CME. Un protocole de visites et d’échanges maçonniques

Publié par Jiri Pragman
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mardi 18 juin 2013
  • 34
    Peter Bu
    24 juillet 2013 à 20:37 / Répondre

    Asseyons-nous un instant comme les Russes avant un voyage. Posons-nous la question de savoir pourquoi nous discutons.
    Quel est donc le sens de ces débats et la raison de l’acharnement de la plupart des participants, y compris la mienne?
    La raison visible est la crainte de nouvelles scissions entre les Obédiences françaises.
    La franc-maçonnerie se veut universelle, mais se divise en chapelles. Les disputes entre divers courants de la maçonnerie contredisent son sens, sont anachroniques et contre-productives. Discuter pour faire changer cet état de choses est une bonne motivation. Bizarrement, cette attitude est plutôt rare.
    Quelles peuvent alors être d’autres motivations?
    – Prétendu volonté de pas être dérangés dans les travaux de sa Loge par des Francs-Maçons venant d’une autre Obédience (« prétendu » car comment un visiteur pourrait-il perturber quoique ce soit?),
    – La volonté de se sentir supérieur aux autres, ou la peur de ne plus pouvoir le faire.
    – L’espoir de prendre la place de ceux qui se hissent sur les pointes des pieds pour paraître plus grands que les autres.
    – L’incapacité, ou le refus d’entendre les raisonnements des autres.
    – Les penchants missionnaires qui poussent à vouloir convaincre les autres de sa vérité.
    – Le sillon enrayé de son 78 tous personnel qui joue toujours et encore le même motif.

  • 33
    Luciole
    22 juin 2013 à 10:12 / Répondre

    On s’amuse,il faut bien passer le week-end non?
    @gagevapi
    Les membres des « Quatre » ah souvenir,souvenir! savent ce que leur Obédience a signé.
    Le visiteur d’une loge peut s’enquérir de la composition de l’assemblée. Si,HORREUR,
    une personne, profane,femelle,mal-initiée,athée ou quoi que ce soit qui lui répugne se trouve dans les lieux,il lui est tout à fait possible de partir (discrètement) et d’aller se répandre ailleurs (sur un blog par exemple) ou de retourner dans ses lieux saints personnels en se félicitant de l’avoir échappé belle.
    (Les considérations de Michel Singer sur le GO ne concernent que lui.)
    Bien à vous.Merci de votre aimable attention.

  • 32
    Pierre-Philippe Baudel
    21 juin 2013 à 21:25 / Répondre

    @Yasfaloth

    Remerciements retournés, avec plaisir.
    J’accède naturellement à vos dires. Entre-temps, vous voudrez bien m’admettre que parler de « Régularité » attachée aux « Landmarks » n’avait pas sa justification comme argument de base pour établir au sein de la Confédération. Et rappellerais ici, par courtoisie pour ceux qui nous lisent, que la Régularité telle que posée par la GLUA a pour principe certes la non mixité, mais encore, je cite :  » l’obligation d’aucune accointance avec les femmes de quelque manière que se soit ». Or, il n’est plus le cas observé ni en Angleterre ni ailleurs dans le monde. il était donc pour nous déjà nécessaire de redéfinir la définition de Régularité puisque la Confédération souhaitait toujours se référer à son mot. Il n’était à la suite pas le seul point qui pouvait poser problème dans les esprits, d’où le florilège des interventions ci-dessus et aussi ailleurs.
    Avec mes sentiments bien dévoués.

  • 31
    gagevapi
    21 juin 2013 à 21:02 / Répondre

    « Tout Frère de la GL-AMF s’interdit de participer à des Tenues, assemblées, cérémonies et réunions d’une Obédience maçonnique non reconnue par elle et non ouverts au public. »

    Je traduis: si une tenue à la GLTSO accueille des frères du DH, de la GLMU, etc. , forcément cette tenue ne sera pas une réunion reconnue par la GL-AMF! (Et on ne parle pas des soeurs: quelle horreur, cela n’existe tout simplement pas … )

    (Vous remarquerez que je ne parle pas du GOdF, une pseudo maçonnerie selon Michel Singer; et qui pourrait lui donner tort ?)

    Non!, me retorquera-t-on? Car la GLTSO est une obédience reconnue …
    Donc, il faut régulariser ces frères du DH, de la GLMU, …
    Qu’à cela ne tienne: signature svp, et hop, l’affaire est faite …

    Mais une signature a-t-elle jamais régularisé ? Soyons de bon compte, parfois oui!

    Mais les 4 se rendront rapidement compte que ce sera insuffisant … il faudra bien les ré-initier.
    (Comme les frères de la pseudo-GLdF qui ont rejoint le GLNF en 1964: mais c’était il y a bien longtemps!)

    Je fais donc la proposition d’annexe complémentaire au protocole:
    « Tout frère irrégulièrement initié (forcément une obédience irrégulière initie irrégulièrement) devra prêter serment sur les 3 lumières (traditionnelles, cela va mieux en le disant) au nom du GADLU, de renoncement aux errements pseudo-maçonniques et d’acceptation de la vraie lumière.

    On croit rêver, tellement ce serait top …
    (Je vous remets cet extrait fabuleux, à écouter avec les lumières d’aujourd’hui:
    http://www.youtube.com/watch?v=D-DZUnh8-Ro )

    Et vive l’Universalité !

  • 30
    Yasfaloth
    21 juin 2013 à 19:34 / Répondre

    Pardon je voulais écrire « loges d’adoption » évidemment…

    Lapsus peut être révélateur, voire acte manqué (préférant m’abstenir de commenter le post d’André Lacavire)

    :=)

  • 29
    Yasfaloth
    21 juin 2013 à 18:15 / Répondre

    @Pierre-Philippe Braudel

    Merci d’avoir pris la peine de me répondre.

    Le fait que depuis 1998 la UGLE reconnaisse la régularité des travaux de deux grandes loges féminines, ne me semble pas vouloir dire que les femmes soient admises dans des tenues régulières masculines (et réciproquement d’ailleurs).

    Ayant pas mal partagé avec notamment un frère d’origine britannique sur ces sujets (et par là même des paradoxes de la maçonnerie « continentale »), cela nous a toujours été présenté ainsi !

    En ce sens la situation de la UGLE est similaire à celle de la Gldf avec ses loges de perfections qui ont finalement données naissance à la GLFF.

    Mais si vous avez des sources ou des témoignages de tenues « régulières » mixtes à la UGLE je serais heureux d’en prendre connaissance, et il est probable que je ne serai pas le seul… pour moi, en tout cas, ce serait un scoop !

    Cordialement

  • 28
    Pierre-Philippe Baudel
    21 juin 2013 à 17:25 / Répondre

    @ Yasfaloth

    Ce n’est aussi que votre avis Cher Yasfaloth, non avisé en l’espèce, car, sans qu’il soit reconnu officiellement l’autorisation de visites mutuelles de la part des femmes, la GLUA reçoit bel et bien celles-ci depuis 1998.
    Le propos des Instances de la GLMM n’avait pas pour leitmotiv premier d’intégrer la Confédération ; mais plutôt de participer à sa réflexion avec quelques-uns, au nombre de 5 à l’origine, et non pas de celle générale de 50 000 Frères, comme il vous convient de les mettre en regard de nos effectifs manifestement très faibles (sic).
    Il n’était en aucune façon conditionnel, et mieux avons salué d’entrée officiellement l’ambition des initiateurs de la Confédération ;
    A la suite d’en dénoncer les incohérences irréfragables.
    Éconduit, non pas. Déplorant, oui. Quelques attitudes non fraternelles et indéniablement préjudiciables à l’Ordre maçonnique en général.
    Enfin, pourquoi voudriez-vous que l’Ordre de Misraïm s’immisce aujourd’hui, et alors que celui-ci s’en sera depuis toujours empêché, dans les affaires Obédientielles de Memphis-Misraïm ? L’unité existe à Misraïm, et nous faisons humbles, tandis que le réveil de son Rite séculaire n’aura été réveillé dans ses Chambres il n’y a pas si longtemps.
    Très cordialement.

  • 27
    Luciole
    21 juin 2013 à 16:02 / Répondre

    Bonjour,
    En rejoignant Alain Bastien;l’appartenance aux Hauts Grades du Reaa ne fait pas d’un Maitre maçon un pestiféré.Les RG du SCdF interdisent à un membre des HG de faire état de cette qualité en Loge symbolique pour quoi que ce soit,et aucune prérogative ne lui est
    attribuée dans ce cadre.
    Si l’ailier gauche d’une équipe de foot est agrégé de Grec,cela ne lui ôte ou ne lui apporte rien en matière de sport .
    Toujours cette mesquine prévention,faut-il encore préciser que ce ne sont pas des grades d’autorité,style militaire,et qu’en Convent les Députés sont égaux..

  • 26
    Alain Bastien
    21 juin 2013 à 15:00 / Répondre

    @ André LACAVIRE

    Bonjour,

    Voulez vous dire qu’un membre des  » Hauts Grades  » du R.E.E.A. serait ipso facto exclu de la fonction de délégué de la GLDF ?

    Et au nom de quoi puisque cela fait parti de son cheminement initiatique ?

  • 25
    André LACAVIRE
    21 juin 2013 à 13:35 / Répondre

    Enfin il y a au moins une bonne nouvelle dans ces accords:

    1-l’indépendance vis-à-vis de toute structure maçonnique de hauts grades.
    2 la souveraineté exclusive sur les grades symboliques.

    Je suppose donc qu’il sera simplement retiré un seul mot dans les règlements généraux de la grande loge de france. « Symbolique »
    Il suffirait donc que les députés de la grande loge de france déclarent ne pas appartenir à une autre puissance maçonnique pour que ces dispositions soient respectées. En d’autres termes l’idéal serait que la fonction de député ne soit pas accessible aux frères titulaires d’u grade des ateliers supérieurs pour que nous soyons parfaitement respectueux de ces deux saines dispositions.

    (…)

  • 24
    jacques
    21 juin 2013 à 12:22 / Répondre

    Memphis et misrail « glmm » est mixte donc il est évident qu’il n’ont aucune chance d’intégrer la Confédération Maçonnique de France …toutes c’est discutions sont volontairement biaisés et néfaste pour notre ordre…et quelques soit l’obédience a laquelle on appartiennent…

  • 23
    Yasfaloth
    21 juin 2013 à 11:23 / Répondre

    @ Pierre-Philippe Baudel

    A mon avis vous prenez vos désirs pour des réalités :

    http://www.ugle.org.uk/what-is-freemasonry/frequently-asked-questions

    Are there women freemasons ?

    Yes. Whilst UGLE, following the example of medieval stonemasons, is, and has always been, restricted to men, women Freemasons have two separate Grand Lodges, which are restricted to women.

    Si je comprends (et en caricaturant peut être un brin) vous souhaitez avec des effectifs manifestement très faibles vous intégrer à une communauté de plus de 50000 frères, mais à condition qu’elle suive votre règle du jeu sur un point essentiel… et vous vous étonnez d’être éconduit ?

    Pourquoi ne commencez vous pas à chercher l’unité au sein de la nébuleuse Memphis-Misraïm ?

    Cordialement

  • 22
    Pierre-Philippe Baudel
    21 juin 2013 à 01:12 / Répondre

    @Horus.

    N’est-il pas dit que la Confédération entendait s’appuyer sur le respect des « landmarks » ?
    La Grande Loge Unie d’Angleterre ne reçoit-elle pas les femmes. . . depuis 1998 ?
    La Confédération n’entend-elle pas représenter la Maçonnerie de Tradition ?
    Etc.
    Pleurer non, mais participer à sa réflexion – pourquoi pas ?
    Subir des attitudes contraires aux principes maçonniques qui nous animent tous ici, par des pseudos Grands Maîtres qui, jusqu’à preuve du contraire, n’ont pas même la plus élémentaire des corrections profanes, non.
    Merci pour l’intérêt que tu auras porté sur notre site Internet et peut-être aussi à notre Ordre.

  • 21
    HORUS
    20 juin 2013 à 21:18 / Répondre

    @Pierre-Philippe Baudel

    Il y a quelque chose que je ne comprends pas. La CMF a clairement exprimé qu’elle ne pratique pas la mixité, ce qui est son droit. D’autres Obédiences ne pratiquent pas l’invocation au GADLU. C’est leur droit.

    Alors connaissant l’impératif de la non mixité pour faire partie de la confédération, et vu la déclaration suivante que l’on trouve sur le site de la glmm :
    La Grande Loge mondiale de Misraïm est une Puissance Maçonnique indépendante et Souveraine. Elle exerce sa juridiction exclusive et sans partage. Cette souveraineté réside dans l’universalité de ses membres et s’exerce par le suffrage universel des Maîtres Maçons et Maçonnes réunis en Loges ou en Grande Loge.

    Pourquoi pleurer ou réclamer de faire partie de la dite confédération.

    Il y a quelque chose qui a du m’échapper.

  • 20
    Pierre-Philippe Baudel
    20 juin 2013 à 20:20 / Répondre

    @Luciole

    J’ai déjà développé ici ce que je pensais des fameuses règles mises en place, je n’y reviendrais donc pas.
    Mais reviendrais sur ta croyance, je cite : « Si d’autres Obédiences se reconnaissent proches, elles n’ont qu’à demander leur adhésion ». Comme il paraît simple à te lire. Toutefois, la réalité est tout autre. Il était donc d’importance de le préciser. Pour sa part la GLMM a adressé par la voix de son GMN (François Thual) sa lettre de participation éventuelle à la réflexion d’une Confédération le 22 décembre 2012. Il ne pouvait donc être trop tard compte tenu de cette date. Or si cette lettre a été fraternellement acceptée pour envoi en AR par la poste, elle n’a fraternellement jamais eue de réponse de la part de la Confédération. Il était normal aussi, nous avions eu le tort de l’adresser au GM Marc Henry, et, comme chacun sait ou ne sait pas, les GGMM ne reçoivent que très rarement, voire jamais, leur courrier personnel dans leurs Obédiences respectives. Tout comme il ne suscite que très rarement, voire jamais, de réponse après que l’un d’eux, fort étonné que son courrier puisse ne pas lui être remis dans son Obédience, vous donne son adresse courriel personnelle. Marc Henry étant le dernier a en avoir fait les frais auprès de ton serviteur.

  • 19
    Expat
    20 juin 2013 à 15:04 / Répondre

    @Luciole:

    C’était pas une opposition en utilisant des miniscules details. Mais des questions plutôt, bassé, j’avoue, sur une scénario tres specifique.

    la foudre ne tombera pas!

    Cetter reponse est souffisante pour éclairer le scénario que j’ai decrit.

    Je suis déjà allé dans la loge anglophone du GO à Londres (mixte), une loge du GO (allemanophone, en sommeil maintenant) à Straßburg (masculing mais acceuillant des souers) une loge du DH à Londres, et une aussi à Athènes. Apart Athènes ou il connaisaient pas mon obedience au debut (ils me demandaient de quelle ordre je viens et pas de quelle GL), j’ai jamais eu des problemes pour être invité à participer à une Tenue et j’étais toujours bien acceuilli. Le/la VM me saluait pas parmi les visiteurs et je prennais pas la parole.

    Visiter une loge d’une obédiance sans relations avec celle qui depende ta loge est toujours une decision personelle. Mais cette decision peut pas nuire ta loge et les freres de ta loge qui veulent suivre les regles mise en place par l’obedience.

  • 18
    Luciole
    20 juin 2013 à 13:30 / Répondre

    Bon,on ne va pas polémiquer jusqu’à plus soif!
    D’évidence mon (…) PP Baudel tu n’as pas été consulté et tu es cependant au courant de toutes les tractations des Quatre +.
    Évidement la Confédération ne va pas recopier les Ukases de la Glua,elle se fixe ses propres Règles et c’est son droit. Si d’autres obédiences se reconnaissent proches, elles n’ont qu’à demander leur adhésion.
    Sociétale ou spiritualiste sont des mots,ce qui nous intéresse ce sont les pratiques.
    La Confédération n’exclut ni ne ne rejette pas,elle affirme sa position,libre aux autres de ne pas approuver.L’unanimité est pour le siècle prochain. (ou jamais,ce n’est pas le sujet) .Les autres sensibilités (joli) peuvent venir nous visiter.

  • 17
    Pierre-Philippe Baudel
    19 juin 2013 à 21:52 / Répondre

    Tout est donc parfait Cher eMeRek. il me fera ainsi très plaisir de te visiter dès la rentrée prochaine, avec quelques-uns s’entend. Pense bien à me faire adresser tes prochaines invitations, et m’engage à suggérer à notre ami Alain Juillet de m’accompagner au soir-dit. Dire que j’ai failli douter. . .

  • 16
    eMeReK
    19 juin 2013 à 21:18 / Répondre

    Petit mot aux pisse-froid….

    Ma loge cohabite, dans le même immeuble, avec une Loge de la GL AMF …
    Notre VM a reçu ,dès cette signature,un coup de fil du VM de cette Loge nous indiquant que nous allions pouvoir nous visiter …Elle est pas belle la vie …!!!
    Nb : on n’avait pas attendu pour le faire mais maintenant c’est officiel dans l’union
    Elle est pas belle la vie….!!! On est enthousiastes…..
    Quant aux états d’âme de la plus grande obédience maçonnique française
    On en a rien à buriner….!!!
    Chacun maçonne comme bon lui semble …..!!!

  • 15
    Pierre-Philippe Baudel
    19 juin 2013 à 21:12 / Répondre

    @Yasfaloth & Luciole

    Vous aurez remarqué que :

    – La Confédération porte l’ambition de, je cite : « rassembler la famille spiritualiste de la Franc-Maçonnerie française », excluant donc celle à caractère, disons sociétale ;
    – Aucune consultation ni contact n’auront jamais été établis avec l’ensemble de la Maçonnerie spiritualiste ;
    – Que les GL de la Confédération ne se sont déjà pas accordées entre elles sur une même base de critères de Régularité mais, il sera communiqué que les 4 Grands Maîtres auront approuvés et signés les textes fondateurs par un vote sans équivoque ;
    – L’affirmation desdites Grandes Loges qui partageraient les mêmes valeurs de spiritualité et représenteraient la Maçonnerie de Tradition. Laissant accroire qu’en dehors d’elles. . .
    – La Confédération « va remodeler profondément le paysage maçonnique français ». Sans y associer donc, comme déjà dit, toutes les sensibilités ;
    – La Confédération « acceptera dans ses Loges tous les Frères qui se reconnaissent dans les principes fondamentaux de la régularité maçonnique ». Là est antinomique. Si l’on a déjà retenu qu’au regard de la Grande Loge Unie d’Angleterre aucune de ses Grandes Loges ne répondent aux conditions de la régularité d’origine ni non plus à celles de principes et ne sont par conséquent pas Régulières elles-mêmes, et, qu’au regard du principe de territorialité il ne peut exister qu’une seule Grande Loge par pays.

    C’est pourquoi, basé sur un tel fond, cet accord m’apparaît relever d’un manque déjà ahurissant de concertation, auquel l’on peut ajouter sans se tromper un manque évident de recul, et qu’il ne pouvait en aucun cas rejoindre une quelconque unanimité – (ce que démontrent les commentaires ci-dessus et ailleurs) – ce que tous, à commencer par moi-même, était sans doute prêt à encourager.

    (…)

  • 14
    Yasfaloth
    19 juin 2013 à 19:19 / Répondre

    @Pierre-Philippe Baudel

    Désolé mon frère, mais je n’arrive pas à voir où sont les « dérives » que tu dénonces, les restrictions exposées par Jiri concernent la Glamf qui n’est que dans la continuation logique de ses origines Glnf (avec un toutefois un début d’ouverture).

    Pour la Gldf et la Gltso, rien ne change sauf que l’on demande explicitement au frères « extérieurs », pour nous visiter, de reconnaitre nos critères de régularité et de les accepter le temps de la tenue partagée…

    Ce qui nous permettra, par exemple, de foutre gentiment à la porte ceux qui viendraient dans l’esprit de missionnaires mixistes (ça c’est déjà vu !).

    Sinon il est vrai que je connais peu ton obédience (même pas du tout) et donc tout ce que j’écris là à un simple caractère général.

    Cordialement

  • 13
    Luciole
    19 juin 2013 à 19:09 / Répondre

    J’avoue ne pas comprendre l’opposition de personnes qui ne savent qu’épeler!
    @André Vattier
    Les Loges des « quatre » recevront sans autre forme de procès les Frères de ces quatre obédiences.Pour les autres visiteurs elles appliqueront leurs Règlements Généraux.
    @PP Baudel
    Que perdent par rapport au présent les Soeurs et Frères ? pourquoi sont-ils blessés davantage qu’auparavant? A terme d’autres Obédiences pourront se joindre,il faut du temps.
    C’était mieux avant?
    Que la Gl-amf joue sa partition avec des arrières-pensées?probable, mais elle a signé un texte d’alliance avec les « intouchables » d’avant.La réalité devra être plus forte.
    @ expat
    Un Frère en visite ou de retour chez lui ne peut que porter les salutations de sa Loge,(d’ailleurs il n’a pas à inclure son Vénérable Maître à moins d’avoir été mandaté pour cela) Si une Loge lui demande de saluer son propre Atelier,la foudre ne tombera pas!
    C’est pour des minuscules détails de cet ordre que vous manifestez votre opposition?
    Les clarifications souhaitées sont disponibles.

  • 12
    Pierre-Philippe Baudel
    19 juin 2013 à 18:14 / Répondre

    Penses-tu mon cher Yasfaloth. L’animosité n’a jamais vraiment fait pas partie de ma vie, moins encore aujourd’hui. Marginalisé ? Sans doute, mais aussi il n’est pas tant pour moi que pour les Soeurs et Frères qui se sentent blessés parce ce genre de dérives de la part de ceux qui sont sensés représenter l’Ordre maçonnique, qu’ils réduisent bien souvent de surcroît à leur seule chapelle respective. A la suite, je m’indigne. . .

  • 11
    Yasfaloth
    19 juin 2013 à 15:30 / Répondre

    @Expat

    Non mixité signifie explicitement et uniquement travaux « unisexes », les femmes ne sont pas admises dans les loges d’hommes et réciproquement. Ce terme revient depuis longtemps dans tous les critères de régularités énoncés par la GLDF.

    Bien avant Bâle et la confédération !

    Cordialement

  • 10
    Yasfaloth
    19 juin 2013 à 15:27 / Répondre

    Bonjour

    La Glamf hérite sur ce plan de la tradition Glnf, ce n’est pas un scoop !

    Par contre ses frères qui ne pouvaient auparavant voyager en dehors de leur obédience, vont maintenant pouvoir visiter et recevoir les frères de trois autres obédiences en attendant ceux des cinq grandes loges de Bâle. J’y vois un progrès… Rome ne s’est pas construit en 1 jour !

    Je suis un peu étonné par l’animosité récurrente et il me semble récente de Pierre-Philippe Baudel, se sent il marginalisé ? Aurait il été éconduit ?

    Cordialement

  • 9
    Expat
    19 juin 2013 à 15:07 / Répondre

    Bonjour,

    Il faut dire que sans pouvoir lire le protocole de visites dans sa entierité c’est en peu difficile à clarifier la situation.

    Si on lit la declaration commun:

    Article 1

    Les Grandes Loges de la Confédération Maçonnique de France respectent en leur intégralité les principes partagés par la fraternité maçonnique universelle qui en assurent l’unité et que sont:

    – l’invocation du Grand Architecte de l’Univers,

    – la présence en Loge des trois grandes Lumières: le Volume de la Loi Sacrée exposé et ouvert avec l’Equerre et le Compas,

    – la souveraineté exclusive sur les grades symboliques,

    – l’indépendance vis-à-vis de toute structure maçonnique de hauts grades,

    la non- mixité dans les travaux rituels,

    – l’interdiction de discussions politiques ou religieuses,

    – le caractère progressif et spirituel de la démarche maçonnique.

    Je comprends « la non-mixité » veut dire que un frère (d’une loge des ce 4 Obediences), travaillera, chez lui ou en visitant une autre loge, toujours entre des frères qui sont aussi du même avis (non-mixité).

    Donc, en revenat au poste de fadfadet, si les visites (au sein de la GLdF) restent inchangées, là peut-être il y aura un problème.

    Si en frère de la GLdF par example visite une obedience mixte (GO ou DH) c’est une decision personelle, mais après en revenant dans sa loge, peut-il donnera les salutations d’une loge mixte à ses frères?

    En acceuillant de frères d’une obedience mixte (GO ou DH) l’ ésprit de la « la non-mixité » est presente? Si de frères de la GLAMF veulent visiter de loges de la GLdF, est-ce qu’il vont inspecter (et compter) le livre de visite pour verifier si la tenue va être regulier? Une drôle d’image non?

  • 8
    André Vattier
    19 juin 2013 à 10:51 / Répondre

    Je constate simplement-sans acrimonie-que la GLAMF a une position bien spécifique, ce que ne veut pas voir Luciole..

    Que veut dire  » ne concernent que le Règlement intérieur de cette Obédience  » ?

    Bien sûr qu’il ne s’agit que du Règlement Intérieur, mais ce n’est pas une réponse….car justement au sein de la Confédération, une obédience va refuser de recevoir certains Frères visiteurs..c’est son droit absolu mais de grâce ne nous cachons pas derrière notre petit doigt !

  • 7
    fabfadet
    19 juin 2013 à 10:46 / Répondre

    Dans le courrier circulant pour nous informer de la création de l’alliance, il est précisé que les visites (au sein de la GLDF) restent inchangées. Ainsi, nous pouvons toujours venir visiter ou accueillir des Frères du GO, du DH, de la GLMM… rien n’a profondement changé donc, si ce n’est que nosu sommes un peu plus unis qu’avant.
    Est-ce grave docteur?

  • 6
    Luciole
    19 juin 2013 à 10:07 / Répondre

    @ desespoir
    Les FM ne prétendent donner de leçons à personne.Ils essaient,le plus sincèrement possible,de vivre une aventure personnelle enrichissante et pacifique au sein d’une structure choisie (pour imparfaite qu’elle soit) dont les principes leur convient.
    Qu’il y ait des intolérances,des idioties,des mal-dirigés,des insuffisances? surement mais ce n’est pas dans les textes ni les usages.Ce n’est que la manifestation individuelle et fâcheuse de ceux qui ont mal compris.
    Quitter pour mieux? c’est une démarche logique,cracher dans la soupe après avoir été bien accueilli relève de l’appréciation individuelle.
    Bonne chance

  • 5
    Luciole
    19 juin 2013 à 09:57 / Répondre

    Bonjour
    Avant de se répandre en récriminations diverses et variées,il vaut peut être mieux lire les textes complets de la dite Confédération.
    Par exemple,à la GLdF les anciennes dispositions concernant les visites sont maintenues.Les visiteurs devront simplement signer un registre dans lequel ils reconnaissent connaitre les règles appliquées dans la Loge qui les reçoit et les appliquer.Ils n’ont rien à renier.
    Les précisions apportées par la Glam ne concernent que le Règlement intérieur de cette Obédience.

  • 4
    Alain Mercadier
    19 juin 2013 à 09:13 / Répondre

    En résumé, la GLAMF pense préserver son avenir vis à vis de la  » régularité « …on ne sait jamais et le moment venu , on pourra toujours dire que l’on n’a jamais reçu  » d’irréguliers « , c’est me semble t il le but recherché…..gagner sur tous les tableaux !

    Qu’en pensent donc les autres signataires ? Sont ils dupes ?

  • 3
    désespoir
    19 juin 2013 à 08:44 / Répondre

    Qui a dit qu’en franc-maçonnerie on apprenait la Tolérance ….. Chers profanes, n’ayez crainte, les francs-maçons n’ont aucune leçon à donner à personne ! Je viens de quitter (et sans aucun regret) cette ‘institution’ au sein de laquelle j’y ai trouvé autant (sinon plus) d’intolérance que dans le monde profane……N’y rentrez pas si vous voulez sincèrement progresser et évoluer dans une voie réelle de Lumière et d’Amour fraternel.

  • 2
    Myrrhman
    19 juin 2013 à 00:12 / Répondre

    Rose, elle vivra ce que vivent les roses…

  • 1
    Pierre-Philippe Baudel
    18 juin 2013 à 21:32 / Répondre

    L’universalité maçonnique est en marche ! Sans céder à l’anathème facile seulement à l’excommunication collective de tout ce qui n’est pas la Confédération.
    Si l’on avait pensé que son procédé totalitaire était définitivement périmé, et bien l’on avait tort. Mais aussi on pouvait le supputer. Cette nouvelle survivance n’est qu’une honte à l’Ordre maçonnique, tandis que ladite Confédération s’inscrit dans la négation de tout universalisme et de tout œcuménisme. Dont acte.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous