Des lectures maçonniques à télécharger gratuitement

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
vendredi 27 mars 2020
  • 16
    Suppo
    28 mars 2020 à 11:25 / Répondre

    Me concernant c’est pareil. Il m’a été impossible de télécharger.
    Mais cela ne fait rien, je possède certains livres et revues sur la F. M.
    En effet il est utile, en ces temps bouleversés,que nous restions tous unis les uns aux autres.
    Et que circule la fleur du Myosotis entre nous.

  • 14
    Philippe MASSABOT
    27 mars 2020 à 21:00 / Répondre

    Mile mercis.

  • 13
    BOPÉCI LE BERBA
    27 mars 2020 à 20:04 / Répondre

    Merci

  • 12
    Brumaire
    27 mars 2020 à 19:57 / Répondre

    Les urgentistes de notre Loge (dont je vous parlais la semaine dernière, en manque de masques, de tout en fait) sont fortement contaminés et ne peuvent plus travailler…
    A la maladie, s’ajoute la culpabilité de laisser les collègues en nombre infime…

  • 11
    Lazare-lag
    27 mars 2020 à 19:44 / Répondre

    @ Yonnel Gh. (3):
    1/ Les références un peu historiques de NTCF Yonnel sur les « riches heures » de l’administration des Postes me font penser que, il y a quelques jours, une chaîne a repassé ce téléfilm sur Georges Mandel, qui fût un excellent ministre des Postes en son temps et moderne au sens où il fût déterminant pour ce qui fût du téléphone, voire des prémisses de la télévision.
    Téléfilm avec Jacques Villeret dans le rôle du ministre, et très convaincant, au côté de Catherine Frot.
    Il se dit que ce téléfilm serait tiré d’un livré sur Mandel rédigé sous la signature de Nicolas Sarkozy.
    Pour qui ne connaîtrait toujours pas Georges Mandel, il finira assassiné par la Milice française en juillet 1944. Et il avait été le collaborateur le plus présent et le plus écouté auprès de Clémenceau pendant la 1ère guerre mondiale, chef de cabinet quand Clémenceau était Président du Conseil.
    Sur Mandel, on pourra lire avec profit, de Jean-Noël Jeanneney, « Georges Mandel, L’homme qu’on attendait », Tallandier/Texto, 2009 (ISBN 978-2-84734-521-6).
    2/ Et, si j’y suis autorisé, tous mes voeux de bon rétablissement et de bonne convalescence pour ton Papa, et de repos pour toi-même, en un lieu a priori imposé par les circonstances sanitaires qui ont du vous surprendre sur place. Tes références un peu appuyées relatives à « La Dépêche » m’incitent à penser, mais je peux me tromper, que tu pourrais être quelque part en région (ex) Midi-Pyrénées (Ne te crois surtout pas obligé de venir le confirmer ici sur un site public! Je peux parfaitement me passer de ta réponse!). Charmante région, d’autant plus que j’en suis originaire. Mes racines étant hautes-garonnaises.

  • 6
    marcos testos
    27 mars 2020 à 15:51 / Répondre

    Bonjour à tous,
    Je suis allé sur les sites mentionnés dans l’article … mais impossible de télécharger gratuitement ! Nous aurait on menti ?

    • 7
      MO
      27 mars 2020 à 16:11 / Répondre

      Bonjour. Je te rejoins. Impossible de télécharger. Tu mets les articles dans un panier. Tu renseignes les rubriques. Tu confirme ta commande. Refus du montant: 0€

    • 8
      JDGT
      27 mars 2020 à 16:56 / Répondre

      Bonjour,
      Il suffit d’aller en bas de page sur téléchargement mais il faut avant s’inscrire…
      A+

  • 4
    Peter Bu
    27 mars 2020 à 12:39 / Répondre

    « L’expédition par la Poste se poursuit malgré un mode dégradé » Conform édition dixit.
    Curieux hasard, par la fenêtre e mon appartement je viens d’entendre notre postière discuter avec une voisine. La postière avouait qu’elle travaillait la peur au ventre car dans son entreprise personne ne disposait des masques de protection.
    Ce n’est sûrement pas la faute de la direction de la poste ni de ses employés.
    Nous avons un gouvernement étrangement imprévoyant.
    Comment pouvons-nous contribuer à remédier, après la pandémie, aux faiblesses de l’organisation de notre société?
    Vaste débat, et il est grand temps d’utiliser les capacités de 150000 francs-maçons pour y contribuer.
    Hiram.be a posé cette question, plus de 18500 frères et soeurs l’ont lue, mais pour l’instant ni les loges, ni les obédiences ne semblent pas avoir réagi. Interpellez-les https://www.hiram.be/les-bienfaits-du-coronavirus

    • 15
      Sedetiam
      28 mars 2020 à 07:12 / Répondre

      En faisant interdire les paradis fiscaux, la fumeuse optimisation fiscale, en dénonçant les expatriations cependant que les entités font leur business hors sol, en faisant limiter les dividendes qu’aux actionnaires qui actionnent réellement, en interdisant toute spéculation financière et en régulant, voire réglementant l’anatocisme au seul regard du couple l’inflation/déflation.
      Car là n’est pas la question de l’organisation mais des moyens mis à disposition qui ont été pillés par les gouvernances complices d’une caste prédatrice, depuis un bail. Et l’attaquer pour que cet argent pris dans les poches du contribuables afin qu’il profite au bien public vous promet des lendemains difficiles puisque c’est bien souvent le fait des révoltes jusqu’aux révolutions avec tout ce que cela implique d’outils opératifs.
      Exemple non exhaustif tant ils sont légion: que doit la famille Peugeot hors des frontières lorsque ses véhicules sont sponsorisé sur le territoire français par quelques primés payées en globalité par le contribuable, même celui résolument piéton.
      Que fouten les sièges des labos et ceux qui les dirigent à l’étranger quand c’est le contribuable par le biais des remboursements de la Sécurité sociale qui fait leur fortune?
      Etc.
      Il va vous falloir décrocher la corde à nœuds pour l’équiper de nœuds plus coulissants que ceux d’amour, car les lascars ne se laisseront pas faire sans lutter ou véritable épée de Damoclès au-dessus de la tête: eux, ont moult agents mercenaires à leur service, n’en doutez pas.

      • 17
        Désap.
        28 mars 2020 à 12:21 / Répondre

        15 – Excellent.

  • 2
    michel
    27 mars 2020 à 09:18 / Répondre

    Je suis choqué par le commentaire déplacé de conform éditions qui ne pense qu’à ses petits intérêts …
    Tous mes encouragements vont à la Poste et son personnel qui continuent d’assurer l’essentiel, le courrier qui est prioritaire continue de circuler !

    • 3
      yonnel ghernaouti, YG
      27 mars 2020 à 10:36 / Répondre

      La Poste, parlons-en… Conform édition a bien raison !
      De mon lieu de confinement, loin de chez-moi, je constate que La Poste a unilatéralement fermé son bureau depuis le lundi 16 mars et n’assure plus aucune livraison de courrier.
      Et des exemples comme celui, nous pouvons tous en donner.
      Ne sommes-nous pas, dans le cas présent, bien loin de la mission de service public d’antan avec Les Postes, télégraphes et téléphones ou PTT, initialement appelés Postes et télégraphes (P&T), puis Postes, administration d’État relevant du ministère des PTT… Mais il est vrai que c’était avant !
      Cependant, nous comprenons tous le souci de cette société anonyme à capitaux publics de préserver son personnel…

      Ce 27 mars, un communiqué intitulé « À nos lecteurs et abonnés – La Poste nous abandonne » est publié dans différents quotidiens régionaux et nationaux : la Dépêche du Midi, Midi Libre, L’Indépendant, Centre Presse, La Nouvelle République des Pyrénées, Le Petit Bleu, le Figaro, Le Monde, Les Echos, Le Parisien/Aujourd’hui en France, L’Équipe.

      Je vous invite aussi à lire l’article de la Dépêche du Midi ayant pour titre « Quand La Poste déserte » par Jean-Nicolas Directeur Général du groupe « La Dépêche » https://bit.ly/3dxMPBy

      Je persiste et signe.
      Je renouvelle mon grand merci.
      Tant à Conform édition qu’au GODF et au DH.
      Bravo pour cette belle et heureuse initiative !

      • 5
        Désap.
        27 mars 2020 à 14:07 / Répondre

        Je ne sais pas si La Poste manque à son devoir de service public, en revanche une chose est certaine, choisir un « lieu de confinement, loin de chez-moi » c’est soit n’avoir pas compris la signification du confinement, soit avoir un sens du civisme qui n’est pas celui communément admis, c’est à dire faire passer l’intérêt général avant son confort et ses intérêts particuliers.
        Sauf si on y résidait avant la prévision de confinement, ce qui était sans doute le cas n’est-ce-pas mon cher Yonnel ?
        Bien Frat.

        • 10
          yonnel ghernaouti, YG
          27 mars 2020 à 18:12 / Répondre

          Mon cher Desap. pour ta gouverne, sache que mes vacances avec mon Papa étaient prévues tout d’abord en janvier dernier mais devant une hospitalisation de dernière heure de ce dernier, puis un séjour en maison de repos, nous avions prévu de partir nous reposer à compter du 7 mars…
          Et nous voilà, et ce jusqu’au 15 avril au moins, loin de chez nous, mais au grand air.
          Porte-toi bien et prends soin de toi. Ainsi que tous nos BBAASS & BBAAFF.

      • 9
        get59120
        27 mars 2020 à 17:19 / Répondre

        Un grand bonjour fraternel à notre frère Yonnel de la part d’un postier et FM du nord (près de Lille) qui continue de travailler, et ce du lundi au samedi. Merci à ceux qui nous soutiennent. Bon courage à celles et ceux qui travaillent, patience aux autres, nous y arriveront

  • 1
    yonnel ghernaouti, YG
    27 mars 2020 à 07:16 / Répondre

    Merci !!!

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous