loges la Reunion

Un reportage sur les Loges de la Réunion

Par Géplu dans Dans la presse

C’est le site linfo.re qui nous donne cette vidéo, tournée visiblement dans les locaux du GODF de l’île de la Réunion.

On y apprend que la franc-maçonnerie serait arrivée sur l’île dès 1740, avec la création de la loge Saint-Jean de Bourbon. « L’association » actuelle ayant été créée en 1816. On voit entre autres dans le reportage l’émouvante invitation à un concert qu’avait lancée la loge le 20 novembre 1918 pour fêter l’armistice du 11…  🙂

mardi 22 octobre 2019 4 commentaires
  • 3
    Lemarchand 30 octobre 2019 à 11:04 / Répondre

    Impossible de lire cette vidéo qui semble bloquée
    Didier L

    • 4
      Géplu 30 octobre 2019 à 13:43 / Répondre

      Pour accéder à la vidéo il te faut cliquer sur le lien « linfo.re » dans l’article, et non sur l’image d’illustration, qui n’est qu’une image copie d’écran de la vidéo.

  • 1
    Probat Inov 23 octobre 2019 à 18:14 / Répondre

    Ban voler !!! Ban la moukate!!!

    • 2
      lazare-lag 23 octobre 2019 à 22:22 / Répondre

      And in French?
      ¿Y en francés?
      E in francese?
      E em francês?
      Und auf Französisch?
      U bil-Franċiż?
      A ve francouzštině?
      Og på fransk?
      ובצרפתית?
      En in het Frans?
      Và trong tiếng Pháp?
      In v francoščini?
      A po francusku?
      Agus i bhFraincis?
      そしてフランス語で?
      ပြီးတော့ပြင်သစ်လိုလားပြီးတော့ပြင်သစ်လိုလား
      و بالفرنسية؟
      Eta frantsesez?
      Et en français?

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
venenatis, Curabitur ut neque. risus ipsum et,