Et c’est ainsi qu’Hiram est grand !

Publié par Jiri Pragman
Dans Edition

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mardi 14 août 2007
  • 2
    karlson
    24 août 2007 à 08:49 / Répondre

    Est-il possible dans un compte rendu de livre de NE PAS faire de fautes d’ortho et de lexique, sans arguer de la « faute de frappe »? Il y en a dans l’articulet sur le « polar » de Viellard;qu’est-ce qu’un pratagnoste? sans doute un « protagoniste » (com)pressé?!
    frat votre

  • 1
    Alain
    16 août 2007 à 11:24 / Répondre

    Et bien voila, la grande mode du polar maçonnique bat son plein. De Ravenne-Giaccometti à Viellard, en passant par l’incontournable Bauer. Mais il serait hasardeux de croire que le polar est facile d’écriture.
    Bon allez, a qui le tour ?

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous