Francs macons de france

Droit de réponse de Gilbert Derrider

Par Géplu dans Divers

Ce mercredi 6 J’ai mis en ligne un article titré Une drôle de fraternelle, expliquant qu’un Frère de la GLNF avait été suspendu à titre conservatoire par son obédience pour non respect du secret maçonnique. J’évoquais aussi et me posait quelques questions sur ce qu’il présente comme une fraternelle : « Les francs-maçons de France » , dont il est le président depuis sa fondation en 2006, et sur laquelle il n’est pas possible de savoir grand chose.

Le mis en cause, Gilbert Derrider, s’est rapidement manifesté pour s’offusquer de ces affirmations, et m’a fait parvenir le « droit de réponse » suivant, qu’il dit avoir aussi mis sur sa page facebook (où je ne l’ai pas vu), et que je reproduit ci-dessous tel que je l’ai reçu :

A Faire tourner  sans modération. 
Du Nord  au Sud  Est en Ouest 
Suite à des propos calomnieux  à ma personne en loge  ou sur le blog Hiram.be. 
La vérité   laisser  un profane  S… G…… qui à utilisé  le logo de cette obédience pour  créer  des gants et cravates  .
Quand  on sait   faire le calcul  plus de 30 000 membres  à 20 €  le gant le chiffre  d’affaires  est plus que juteux.
J’ai refusé  son entrée  on a fait le forcing  , je vous cache les détails pas de passage  sous le bandeau, audition  etc…
Quand  on sait  que   usage  faux ou usage de faux et usage de faux  ou contrefaçon  est répréhensible  de 3 à  5 ans de  prison  ferme et de  30 000 à  500 000 € d »amendes. 
Voilà ma tête est l’échafaud  pour cette individu. 
Moralité  comme  en politique  plus vous êtes  malhonnête  plus de chance de réussite.
J’ai demandé  un droit de réponse, que mon obédience  à refuser. 
Je ne suis pas la pour la citer  ou en parler, ce n’est pas  le sujet.
Je suis libre et de bonnes  mœurs  comme il est  dit dans le rituel où comme  il se dit.
On est venu me chercher  dans les années  1994 étant  d’ailleurs  et surtout  bien ailleurs.
J’y  ai cru et  je dirais  pas ou j’ai passé 25 ans de ma vie. 
Divorce rupture séparation. 
Pour l’instant  démission comme  cela j’ai le droit à la parole 
Certains  me disent comme  la chanson de  Madame  Carla  Bruni quelqu’un  m’a dit.
Voilà  je dois répondre comme  Président Fondateur  de  ma Fraternelle  Les Francs Maçons de France. 
En hommage  à D. L.
[nom supprimé par Hiram.be] qui dirigeait la RL Fama  Fratenitatis  n° 387 Orient de Paris  Province de Paris. 
Pas de  nom de mon d’obédience  elle se reconnaitra….
Pourquoi il a tué  sa fille de 4 ans  sur la tombe de sa femme  et il s’est  donné  la mort. ..
Dans la détresse, pas de compréhension  de cette obédience  qui se dit régulière  au dessus des autres….
Que cette obédience   a fait  pour changer, rien depuis 20 ans et même  jamais,  capitations  capitations  ou son les valeurs  humaines  et fraternelles…
Comme  on a écrit  sur Hiram.Be on mets ma tête  au pilori. 
Je dis de surcroît  qui veut se  débarrasser  de son chien l’accuse  de la rage. 
Je deviens  gênant pour  certains de mon obédience  je leur ai  donné  ma démission. 
Il me bloque mon quitus,  pour pression  ou de me  faire taire  pour  ne pas d’aller ailleurs
La pression  je la savoure  dans un bar.
C’est  mal me connaître..
Certaines obédiences  m’ont déjà ouvertes  leurs portes  car elles savent que  je suis de qualité   et de grande valeur. 
Actuellement   je suis sur la réflexion. 
Dois je revenir  sur le  sujet  ma démission   je sais  juger et la loi du talion  je ne la pratique pas.
Comme  je travaille  sur ma Pierre  qui est depuis ma naissance   dans la pureté  par la transmission  de mon grand  père. 
Pur comme  le diamant  32 facettes  plus une lui même donc 33 comme  lui.
Il prends  la lumière  et transmets la lumière  avec la pureté  le diamant  pas  comme  mon obédience. 
Que  je garde son nom  sous silence  bien qu’une taupe à communiquer des informations  sur le sujet  A Hiram.Be ou je dois prendre  mon droit de réponse. 
A bon entendeur  salut. 
Non  je dis à  bientôt  car le phénix renaît  de  ses  cendres.
J,’ai dit.
BBB,  Gilbert  Deridder

Pour mémoire, ci-dessous les attendus de l’arrêt de suspension à titre conservatoire prononcé à son encontre par la GLNF :
Extrait ordonnance 
« Vu les Articles 74 et 76 du Règlement Général,
Vu les Articles 200, 201, 202 et 203,
Vu les Principes Fondateurs de la Grande Loge Nationale Française, notamment en leurs chapitres 4 et 5, ainsi que ses Statuts,
Considérant :
• Que le Frère Gilbert DERIDDER (54468) a pris l’initiative, le 3 juillet 2019 et sans en informer qui que ce soit dans sa hiérarchie, de déposer une « main courante » auprès des services de Police de Gennevilliers (92), dans laquelle il n’hésitait pas à citer la Grande Loge Nationale Française ;
• Que, dans ladite déclaration, il dévoile l’identité d’un candidat dont il ne pouvait ignorer, de surcroît, que l’initiation était prévue le jour même ;
• Qu’outre le caractère inopportun (maladroit, sinon incongru) de cette démarche, il y sous-entendait clairement s’exprimer au nom de la GLNF sans y être autorisé et en bafouant le plus élémentaire principe de discrétion, mêlant fonctionnement maçonnique de l’obédience et problématiques profanes ;
Par ces motifs, et vu l’Article 209 du Règlement Général :
• Ordonnons la suspension à titre conservatoire du Frère Gilbert DERIDDER (54468) ;
• Interdisons à l’intéressé la fréquentation de toute assemblée, réunion ou instance maçonnique ou civile, de l’association GLNF ;
• Faisons défense à toute Loge de le recevoir … »

samedi 09 novembre 2019 31 commentaires
  • 29
    Bruno 12 novembre 2019 à 18:12 / Répondre

    Doc Bru
    On ne va pas reprendre la polémique pour des problèmes de gant et de cravate

  • 27
    joab's 12 novembre 2019 à 16:31 / Répondre

    Qu’est-ce qui declenche la fureur injurieuse des 2 militants GLNF de service Marcos et AlainJean.
    AInsi j’ai osé rappeller que l’ordonnance de la GLNF condamanant le F Gilbert s’appuie sur des « sous-entendus » (c’est l’ordonnance elle-même qui le precise). Ce qui donne une idée du serieux de l’organisme …
    alors bien sûr, je donne une opinion plus générale sur ces organismes de « justice » constitués de courtisans (le mot est-il excessif alors qu’il est exigé à ces participants allégeance au GM ?).
    Et de ce fait et au vu de nombre de decisions prises par ces cours, j’affirme que ces décisions sont strictement sans valeur. Je rappelle aussi que la GLNF et certains de ses dirigeants déjà été condamnée en justice (civile cette fois).
    Les militants, manifestement incapables de repondre sur les faits clament que rappeller ces faits et exprimer une critique de la GLNF serait « de la haine » et de la folie …
    Ce qui n’est pas sans rappeller le fonctionnement des sectes ou les « apostats » sont forcemment des fous.
    Oui, ce comportement des militants de la GLNF confirme le danger et la honte pour toute la FM qu’occasionnent certaines pratiques de cet organisme.
    Geplu, tu as laissé passer plusieurs commentaires d’injure des militants. Est-il possible d’exprimer cette communication, vigoureuse contre la GLNF, mais argumentée et jamais injurieuse pour nos FF de la GLNF ?

  • 18
    Roger-Pierre Delannoy 11 novembre 2019 à 00:17 / Répondre

    Les profanes vont finir par penser que la FM délivre des brevets de pseudo-intelligence à des illettrés. Comment ce brave Frere perdu dans ses brumes cérébrales a-t-il pu s’exprimer (seul?) dans ses planches? Hormis le testament philosophique qui ne survit pas au feu, aucune manifestation des compétences en expression écrite n’est exigée. Comment et pourquoi s’étonner alors de ces états d’âme erratiques qui ne présentent aucun intérêt. Vingt-cinq ans de déambulations rituelles pour en arriver là…

    • 23
      Joël 12 novembre 2019 à 14:26 / Répondre

      C’est bien la preuve que ce sujet ne pouvait avoir que des retombées dénigrantes et négatives pour la FM. N’oublions pas que ce blogue est accessible à tout venant.

      • 24
        joab's 12 novembre 2019 à 16:11 / Répondre

        Même en le « dissimulant aux yeux des profanes », il s’agit là d’une rélité bien triste. Et finalement c’est peut être justement sain que ces turpitudes soient au grand jour.
        Car rajouter un cover-up complice ne fait qu’aggraver le cas.
        Il faut plutôt cesser ces hypocrisies, postures, militantismes, faux semblants et ne plus craindre de nous montrer comme nous sommes face à tous.
        Qu’y a-t-il à corriger pour devenir « presentables ». Refuser de s’interroger là dessus et charrier ceux qui le font montre un visage bien plus honteux que le discours embrouillé de Gilbert D.

  • 14
    Joab’s 10 novembre 2019 à 16:06 / Répondre

    Faire le procès de ce FF sur forum est encore plus déplacé que l’avis dés dirigeants de la Glnf.
    On peut en effet constater que le discours est plutôt maladroit et confus.
    Cependant exploiter cette réalité pour accabler unF, insinuer à son égard, et blanchir les pratiques de la Glnf est véritablement honteux.
    Si on se fixe sur les faits :
    Le citoyen G D a déposé une main courante mettant en cause l’association Glnf pour des délits financiers Et un candidat à la Glnf.
    Ceci est tout a fait légitime pour tout citoyen y compris FM. Et bien entendu, le plaignant devrait répondre devant la justice en cas de dénonciation calomnieuse. Au contraire, agir autrement serait couvrir des activités délictueuses.
    La Glnf se plaint elle de dénonciation calomnieuse ? Manifestement non !
    Quelle est la réaction? Jeter infamie maçonnique sur lui. Avec des prétextes futiles et faux, voire délictueux, s’apprentant a de l’intimidation.
    Ainsi la Glnf veut elle interdire interdire à des citoyens de la mettre en cause devant la justice?
    Pousser ses adhérents à se dispenser d’être des citoyens et couvrir des delits au nom de complicité obedentielle ?
    Si le discours de g d est très confus et émotionnel ceux qui l’accablent ne méritent pas cette indulgence qu’on peut lui accorder.
    Ceci sans présumer de la validité des griefs mutuels.
    A titre personnel et par la connaissance des pratiques de la Glnf, je pense que le crédit que l’on peut accorder d’impartialité, probité des cours de justice de la dite Glnf est quasi nul.! Et personne hors de la Glnf devait y accorder quelque crédit la prudence serait d’attendre la décision de la justice civile puisque le délit invoqué est de cette nature.

    • 15
      Alain Jean 10 novembre 2019 à 16:20 / Répondre

      Joaben
      Ta haine des obédiences et de la GLNF en particulier t’aveugle. Tu n’as visiblement pas compris l’affaire.
      GD n’a pas déposé une main courante « contre » la GLNF, « mettant en cause l’association Glnf pour des délits financiers », comme tu dis, mais, et alors qu’il n’a nulle qualité pour ce faire, « au nom de » la GLNF contre un « candidat » qui faisait commerce de gants et cravates siglés GLNF, ce qui ne plaisait pas à GD. C’est cette usurpation qui lui est reprochée…

      • 16
        Joab’s 10 novembre 2019 à 16:56 / Répondre

        Centrer ton discours sur la “haine” est non seulement désobligeant mais bien … faible. Et en plus inexact !
        Chacun peut lire le texte Glnf ! Contrairement à ton affirmation, la Glnf s’en prend à des “sous-entendus” d’usurpation, nuance essentielle. Et sans haine (ignoble de prêter haine à des critiques) tu comprendras facilement que compte tenu du lourd passé de la Glnf, personne ne prendra pour acquis, vérité les prétentions de dirigeants Glnf.
        Comme tu viens de l’illustrer en direct, fausseté avérée, comment vous ferait on confiance ?

        • 20
          MarcosTestos 12 novembre 2019 à 13:16 / Répondre

          Joab’s
          Mon pauvre F. ta haine de la GLNF,comme le dit si bien Alain Jean, te fait tenir une nouvelle fois des propos grotesques et injurieux. Tes commentaires tiennent plus de l’impulsion à l’onanisme que de la pensée maçonnique. Je te conseille vivement de prendre RV avec un psy de ton obédience.

          • 25
            joab's 12 novembre 2019 à 16:15 / Répondre

            Et oui, « la haine » (prêtée lâchement aux autres).. vous aimez çà, manifestement.
            merci d’illustrer en direct ce que j’avance. Comme dans les sectes, pour vous, est fou celui qui ose ne pas se soumettre aux propagandes.
            Il est toujours surprenat que geplu laisse passer de tels coms … vides de tout argument mais se deversant sur des commentateurs.
            Mais finalement, ca illustre bien cette sordide mentalité inculquée dans ces groupes …
            NB : non, tous nos FF de la GLNF ne se comportent pas comme ce Marcos.

      • 17
        Désap. 10 novembre 2019 à 17:33 / Répondre

        15 – Faut dire qu’on a connu Foelner et son pinard Château Paradis degueulasse, y’a pas d’autres mots.
        Tellement imbuvable et pratiquement imposé à toutes les loges, que le prix de l’agape était augmenté pour ceux qui se dévouaient pour apporter à leurs frères de quoi ne pas souffrir de brûlures d’estomac.
        Chassez le naturel, il revient au galop avec des gants.

        • 21
          MarcosTestos 12 novembre 2019 à 13:38 / Répondre

          Désap.
          Avec toi ce qui est extraordinaire c’est que tu es pret à inventer n’importe quoi pour faire parler de toi. J’ai toujours participé aux agapes à Pisan et on ne nous à jamais imposé quoique ce soit et encore moins un vin. Personnellement je ne connais le chateau Paradis mais par contre toi, tu as l’air de le connaitre. En quelles circonstances ? N’aurais-tu pas une nouvelle fois trop abusé à cette occasion ?

          • 22
            Désap. 12 novembre 2019 à 14:08 / Répondre

            21 – Du calme Marcos, du calme.
            Je te parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre.
            Je ne parle pas de Pisan, mais de Bineau.
            T’es relou, vieux, relou avec tes procès d’intention et tes 10 ans de service.
            Tiens, un petit conseil gratuit : écoute les Maçons parler de bioéthique, tu verras le niveau de ceux que tu considères irréguliers et peut-être comprendras-tu à quel point d’autres parés de leur good standing sont dérisoires.

            • 28
              MarcosTestos 12 novembre 2019 à 16:48 /

              Et menteur en plus ! Tu n’as jamais du mettre les pieds à Bineau ! (moi j’y ai été initié il y a beaucoup de 10 ans). Et si tu parles de Bineau que vient faire Foelner et le vin Château Paradis dans tes délires ?
              Et puis petit conseil gratuit,ne mélange pas tout: etre irrégulier n’empeche pas d’etre intelligent. Heureusement pour eux …et j’espère pour toi.

            • 30
              Criton 12 novembre 2019 à 23:16 /

              22- Désolé Désap, mais à Bineau, il n’y avait pas de restauration.Donc être forcé de commander du Château Paradis à Bineau relève de l’impossibilité.
              En outre, Foellner a été Grand Maître de 2001 à 2007, soit 9 ans après que la G.L.N.F. ait quitté Bineau…
              Et je confirme que, si le Château Paradis était proposé à Pisan, il n’était nullement imposé.

      • 19
        MarcosTestos 12 novembre 2019 à 12:45 / Répondre

        Alain Jean
        Tout à fait d’accord avec toi sur le cas Joab’s. Sa haine débile de la GLNF a viré à l’obsession et relève à mon avis de la psychiatrie.

        • 26
          Oscar 12 novembre 2019 à 16:16 / Répondre

          La haine malhonnête de Joaben pour la GLNF est bien connue depuis de nombreuses années… elle a rendu ses propos complètement déraisonnables ce qui lui a valu d’être viré de la quasi totalité des blogs maçonniques.
          Seul Géplu lui ouvre encore la porte… on se demande bien pourquoi!

      • 31
        Criton 12 novembre 2019 à 23:44 / Répondre

        Joab’s ou Joaben s’exprime en militant monomaniaque d’une obédience d’autant plus « universelle » qu’elle est groupusculaire et qui n’analyse la Franc-Maçonnerie qu’en termes de « parts de marché », comme il aime à dire.
        Ses posts offrent le spectacle affligeant de discours répétitifs, d’une vacuité rare, d’une syntaxe limitée et de slogans présentés comme des arguments.
        Il faut lui reconnaître un certain talent pour tordre les faits et les propos. Ainsi, alors que l’ordonnance de suspension explique clairement les motifs de la décision prise (dévoilement du nom d’un candidat, dépot d’une main courante citant la GLNF sans autorité pour le faire et sous-entendant s’exprimer au nom de l’Obédience), Joaben lui y voit des « sous-entendus » entre guillemets comme s’il s’agissait d’une citation.
        Une connaissance limitée et superficielle de la Franc-Maçonnerie, de son histoire, de son vocabulaire (lire ses tirades contre le terme de loge sauvage et se reporter aux dictionnaires maçonniques) associée à l’utilisation de méthodes éculées de propagande (détournement des faits et des propos, pirouettes quand il est pris en flagrant délit de dire n’importe quoi, insultes, attaques ad hominem) constitue son horizon mental.
        Il enrage en fait de sa marginalité (je n’ai jamais lu un commentaire le soutenant), s’arrogeant une autorité dont il est dépourvu : je me souviens encore quand, sur certains blogs, durant la crise Stifani, il donnait – dans le vide naturellement – des consignes et mots d’ordre aux membres du Souverain Grand Comité.
        Laissons ce militant à ses à peu près, à ses excommunications ridicules et à ses pseudo « analyses » fumeuses et creuses !
        Quand il respectera les autres, il méritera notre respect. Jusque là, négligeons le.

  • 12
    Yehoshua 9 novembre 2019 à 13:04 / Répondre

    Incohérence total dans ses propos.

  • 11
    Eric 9 novembre 2019 à 12:59 / Répondre

    Connaissant Gilbert de longue date, bien qu’il puisse souvent témoigner de vraie Fraternité, il n’en demeure pas moins que parfois… il déraille dans ses égarements lorsqu’il se sent victime. Il n’est pas méchant. Ses passions l’ont quelques fois desservi mais c’est un gars honnête. Un fait est certain, il combattra jusqu’à sa fin l’injustice !
    À sa décharge, lorsque je visitais sa Loge Fama Fraternitatis alors à Pisan, et qu’il était diacre, je puis témoigner que certains Frères se servirent de lui (comme ils se servirent de moi) et trop souvent le dénigrèrent, voire le détruisirent en off… C’était souvent « Dîner de con » à Pisan, si vous voyez ce que je veux dire… Seul coupable ? Non !
    Gilbert, autant peut-il être Prince de l’amour Fraternel, qu’il peut devenir Roi des emmerdeurs (en terme affectueux). Mais c’est toujours son coeur qui parle. Que voulez-vous, il vient de la base et il en est victime.
    Et si on lit bien son droit de réponse, certes mal tourné, il met le doigt là où ça fait mal.
    Combien de fois ai-je partagé avec lui son mal-être causé par une pseudo élite qui voyait en lui plus une clef pour ouvrir des portes ou avoir des « réducs », qu’un Frère cherchant envers qui il y avait un devoir maçonnique.

    Et si je puis insister, lisez et relisez ce texte qui est, comme le chapon que l’on va tuer bientôt (clin d’oeil gastronomique), « farci » de messages subliminaux et de faits d’Histoire maçonnique.

    Eric

  • 8
    DANZON Jacques 9 novembre 2019 à 12:56 / Répondre

    SEM : Tout à fait d’accord avec TAO.

  • 6
    Matkovic-Ramirez 9 novembre 2019 à 10:39 / Répondre

    Il n’est pas le premier ni le dernier, qui aveuglé par des ( gros) problèmes d’ego entame des démarches suicidaires. Mais, son « droit de réponse » permet de se rendre compte qu’il devrait chercher la source de ses problèmes chez lui-même avec l’aide d’un bon spécialiste…

  • 4
    Joël 9 novembre 2019 à 10:29 / Répondre

    Confus.

  • 3
    Kproject 9 novembre 2019 à 10:08 / Répondre

    Difficile de comprendre quoi que ce soit à ce discourt. Mais en tant que membre de la glnf, je peux dire que l’obédience est juste et comme il est dit souvent. On peut être déçu par les maçons, jamais par la maçonnerie…

  • 2
    Fabrice D 9 novembre 2019 à 06:25 / Répondre

    Je n’ai pas pigé un broque de ce droit de réponse. Plutôt que la lecture du rituel, je suggérerais à NTF Gilbert de lire assidûment le Bescherelle de la grammaire.

    • 7
      Dalloz 9 novembre 2019 à 12:04 / Répondre

      Idem pour moi, je n’ai compris à son droit de réponse.

    • 13
      de Flup 9 novembre 2019 à 13:35 / Répondre

      Contrairement au droit de réponse l’application de la grammaire n’est pas une obligation légale heureusement, sinon nombre de participants de ce blog et même Géplu avec son éternel « pour vous désabonneZ », seraient poursuivables.

  • 1
    Tao 9 novembre 2019 à 01:35 / Répondre

    Mettons en corrélation :
    – les informations obtenues par l’ordonnance de la GLNF,
    – la connaissance que nous avons d’une fraternelle dont le nom suffit à lui seul à décrédibiliser ses (son ?) membre(s),
    – le contenu de ce courrier publié ci-dessus dont ni la forme, ni le fond ne traduisent une quelconque cohérence de la pensée.
    .
    La conclusion de cette analyse croisée, sans avoir fait médecine, c’est de constater qu’il ne fait que peu de doutes que ce Frère exclu soit profondément malade.
    .
    Par conséquent, je ne comprends pas un choix éditorial qui, sous prétexte de donner un droit de réponse dans une querelle stérile (vu l’interlocuteur), se laisse aller à l’humiliation publique par la publication de ce document. Le pétage de plomb d’un Frère, même radié de son obédience, n’est pas une excuse pour que nous fassions la publicité de documents qui atteignent à sa dignité. Même s’il en est lui-même la source.
    Je suis attristé de ce choix.
    .
    Amitiés,

    • 5
      Amélie du DH 9 novembre 2019 à 10:29 / Répondre

      Je crois que la publication d’un droit de réponse est une obligation légale. Et même si effectivement celui-ci est brouillon et assez incohérent, Geplu n’en fait pas trop en ne commentant pas…
      Ce qui est le plus inquiétant c’est qu’un tel individu puisse se dire président d’une fraternelle appelée « les francs-maçons de France ». Quelle image !

      • 9
        Tao 9 novembre 2019 à 12:56 / Répondre

        Non.
        .
        Pour exiger un droit de réponse, il faut être nommé dans l’article de base. Ce n’est pas le cas.
        Sur les blogs, il faut également ne pas pouvoir intervenir dans les commentaires. Or ce Frère l’a fait, et c’est là-même qu’il a divulgué son nom lui-même, qui était inconnu de 99% des lecteurs, n’en doutons pas.
        De plus, un droit de réponse doit légalement respecter plusieurs facteurs qui ne le sont évidemment pas ici…
        .
        Sachant cela, je maintiens : je ne comprends pas que l’on fasse le choix de publier un document qui atteint à la dignité d’une personne (d’un Frère !), même s’il en est à l’origine.
        .
        Amitiés,

        • 10
          Tao 9 novembre 2019 à 12:58 / Répondre

          PS : Sachant en plus qu’on diffuse tout ou partie d’un document maçonnique (un arrêté de la GLNF) dans un média profane. On est à la limite des pratiques de Monsieur Koch.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
mattis consectetur id quis Curabitur ut felis