Ces protestants qui maçonnent…

Publié par Géplu

Les relations entre le protestantisme et la franc-maçonnerie semblent être un sujet très à la mode en ce moment. Après le livre d’Yves Hivert-Messeca (voir ici, et ici), c’est la revue Réforme, l’hebdomadaire protestant d’actualité, qui y consacre son dossier « Ces protestants qui maçonnent », en s’appuyant d’ailleurs beaucoup sur les informations du livre d’Yves Hivert-Messeca.

Aujourd’hui, quel est le poids de la présence protestante en franc-maçonnerie ? se demande l’auteure du dossier Claire Bernole : Il est très difficile d’évaluer la proportion et la force des différentes tendances existant au sein des loges. D’une part parce qu’en France les enquêtes sur les choix religieux sont très contrôlées. D’autre part parce que les obédiences affirment qu’elles réunissent une large diversité philosophique, spirituelle, politique et sociale, et ne se prêtent guère à des études sociologiques. Des enquêtes (rares et discrètes) réalisées au sein de différentes loges ou sur des échantillons de maçons mettent en évidence 5 à 10 % de maçons se déclarant protestants, sans que l’on sache quelle est leur appartenance précise, ni si ces pourcentages sont à reproduire partout. 

Le dossier comprend, évidemment, une interview de Roger Dachez, présenté comme « protestant et président de l’Institut maçonnique de France ». Il y déclare notamment : (…) la maçonnerie est un univers très biblique. D’ailleurs il y a souvent, au centre de la loge, une Bible ouverte. Cela parle forcément à un protestant ! On peut déambuler dans une histoire sacrée, apprendre à être acteur de sa vie morale et spirituelle en s’appuyant sur des mythes, des légendes, des symboles. Cela nous structure. (…)

Interviewée aussi, Mireille Rau, sœur protestante de la Grande Loge Féminine de France, qui déclare : Parmi les points communs entre ces deux univers, qui renvoient sans cesse l’un à l’autre, il y a la liberté de conscience. Quand un protestant lit un texte biblique, il essaie d’en comprendre le sens, hors de toute interprétation imposée, et partage ses découvertes avec les autres. La maçonnerie entraîne aussi à cela.

Le dossier continue avec une interview du pasteur Jean-Marc Potenti, président de la Communauté des Églises de l’espace francophone, beaucoup plus critique : (…) en contexte maçonnique, la place accordée à la raison me semble démesurée. Elle prime sur la foi et la révélation. Son autonomie entre en contradiction avec une démarche de la foi. Si la raison joue bien sûr un rôle dans la vie chrétienne, elle ne se départit pas d’une attitude d’humilité et de soumission à Dieu. Entrer en maçonnerie me semble donc incompatible, incohérent avec ce que je comprends de la révélation biblique. (…) la révélation biblique et du Christ, qui en est le centre, reste pour moi la seule source de vie spirituelle de nature à répondre aux besoins du cœur. 

Et il se termine avec une liste des francs-maçons protestants les plus connus : James Anderson, Jean-Théophile Désaguliers,  Frédéric Desmons…

dimanche 8 mars 2020
  • 11
    Domy
    25 octobre 2020 à 19:45 / Répondre

    C’est l’Allali sur Potenti ici. Pas une critique sur ce qu’il dit mais ce qu’il est. Bravo les FM. Il semblerait que tout ce qui diffère de vous, vous défrise! Bel exercice d’eisegese.

  • 10
    Claire Molinghen
    10 mars 2020 à 23:14 / Répondre

    9@ Votre première question : que fait-il là ?
    Où ? En FM ? De part son interview et surtout sa conclusion, Jean-Marc POTENTI n’est certainement pas FM. Les FM protestants ne proviennent pas des églises évangéliques, ce n’est pas possible pour eux, pour ne pas dire « interdit »… Leurs pasteurs n’ont pas nécessairement fait de formation particulière ou spécialisée, parfois un institut. Tout le monde peut s’improviser pasteur.

    Ce qui n’est pas le cas dans l’Eglise Réformée officielle (Calvin, Zwingli) où les pasteurs ont fait des études universitaires et c’est parmi eux qu’on retrouve des FM.

    Quant à être « président de la Communauté… ». il faut plutôt lire d’après Internet « Communion des Eglises de l’Espace francophone » qui serait une « dénomination chrétienne évangélique charismatique de la région du Sud-Ouest de la France où « les pasteurs ont collaboré dans un effort d’évangélisation et d’implantation d’églises. » Plus les dénominations sont longues, plus il s’agit de divisions multiples dans le temps…. et d’arrangements souvent financiers.

    Quand on lit la biographie de Mr POTENTI, on voit qu’il est né dans un milieu des Assemblées de Dieu du Sud de la France où son père était déjà pasteur. Ces communautés d’abord sans pasteur provenaient des « Assemblées de Frères étroits » ou des « Frères darbystes » (du fondateur anglais John Nelson Darby, né en 1800). Maintenant, elles sont devenues l »Association mondiale des Assemblées de Dieu dont le siège est aux USA et qui sont de dénomination chrétienne évangélique pentecôtiste. En Belgique, existe encore les « Assemblées de Dieu francophones »…. Qui dit mieux ? Quand on vous disait que le protestantisme n’est pas simple… et qu’il manque un pape organisateur !!!

  • 6
    Suppo
    9 mars 2020 à 09:44 / Répondre

    Pourquoi tant de polémique à ce sujet ?
    La FM accepte en son sein tous les êtres honnêtes, sincères, vertueux, sans aucune exception. Elle est Une en son essence et reste Humblement au service de toute l’humanité. Et là aussi sans aucune distinction. Elle professe le Libre Arbitre et la Liberté de chacun afin d’agir et servir son propre ressenti.
    Elle n’est pas « La Vérité » mais à la recherche incessante de celle-ci. Dans la Bible dont effectivement et se sert, où sont les « Dogmes »?? Ceux-ci n’existent pas, simplement par des êtres qui les ont créés.
    La FM n’exerce aucun pouvoir de domination en quoi que ce soit. Car une liberté aliéné serait contraire à ses statuts et ses principes fondamentaux.

    • 8
      Claire Molinghen
      10 mars 2020 à 18:07 / Répondre

      Mr SUPPO, je ne comprends pas votre commentaire… Vous avez l’air de parler tout seul….

      Nous ne polémiquons pas dans nos « quelques » commentaires, nous essayons juste de comprendre pourquoi le pasteur Jean-Marc Potenti dit en conclusion de son interview : « Entrer en maçonnerie me semble donc incompatible, incohérent avec ce que je comprends de la révélation biblique. »
      Personnellement je connais et ai déjà lu « Réforme » par le passé, et la réaction de Mr Potenti ne m’étonne pas.

      • 9
        ERGIEF
        10 mars 2020 à 19:06 / Répondre

        8@ d’accord avec vous. Par ailleurs dans mon commentaire 5 j’ai voulu montrer que mr Potenti vu le peu d’audience de son église est très loin de représenter le mouvement religieux réformé dans sa généralité. La 1ere question est, au-delà du droit d’expression: que fait-il là? La 2ème question par ailleurs est plus générale : les églises évangéliques connues pour leur prosélytisme sectaire en font-elles rellement partie?

  • 5
    ERGIEF
    8 mars 2020 à 23:36 / Répondre

    Mr Potenti est le président d’une petite (un millier de fidèles) église « évangélique et charismatique » qui, comme l’ensemble du mouvement évangélique, est très prosélyte. Le dogme est son moteur et l’évangélisation son fonds de commerce. La nébuleuse évangéliste vante la liberté de conscience mais beaucoup de ceux qui en sont sortis disent le contraire. Cette multitude de « chappelles » se réclame du protestantisme mais ses pratiques en matière de conquête de territoires et de recrutement sont en concurrence avec les grandes églises réformées, plus ou moins conciliantes avec la Franc-Maçonnerie. En revanche le mouvement maconnique (du moins en Europe), par sa conception unique de la liberté de pensée et d’agir, en particulier dans le domaine de la spiritualité, est tout naturellement en opposition frontale avec le doctrinarisme évangélique particulièrement simpliste.

  • 4
    Le Colonel GLAO
    8 mars 2020 à 21:06 / Répondre

    Finalement, la bible semble inefficace, quant à l’épanouissement de l’homme. Si bien que les chrétins et non des moindres (les autoproclamés hommes et femmes de dieu), se sentent obligés de s’adonner à d’autres pratiques semblables à celles de l’Afrik traditionnelle !

    • 7
      ERGIEF
      9 mars 2020 à 10:06 / Répondre

      Relisez donc Jung et l’évangile de Jean avant d’affirmer de manière péremptoire que la bible est inefficace en matière de développement personnel..

  • 3
    Claire Molinghen
    8 mars 2020 à 18:57 / Répondre

    Concernant le pasteur Jean-Marc Potenti, voici sans doute une réponse sur le site : Jean-Marc Potenti – Journal Réforme

  • 1
    Claire Molinghen
    8 mars 2020 à 14:56 / Répondre

    Jean-Marc Potenti est sans doute un pasteur d’une église évangélique car il y a protestant et protestant…

    • 2
      357
      8 mars 2020 à 16:09 / Répondre

      Tu mets 2 protestants dans une salle, tu as un schisme et 2 églises.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif