C’est officiel : pas de tenues, au mieux, avant septembre…

Publié par Géplu
Dans Divers

Les 8 principales obédiences maçonniques françaises,  GODF, GLDF, DH, GLFF, GLNF, GLTSO, GLMF et GL-AMF viennent de signer un communiqué commun dont le passage clé est :

(…) Au regard des incertitudes grevant les connaissances scientifiques et médicales concernant le virus, son traitement et un possible vaccin, il incombe aux Obédiences signataires, outre les autorisations des pouvoirs publics, de garantir à chaque Sœur et à chaque Frère les meilleures conditions d’accueil dans nos Temples et locaux, dans le cadre d’un plan de reprise d’activité, qui sera susceptible d’appeler des adaptations de nos pratiques rituelles.

Dans ces conditions, les signataires ont décidé de fixer une date commune de réouverture des temples et de reprise des Travaux maçonniques de toutes natures.

Cette reprise, dont la date sera communiquée dans les prochaines semaines, ne saurait – sauf circonstances exceptionnelles – intervenir avant le début du mois de septembre, étant naturellement précisé que l’évolution de la situation sanitaire pourrait entraîner un nouveau report. (…)

Téléchargez le communiqué complet : Communiqué commun obédiences 15 mai 2020

vendredi 15 mai 2020
  • 80
    marcos testos
    19 mai 2020 à 17:49 / Répondre

    Depuis un certain temps , et quelque soit le sujet abordé sur ce blog, certains (toujours les même d’ailleurs) prennent un malin plaisir à salir la GLNF et donc les F. fidèles à cette obédience. Leurs interventions suivent toujours le même rituel et ressemblent fortement à une recette de cocktail : un petit zeste de vérité, un saupoudrage d’approximations, beaucoup de fantasmes et énormément de mensonges. La technique n’est pas nouvelle me direz vous. Vous avez raison et elle est d’ailleurs couramment utilisée par ceux qui propagent l’antisémitisme. Mais la grande différence dans le cas présent c’est qu’en théorie ceux qui interviennent sur ce blog sont sensés être, et se prétendent, FM.Pour terminer mon commentaire, je vais reprendre les très belles et très sensées paroles de Stella Matina :  » La GLNF ne demande à aucune obédience de « changer » ou « s’adapter » selon ses critères. En fait la GLNF fait sa vie ».
    En d’autres termes pour ceux qui n’auraient pas compris  : « Lâchez nous les basquettes ! »

  • 78
    Jean_de_Mazargues
    19 mai 2020 à 09:26 / Répondre

    Et ce qui devait arriver … arriva. Nous allons pouvoir aller à l’Eglise mais pas travailler en Loge ! et ceci du fait d’une décision unilatérale des obédiences, dans une lâche unanimité. L’esprit de renoncement dominerait-il la maçonnerie française?
    voir le Conseil d’Etat : Mise en place dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, l’interdiction «générale et absolue» de réunion dans les lieux de culte a été jugée «disproportionnée».

  • 71
    Stella Matina
    18 mai 2020 à 14:01 / Répondre

    Georges, je suis désolé de vous l’écrire si franchement, mais pour moi vous mélangez tout… faites-vous la chasse aux catholiques avec autant de vigueur en les accusant de complicité pour tous les crimes passés et actuels de leur église ? Sommes-nous responsables par extensions des agissements de nos membres ou des représentants des obédiences étrangères ? Certainement pas. En l’absence de condamnation d’un « dictateur », la GLNF n’a pas à outrepasser la CPI pour condamner en amont un Frère. Ensuite, je ne prends absolument pas position pour certains GM, mais je pense que si certains frères sont incapables d’appliquer les valeurs de l’Ordre dans la vie quotidienne, encore plus quand ils ont des responsabilités politiques, alors c’est leur problème avec eux-mêmes, avec Dieu et bien évidemment avec le droit qui apportera les réponses adaptées et donc la GLNF prendra acte. Je ne vois pas très bien à quel moment la GLNF serait qualifiée pour tenir des rapports sur l’activité politique des dirigeants des obédiences sœurs… mais ne doutez pas, si certains finissent condamnés devant la CPI ils seront de facto radiés de la FM…
    Pour la triste expérience d’Altec, encore une fois je n’ai pas à juger mais j’ai moi-même déjà eu à supporter les remarques indélicates de certains FF, aussi bien avant d’être à la GLNF que depuis que j’y suis. Ça nous rappelle que la FM n’est qu’une association avec tous ses défauts et que si certains nous déçoivent par leur comportement, le plus essentiel demeure pour moi de ne pas se décevoir soi-même en finissant pareil ! À titre tout à fait personnel je ne suis plus vexé de ce genre d’indélicatesse, car elles sont le fuit de personnes déviantes qui finissent toujours par s’exclure du groupe tôt ou tard. Je trouve ça plutôt pitoyable de passer des années en FM pour finir comme ça, parce qu’on a un tablier bleu et qu’on se croit protégé de tout. Les cordons révèlent le fond des cœurs ! Mais je ne peux pas accepter l’idée que ça soit propre à la GLNF. L’herbe n’est pas plus verte ailleurs ! Peu importe où tu es parti, tu retomberas sur ce genre de FF un jour. À toi de voir si c’est à toi de partir dans ce genre de situation, auquel cas il ne finira par rester que les moins exemplaires…

    • 72
      marcos testos
      18 mai 2020 à 14:26 / Répondre

      70- ou as-tu lu que la GLNF soutenait le dictateur Sassou Nguesso ? La GLNF soutient cette Grande Loge car c’est sa « fille ». Et, contrairement au GO, elle ne se mêle pas de politique. Donc que veux tu qu’elle fasse … en supposant que tes commentaires soient le reflet complet de la réalité du terrain. Car vois tu les nombreux F. africains que je peux être amené à rencontrer à Pisan n’ont pas le mème regard que toi sur la situation là bas.
      PS : la réponse 71 de Stella Matina, avec laquelle je suis en plein accord, te donnera également un éclairage plus complet.

  • 70
    Georges
    18 mai 2020 à 12:05 / Répondre

    Bonjour
    A Stella Matina je dis que la GLNF soutient quelques dictateurs africains d’Afrique francophone Grands Maîtres de leur Grande Loge.
    C’est le cas notamment du Dictateur Sassou Nguesso , Grand Maître de la Grande Loge Nationale du Congo.
    Cette Grande Loge a été créée par la GLNF ; leurs liens sont étroits ( voir Wikipedia et Mediapart )
    Les Congolais crèvent dans la misère et la pauvreté car la manne pétrolière est accaparée par Sassou , sa familles et les Mbochis , ethnie minoritaire du nord du Congo.
    Les droits de l’homme sont bafoués ( voir le rapport 2019 de l ‘ OCDH , Observatoire congolais des droits de l’homme visible sur Internet ) , avec des proces staliniens et des prisonniers politiques .
    Il a mené 2 guerres tribalistes contre le Pool essentiellement peuplé de Lari et est l’objet de plainte devant le CPI .
    Vous pouvez vous documenter sur ce dictateur.
    Alors pourquoi la GLNF soutient elle ce dictateur , se rendant ainsi complice de sa mauvaise gouvernance ?
    Où sont les principes de la Franc-Maçonnerie universelle contenus dans nos rituels ?
    Jusqu’à quand les innocents
    FF de cette obédience laisseront ils leurs dirigeants entretenir des rapports neo colonialistes dignes de la Franc’afric ?
    Les Laris majoritaires du département du Pool sont persécutés contraints à l’exil .
    Mon , si vous êtes fier du comportement de la GLNF et de la GLUA , vous êtes complice des crimes , pillages des richesses , népotisme. ..de Sassou Nguesso, Grand Maître de la Grande Loge Nationale du Congo.
    Tôt ou tard Sassou Nguesso ne sera plus et la GLNF aura des comptes à rendre au peuple congolais.
    Elle ne pourrai pas dire qu’elle ne savait pas.
    Alors rendez vous utile en interrogeant votre Grand Maître.

  • 66
    Stella Matina
    17 mai 2020 à 12:19 / Répondre

    Joab’s et quelques autres ici, que de rancœurs, que d’amertumes dans vos écrits… votre détestation de la GLNF semble obsessionnelle. Si vous n’en faites pas partie, pourquoi est-ce qu’elle vous obsède à ce point ? Vous focalisez sur les structures, sur l’aspect administratif, comme si la qualité maçonnique se mesurait à l’obédience fréquentée… je trouve ça triste, en toute sincérité. Pour ma part je n’éprouve aucune animosité envers les autres obédiences, je suis heureux à la GLNF, j’appartiens aussi à d’autre obediences « reconnues » dans le Monde, et je ne cherche pas à démontrer aux autres autres FF et SS français que j’ai raison ! Ce chemin me convient et s’il ne vous convient pas, faites votre vie dans votre obédience et soyez heureux ! Mais cessez donc de perdre autant de temps et d’énergie à cracher du venin sur la GLNF qui rend heureux des milliers de maçons… la haine n’a pas sa place sur les colonnes, quelle que soit notre rite et notre obédience.

    • 67
      MarcosTestos
      17 mai 2020 à 17:47 / Répondre

      66- Stella Matin
      Je suis entièrement accord avec toi. Et je te remercie de ton témoignage et de ta dénonciation de certains ayatollahs sur ce blog.
      Concernant Joab’s, le fait qu’il ait été viré de la GLNF t’éclairera un peu plus sur le pourquoi de sa haine et de.ses rancoeurs vis à vis de notre obédience.
      Bon dimanche.
      Avec mes F. Salutations.

    • 69
      Altec
      18 mai 2020 à 11:48 / Répondre

      Personnellement je ne me préoccupe en rien du fonctionnement des Obédiences en général.
      Je me préoccupe , un peu, de la mienne ou je suis depuis 7 ans.
      Je me permets de dire un mot sur la GLNF ou j’ai été initié et ou je suis resté 10 années que j’ai vécu sereinement sauf , hélas, sous le règne stifani .
      Je suis parti à la suite d’une conversation un peu vive qui a tourné au toxique lorsque des « barons  » provinciaux m’ont dit :  » Nous sommes dans un ordre , tu obéis, tu ferme ta g….. et si tu n’est pas content tu te tires  » …le choix fut vite pris ! j’ai démissionné…. nous fûmes plusieurs à partir.
      Depuis je vais bien, la GLNF aussi semble t’il (?) j’y ai gardé de très bonnes relations même si certains me regardent comme un mouton noir pendant que j’en rencontre d’autres en visites ( discrètes) hors champs de leur reconnaissance et de leur régularité.
      Les délires obsessionnels n’apportent rien au débat , chaque organisation est libre de ses choix de fonctionnement .

      • 74
        MarcosTestos
        18 mai 2020 à 17:29 / Répondre

        69- Alec
        Je suis sincèrement désormais d’apprendre ce qui t’es arrivé. En tant que F. de la GLNF je te présente mes excuses. Malheureusement il y a des cons partout même en maçonnerie. Et ce, que ce soit â la GLNF ou dans d’autres obédiences je suppose. J’ai l’impression que tu as trouvé une obédience et une loge qui te conviennent. J’en suis sincèrement très heureux. Néanmoins si un jour il te venait à l’idée de revenir à tes premier amours n’hésité pas

        • 79
          Altec
          19 mai 2020 à 10:21 / Répondre

          Mon F. pourquoi t’excuser? Tu n’es en rien responsable des errements des « barons stifaniens » dont qq uns sévissaient dans les Provinces.
          Je n’ai rien oublié mais je suis passé à autre chose et pour tout dire je travaille au même Rite , avec les mêmes exigences et le même plaisir. A la seule différence que désormais je vois presque toutes les obédiences sauf la GLNF ( encore que !!)
          Merci pour cette sollicitude

  • 65
    JCBART
    17 mai 2020 à 12:02 / Répondre

    Bien cher tous, Frères semblerait-il,
    Il me semble asses curieux de vous « entendre » vous écharper, fraternellement bien sur, en regardant le doigt….!
    Quelle est l’importance d’appartenir à ceci ou cela si ces fameuses organisations dont l’objectif avoué est de rassembler et d’aider au « progrès de l’humanité », ne donnent aucune exemple ou incitation pour ce faire.
    Essayer d’apporter de ‘aide, morale ou physique, à toute personne en souffrance, c’est ce que chacun fait, en son âme et conscience.
    Ces dites « Association à but non lucratif » pourraient consacrer un peut plus de temps, et d’argent (du notre bien entendu), à promouvoir l’aide, la bienfaisance et…etc. Une espèce de ligne de conduite, qui loin des dogmes, jugements ou prises de position, pourrait aiguiller toute notre population « Maçonnique » à ignorer ces vaines lutes fratricides pour la pousser à utiliser cette énergie dépensée en vain vers un meilleur objectif, cela bien entendu sans aucun jugement de ma part sur les conflits inter-obédientiels qui sont purement politiques : Quelque soit le montage de la machine financière qui recueille les capitations, l’objet financier reste évident.

  • 39
    joab's
    16 mai 2020 à 09:46 / Répondre

    Encore une fois : mais de quoi ces obédiences se mêlent-elles ? Un occasion de faire parler d’elles ?
    Dans les faits civilis, il y a des associations (les loges) et des loueurs de locaux pour se réunir. Il revient aux presidents de ces associations d’examiner la situation spécifique et prendre les décisions adéquates.
    Pourquoi cette volonté d’emprise sur les loges ? En quoi ces obédiences auraient-elles quelque compétence sanitaire ?
    Il est vrai qu’au vu de leur volonté d’emprise (contre-maçonnique) leur responsabilité pourra(devra ?) être engagée si quelque problème de contamination se pose.
    Désolant que même dans les circonstances dramatiques vécues dans notre pays, la politicaille obédentielle persiste. (même en se parant d’une bienveillance auto-proclamée).
    OK, Geplu, ce n’est pas dans le discours convenu de soumission aux obédiences … Mais rassures-toi, ma voix est suffisament isolée ici pour être vite couverte…

    • 46
      ERGIEF
      16 mai 2020 à 14:37 / Répondre

      39@ les obédiences telles la GLNF, le GODF ou la GLDF, sont les plus importants détenteurs de locaux. Elles accueillent nombre d’autres obédiences en tant que locataires de temples, c’est ainsi que se côtoient des quantités de loges de tous rites, masculines, féminines, mixtes, régulières, reconnues, non reconnues, libérales, spiritualistes etc. La plupart de leurs immeubles sont gérés localement par des comités d’utilisateurs (assoc . Loi 1901).
      Il était dès lors raisonnable que propriétaires et locataires adoptent une position commune.
      On peut regretter cette situation, pour des raisons qui appartiennent à chacun, mais c’est un fait, une réalité.
      Si une loge n’adhère pas à ce modèle économique, il faut qu’elle quitte son obédience et rejoigne la FDLLS mais pour trouver un hébergement ça risque d’être coton. En plus si elle ne veut pas être dépendante du règlement intérieur d’un loueur ce sera encore plus dur. A moins d’être assez fortunée pour se payer son propre temple comme au bon vieux temps :-))

      • 54
        joab's
        16 mai 2020 à 19:07 / Répondre

        Dans ce cas, il faut parler en tant que loueurs et pas en tant que groupes maçonniques. C’est là toute l’ambiguité entretenue.

    • 53
      Jean_de_Mazargues
      16 mai 2020 à 17:30 / Répondre

      @ Joabs 39. tu as raison : dès lors que les réunions de 10 personnes maximum sont autorisées … cela fait donc au moins 7 … ça ne vous dit rien ? Quant au Temple, il est là où il est consacré. Donc la décision des Obédiences est plus stricte que la loi . Alors qu’elles devraient faciliter l’activité maçonnique, elles la restreignent ! Dès lors, est-ce qu’une obédience a la compétence pour empêcher une des Loges de se réunir rituellement ? Il ne me semble pas.
      Pauvre maçonnerie française …

      • 55
        joab's
        16 mai 2020 à 19:14 / Répondre

        AH, heureux de me sentir moins seul à critiquer ces pouvoirs inadmissibles que s’arrogent les obediences en abusant d’une ambiguité maçonnerie-association-business immobilier.
        Dans un fonctionnement maçonnique normal, la loge a tous les pouvoirs y compris de rejeter les diktats obedentiels.
        Sauf cas particulier scandaleux de la GLNF où la loge n’existe pas civilement, finacièrement, juridquement.
        Tant qu’ils trouvent des adeptes à s’imaginer que c’est une fatalité incontournable …

        • 57
          Jean_de_Mazargues
          16 mai 2020 à 20:23 / Répondre

          Renseigne-moi : les loges de la GLNF ne sont pas des associations L. 1901?

          • 61
            joab's
            17 mai 2020 à 08:27 / Répondre

            Non ! IL n’ y a qu’une association : la GLNF. Donc tout ce qui est acaheté par les mebres des loges … appartient à la GLNF. Ce qui a créé les problèmes lorsque des loges ont quitté la GLNF. Les courtisans (je n’exagère rien) de l' »ultime lien avec Dieu » (c’est comme çà que se fait appeller le GM de la GLNF) ont voulu s’emparer des tresors de loge (juridiquement ils en avaient le droit).
            En banque, les comptes sont des sous-compte du compte GLNF.
            La perversion va encore plus loin, puisque le VM des loges est considéré comme n’existant qu’au travers de la volonté du GM (discours de l’ex-GM Servel et appliqué, voir les rituels d’installation).
            Il est à noter que cette dérive n’est absolument pas exigée par la GLUA qui ne pratique pas cette énormité : Les loges y sont des « private lodges » indépendantes civilement.
            Pour ma part, ayant vécu GLUA et GLNF, les membres de la GLUA sont incrédules lorsqu’on leur rappelle ces réalités.
            C’est aussi le cas venant d’autres FM en France. Et ces perversions sont défendues avec férocité par des militants (voir les MTestos &co ici) non en defendant ces pratiques mais en agressant ceux qui les rappellent.

            • 63
              michel
              17 mai 2020 à 09:29 /

              bonjour joab’s
              Merci de confirmer cette information, les frères de la GLNF ne se vantent pas de cette soumission…
              Comment font-il avec leur tronc hospitalier ?
              Je n’ose pas croire que les loges ne créent pas un petit compte parallèle ?

              Je vais te faire sourire, les paroisses n’ont plus de comptabilité, tout remonte au diocèse. La plupart sont obligées de créer une petite cagnotte parallèle, sinon c’est invivable…

            • 64
              Jean_de_Mazargues
              17 mai 2020 à 11:41 /

              @61 Joab’s. Merci infiniment. J’ignorai cela. Cela dit, tout dépend de la gestion de l’association, mais quand on a des dizaines de milliers de membres, les statuts peuvent s’ils ont été rédigés à dessein, étouffer tout fonctionnement démocratique. Je vais réfléchir là dessus et en parler avec des FF de la GLNF.

            • 68
              marcos testos
              18 mai 2020 à 09:36 /

              64- Jean de Mazargues
              Effectivement prend du recul et va en parler avec des F. de la GLNF avant de prendre pour argent comptant tous les dires de Joab. C’est un grand manipulateur qui n’a d’autre but que de salir la GLNF dont il a été viré.

  • 38
    ERGIEF
    16 mai 2020 à 09:46 / Répondre

    Information intéressante. Merci Geplu.
    Mais le débat qui suit est sans aucun intérêt, juste une occasion supplémentaire de s’écharper entre gens qui s’affirment frères, se haïssent cordialement et n’arriveront jamais à se mettre d’accord.
    Le GODF n’aura jamais raison seul face à la maconnerie mondiale et la GLNF seule face à la maconnerie française. Cherchez l’erreur…

  • 36
    Désap.
    15 mai 2020 à 23:22 / Répondre

    Stella Matina a parfaitement raison.
    En conséquence de quoi, je l’ai écrit mille fois, il faut virer la GLNF de toutes les instances maçonniques françaises.
    Le jour où on aura compris que ceux-là comme les Anglais ne comprennent que les grosses baffes (ex. : le brexit & Barnier), ce jour là la FM française sera respectée.
    En attendant ils nous prennent pour des guignoles et nous le disent.
    Et qu’on arrête le bourrage de crâne ˋ »la GLNF signe avec les grandes obédiences françaises » gnagnagna, la GLNF est franche comme un âne qui recule, elle redoute d’être isolée sur le territoire national, là est son seul intérêt.
    La naïveté de certains est consternante.

    • 40
      joab's
      16 mai 2020 à 09:52 / Répondre

      Ne pas mêler un nationalisme déplacé à cette question, STP.
      La GLNF est nuisible pour toute la FM, non pour sa reconnaissance par la GLUA, mais par son action sur les loges et les FM qui veulent bien s’y soumettre.
      Et je regrette tout autant que toi la complaisance manifestée par d’autres obédiences à l’egard de ses dirigeants. Il est evidemment convenu, sur ce forum y compris, de détourner le regard, voire s’en prendre à ceux qui rappellent les faits de cette obédience.
      La complaisance (type rencontres Lafayette) fait-elle partie de valeurs maçonniques ?
      S’il faut redoubler de fraternité pour nos FF de la GLNF, aucune complaisance à l’egard des dirigeants qui ont monté un système proche des sectes n’est acceptable (à mon avis bien sûr).
      Cet avis est-il trop insolent, violent ? Plus que la violence des pratiques sectaires instituées par ces dirigeants ?

      • 50
        MarcosTestos
        16 mai 2020 à 15:32 / Répondre

        40- Joab
        En tout cas une chose est sûr c’est que toi tu es nuisible pour la FM !!!

    • 43
      Jean_de_Mazargues
      16 mai 2020 à 10:32 / Répondre

      Question à Désap. Il existe donc des « instances maçonniques françaises » interobédientielles, j’imagine ? Elles doivent être bien secrète alors. A part les rencontres informelles des Grands maîtres, les Rencontres Lafayette et l’équivalent GODF-GLDF, ou bien les dîners informels chez un ministre ou chez le Président de la République, je ne vois rien. A moins que tu considères des fraternelles comme des « instances maçonniques » ?

      • 44
        Désap.
        16 mai 2020 à 12:50 / Répondre

        43 – Effectivement je me suis mal exprimé, je reformule :
        La GLNF considère infréquentable toute la maçonnerie française ? Nous n’avons donc rien à lui dire.
        Rupture pure et simple de toute relation.
        Cependant, la logique réclame une contrepartie parce qu’il y a un réel problème maçonnique en France.
        Le GODF doit entamer une réflexion au sujet du symbole du GADLU car sans GADLU il n’y a pas de maçonnerie.
        Ce symbole doit être réintroduit et peut l’être parfaitement et régulièrement précisant qu’il ne saurait s’agir du dieu des religions ni même d’un principe métaphysique quelconque.
        Ceci est d’autant plus vrai qu’hors une définition religieuse, notion qui n’a aucun sens en maçonnerie, la GLUA est bien incapable de le définir.
        les attendus visant à assurer cette nécessaire réintroduction doivent s’établir sur des travaux démontrant la conception purement symbolique qui prévalait dans la maçonnerie d’Anderson, « laissant à chacun ses propres Opinions » Art. 1 Constitutions 1723.
        Rappelant également que cette maçonnerie n’ayant pas était déclarée caduque dans l’Acte d’Union de 1813 en Angleterre, ceci n’empêche nullement de la pratiquer et nul ne peut prétendre qu’elle soit irrégulière.
        Il y a en outre un point très important de ce point de vue : la fixation par le GODF en 1801 des rituels expurgés de la Bible, y compris pour les prestation de serments, et de toute notion religieuse n’a jamais fait l’objet d’une quelconque contestation de la GLUA.
        En d’autres termes et en résumé, toute les conditions existent pour permettre la réunion des maçonneries anglaise et française, ce n’est qu’une question de volonté.

        • 45
          Jean_de_Mazargues
          16 mai 2020 à 13:33 / Répondre

          @ Désap. 43. Ayant participé à deux Rencontres Lafayette, la première très émouvante et la seconde, celle où fut évoquée si brillamment la Table d’émeraude, je ne peux partager ce souhait de couper toute relation avec la GLNF.
          En revanche, je suis assez d’accord sur le diagnostic concernant le GADLU. Mais il me semble qu’il n’est pas interdit par l’Obédience de travailler à la Gloire du GADLU et d’utiliser un Volume sacré. En tout cas, certains Ateliers que j’ai visités pratiquent ainsi.
          Enfin, il y a un contresens concernant le mot « régulier »: entendons-nous bien, régulier signifie dans notre contexte celui qui suit la règle telle qu’interprétée par Londres et suivie par l’Ecosse et les Etats-Unis et toutes les autres. Ce n’est pas un jugement de valeur: en d’autres termes, l’antonyme de régulier n’est pas ici irrégulier. Les qualificatifs de libéral ou adogmatique me paraissent bien mieux décrire ce que nous sommes.

          • 51
            Désap.
            16 mai 2020 à 16:31 / Répondre

            45 – La discussion est donc inutile, personne n’est capable de prendre la moindre position claire.
            En conséquence il faut cesser de chouiner et assumer parce que ça devient franchement casse pieds.

    • 48
      MarcosTestos
      16 mai 2020 à 15:15 / Répondre

      36- Désap
      Dans tes délires ubuesques (dûs à l »alcool ou à la fumette ?) tu as oublié de nous préciser tes projets d’extermination pour les F. qui ne seraient pas d »accord avec ton projet. Alors le goulag ou les chambres à gaz ?
      Ma boutade « ein Volk, ein Reich und ein Désap » est en train de devenir réalité. Au secours !!!

  • 32
    Stella Matina
    15 mai 2020 à 18:57 / Répondre

    La GLNF devrait saisir sa « chance » de rejoindre les autres FF français ? La réponse de Marcos Testos m’a semblé pleine de bon sens ! La GLNF ne demande à aucune obédience de « changer » ou « s’adapter » selon ses critères… en fait la GLNF fait sa vie ! Pour y avoir été « régularisé » il y a un certain nombre d’années, conscient que je ne pourrais plus visiter le GO, le DH, la GLDF et autres obédiences parfois mêmes « régulières » (GLTSO…), je ne regrette rien, car j’y ai trouvé « la paix obédientielle ». Plus de débats sur les obédiences, plus de visite de 50 micro obédiences cherchant à être reconnues par le GO (qui d’une certaine manière se comporte comme la GLUA sur le territoire français… distribuant de lourdes amendes aux Loges qui reçoivent des frères « non reconnus » !). En fait, quel est l’interêt d’une approche quasiment communiste de la franc-maçonnerie française ou tout devrait être uniforme ? Nous avons le choix d’être dans tout type d’obédience, avec ses qualités et ses défauts. Si la structure ne nous convient plus avec le temps, nous pouvons en changer. Laissons les maçons libres de faire ce qu’ils désirent. Je reste toujours inquiet des volontés de certains de tout uniformiser…

    • 41
      joab's
      16 mai 2020 à 10:00 / Répondre

      Toute la perversion de la GLNF ! Ainsi à te lire tu priorise l’adhésion à ce groupe vis à vis de ton engagement de franc-maçon. J’ai connu aussi cette paix obedentielle dans ma loge GLNF jusqu’à ce qu’apparaisse de plus en plus fort la perversion du système, jusqu’à la crise violente de 2010 où est apparu, jusque dans chaque loge la perversion du système. Il n’y avait plus de paix mais une guerre au sommet qui s’etendait partout. Des comportements de courtisans, retournant vite leur veste. La situation s’est-elle améliorée depuis ?
      Le couvercle est retombé, le système s’est encore plus verouillé (il ne peut plus arriver aux dirigeants actuels ce qui est arrivé à Stifani) . Le silence (et la dissimulation) règnent.
      Manfestement, tu oublies qu’il existe une FM en pleine croissance qui se moque de ces soumissions obedentielels steriles, où on travaille(maçonniquement) à l’identique de la GLNF ou du GO.
      Un peu de cohérence ! La GLNF étant un système lourdement oppressif, elle ne peut réclamer une « liberté » qu’elle refuse à ses adhérents et loges.

  • 29
    Jean_de_Mazargues
    15 mai 2020 à 17:08 / Répondre

    Mon cher Géplu, je ne suis pas à la GLNF: je suis au GO … Mais j’ai conscience que je suis dans un coin de la FM, coupé de 90 % des FF dans le monde, ce dont je ne cesse de souffrir vu que, jusqu’à février dernier, je voyageais beaucoup. Ce n’est pas moi qui ait parlé de régulier et d’irrégulier. Mais simplement, ne pas s’imaginer qu’une évolution est possible à partir de nous vu que c’est nous qui sommes affreusement minoritaires. Accessoirement, je n’ai rien dit de la GLNF, que je ne connais, et pour cause, que par les Rencontres Lafayette, les lectures et les relations avec des FF qui y sont mais dans le cadre profane évidemment.

  • 24
    357
    15 mai 2020 à 16:37 / Répondre

    Comme je l’ai dit, je suis étonné qu’un communiqué collectif soit consacré à des modalités de reprise de travaux qui, de toute façon, feront l’objet de communications internes spécifiques.
    Quel en est l’intérêt ?
    Signifier une forme de mécontentement aux pouvoirs publics alors que les cultes, semble-t-il, pourront reprendre leurs activités plus tôt ?
    Devons-nous nous déterminer par rapport aux églises ?
    Cette détermination a-t-elle même un sens ?
    J’en doute et ce d’autant plus que les activités maçonniques sont très réduites durant périodes estivales hormis quelques tenues ou apéros.
    Le seul intérêt que j’y vois, c’est la présence de la GLNF et de son épigone né des formidables remous qui – tout le monde s’en souvient – ont porté la fraternité et la sainte régularité à des sommets inégalés.
    Un virus a permis ce miracle.
    Espérons simplement qu’il ne faille pas attendre la chute d’une météorite pour les intervisites.

  • 21
    Luciole
    15 mai 2020 à 16:07 / Répondre

    Que les GM et autres dignitaires se fassent des petites bouffes (aux frais des obédiences je suppose) rien que de très normal.On voit ça dans toutes les guerres.
    Que les situations changent? peu probable,les clientèles demeurent figées.L’immobilier va prendre plus d’importance mais si nous voulons survivre (au sens strict) il faudra aménager les Rituels quels que soient les désirs d’embrassades des uns ou des autres.Pourquoi établir des tabous d’avance?

  • 18
    Brumaire
    15 mai 2020 à 14:27 / Répondre

    9: Pour avoir de « grands temples », il me faudra faire 150 km, (incompatibles avec le cercle de 100 km en vigueur, pour combien de temps???) donc, 300 km avec notre matériel à promener: impensable.
    La « distanciation physique » (quelle vilaine expression!), qui s’en occupe actuellement dans le métro parisien? Mettrait-on nos FF.:et SS.: en danger dans nos Temples, à la condition bien sûr qu’ils soient en état sanitaire convenable, ce qui n’est pas toujours le cas? Une loge de plus de 20 membres pourra-t-elle se réunir? même avec des normes draconiennes? Comment faire les bandeaux, ou procéder à TOUTES les cérémonies d’initiation ou d’élévations? Les Experts n’auront pas la vie facile!

    Quant aux tenues par Skype ou autres, pour moi, c’est NIET
    On a déjà des initiatives curieuses, (adjectif choisi sciemment pour ne pas être désagréable) afin de pallier les impossibilités de faire le Convent normalement.
    La maçonnerie de la rentrée ou celle de demain n’est pas celle d’Internet, de Skype etc…, mais celle de nos rituels, de la parole vivante, du croisement des regards, de la réflexion et pas de l’immédiateté requise par les moyens électroniques qui ne sont QUE des outils d’information ou de documentation, pas des outils maçonniques.

    • 56
      joab's
      16 mai 2020 à 20:19 / Répondre

      Pourquoi attendre la bénédiction obédentielle ? Une tenue maçonnique peut très bien se tenir avec quelques decors mobiles dans un salle de réunion d’hôtel … à tarif souvent bien plus avantageux d’ailleurs.
      Pour ma part, les cérémonies ma paraissent impossibles en respectant les regles sanitaires et je pense qu’aucun VM ne peut accepter de faire prendre des risques tels. ET nul besoin de l’avis de quelque obedience pour celà.
      Quant aux tenues en ligne (les faire avec skype ou zoom ou hangout est une abomination …) elles ont nullement vocation à remplacer des tenues en presentiel ! Et ne peuvent faire quelque cérémonie.
      Un « niet » pour priver des FM de garder contact, dans les circonstances actuelles, est bien … bizarre.
      Il est vrai que les tenues en ligne demontrent aussi l’inutilité des obédiences.

      • 58
        Brumaire
        16 mai 2020 à 23:36 / Répondre

        Joab’s, les « tenues en ligne » ne démontrent pas l’inutilité des obédiences, elles démontrent que ceux qui les organisent et ceux qui y participent ne sont tout simplement pas maçons.
        Ils sont passés par une cérémonie que nous appelons initiation, mais ils n’y ont rien compris.
        Ne nous étonnons pas, maintenant, de ce que devient la maçonnerie en France…

        • 62
          joab's
          17 mai 2020 à 08:40 / Répondre

          L’inutilité (quasi) des obediences n’a en effet pas besoin des tenues en ligne pour être démontrée , et encore pire, leurs nuisances.
          Parmi les nuisances, cette suffisance typique de la perversion obédentielle de décréter « no-maçons » sans le moindre argument des FM qui estiment que le « F » de FM a un sens.
          Penser que la qualité de maçon s’apprecie au travers de colères, mépris, soumission à des machins s’arrogeant d’être « ordre » … montre justement le detachement de la réalité maçonnique énoncée dans nos rituels tri-centenaires.
          LOrs de l’initiation, justement on apprend à se débarasser de cette perversion profane.
          Oui la maconnerie francaise est pourrie par cette multiplication d’obediences (et ca commence dès la 2e) qui divisent, eparpillent des maçons qui pourraient être parfaitement unis sans elles.
          Il faut piétiner, nous FM, tous les diktats obedentiels … dont ces cricrises anti tenues-en-ligne. Il n’y a aucune agressivité ni subversion dans cete appel, juste retrouver les fondements de notre FM.

  • 17
    Jean_de_Mazargues
    15 mai 2020 à 14:07 / Répondre

    Désap. 13 : Les Anglais ont pris leurs mesures trop tard … et nous aussi ! Nos autorités avaient tous les éléments à leur disposition pour prendre des mesures d’urgence dès le 24 février et auraient dû commencer à mon avis au plus tard le 1er mars. On en reparlera quand nous pourrons débriefer toute cette affaire et corriger les choses pour l’avenir.

    La question n’est pas là. Les obédiences ne se mettent même en position de pouvoir repartir quand ce sera possible : elles renvoient tout aux calendes grecques. C’est ce qui me désole.

    On retrouve bien certaines de nos faiblesses collectives : d’abord l’impréparation et l’insouciance dissimulées par des appels péremptoires à la raison, puis la dramatisation et enfin l’excès de zèle. Bref, à aucun moment nous ne sommes en prise avec la réalité.

    Je regrette donc que les obédiences s’abandonnent à cette faiblesse qu’est la surréaction.

    • 28
      Désap.
      15 mai 2020 à 17:03 / Répondre

      17 – Mon frère Mazargues, je t’en supplie cesse d’être théorique bon sang.
      Où as-tu vu qu’arrêter l’économie d’un pays comme la France est décision simple à prendre ?
      Les Anglais et les Américains ont tellement eu la trouille qu’ils sont allés jusqu’au moment où ce n’était plus possible.
      La situation sanitaire est extrêmement dangereuse, extrêmement.
      Il y a des signes qui ne trompent pas, si un maçon sensé avoir les yeux et le cerveau grands ouverts ne les voit pas c’est surréaliste.
      Le patron des toubibs américains a mouché Trump en sa présence et en public, Trump !
      Est-ce que tu te vois moucher Trump, même avec des arguments longs comme le bras ? Bon !

  • 16
    DanielDH
    15 mai 2020 à 14:07 / Répondre

    Il est triste de constater qu’un communiqué, à mon avis, destiné à nous protéger déchaîne autant de commentaires acerbes voire haineux…
    Mais où sont les maçons d’antan?

  • 14
    Jean_de_Mazargues
    15 mai 2020 à 13:43 / Répondre

    A Géplu: quant à trancher le nœud de la régularité, malheureusement, comme nous sommes, nous, les non-réguliers, les plus faibles (notre supériorité en France crée une illusion d’optique), il y a peu de chance qu’il le soit à notre avantage. de ce point de vue, nous sommes entre les mains de la GLUA …

    • 19
      GépluAdministrateur
      15 mai 2020 à 14:39 / Répondre

      Non Jean, nous ne sommes pas « entre les mains de la GLUA ». D’abord, il faudrait arrêter de considérer qu’ « ils » (les anglais de la GLUA) détiennent la vérité et qu’ils pratiquent la seule vraie bonne franc-maçonnerie. Leur pratique n’est qu’une des lectures de la franc-maçonnerie, ni meilleure ni pire que celle des « libéraux-sociétaux » du GODF et similaires ou des « traditionnalistes-symbolistes » de la GLDF et similaires. Nous sommes des obédiences françaises, et avons juste à « réguler » ( Ah ! les règles !) les relations entre obédiences françaises. Nous n’avons nul compte à rendre, modèle ou ordre à prendre d’aucune obédience étrangère. Ce qui veut dire que c’est à la GLNF de savoir et de décider si elle entend continuer à considérer les landmarks d’exclusion de la GLUA comme justifiés (par quoi ?) et supérieurs à la fraternité nationale. Les autres obédiences françaises lui tendent la main… La GLNF saura-t-elle la saisir ou continuera-t-elle à rester « entre les mains de la GLUA » et à pratiquer son aussi inique et ridicule qu’inacceptable ostracisme maçonnique longtemps encore ?…

      • 20
        Adrien C
        15 mai 2020 à 14:53 / Répondre

        Bravo Géplu.
        Bravo de dire tout haut ce que j’en suis sur nous sommes très nombreux à penser tout bas. Il serait grand temps que la GLNF arrête de considérer les autres comme des non francs-maçons et qu’elle considère les autres obédiences françaises comme ses égales avec toutes les conséquences en terme de relations et de visites.

        • 49
          MarcosTestos
          16 mai 2020 à 15:28 / Répondre

          20 – Adrien C
          Très nombreux ? Çà fait bien réellement ?

        • 52
          MarcosTestos
          16 mai 2020 à 16:40 / Répondre

          20- Adrien C
          Très nombreux ? Çà fait combien réellement ?

      • 30
        marcos testos
        15 mai 2020 à 18:02 / Répondre

        19- Géplu
        Quel dommage de gâcher cette belle initiative pour une sombre querelle ! Mais puisqu’il le faut allons y :
        Pourquoi voudrais tu que la GLNF refuse d’appliquer une décision de la GLUA ? Sauf à vouloir que la GLNF soit à son tour frapper d’exclusion pour la satisfaction de quelques uns ? Un peu égoïste comme raisonnement ? Et puis quitter une FM universelle de près de 4 million de F. pour se recentrer sur les 51000 F. du GODF ou même sur une FM franco-française çà ressemblerait à un suicide collectif ou à du masochisme.
        Géplu, je te propose une autre alternative : que le GODF se mette en parfait accord avec les conditions préconisées par la GLUA. Le GODF saura-t-il saisir sa chance ou continuera-t-il à rester « entre les mains de laïcards » et à se contenter (se vanter ?) d’être la 1ère obédience française ?

        • 59
          GépluAdministrateur
          17 mai 2020 à 02:17 / Répondre

          Marcos.
          Je n’ai moi jamais porté de critique sur la pratique maçonnique ni sur la qualité des travaux de la GLNF ou de la GLUA, Dieu m’en garde dirais-je si j’y croyais. Je suis bien trop respectueux de la liberté de chacun : toutes les opinions sont respectables, mais encore faudrait-il qu’elles soient toutes respectées par tous.
          Pour être clair, c’est sur un point précis que je m’insurge : Pour être reconnu par la GLUA, il faut considérer comme non francs-maçons tous ceux qui n’adhèrent pas à ses règles, avec interdiction de les fréquenter, et même tout simplement de discuter avec eux puisque le texte anglais dit : « (…) and that each Grand Lodge shall have no Masonic intercourse of any kind. » Aucun rapport maçonnique d’aucune sorte…
          Cette obligation et ces interdits sont profondément méprisants pour tous les autres francs-maçons. On pouvait comprendre la dimension politique de telles mesures au XIXe siècle et encore au début du XXe, mais aujourd’hui ?… Marcos, pour toi qui es de la GLNF, moi qui suis un membre du GODF suis-je un franc-maçon, oui ou non ? Réponds franchement.
          .
          Comme la GLUA, les obédiences françaises, principalement historiquement le GODF et la GLDF, se revendiquent de l’héritage de 1717. Ces trois obédiences anciennes se sont transformées avec le temps et toutes trois ont fait évoluer différemment leur interprétation des principes de 1717, mais ni le GODF ni la GLDF ne se sont jamais permis de considérer les membres de la GLUA comme non francs-maçons. Et le GODF, dont je ne suis qu’un membre de base n’ayant en aucun cas qualité pour s’exprimer en son nom, n’a pas besoin de se « mettre en parfait accord » avec les règlements de la GLUA pour la reconnaître ou se reconnaître franc-maçon, car il reconnait les règlements de la GLUA comme tout aussi parfaitement maçonniques que les siens, même si différents. Pourquoi la réciproque n’est-elle pas vraie ? Pourquoi le GODF ou la GLDF ne seraient-elles pas des obédiences maçonniques aussi valables et authentiques que la GLUA ? Quelle explication raisonnable, quelle justification trouves-tu à ces interdits ?
          .
          Un dernier point, qui me fait toujours sourire : L’argument des 4 millions de Frères avec qui tu partages une « fraternité universelle ». Combien connais-tu et fréquentes-tu de ces 4 millions du fond de ton petit Orient français, et combien y croises-tu chaque jour de Frères ou de Sœurs que tu ne reconnais pas comme tels ?

          • 75
            marcos testos
            18 mai 2020 à 19:39 / Répondre

            59- Géplu
             » Marcos, pour toi qui es de la GLNF, moi qui suis un membre du GODF suis-je un franc-maçon, oui ou non ? Réponds franchement. »
            Je répond toujours franchement et parfois trop selon tes critères puisque il t’arrive de ne pas publier pas mes commentaires.
            Bien évidement que je te considère comme un franc-maçon. Pour t’expliquer mon raisonnement je vais utiliser une métaphore : en rugby, il existe le rugby à 15, sport que j’ai longtemps pratiqué, et le rugby ou jeu à 13. Le rugby à 15 est pratiqué dans 123 pays dans le monde alors que pour le rugby à 13 la Fédération annonce 38 pays mais il est réellement connu et pratiqué que dans 4 pays. Les 2 fédérations au niveau international ne s’apprécient guère. Chacune d’elle utilise le mot « rugby » pour définir leur sport et tous les pratiquants se considère des rugbymen. Mais si on y regarde de plus prêt on s’aperçoit rapidement que ce n’est pas le même jeu qu’elles pratiquent.
            Personnellement j’ai toujours considéré que les joueurs à 13 étaient au même titre que moi des rugbymen bien qu’ils ne pratiquent le même sport que le mien. Suis je suffisamment clair ? Ai je répondu à ta question ?
            Avec mes F. salutations.

            • 77
              GépluAdministrateur
              19 mai 2020 à 00:00 /

              Ta métaphore a tout de même comme un défaut. Il t’es difficile de me reconnaître comme rugbyman comme toi, puisque ta Fédération dit que je ne joue pas au rugby et t’interdit de venir voir mes matchs… 🙂

            • 81
              marcos testos
              20 mai 2020 à 11:10 /

              77- Géplu
              Ma métaphore n’avait pour but que de répondre à ta question : »Marcos, pour toi qui est de la GLNF, moi qui suit un membre du GODF suis je un franc-maçon oui ou non ? » Ma réponse a été claire me semble-t-il..
              En fait, bien que nous n’ayons pas les même règles, nous jouons tous les 2 avec un même ballon et avec un même objectif. Alors ne rentrons pas dans un combat stupide, Fédération contre Fédération. Elles ont toutes les 2 des qualités et des défauts ainsi que de des extrémistes de tout poil. Mais n’oublions pas que jeu se pratique sur le terrain et non dans les instances fédérales.
              Avec mes F. salutations

            • 82
              GépluAdministrateur
              20 mai 2020 à 23:37 /

              Non Marcos, désolé, mais ta réponse n’est pas « claire ». Tu joues un double jeu. Tu dis me reconnaitre comme Frère, c’est facile dans les mots, mais dans les faits tu ne le fais pas, ton obédience/fédération te l’interdisant. C’est ça la vérité, et le dire et le répéter n’est pas un combat stupide, c’est un triste constat. Même si nous jouons effectivement tous les deux avec un même ballon et avec un même objectif, je vais me répéter, mais alors que ma fédération reconnait que toi tu joues au rugby, la tienne ne me reconnait pas comme joueur. Ce n’est pas normal. On ne devrait pas continuer à accepter cette situation au XXIe siècle, sur le terrain comme dans les instances, alors que toutes les autres obédiences françaises se reconnaissent entre elles dans la fraternité et le respect mutuel, malgré leurs différences.
              .
              Malheureusement, comme l’a dit hélas fort justement Luciole, La GLNF n’abandonnera pas sa position qui est la seule qui lui permette de toiser « d’en haut » les autres Obédiences françaises. Elle n’a rien à y gagner et peut essaimer de par le monde forte de l’appui inconditionnel de la GLUA. Cette dernière trouve ce satellite bien utile pour contrer les influences françaises dans les pays francophones et maintenant ouvrir vers l’Est.
              Alors, restons en là, mais tu sais ce que j’en pense.

      • 33
        Luciole
        15 mai 2020 à 19:16 / Répondre

        Il faut peut être cesser de prendre ce qui est souhaitable comme ce qui serait probable.
        La GLNF (que Dieu veille sur elle) n’abandonnera pas sa position qui est la seule qui lui permette de toiser « d’en haut » les autres Obédiences françaises.Elle n’a rien à y gagner et peut essaimer de par le monde forte de l’appui inconditionnel de la GLUA.

        Cette dernière trouve ce satellite bien utile pour contrer les influences françaises dans les pays francophones et maintenant ouvrir vers l’Est.

        Il faudra attendre encore quelques générations pour que l’Angleterre perde son « aura » de mère loge du Monde.
        D’ici là,nous resterons entre nous et les globe-trotters iront demander un sauf-conduit .Perso,je crains que nous n’ayons des problèmes autrement sérieux à traiter

        • 60
          GépluAdministrateur
          17 mai 2020 à 02:24 / Répondre

          Hé oui Luciole, je sais bien que ton raisonnement, quelque peu cynique autant que désabusé, est le bon, mais je ne peux jamais m’empêcher de me battre pour ce qui me semble juste ou contre ce qui me semble injuste, même si c’est une cause perdue… 🙁

          • 76
            Luciole
            18 mai 2020 à 21:10 / Répondre

            Non non Géplu,tu as tout à fait raison de te battre et nous avec toi,car baisser les bras serait faillir à nos engagements contre l’injustice,y compris celle qui touche les Franc-maçons.
            Je veux être aussi réaliste et ne pas alimenter tous les délires qui s’affrontent,
            chacun étant détenteur de la vraie couronne d’épines d’Anderson,(je n’ose dire d’Hiram).Que chacun fasse de son mieux dans sa sphère d’action et au moins il restera quelque chose de nos efforts.

  • 11
    aymeri
    15 mai 2020 à 12:41 / Répondre

    Effectivement, comme l’évoque le frère Noël, se posent de nombreuses questions à résoudre….quant aux vieillards de plus de 65 ans dont il parle, je viens d’apprendre qu’en tant que tels , ils sont porteurs de risques d’infection beaucoup plus élevés que les moins de 65 ans….on pourrait s’interroger de leur présence aux tenues et de ce fait, de la possibilité pour les loges d’ouvrir les travaux sans les « anciens » ?

    • 22
      Sylvia Flèche
      15 mai 2020 à 16:10 / Répondre

      Les « vieillards », comme vous dîtes si élégamment, ne sont pas plus porteurs d’infection que les autres, ils sont justes plus fragiles en cas d’infection. Ensuite, il est extrêmement fraternel de les exclure des futurs tenues…c’est vrai, autant se réunir sans eux et les laisser sur le bord de la route, on ne va pas tout de même pas s’emm*** pour quelques vieux ! Il me semble qu’il y a deux ou trois fondamentaux de la franc-maçonnerie que vous n’avez pas bien compris.

      • 34
        Luciole
        15 mai 2020 à 19:22 / Répondre

        les « vieillards » en question sont ceux qui ont permis à la FM de survivre.Les remplacer par Facede bouc montre les limites de vos courages.Merci Sylvia de remettre ces malotrus qui se disent FM à leur place,peu honorable.

      • 42
        Brumaire
        16 mai 2020 à 10:16 / Répondre

        Et, pour en rajouter une louche avec EMANUEL, la vioque de 75 balais… tu

    • 35
      Emanuel
      15 mai 2020 à 22:40 / Répondre

      Tu sais ce qu’il te dit le vieux de 82 ans et 40 ans de maçonnerie que je suis….
      Et ce en toute fraternité.

  • 10
    de Flup
    15 mai 2020 à 12:40 / Répondre

    I: Plutôt: déplorable commentaire… Il fait penser aux ultras qui s’arrogent le droit de tenir des réunions religieuses massives en pleine épidémie…Le communiqué est d’ailleurs positif en soi, vu qu’il constitue un cas malheureusement rare de coopération et de reconnaissance mutuelle entre des Obédiences de tous bords.

    • 12
      GépluAdministrateur
      15 mai 2020 à 13:14 / Répondre

      « Le communiqué est d’ailleurs positif en soi, vu qu’il constitue un cas malheureusement rare de coopération et de reconnaissance mutuelle entre des Obédiences de tous bords. »
      .
      Oui, et c’est ce qu’il y a de plus intéressant à souligner dans ce communiqué qui confirme que, depuis quelques années déjà, les grandes obédiences françaises et leurs grands maîtres entretiennent des contacts permanents, notamment au travers du discret mais sans doute très utile « dîner des grands maîtres », qui les réunit régulièrement.
      On ne peut que se féliciter de cette « normalisation » ou à tout le moins amélioration des relations inter obédientielles françaises, quelques soient leurs différences ou même parfois rejets (la prétendue « irrégularité » de toutes les autres obédiences pour la GLNF, avec toutes les conséquences de l’absurde ou au moins bien obsolète non reconnaissance, qu’il faudra bien un jour, entre « Frères », trancher).

      • 27
        marcos testos
        15 mai 2020 à 17:03 / Répondre

        12- Géplu
        Je ne te comprend pas. Pourquoi cette pique vacharde à l’encontre de la GLNF ? D’autant plus qu’elle est cosignataire de ce communiqué. Quel intérêt ? Pour du buzz ?

  • 9
    Jean_de_Mazargues
    15 mai 2020 à 12:36 / Répondre

    A Pierre Noël : nous pouvons nous adapter. Il y a de grands temples, il est possible de demander de s’inscrire à l’avance, certaines étapes du rituel (chaîne d’union) peuvent être modifiées temporairement. Nous pourrions suspendre les initiations. Dans les pays qui ont maintenu les messes (n’en déplaisent à Désap.) par exemple le signe de paix a été modifié, la communion aussi.
    Ce qui me désole, c’est cette absence de volonté à trouver une solution de la part des principales obédiences.
    Là où je travaille (maçonniquement) en ce moment, nous faisons des réunions hebdomadaires de type Skype, sans rituel bien entendu, où nous abordons de manière libre des sujets maçonniques (pas de politique et de religion en maçonnerie : c’est bien respecté là où je suis). Il faut le faire mais c’est assez fastidieux parfois, pas toujours de haute tenue. Utile je pense pour les apprentis et aussi pour conserver l’esprit de fraternité. Mais dès que ce sera autorisé par les autorités, nous nous réunirons en tenue, bien évidemment. Et peut être même en juillet si ce n’est pas possible pour retrouver notre énergie maçonnique.
    L’esprit d’abandon n’est pas maçonnique.

  • 8
    Concombre masqué
    15 mai 2020 à 12:25 / Répondre

    On ne peut que désapprouver Désap !
    Gouvernement exemplaire !!!
    J’en avale mon tablier !
    C’est de la collaboration, au sens que ce mot pouvait avoir entre 1940 et 1945 !
    Si le fascisme ne passera pas, la macronisme ne passera plus !

    • 15
      Désap.
      15 mai 2020 à 13:51 / Répondre

      8 – T’étouffe pas, vieux.
      Je ne suis pas plus macroniste que toi et je vote à gauche si ça peut te rassurer.
      Cependant, dans les moments graves on fait bloc.
      Après, tes conneries genre « collaboration » … c’est vraiment abject.
      Quand au fascisme qui ne passera pas, j’aimerais bien en être sûr.
      Et s’il passe, tu prends les armes, n’est-ce-pas ? Bon, et bien c’est noté on compte sur toi, parce que nous on sera là.

  • 7
    Jean_de_Mazargues
    15 mai 2020 à 12:25 / Répondre

    Mon cher Désap. L’excès de zèle n’est jamais exemplaire. Ici, les obédiences, dans une bien curieuse unanimité, anticipent que rien ne pourra se faire avant la pause estivale et en profitent pour tout renvoyer au plus tôt à septembre. Elles ne recherchent même pas quelles seraient les conditions prophylactiques pour repartir au plus vite.
    Repartir au plus vite dans des conditions de sécurité : ça ce n’est pas seulement maçonnique, c’est INDISPENSABLE pour la société tout entière.
    « Hors le la Loge » ? J’y suis constamment. Je n’ai pas cessé de me rendre à mon travail depuis le début du confirment, parce que c’était mon devoir.
    Quelle que soit l’activité, dès que les conditions prophylactiques peuvent être respectées, il faut REPARTIR !
    Et là, les obédiences font a priori comme si c’était impossible avant la pause d’été … Je persiste et je signe, c’est une grave erreur.

    • 13
      Désap.
      15 mai 2020 à 13:38 / Répondre

      7 – Je regrette, tu vends la peau du virus avant de l’avoir tué et je suis très surpris que tu ne conviennes pas qu’il n’y a et n’y aura pas de sécurité avant au minimum qu’un traitement existe (en passant, Raoult est un c…)
      Les Anglais avaient le même raisonnement que toi, résultat 35 000 morts en 45 jours, soit proportionnellement le double de la France.
      Je ne comprends pas ta position, elle est irrationnelle et donc dangereuse.
      Pas de Tenue, tu vas t’en remettre ; chope le covid et c’est beaucoup moins sûr, tu serais bien inspiré de réserver tes élans chevaleresques au chapitre.
      .
      PS : « Hors de la loge », il ne s’agissait pas de toi mais de l’endroit où se trouve le Chantier, relis mon commentaire. C’est une vérité qui dépose ton raisonnement.

  • 6
    pierre noel
    15 mai 2020 à 12:07 / Répondre

    Avez-vous pensé aux cérémonies elles-mêmes ? Comment communiquer les « secrets » sans se toucher, afin de garder la distance réglementaire ?
    Comment conduire un postulant aveuglé sans le tenir fermement ?
    Comment relever un homme à terre et l’étreindre contre soi ?
    Le tout dans une pièce confinée, sinon calfeutrée, peu ou pas aérée, sans fenêtres souvent, de propreté douteuse parfois ? Sans solution hydro-alcoolique (et masques) à l’entrée (les économes-architectes seront sans doute chargés d’y remédier).

    Surtout bien sûr pour les loges qui accordent encore de l’importance à ces mômeries !!! ( j’en connais).
    Les autres vont-elles mettre l’orateur du jour dans une cage de verre avec un micro ?
    Accessoirement, comment convaincre les « vieillards à risque » (>65 ans) d’en prendre un supplémentaire ? (voila qui va libérer bien des fonctions d’officiers de loge !!)

    • 23
      Altec
      15 mai 2020 à 16:16 / Répondre

      @-6
      « les vieillard à risque » + de 65 ans ( dont je suis)
      Je crois que le terme vieillard sans être péjoratif désigne un homme dans le dernier âge de sa vie ou un homme très âgé.(?)
      Nous sommes 10 de + de 65 ans dans ma Loge …personne ne nous désigne comme vieillards bien que nous soyons un peu plus âgés que certains.
      Sans aller dans l’élément de langage ça me déplaît d’être « traité » de vieillard.

      • 26
        pierre noel
        15 mai 2020 à 17:00 / Répondre

        Le « politically correct » me déplaît tout autant

        • 37
          Altec
          16 mai 2020 à 09:27 / Répondre

          @ -26
          Tu veux dire  » politiquement correct » ? pour la France c’est mieux .
          Cependant rien à voir avec mon commentaire , je veux seulement exprimer que de se traiter de bigot, laïcard , vieillard ..etc….qui sont des termes inappropriés pour désigner des FF./SS. quelle que soit l’obédience ou ils se trouvent.
          Ce n’est que mon avis…

      • 31
        Marie-Christine Solé
        15 mai 2020 à 18:11 / Répondre

        Beaucoup de loges ne seraient pas en mesure de fonctionner sans les vieux. On dirait que la transmission est mal passée…

    • 47
      MarcosTestos
      16 mai 2020 à 14:55 / Répondre

      6- Pierre Noël
      « les vieillards à risqur » (>65 ans) : tu devrais tourner 3, 5 ou 7 fois ta plume dans son encrier avant d’écrire de telles bétises dignes de notre ami Désap. Un peu de respect ne fait pas de mal surtout pour qq’un se présentant comme FM. Avec mes F. Salutations.

      • 73
        pierre noel
        18 mai 2020 à 15:54 / Répondre

        « Et l’on voit de la flamme aux yeux des jeunes gens,
        Mais, dans l’œil du vieillard, on voit de la lumière.
        ….
        Les femmes regardaient Booz plus qu’un jeune homme,
        Car le jeune homme est beau, mais le vieillard est grand. »
        (La Légende des siècles, Booz endormi)

  • 5
    Désap.
    15 mai 2020 à 12:03 / Répondre

    Plus de cent mille morts en Europe, pas de vaccin, des traitements qui laissent de graves séquelles, les plus de soixante ans très à risque (70% des maçons), réunion de dix personnes : systématiquement quatre sont contaminées, le risque de ramener le virus à la maison, etc, etc, etc.
    Comment ça JDMazargues « pas de maçonnerie sans Tenue » ?
    Qu’est-ce que la Tenue ? Le rappel des Principes.
    Qu’est-ce qui est important ? Le Chantier.
    Où se trouve-t-il ? Hors la Loge
    Quel est le premier devoir d’un maçon ? Etre exemplaire !!
    Soyons-le ! Pas comme ces religieux incapables de se discipliner.
    Travaillons au redressement de notre pays en respectant les consignes de notre gouvernement, exemplaire ! Nous ministres bossent 24h sur 24.
    Pensons à nos soignants, exemplaires ! Ils bossent 24h sur 24 pour un salaire de misère pour les 2/3 et ne sont pas à la merci de nos caprices.
    Ça suffit de se comporter comme des parvenus, c’est insupportable !
    .
    Et puis si on perd des App. et Comp. c’est qu’ils n’avaient pas compris grand chose ou qu’ils étaient là pour de mauvaises raisons, sans regret, on n’a rien à vendre et on initie trop de monde.

    • 25
      marcos testos
      15 mai 2020 à 16:43 / Répondre

      5- Désap.
      « Quel est le premier devoir d’un maçon ? Être exemplaire !!
      Soyons-le ! Pas comme ces religieux incapables de se discipliner. »

      Et une connerie de plus ! C’est de l’inné ou c’est de l’acquis ?
      Crois tu sincèrement que les non religieux sont seuls capables de se discipliner ? Malheureusement c’est loin d’être le cas … et, sous forme de boutade, j’ajouterais : « et c’est dommage parce que vous êtes plus nombreux »

  • 4
    Makhno Nestor
    15 mai 2020 à 11:09 / Répondre

    Il y en a qui veulent faire concurrence au zinzins de Mulhouse ??

  • 3
    357
    15 mai 2020 à 10:53 / Répondre

    N’est-il pas sidérant que ces modalités d’organisation internes fassent l’objet d’un communiqué collectif ? Car après tout, ça intéresse qui si ce n’est les maçons eux-mêmes ? N’ont-ils pas accès à des intranets, ne reçoivent-ils pas des courriers ? Les loges n’ont-elles élu des secrétaires ?

    On marche sur la tête.

    Je suggère que le prochain communiqué soit consacré aux mots de semestre ou – mieux encore_ à l’autorisation des intervisites puisque je note positivement la présence de la GLNF et de la GLAMF.

    Fabrice

  • 1
    Jean_de_Mazargues
    15 mai 2020 à 08:40 / Répondre

    C’est vraiment déplorable. Pas de maçonnerie sans Tenue. C’est la solution de facilité qui exonère de rechercher les moyens de se réunir en toute sécurité et de reprendre au plus vite le Travail. L’esprit d’abandon et de résignation dominerait-il la maçonnerie? Les cultes, les spectacles, vont-il réellement reprendre avant les tenues? Où sont passées la Force et la Vigueur de la maçonnerie? J’espère qu’il en ira différemment dans les autres pays européens …

    • 2
      briand
      15 mai 2020 à 10:13 / Répondre

      Comment gérer dans un temple de 40 places 40 FF & SS en tenant compte de la distanciation physique préconisée ?
      Réponse : impossible. Donc une tenue avec 20 et une autre avec 20 autres ? C’est ingérable, toutes les obédiences n’ont pas de locaux de 300 places en nombre suffisant à disposition.
      Il n’y a rien de déplorable, juste un principe de réalité qui vient percuter des habitudes prises, mais auxquelles il va falloir réfléchir et repenser dans toutes ses facettes. Y compris pour les plus de 60 ans, dont les recommandations sanitaires obligent à rester chez eux. Imaginons une 2e vague, comment les exécutifs vont fonctionner, eux qui sont constitués à 90 % de plus de 65 ans ? Les ateliers dits « supérieurs » logés à la même enseigne ? Moi j’ai un grand garage, mais en hiver ça sera moins confortable. Les incantations à yakafokon, ne suffisent plus. Il faut réfléchir à l’avenir en toute lucidité.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif