Jean-Philippe Hubsch, le 18 octobre 2020, lors de la manifestation Place de la République à Paris en hommage à Samuel Paty

Démission du GODF : Jean-Philippe Hubsch s’explique

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
jeudi 28 octobre 2021
  • 9
    JMB
    31 octobre 2021 à 14:22 / Répondre

    A lire les commentaires sur ce sujet ou sur d’autres, il semblerait que la cordonite soit une maladie très répandue en Franc-Maconnerie et ce quelque soit l’obédience.
    Ce besoin de pouvoir et de reconnaissance j’ai eu l’occasion de le mettre à jour à de nombreuses reprises durant ma vie professionnelle. Bien que déçu de le retrouver en FM, ça n’a été qu’une demi-surprise pour moi :car les Franc-Maçons et les Franc-Maçonnes ne sont que êtres humains. A partir de là, la course aux honneurs et aux hochets, avec leurs lots de pouvoirs imaginaires,
    sont la suite logique de ces comportements. Mais alors ils sont innés ou acquis ? Vaste question très intéressante mais ce blog n’est pas le lieu pour en débattre.
    Pour conclure, je dirais que, selon moi, il est malheureusement illusoire de penser que la Franc-Maçonnerie, de quelque obédience qu’elle soit, puisse échapper à ce fléau. Le principal est d’en avoir conscience et d’éviter, autant que faire se peut, de tomber dans ces travers.
    PS: pour les F. intéressés par le sujet, je les invite à lire ou à relire « Pouvoir et organisation » de Michel Crozier, principal concepteur, avec Erhard Friedberg, de la Sociologie des organisations.

    • 10
      lazare-lag
      31 octobre 2021 à 19:21 / Répondre

      Evoquer Michel Crozier me ramène à mes années d’étudiant.
      A l’époque on parlait beaucoup de son « On ne change pas la société par décret ».
      Le nom d’Erhard Friedberg ne m’évoque rien , mais grâce à Dame Wikipedia, j’apprends qu’ils ont travaillé ensemble.

  • 8
    Nanou
    31 octobre 2021 à 09:42 / Répondre

    Je suis bien d ‘ accord que celles et ceux qui st ds les juridictions ont un ego sur dimensionné en oubliant les fondamentaux d ‘ humilité.. ils et elles st un danger de la Franc maçonnerie ..
    Ce n est pas le cas de tous mais pour une grande majorité malheureusement
    ..tt et le manque d intelligence du cœur, nerf de notre démarche entre autre ..
    Soutien à notre F jean Philippe !!

  • 7
    Désap .
    30 octobre 2021 à 16:44 / Répondre

    Il n’y a aucun enjeux en maçonnerie, c’est tout particulièrement ce qui fait son originalité et non la spiritualité ou la fraternité qui, elles, sont communes à la Philosophie, la Synagogue, les Eglises, les mosquées, la Chevalerie, les Arts martiaux, jusqu’aux sectes et leurs gourous (qui, du reste, sont les fonds baptismaux des églises scissionnaires de la Synagogue.
    C’est parce qu’il n’y a pas d’enjeux (de même qu’il n’y en avait pas chez les philosophes, les sophistes ayant fini par faire naufrage, leur bêtise aboutissant à l’assassinat de Socrate les ont sali à jamais), que le développement intellectuel est possible, l’authentique, celui dépassant très largement la morale.
    Lorsque naissent des enjeux, ils sont le fruit d’une incompréhension totale de la maçonnerie, ils sont très souvent le fait de personnes en échecs dans leur vie professionnelles et venant chercher en loge une respectabilité éphémère le temps d’une Tenue et répétitive de fait, provoquant ainsi une chute vertigineuse dans l’illusion.
    Mais -il y a une justice- d’aucun secours à réparer la médiocrité de leur vie qu’ils étaient venus contrebalancer par des titres.
    C’est le genre de pingouins qui pérorent.
    Ceci est très favorisé par les juridictions, par les rituels de hauts grades qui, dès le R+ acquis – je parle de ce que je connais- deviennent de véritables dopants à surdimensionner les égos ou à faire des professionnels de la charité qui se pensent en mission de vous faire comprendre la vie.
    Quand les maçons se décideront-ils d’abandonner ces systèmes à détruire la loge bleue ? Quand les maçons se décideront-ils à laisser tomber ces machins n’aboutissant qu’à une seule chose : l’incompréhension notoire de la réalité de la maçonnerie ? Quand les maçons se rendront-ils compte qu’il s’agit là de véritables escroqueries intellectuelles menant à la mythomanie, de celle capables, par exemple, de vous raconter la véritable histoire des Templiers à coups de rituels secrets connus d’eux seuls ?
    Je ne suis pas du GODF, mais faire cela à ce GM, qui m’est apparu être un frère cultivé, ayant élevé le débat et avoir pris des décisions frappées au coin du bon sens, lui avoir fait cela est proprement scandaleux.
    Ceux coupables de ce forfait devraient être chassés.

  • 6
    Brumaire
    30 octobre 2021 à 15:25 / Répondre

    3-4 Mes FF, les « instances dirigeantes » , que ce soit au GODF ou ailleurs, se ressemblent, hélas…Elles devraient se souvenir qu’elles ne sont pas dirigeantes, mais accompagnatrices et régulatrices, garantes du travail sérieux et de l’harmonie fraternelle.
    le « pouvoir », s’il existe, il est aux ateliers, mais bien des Conseils, qu’ils soient de l’Ordre, nationaux ou fédéraux, ne se contentent plus depuis longtemps d’être des exécutifs. C’est curieux comme la couleur de certains sautoirs, les jaunes en particulier, peut faire grossir les têtes!
    Je ne savais pas qu’au GODF, il y avait cette disposition de « protection fonctionnelle ». Mais, comme elle existe, pourquoi ne s’en est-on pas servi plutôt que d’attaquer un an après, un ancien GM, lequel, on le suppose, ne prenait pas ses décisions seul devant son miroir?
    En un mois, 2 anciens GM de deux structures maçonniques différentes démissionnent, pour des raisons qui ne sont naturellement pas les mêmes et qui ne sont pas dues à une « descente de charge difficile » ça devrait faire réfléchir les fameuses « instances dirigeantes », n’est-il pas?

  • 5
    lazare-lag
    30 octobre 2021 à 12:21 / Répondre

    J’observe que ce même jeudi 28 octobre deux informations ont été publiées.
    Celle annonçant la réélection de G. Sérignac comme GM du GODF, et celle-ci concernant J-P. Hubsch.

    Ce jour 30 octobre, à midi, Hubsch dépasse les 1900 lus, celle de Sérignac est à peine au dessus de 1050.

    Il est vraisemblablement trop tôt pour en tirer déjà des conclusions, (d’autant que ces seuls éléments ne sont pas suffisants pour épiloguer, c’est juste une prise de pouls) mais quand même, cela peut être significatif de quelque chose.
    Le landerneau est secoué, le convent l’est-il?
    Que vont bien pouvoir nous raconter les délégués à leur retour en loge? Il faudra y être attentif.

  • 4
    Alain DALLOZ
    30 octobre 2021 à 12:01 / Répondre

    Bonjour,
    Ce qui me gêne dans cette histoire c’est la phrase de la réponse du GM: « FACE À CETTE SITUATION UBUESQUE, JE NE VAIS PAS AVOIR D’AUTRE CHOIX QUE DE SAISIR LA JUSTICE PROFANE POUR FAIRE ANNULER CETTE DÉCISION INIQUE QUI M’A INJUSTEMENT CONDAMNÉ. »
    Est-ce vraiment utile ? Nous allons encore faire les choux gras des marronniers… Belle image de la Franc-Maçonnerie que nous allons donner.
    Alain.

  • 3
    Benjamin Rathery
    30 octobre 2021 à 08:55 / Répondre

    Où sont passées les valeurs de fraternité ? Le spectacle que donnent à voir certaines instances « dirigeantes » du GODF est affligeant. Les coups bas, l’hypocrisie, la manipulation, le complotisme y règnent. Tout cela pour arborer un bout de torchon qui donne un « pouvoir » très illusoire.
    Certes, c’est d’abord en loge que se pratique la franc-maçonnerie dans sa dimension initiatique. Mais les loges seraient bien inspirées de surveiller de beaucoup plus près, à travers leurs délégués, ce qui se passe dans les instances régionales, nationales, la CSJM et…. les juridictions des hauts-grades.
    AFFLIGEANT ET SCANDALEUX

  • 2
    Saintonge
    29 octobre 2021 à 20:49 / Répondre

    L’administratif de certains « FF » retraités se croyant encore à la tête d’entreprise public ou privé de l’ancien monde,
    Risque d’écarter la fraternité qui reste la force de la FM, dans ce monde individualiste du ‘je clique, j’y suis ». est roi …
    Prenons garde mes FF de ces excès de zèle, quelque soit l’obédience …

  • 1
    Papounet 59
    29 octobre 2021 à 13:13 / Répondre

    Et la fraternité dans tout cela? Nos frères ont ils perdus la raison?
    Après 50 années passées sur les colonnes je suis triste de constater que certains d’entre nous ne savent plus faire la distinction entre le monde profane et celui de notre ordre. Ils ont perdu le sens de la tolérance, pourtant une de nos valeurs essentielles.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous