De la Liberté Noire en 1848 à la Marianne Noire

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 3 décembre 2022
  • 4
    Yonnel Ghernaouti
    4 décembre 2022 à 13h00 / Répondre

    TC & BAF LAZARE-LAG,
    Merci de tous tes renseignements.
    Merci aussi d’avoir la gentillesse de rappeler que j’étais à Toulouse. Un compte rendu a d’ailleurs été publié, ici-même, sur Hiram.be le mercredi 30 dernier « Beau succès du 7e Salon Maçonnique de Toulouse » https://bit.ly/3iBOeOa
    Un remarquable salon et sans doute, à cette heure encore, la plus grande manifestation maçonnique de la francophonie (mondiale !). 2023 sera une autre histoire…
    Ce fut un réel bonheur d’animer, samedi, la conférence « Quelle est la nature du symbole en Franc-Maçonnerie ? » aves des intervenants aussi prestigieux que Pierre Mollier, Jacques Orefice et Yves Saez.
    Par ailleurs, celle du dimanche a offert une vraie respiration. « Rugby et Fraternité » avec deux grands spécialistes non Maçons que sont Bernard Laffitte, chef d’entreprise, ancien joueur du Stade Toulousain des années 80 et ancien président du club de rugby d’Auch, au temps glorieux où le club était au top 14 et Jean Abeilhou, journaliste spécialisé dans le rugby, présentateur de « Rencontres à XV » sur France 3 que nous avons aussi le plaisir d’entendre commenter les matchs de Pro D2, de l’équipe de France féminine – 3e de la Coupe du monde féminine de rugby à XV 2022 – et du rugby fauteuil des Jeux Paralympiques d’été 2024 !
    Dans les deux cas, salle comble et même les organisateurs ont refusé du monde. Incroyable ! Toulouse, c’est du sérieux. Remercions à nouveau les organisateurs qui ont offert un grand moment de Franc-Maçonnerie.

  • 2
    JMB
    3 décembre 2022 à 9h19 / Répondre

    « Cette Marianne Noire peut paraitre à certains un étrange sujet pour commémorer la loi de 1905. »
    C’est le moins qu’on puisse dire ! Et les justifications avancées par le Comité Laïcité République des Pays de Loire sont vraiment tirées par les cheveux ! 😡

  • 1
    Yonnel Ghernaouti
    3 décembre 2022 à 3h14 / Répondre

    Sauf erreur ou omission de ma part, je ne trouve rien sur le site du Comité Laïcité République des Pays de Loire https://laicite-republique-paysdelaloire.org/ le non du conférencier.
    Qui en est l’intervenant ? Est-ce Georges Bringuier, Jacqueline Ferrasse, Daniel Chartagnac – par ailleuss président de l’Institut Toulousain d’Édutes Maçonniques – ou encore Monique Biasi, un des quatre auteurs de « La Marianne du musée » (Loubatières, 2020) ?
    Un buste à la bien belle histoire dont l’original se trouve au Musée départemental de la Résistance et de la déportation à Toulouse…

    • 3
      lazare-lag
      4 décembre 2022 à 11h19 / Répondre

      @ Yonnel Ghernaouti (1):
      Lorsqu’on va sur le site national du CLR, on y trouve, en tout cas ce matin, plus d’informations.
      A savoir, en tout cas c’est ainsi que je le comprends, la présence, donc les interventions de Daniel Chartagnac et Jacqueline Ferrasse à cette conférence à venir le 09 décembre prochain à Nantes.

      Le tout avec un texte du susnommé Daniel Chartagnac, assez explicite sur ce qui est titré « Une histoire de la République ». Et dans une histoire de la République, il n’est donc pas surprenant de lier 1848 et 1905, surtout lorsque la conférence est prévue à Nantes un 09 décembre, il est difficile qu’il en soit autrement..
      En tout cas ce n’est guère surprenant pour les lecteurs du bouquin que tu as bien voulu rappeler hier, à savoir « La Marianne du musée » », aux éditions Loubatières (2020).
      Bouquin qui fût en son temps présenté ici même sur Hiram.be, et largement commenté par les uns et les autres. Parfois même me semble-t-il sans avoir été lu, ce qui est un peu dommage car ce livre me paraît être des plus pédagogiques sur un aspect retrouvé de la vie maçonnique toulousaine.

      Mais pas seulement toulousaine, une telle Marianne a, par définition, une vocation bien plus universelle que seulement régionaliste.
      Je suppose que c’est cela que devraient aussi développer les conférenciers à Nantes le 09 décembre prochain.

      Sinon, MTCF Yonnel, tu sembles être rentré en pleine forme de ton séjour toulousain, où tu faisais office de modérateur deux jours de suite, un week-end complet.
      Il semble que ce 7ème salon maçonnique de Toulouse, le premier après les années COVID, ait été un réel succès.Ta pierre toute de modération aura donc participé à cet édifice.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous