Debussy et l’échelle mystérieuse

Publié par Géplu
Dans Edition

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mardi 14 juin 2022
  • 1
    Luciole
    14 juin 2022 à 13:52 / Répondre

    Si Debussy n’a fait partie d’aucun groupe Eric Satie, lui, taquinait les Rose-Croix.

    • 2
      Yonnel Ghernaouti
      14 juin 2022 à 20:14 / Répondre

      Il me semblait toutefois que, lorsqu’en 1889, Joséphin Péladan fonde l’Ordre kabbalistique de la Rose-Croix, ce dernier comptait parmi ses membres Papus, Erik Satie ou Claude Debussy…
      Par ailleurs l’A.M.O.R.C. annonce sur son site comme personnages célèbres, entre autres, Claude Debussy comme membre ou en contact avec l’Ordre de la Rose+Croix.

      • 3
        Luciole
        15 juin 2022 à 14:47 / Répondre

        Cela rejoint cher Yonnel les affabulations sur « le Prieuré de Sion » fondé par P.Plantard en 1954.
        D’ailleurs on confond souvent les qualités artistiques avec l’intelligence,le talent et la valeur morale d’un individu. Il ne suffit pas d’aligner les noms célèbres dans les origines supposées.
        Benvenuto Cellini, formidable orfèvre, est aussi passé pour tueur à gages,Caravage recherché pour assassinat,Le compositeur Gésualdo à l’admirable œuvre religieuse fut au moins double meurtrier etc…

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous