Fermetures de forums

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mercredi 26 décembre 2007
Étiquettes : ,
  • 8
    SABOU
    4 janvier 2008 à 15h32 / Répondre

    IL Y A D AUTRES FORUMS ALLIANCE FRATERNELLE ,PERSEVERANCE-LEFORUM

    QUI JE PENSE SONT BEAUCOUP PLUS FRATERNELS ET CLAIRS …DES FORUMS COMME NOUS AIMONS

  • 7
    raphodon
    31 décembre 2007 à 11h41 / Répondre

    Probablement « une trève des confiseurs »….et cela fait du bien
    Et a l’année prochaine ; c’est bientôt.

  • 6
    STEPH
    29 décembre 2007 à 15h24 / Répondre

    Non seulement il est dommage que ce forum (FD) ait été fermé sans qu’un courriel d’avertissement ait été adressé à tous les membres du forum (en tout cas, je n’ai rien reçu!), mais la question que l’on peut se poser c’est « à qui profite cette fermeture ». Les prétextes avancés me semblent bien légers au regard de ce que ce forum apporte (apportait ?) à ses membres. Que la modération n’ait pas toujours été de mise est un fait, mais la vie elle-même n’est-elle qu’un long fleuve tranquille ? La Franc-maçonnerie n’est pas un « machin » policé où tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. La FM et les Franc-maçons sont à l’image du monde dans lequel il vivent : parfois géniaux, d’autres fois très cons, mais tous, ou la plupart, animés par un même idéal de Concorde Universelle. Gageons alors que FD, tel le phénix, saura se réveiller de ses cendres…

  • 5
    rlaz31
    27 décembre 2007 à 20h35 / Répondre

    Ce qui est domage c’est que devant cette fermeture subite , certains qui ne communiquaient entre eux qu’à travers le forum , n’ont pas eu le temps d’echanger leurs adresses email , donc des frangins et frangines égarées , même si c’est entre l’equerre et le compas que l’on pourra se retrouver 😉

  • 4
    Jiri Pragman
    27 décembre 2007 à 15h56 / Répondre

    Il s’agit d’un forum dont la gestionnaire ne souhaite pas que l’on communique le nom et l’adresse web. Ce souhait est respecté.

    L’article ici plus haut ne visait donc pas à faire de la « promotion » de forum maçonnique mais à signaler leurs difficultés.

  • 3
    jb.bienvenue
    27 décembre 2007 à 15h47 / Répondre

    C’est quoi, « le forum dont on ne peut dire le nom » ?
    Voldemort ?
    Mais qu’un forum « se réoriente vers la recherche historique », voilà une bonne nouvelle : il y a longtemps en effet qu’on attendait la satisfaction d’un tel besoin. Encore faudrait-il connaître son nom ?

  • 2
    anne hihan
    26 décembre 2007 à 23h33 / Répondre

    ce site était particulièrement orienté vers…les rencontres du jeune troisième âge: assez pénible donc.
    le t uilage faible, même pour un apprenti: assez²dangereux et plutôt pervers: désolée§
    anne

  • 1
    René
    26 décembre 2007 à 19h08 / Répondre

    Il faut avant tout demander aux gens ce qu’ils s’attendent d’un forum…
    Quels en sont les objectifs ?

    Promotion ? Échange ? Partage ? Divertissement ? Outil de travail professionnel ?

    Bref quand d’un coté il y a des gens qui veulent en faire un outil de travail et d’autres qui veulent se divertir… les objectifs sont opposés et peu conciliables.

    Rien de plus facile aujourd’hui que créer un site web, un blog ou un forum,
    les difficultés sont de le faire vivre et de l’alimenter pour faire en sorte que les
    gens trouvent du plaisir et de l’intérêt à y accéder. Jiri doit savoir ce qu’il faut en efforts pour ce faire.

    Et je suis sûr qu’il existe des dizaines de forums maçonniques « sur invitation » connus que par leurs membres et n’étant pas indexés sur les moteurs de recherches. Les objectifs sont habituellement limités et ciblés.
    Notre loge en possède un qui n’est accessible qu’aux membres ou aux visiteurs ayant signé le registre de présence lors des tenues et qui en font la demande.

    La technologie nous permet des sites plus complet, intégrant des outils de vidéoconférence, des clavardages, des partages multimédias etc.
    Un projet utilisant SAKAI comme plate forme technologique est en voie de réalisation.

    Un site d’éducation maçonnique ? Pourquoi pas ?

    René

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous