Casanova, la passion de la liberté

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
jeudi 3 novembre 2011
Étiquettes : , ,
  • 3
    Jiri Pragman
    18 novembre 2011 à 17:51 / Répondre
  • 2
    Kalilooela
    3 novembre 2011 à 23:23 / Répondre

    +1 pour Le Doc, c’est effectivement parfaitement synthétiser la (non) définition du secret maçonnique. Cette phrase devraient être lue, relue et re-relue par les profanes qui se sentent blessés d’être désignés comme tels.
    Je ne connais pas les écrits de Casanova, et du personnage, je ne sais que ce que la légende en rapporté, mais rien que pour avoir écrit ça (et être vénitien, mais ça c’est perso), il mérite une triple batterie et une chaleureuse poignée de main (mais avec des gants). :D

  • 1
    Le Doc
    3 novembre 2011 à 21:34 / Répondre

    Ne connaissant pas les écrits de Casanova, je trouve cette citation remarquable : « Le secret de la maçonnerie est inviolable par sa propre nature, puisque le maçon qui le sait ne le sait que pour l’avoir deviné. Il ne l’a appris de personne.»
    Une belle synthèse, il me semble.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous