Dieu est mort assassiné par les francs-maçons

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
vendredi 28 mai 2021
  • 2
    Peter Bu
    28 mai 2021 à 12:00 / Répondre

    Quant au paradoxe des chrétiens – franc-maçons, évoqué par Franck, ce n’est pas si compliqué que cela parait.

    Si la franc-maçonnerie moderne a effectivement été créée pour promouvoir la liberté d’esprit (et « la fraternité universelle »), donc pour rendre possible le doute, les croyants peuvent s’en sortir par une pirouette: « Je doute de tout sauf de Dieu ».

    « Doter de tout »? Avant qu’ils n’arrivent jusqu’à la question de leur foi en Dieu, ils seront dans ses bras… -:)

  • 1
    Peter Bu
    28 mai 2021 à 11:53 / Répondre

    « Il a fait sa première demande d’entrée en Franc-maçonnerie à la Grande Loge de France en 1988. Cette demande se solde par un ajournement. Il persiste et finit par être initié au début de ce siècle à Casablanca (Maroc), à la Grande Loge du Royaume du Maroc. Sa Loge disparaîtra assez rapidement. Il rentre ensuite dans une micro-Obédience qui l’amène à devenir une première fois Vénérable Maître au R:.E:.A:.A:. Il démissionne pour rentrer ensuite dans une Obédience plus « conventionnelle ». Il effectue actuellement son troisième mandat de Vénérable Maître d’une Loge de la G:.L:.M:.F:. (Grande Loge Mixte de France) à Paris. » http://www.editions-lol.com/auteurs/franck-fouqueray.html

    Franc Fouqueray est un homme passionnant et par son parcours de vie, et par son indépendance d’esprit. Est-ce à cause de cette liberté d’esprit qu’il lui a fallu plus de 12 ans avant de pouvoir entrer en maçonnerie par une porte « dérobée » ? (« Dérobée » par rapport au parcours habituel en France. Cela ne sous-entend rien de désobligent pour l’Obédience qui l’avait acceptée.)

    Ma question est une « question d’orateur » car, compte-tenu du nombre de fois où mes tentatives de contribuer à divers débats ont disparu à la poubelle de sites maçonniques (pas celui-ci), je commence à me demander si la censure est une vertu maçonnique que j’ignore… Je commence à rassembler des éléments pour y répondre.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous