Logo DH Droit Humain

Contre la violence raciste

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
lundi 26 décembre 2022
  • 5
    Luciole
    30 décembre 2022 à 0h15 / Répondre

    Il n’y a pas complot,Ces meurtres sont le fait d’un homme visiblement « dérangé » qui a mis en action ses délires.Il s’est attaqué à des Kurdes mais d’autres étrangers auraient aussi bien fait l’affaire.
    La vigilance (toujours nécessaire) des Français n’a pas à être aussi lourdement invoquée me semble t’il quant à l’intervention de Cancoillote pour nous dire que ce n’est pas le République, dont acte,personne n’en doutait.

  • 2
    marcorel
    29 décembre 2022 à 13h54 / Répondre

    Elle s’inquiète du caractère raciste de celle-ci .

    Qui Elle ? la communauté kurde ?

    Ne pas nommer les choses c’est rajouter du malheur au Monde (A Camus)

    • 3
      lazare-lag
      29 décembre 2022 à 17h41 / Répondre

      @ Marcorel (2):
      Sur la construction de la phrase (je ne parle pas du fond, restons-en à la forme) le sujet « Elle » ne me semble pouvoir être que la Fédération Française du Droit Humain.
      C’est à la fois un parallélisme des formes (au sens où la dite FFDH a déjà été sujet dans la phrase précédente) et comme une continuation, ou un mimétisme par rapport à la phrase première.
      Et le mot « celle-ci » dans « caractère raciste de celle-ci » ne peut désigner que la tuerie de la rue d’Enghien.
      Pour moi c’est plutôt limpide me semble-t-il.
      Certes, je ne suis pas au DH, je suis au GODF, mais je crois que nous partageons peu ou prou la même langue française.
      Je pense même qu’Albert Camus, un profane mais cependant Prix Nobel de littérature, aurait pu la comprendre ainsi.
      Éventuellement Marc-Aurèle aussi.
      Mais, me dit-on, il était meilleur en latin qu’en français.

  • 1
    Cancoillotte
    26 décembre 2022 à 14h17 / Répondre

    Et contre la violence tout court également…car renverser et cramer des bagnoles, caillasser les flics et insulter les ministres, ce n’est pas celà, la République une et indivisible

    • 4
      lazare-lag
      29 décembre 2022 à 19h32 / Répondre

      @ Cancoillotte (1):
      Très franchement je ne sais vraiment que penser d’un tel commentaire; en fait il me met particulièrement mal à l’aise.

      Bien sûr, renverser et cramer des bagnoles c’est dégueulasse.
      Mais c’est du matériel, il n’y a pas mort d’homme.

      Bien sûr caillasser du flic c’est moche et répréhensible.
      (Et pour ta gouverne, que les choses soient claires, j’ai un fils flic et il nous arrive parfois avec sa mère, d’avoir quelques réelles inquiétudes en certaines circonstances bien précises, je n’ai pas ici besoin d’épiloguer là-dessus).
      Mais tout va dépendre du niveau de la violence exercée, et de ses effets, et de ses conséquences à l’encontre de ces hommes et de ces femmes qui assurent notre sécurité.
      Ici, on s’en sort quand même à bon compte, dans leurs rangs, il n’y a pas eu mort d’homme.

      Bien sûr insulter les ministres c’est assez vilain et, selon le contexte, (hélas pas toujours facile à définir), c’est juste de la colère exprimée ou ce sont carrément des atteintes à la République et à ses valeurs.
      Et là, il n’y a pas eu mort d’homme parmi nos ministres.
      Ils sont quand même entourés et sécurisés, et par des gens qui s’exposent pour eux.

      Mais il y a eu mort d’hommes, et de femmes.
      Parmi les kurdes.

      Et pour ça, pour cela, pas un seul mot de Cancoillotte.
      Pourquoi?
      Entre un homme et une bagnole, on dirait que le choix de Cancoillotte est fait. Il suffit de le lire.
      Pourquoi la bagnole?

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous