Des dignitaires maçonniques se mettent à table

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mardi 11 mai 2010
  • 8
    Henri-François
    14 mai 2010 à 10h03 / Répondre

    A xul
    Pour moi la seule franc-maconnerie régulière et traditionnelle est la franc maconnerie universelle. Je vois que tu es tenant du principe de régularité qui pour moi ne veut rien dire, mais comme toi je suis un tenant de la fonction initiatique de l’Ordre. Sans aller plus loin on ne peut pas s’éléver initiatiquement si on fait de l’intégrisme maconnique. On se rapproche alors d’un régime sectaire proche des « religions » radicales. De plus le sujet initial ne parle même pas de tenue ou des agappes en salle humide, donc ton post sort du cadre, le sujet de départ parle seulement d’un éventuel déjeuner avec un ministre et des « francs maçons », restons donc dans le sujet… Celà peut évidemment te déplaire, mais il faut se réveiller et voir que depuis des lustres c’est comme celà et que les FM ont toujours été consultés ou ont toujours donné des avis….

  • 7
    xul
    14 mai 2010 à 7h43 / Répondre

    À Henri-François 5,

    En Franc-Maçonnerie traditionnelle et régulière, tout Franc-Maçon peut participer à titre privé à la vie profane politique, économique, sociale, familiale etc. et y appliquer les principes qu’il a appris en son éducation initiatique.

    Cependant, aucune discussion politique ou religieuse n’est admise aux travaux de la Loge y inclus ceux du Banquet. La Franc-Maçonnerie, si elle le veuille ou non, si elle en est (encore) capable ou non, est un Ordre initiatique, dépositaire d’une véritable Tradition. Si elle s’occupait bien des tâches qui en découlent, cela suffirait. De nos jours elle fait souvent, hélas, le contraire. La Franc-Maçonnerie «organisée» n’a rien à chercher et encore moins à trouver dans «l’arène politique».

  • 6
    Thierry ThB
    14 mai 2010 à 1h40 / Répondre

    On pourrait aussi se demander : pourquoi ces 3 là et pas d’autres, les autres ont il été conviés ?
    Concernant Alain Bauer, lisez ce qui est dit sur lui sur le site la république des lettres
    http://www.republique-des-lettres.fr/10652-alain-bauer.php

  • 5
    Henri-François
    13 mai 2010 à 16h55 / Répondre

    Je ne vois pas pourquoi un ordre initiatique ne pourrait pas s’impliquer dans la vie profane et donner un avis et même au plus haut niveau d’un état. Celà n’a rien d’incompatible et au contraire c’est en soit une suite ou la poursuite ou la continuation parallèle de la voie initiatique.
    C’est du moins ce que je crois.

  • 4
    Myrrhman
    12 mai 2010 à 23h00 / Répondre

    Xul,
    Il est temps de comprendre que la maçonnerie en France de mêle du sociétal depuis un peu plus de deux cents ans!

  • 3
    Bleu-Ciel
    12 mai 2010 à 17h53 / Répondre

    Très conscient de l’importance qu’il s’accorde…Alain Bauer est partout!….C’est un Grand Maître Ad Vitam autoproclamé!…Moi,je m’en méfie!!!

  • 2
    Raphodon
    12 mai 2010 à 11h25 / Répondre

    Nos différents dignitaires ne sont point dupes de l’utilisation de ce genre de rdv…..mais la politique de la chaise vide serait encore plus nulle ; alors s’y rendre et dire ce que l’on a à dire et montrer que l’on est pas dupe reste un moindre mal….

  • 1
    xul
    12 mai 2010 à 7h18 / Répondre

    Si l’information est correcte, on a encore un exemple épatant de la déviation de certaines grandes organisations «franc-maçonniques» de leur vocation d’Ordre initiatique. Pour ceux qui devraient hériter Melki-Tsedeq, dont Abraham le Messager fut vassal, se complaire aux entretiens avec des ministres de rois-bourgeois est parmi les chutes les plus basses imaginables.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous