sceau du GODF

Vincent Lambert : un communiqué du GODF

Publié par Géplu
Dans Divers

Communiqué du Grand Orient de France
.

Le Grand Orient de France est fondamentalement attaché à la liberté et à la dignité humaines. Il tient à exprimer ses condoléances et toute sa compassion à tous les proches de Vincent Lambert, quelle que soit leur appréciation sur le dénouement qui vient d’intervenir.

Il tient à exprimer aussi le soulagement qui est le sien de voir cesser enfin le calvaire végétatif d’un homme devenu, bien malgré lui, le symbole des impasses dans lesquelles se trouve le débat sur la fin de vie dans notre pays.

Il tient à rappeler enfin que le drame de Vincent Lambert nous crée collectivement l’obligation de faire évoluer notre droit pour permettre enfin le libre choix de la fin de vie dans le strict respect des appréciations et des conceptions métaphysiques de chacun.

Paris, le 11 juillet 2019

jeudi 11 juillet 2019
Étiquettes : ,
  • 42
    réboussié
    16 juillet 2019 à 16:35 / Répondre

    juste une info , ne voulant pas intervenir sur cette disputatio ou chacun devrait être maitre de ses décisions , quelles que soient les leçons de moraline de qui que ce soit …….un toubib de chez nous me disait très récemment qu’une personne âgée , fracture du col de fémur , sur un fauteuil roulant ou un chariot transbordeur , aux urgences de l’hôpital au bout de 8 heures d’attente dans un couloir risquait la mort , hôpital ?le couloir de la mort ? à quand une info du GO sur ce type de situation ? et qu’en pensent les moralisateurs de profession .?? et les maladies nosocomiales ? quand on a dit nosocomial ? on a tout dit ? croyez vous ??

  • 37
    GARZO
    14 juillet 2019 à 09:47 / Répondre

    Vous fatiguez avec vos raisonnements à la C.
    La mort est à tout le monde
    Par 4000 sur les routes, 160000 par le tabac 400 dans les attentats j’oublie les cancéreux.
    Alors un de plus
    Ma grandmère 93 ans ne demande pas à mourir, elle ne veut plus souffrir Voilà tout Que l’on accorde un droit a la mort pour ceux qui la souhaite il n’y a pas besoin de loi Il y a tant de remèdes à cette maladie
    Bien à vous

    • 39
      Jean Louis Pandou
      15 juillet 2019 à 00:15 / Répondre

      Tu y vas fort, cher ami. Mais, je reconnais avec toi que leurs arguments ont un côté bysantin. Ça ne résisterait pas à une véritable  »disputatio » intellectuelle. A aucune. Nous sommes ici dans le registre de l’opinion qui veut se croire vraie, en s’imposant, en se prévalant de la majorité, réelle ou supposée.
      Cependant, ce que dit l’obédience n’engage que ses représentants, pas chacun des fff qui conservent leur liberté.
      Ce n’est donc qu’un point de vue. Point de vue, point de vue ?
      Fraternellement.

  • 30
    Thierry Goulier
    13 juillet 2019 à 16:12 / Répondre

    C’est pourtant sans surprise qu’une obédience s’arroge ce droit. Elle vont même, pour la plupart d’entre elles, jusqu’à décider qui peut visiter qui dans la grande « famille » maçonnique. Un exemple de liberté individuelle que je trouve aberrant.

    • 38
      Jean Louis Pandou
      15 juillet 2019 à 00:03 / Répondre

      Ce n’est pas le plus grave, très cher ami. Le plus grave c’est l’existence des intégristes  »obedientiels ». Non. C’est plutôt le plus triste. Salut frater.

  • 27
    Lariviere
    13 juillet 2019 à 11:05 / Répondre

    Et si on se demandait combien coûte un séjour hospitalier de 6 ans à 1500 ou 2000 euros par jour…je ne suis pas pour mais parfois faut savoir dire stop comme dit bashung, pas Hiram.

  • 26
    Altec
    13 juillet 2019 à 10:57 / Répondre

    Elles sont sympa les Obédiences ELLES ont une idée sur tout ! enfin elles ont surtout des idées ( inspiré d’après Coluche)

    environ 4 millions de FM dans le monde dont 70/75 % dans l’univers anglo/saxon ( déistes, théistes)
    environ 180 000 FM en France dont environ 52 000 au GODF
    7, 5 milliards d’humains dans le monde dont 2,4 milliards de chrétiens, 1,7 milliards de musulmans etc…

    le FM ne devrait il pas être humble ? Et les Obédiences s’occuper de gérer leurs organisations ( fédérations ou autres)
    Qui dans le monde se préoccupe des déclarations du GODF ? quelques FM français ?

    Restons calme et buvons frais , ce n’est que mon avis , j’ai un avis sur tout mais surtout des avis 🙂
    Bonne journée

  • 21
    Mayen mireille
    12 juillet 2019 à 22:47 / Répondre

    Qu’est qu on en sait que Vincent avait envie de mourir ??? il a souffert de la soif et de la faim ce n’est pas parce qu on ne peut plus bouger qu on n’a pas le désir de vivre au contraire Si qq un à côté de vous est la pour vous aimer la vie peut vous paraître merveilleuse
    Mais ça vous ne pouvez pas l ‘admettre
    Alors à votre tour…..

    • 35
      Manu Hainaut
      13 juillet 2019 à 19:18 / Répondre

      Son épouse a déclaré que Vincent Lambert était en faveur de l’euthanasie pour lui-même selon son état. On peut bien sûr douter de la véracité de cette affirmation.
      C’est pour cela qu’une légisation claire permettrait à chacune et chacun de formaliser sa volonté tout en désignant des personnes de confiance pour prendre la décision de débrancher en cas d’inconscience.
      C’est le choix personnel et individuel de chacune/chacun.
      La législation belge depuis plus de 10 ans est ainsi établie et cela fonctionne bien.

  • 20
    Albagnac
    12 juillet 2019 à 21:07 / Répondre

    Pourquoi donc ces sujets de réflexion de fond opposent-is les individus plutôt que de les rapprocher dans un esprit de réel progrès de l’humanité ? C’est la vie, la vraie qu’il faut défendre, celle que l’on choisit de vivre et non pas celle que l’on nous impose de subir…
    Soyons positifs, réalistes et avançons sur le chemin du vrai progrès qui libére au lieu d’asservir.
    Gisssssss.

  • 19
    cuenca
    12 juillet 2019 à 18:29 / Répondre

    Pour une fois je suis complètement d’accord avec les frères trois points .:
    Il faut que notre société évolue et s’émancipe. …

  • 16
    doutre.p
    12 juillet 2019 à 16:22 / Répondre

    Tout est dit…..bel et bien

  • 15
    Viviane
    12 juillet 2019 à 16:17 / Répondre

    Cela me renvoie trop aux idées des nazies qui sacrifiaient tout ce qui n’était pas aux normes (handicapés, infirmes ,vieux, juifs etc….) seul le destin est capable d’oter la vie….la loi leonetie a été réfléchie, cela ne peut couvrir que les actions des anesthésistes qui deconnent et ils doivent etre juges et puis c’est en contradiction avec le serment d’Hippocrate…trouvez vous dès bourraux pour cette action.
    Alors que les soins sont mal rembourses vous faites rembourser le suicide assisté par la sécurité sociale …c’est pas normal. la sécurité sociale est faites pour permettre aux individus de continuer a vivre…

    • 28
      MarcosTestos
      13 juillet 2019 à 11:08 / Répondre

      Viviane, oser comparer le cas Lambert avec les idées et les méthodes nazies vous ridiculise !!!

    • 36
      Manu Hainaut
      13 juillet 2019 à 19:27 / Répondre

      Je ne peux être d’accord avec votre affirmation « seul le destin est capable d’oter la vie ».
      Je revendique mon droit à choisir ma mort si je me trouve atteint d’une maladie grave et incurable provoquant des souffrances (lire la loi belge sur les conditions de l’euthanasie).
      Votre affirmation entrave gravement ma liberté et cela je ne peux l’accepter.
      Par ailleurs vous confondez euthanasie te suicide assisté : ce sont deux démarches totalement différentes

  • 14
    Pierre Moulin
    12 juillet 2019 à 16:08 / Répondre

    Le Droit français, par rapport à d’autres pays, est très en retard en matière d’euthanasie, d’IVG, de gestation pour autrui, etc. C’en est fini de l’avance éthique sur les autres pays qu’avait impulsé le Siècle des Lumières et ses penseurs remarquables.
    Le chantier est vaste ! Au boulot les Loges !

    • 18
      Jean_de_Mazargues
      12 juillet 2019 à 17:00 / Répondre

      Je fuis ces loges qui se perdent dans des sujets politiques.

      • 34
        Manu Hainaut
        13 juillet 2019 à 19:14 / Répondre

        Je ne trouve vraiment pas qu’il s’agisse de sujets politiques. Sociétaux d’accord. Et je suis heureux dans un atelier et une obédience qui permet d’échanger sur ces sujets.

        Par ailleurs le communiqué du GODF ne prescrit ni ne recommande rien: il affirme juste qu’il faut que chacun puisse choisir sa fin de vie;

    • 40
      Nicky
      15 juillet 2019 à 14:45 / Répondre

      Je suis en accord avec ce que dit Pierre Moulin il faut réfléchir et légiférer une bonne fois pour toute…. et aussi à nous d’écrire ce que nous désirons lorsque l’heure sera venue où s’il nous arrive un accident cérébral .. nous privant de notre raison !! c’est fait depuis longtemps!!!

      • 41
        Moulin Pierre
        15 juillet 2019 à 18:30 / Répondre

        Merci de ton support Nicky ! Il faut changer les lois. Ici, en Belgique, un cas Vincent Lambert ne se produirait pas. La loi est solide, et démocratiquement établie. Les formulaires sont disponibles à la Commune, et c’est gratuit. Les ambulanciers ont accès à la banque de données. Idem en Suisse, aux Pays-Bas … La FM a été mobilisée … amicalement

  • 13
    Altec
    12 juillet 2019 à 14:53 / Répondre

    Des Obédiences se mêlent de tout ont des avis sur tout , qu’en pensent les francs maçons, quelques soient leurs obédiences?
    Perso je suis assez grand pour avoir une opinion et je n’ai pas à intervenir du fait que je suis FM et incompétent en la matière.

    • 17
      Jean Louis Pandou
      12 juillet 2019 à 16:30 / Répondre

      Bien dit. C’est juste et parfait.

    • 25
      JM Servais
      13 juillet 2019 à 10:17 / Répondre

      Entièrement d’accord. A voir la diversité des opinions des FM, les obediences sont bien peu qualifiées pour ,doctement, asséner des avis que la population (du monde) n’attend ni ne réclame…

  • 10
    Champmartin
    12 juillet 2019 à 12:40 / Répondre

    Mi figue, mi raisin, à la lecture de vos commentaires….. D’où l’importance d’être très clair dans ses choix de vie, d’écrire ses directives anticipées, pas seulement les dire…. Difficile de légiférer tant chaque cas est unique et intime et, par conséquent, très vite hors cadre……

    • 32
      Jean_de_Mazargues
      13 juillet 2019 à 18:08 / Répondre

      On dirait du Buzin.

  • 9
    Dayen
    12 juillet 2019 à 12:29 / Répondre

    Le GODF communique plus vite que son ombre. Il est vrai que ce texte était prêt depuis l’annonce de la décision de laisser ( et non faire ) mourir Vincent Lambert. Et d’autres obédiences se joignent à ce concert de phrases creuses qui n’apportent rien à la réflexion de fond. Pourquoi tant de hâte à publier le lendemain même du décès ? C’est indécent. J’ai dit.

  • 8
    Thierry Goulier
    12 juillet 2019 à 12:16 / Répondre

    N’en déplaise à certains, le GO est ici dans son rôle. Celui qu’il s’est créé lui même d’une certaine vision moralisatrice sociétale depuis que, en tant qu’obédience maçonnique, elle s’éloigne de la quête spirituelle à l’origine de la voie maçonnique. Pour autant, je suis plutôt d’accord avec son message. Je trouve juste dommage que la maçonnerie puisse être perçu par certain comme réduit à une association philosophico laïc.
    Son histoire est toute autre.

  • 7
    Jean_de_Mazargues
    12 juillet 2019 à 11:33 / Répondre

    Laïcité, fin de vie, centralisation, anti-libéralisme : voilà les quatre cavaliers de l’idéologie que la direction du GODF impose à ses membres par ses déclarations intempestives hors du champ maçonnique. Assez ! Assez ! Assez ! Laissez nous penser librement, en franc-maçon !

    • 11
      MarcosTestos
      12 juillet 2019 à 13:38 / Répondre

      Entièrement d’accord avec toi

    • 12
      Denis C
      12 juillet 2019 à 14:41 / Répondre

      Le G.O. n’impose pas les « cavaliers idéologiques » dont tu parles (Laïcité, fin de vie, centralisation, anti-libéralisme), mais se permet, au delà du symbolisme, de réfléchir sur notre société.
      Ce qui semble manifestement gêner…
      Mais le débat sur ce sujet est un vieux marronnier…

      Denis

      • 33
        Jean_de_Mazargues
        13 juillet 2019 à 18:11 / Répondre

        Si, il les impose. ça suffit. Je suis attaché par exemple personnellement au principe de laïcité et je n’ai pas besoin que la direction du GODF le serine continûment jusqu’au ridicule. Que la direction du GODF se souvienne d’une pratique maçonnique : le silence, et cesse de prendre la parole à tort et à travers en délivrant une pensée pauvre ou tiède.

    • 22
      Brumaire
      12 juillet 2019 à 22:56 / Répondre

      7- Sans laïcité, la FM n’a pas de sens: la laïcité, c’est le libre choix de croire, de ne pas croire, de fiche la paix à ceux qui croient, à ceux qui ne croient pas, à la condition que les croyances ou non-croyances restent dans le strict champ de l’intime.
      Tu peux penser, t’exprimer librement dans ta loge? c’est grâce à l’application du principe de laïcité.
      Quant aux appréciations du GODF, je m’en contrefous, je pense librement sans lui; je me contente, dans le domaine dont tu parles, d’appliquer le principe de laïcité inscrit dans notre Constitution internationale.
      Mais le GODF aime se faire voir, et marquer pour un oui ou un non, ce qu’il croit être son territoire…

      • 24
        Thierry Goulier
        13 juillet 2019 à 07:42 / Répondre

        Le mot « laïc », apparu au xiiie siècle et d’usage rare jusqu’au xvie siècle, désigne les personnes (et les choses) qui ne sont pas de condition religieuses (prêtres, religieux), de la même manière que le mot civil désigne ceux qui ne sont pas de condition militaire.
        Ce petit rappel pour dire que la FM en tant que voie spirituelle initiatique n’est pas laïc mais éventuellement neutre face aux religions établis. Historiquement chrétienne elle n’aurait jamais pu se développer comme telle dans une société purement laïque comme aujourd’hui. Pour nombres de frères, la FM est une religion en soi.

  • 3
    Jean_de_Mazargues
    12 juillet 2019 à 08:30 / Répondre

    Affligeant, ce communiqué. Lisez plutôt l’article de Michel Houellebecq dans Le Monde daté d’aujourd’hui qui lui, donne à penser.

    • 4
      MANON
      12 juillet 2019 à 10:32 / Répondre

      JEAN DE MAZARGUES: entièrement en accord avec vous ! de quel droit, l’Etat ou quelque Obédience que ce soit se permet de porter un jugement sur ce qui relève de l’intime de chacun! Je suis F:. M:. et complètement en désaccord avec ces lois que l’on veut faire passer !!

      • 6
        Pier Kirool
        12 juillet 2019 à 10:51 / Répondre

        Vous êtes contre « le libre choix de la fin de vie dans le strict respect des appréciations et des conceptions métaphysiques de chacun. » ?

        • 29
          Jean_de_Mazargues
          13 juillet 2019 à 13:35 / Répondre

          Là n’est pas la question. La direction du GODF n’est pas fondée à le proclamer au nom de ses membres.

          • 43
            Pier Kirool
            17 juillet 2019 à 09:24 / Répondre

            C’est ce que contient le communiqué. Le libre choix de chacun. Et vous trouvez ça affligeant. Je suis affligée de voir qu’on peut récuser le droit d’une organisation à promouvoir la liberté individuelle… au nom de la liberté individuelle.

            • 44
              Marcos
              17 juillet 2019 à 11:21 /

              La question n’est pas le droit ou pas d’une organisation à promouvoir la liberté individuelle mais de savoir où vous placez le GODF : soit vous le considérez comme une organisation lambda (au même titre que l’organisation des joueurs de pétanque) soit vous le considérez comme une obédience maçonnique. À vous lire, il semblerait que vous penchiez plus vers les joueurs de pétanque.

    • 5
      Biscotte
      12 juillet 2019 à 10:33 / Répondre

      Je suis allée lire cet article pour me faire une opinion. Houellebecq n’apporte rien de plus à part de dire qu’on a eu tort de mettre fin à la situation. En imaginant que cet homme à l’électroencéphalogramme plat ait encore eu une conscience, qui peut se satisfaire d’une vie enfermée pour ne pas dire cloîtrée dans un corps inerte pendant 11 ans ?

      Le GODF n’entre pas dans la polémique mais pose la vraie question : celle de la liberté individuelle de choisir sa fin de vie c’est pour ma part beaucoup plus intelligent que le discours de l’écrivain cité.

      • 31
        Jean Louis Pandou
        13 juillet 2019 à 16:18 / Répondre

        Je proclame mon ignorance sur la question.
        Comment choisir sa fin de vie, à quelle condition et garantie du respect de ce choix ?
        Un choix est il irréversible ?
        Si je ne puis rien ni dire ni penser ?
        D’autre part, pourquoi un autre déciderait il a ma place ?

    • 23
      Brumaire
      12 juillet 2019 à 23:00 / Répondre

      3- Monsieur Houellebecq ferait mieux d’éviter de se répandre, tout court.

  • 2
    Lefort
    12 juillet 2019 à 00:55 / Répondre

    Le texte du GODF est beau et bien senti. Qui est capable de faire évoluer ce grave problème de société ? Les politiques ? Les lois Leonetti montrent leurs limites ! Le corps médical trop impliqué. Les juristes manquent de réalisme. Alors qui ? Les FM seront accusés d’idéologie. C’est insoluble, en France

  • 1
    Nicky
    11 juillet 2019 à 21:56 / Répondre

    Le respect s impose …pas de commentaire. ..

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif