une étoile signifie « intéressant », deux étoiles « mérite un détour » et trois étoiles « vaut le voyage ».
    Les étoiles sont attribuées chaque année en fonction de neuf critères, discutés et validés par les rédacteurs et les éditeurs du guide qui soulignent ainsi l’intérêt patrimonial et touristique d’un lieu.
    Le guide Vert Michelin, fondé en 1926, reste un indispensable compagnon de route.
    Dans notre coeur, le musée de la franc-maçonnerie, gardien de notre patrimoine maçonnique, créé en 1889 et qui bénéficie depuis 2003 de l’appellation « Musée de France » délivrée par le Ministère de la Culture, est classé 5 étoiles.

    • 11
      Joël 27 avril 2019 à 10:31 / Répondre

      Il s’agit du musée du GODF !

  • 1
    lazare-lag 25 avril 2019 à 01:17 / Répondre

    Et si nous poussions un peu plus loin la réflexion?
    Sachant qu’il existe d’autres musées maçonniques de par le vaste monde, Bruxelles a le sien, il me semble qu’il s’en est ouvert un assez récemment à Berne sous l’impulsion de Alpina, il y a fort à parier qu’il doit y en avoir un aussi à Londres, fort régulièrement serait-on tenté d’écrire, il est dès lors tentant de se livrer à quelque prospective.
    Combien de musées maçonniques dûment répertoriés?
    Et parmi eux, combien d’étoilés au Michelin?
    Mais la réflexion se heurtera vite à une certaine limite tout à fait profane. On aura tôt fait de s’apercevoir qu’ici, nulle voûte étoilée…
    Excusez du pneu…

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
ut at sit vulputate, dictum sem, odio