des gravures maçonniques du XVIIIe siècle

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 31 janvier 2021
  • 1
    MICHEL HERMAND
    31 janvier 2021 à 9h26 / Répondre

    Etonnant… parce qu’il s’agit des grades tels qu’ils sont décrits dans le Parfait Maçon, qui deviendront ceux de la maçonnerie d’adoption. Bonne journée à tous!

    • 2
      yonnel ghernaouti, YG
      31 janvier 2021 à 10h40 / Répondre

      Sur le Rite d’Adoption, je vous invite à (re)lire l’intervention de notre TCS Françoise Moreillon, le 13 mai 2012, à la Biennale Culturelle Maçonnique de Bordeaux https://bit.ly/39AYe3z
      Rappelons que Françoise Moreillon a longtemps été présidente de la Commission Nationale d’Histoire et de Recherche Maçonniques (CNHRM) de la Grande Loge Féminine de France (GLFF).

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous