Fin de vie : les obédiences consultées par le Ministère

Accès libre
Publié par Géplu
Dans Divers

Gérard Bossu, Député Grand Maître de la GL-AMF vient de m’envoyer le communiqué ci-dessous :

Madame Agnès Firmin-Le Bodo, Ministre déléguée auprès du Ministre de la Santé, chargée par le Président de la République d’une mission de concertation a demandé à Alain Juillet d’organiser une première rencontre avec les représentants des principales obédiences françaises sur le sujet de la fin de vie.

Cette réunion s’est tenue au ministère le 21 septembre 2022 en présence de :
Christèle Gauthier, Conseillère du Ministre,
Amande Pichegru, Grand Maître National du DH
Catherine Lyautey, Grande Maîtresse de la GLFF
Philippe Meiffren, Grand Maître de la GLTSO
Thierry Zaveroni, Grand Maître de la GLDF
Gérard Bossu, Député Grand Maître de la la GL AMF
Sophie Jacquest, Grand Orateur de la GLMF
Le Grand Maître de la GLNF retenu n’a pu y participer.

La ministre a exposé sa volonté d’un débat le plus ouvert possible avec toutes les forces vives, les cultes, les associations philosophiques, les parlementaires et les professionnels de santé sur tous les aspects de la fin de vie depuis les soins palliatifs jusqu’au suicide assisté voire même jusqu’à la modification de la déclaration de dons d’organe.

Elle insista sur la nouveauté de la démarche en ce qu’elle est à l’initiative du Président de la République et non du parlement et sur la sérénité nécessaire au débat, n’ignorant pas que les avis sont partagés et pour certains très tranchés. Elle a invité chaque participant à présenter quelques observations.

Cet entretien d’une heure s’est conclu par le vœu de la Ministre de voir la Franc Maçonnerie participer au débat qui s’ouvre. 

Il est surprenant que le GODF – bien qu’invité m’a-t-on confirmé – n’était ni présent, ni excusé…

dimanche 2 octobre 2022
  • 19
    Philippe LAPORTE
    10 octobre 2022 à 17h41 / Répondre

    Le GODF, un obédience en fin de vie ?

  • 18
    JPP
    9 octobre 2022 à 22h26 / Répondre

    Une invitation du jour au lendemain de la part du pouvoir politique n’a rien d’exceptionnel, si une obédience telle que le GODF n’en a pas pris la mesure, c’est en interne qu’il faut régler la question…n’y avait il aucun cadre disponible? Si la réponse est négative, une fois encore, c’est en interne qu’il faut trouver réponse. Nous le savons tous (je l’espère), le temps politique est un temps contraint. Interrogez n’importe quel professionnel des affaires publiques, il vous l’expliquera. Il y a de la place pour tous encore faut-il vouloir vraiment travailler collectif !

  • 17
    Angela
    7 octobre 2022 à 18h32 / Répondre

    De tout temps les ministères invitaient le GODF dans un très court laps de temps. Les autres obédiences étaient bien là… elles.
    C’est quoi cette attitude de diva ? C’est quoi cette « impression » de bâclé que nous sert Hervé Garnier ? Depuis des années nous débattons de ce très important sujet que ce soit dans les loges, dans des conférences ou colloques, grâce aux QEL, dans les commissions regionales, conventuelles et le GM décrète que le GODF n’ira pas ?
    Si le GM ne se sent pas capable d’intervenir sur le sujet, pourquoi il n’envoie pas le Président de la Commission Bioéthique du Conseil de l’Ordre ?

    Je n’ai qu’un mot qui me vient : MINABLE !!!

  • 15
    Yasfaloth
    3 octobre 2022 à 21h41 / Répondre

    Impressionné de voir que la GLDF était représenté par son Grand Maitre et sa Grande Maitresse :p !
    .
    Sinon j’ai surtout l’impression que le gouvernement cherche là une caution pour dédouaner d’une décision qui est déjà prise et qui sera forcément clivante.
    .
    Sinon qui suis-je pour donner mon avis sur une telle question, moi pour qui la mort est évènement (heureusement) rare et qui n’ai réellement aucune idée de quelle sera mon attitude quand la question de ma fin de vie se posera.
    .
    Ceci dit j’ai (depuis longtemps) « Suicide mode d’emploi » dans ma bibliothèque…

    • 16
      GépluAdministrateur
      3 octobre 2022 à 22h50 / Répondre

      Merci Yasfaloth.
      Catherine Lyautey a retrouvé ses fonction de Grande Maîtresse de la GLFF et plus de la GLDF ! 🙂

  • 9
    Sterling
    3 octobre 2022 à 13h52 / Répondre

    Les Obédiences sont elles indispensables sur ce sujet ? Quelles sont leurs compétences ?

    • 13
      Marianne
      3 octobre 2022 à 17h01 / Répondre

      Elles apportent un témoignage, une sensibilité, parfois une expérience à travers leurs travaux.
      Certes, la diversité du paysage maçonnique français (qui est aussi sa richesse) fait qu’elles ne peuvent pas parler d’une même voix, mais elles ont toutes une vision humaniste, quelles que soient leurs orientations philosophiques.

  • 7
    Sarastro
    3 octobre 2022 à 10h58 / Répondre

    Mon BAF CHARLES MARC,
    Tes paroles sont virulentes, mais je les approuve totalement.
    « Le monde entier est un théâtre » disait Shakespeare. Idée que je partage en partie seulement car lorsque l’on est sincère, on ne joue pas.
    Ces gens là, eux, aimeraient bien avoir l’air humaniste, mais ils ont pas l’air du tout…
    J’en ai terminé.

  • 6
    Hervé Garnier
    3 octobre 2022 à 10h39 / Répondre

    Le GODF a informé par un mail adressé à Mme la ministre de son impossibilité d’être présent. Il est surprenant que ses services ne l’informent pas de l’absence du GODF et qu’un communique de presse dans lequel il est souhaité « un débat ouvert » n’indique pas l’indisponibilité du GODF. Petite remarque suplémentaire l’invitation a été adressée au GODF le mardi 20 à 17h pour une rencontre le lendemain à 17h! Cette « convocation » la veille pour le lendemain me semble un peu « légère » et un manque de respect.
    C’est bien d’écrire vouloir mettre « un débat le plus ouvert possible avec toutes les forces vives, les cultes, les associations philosophiques, les parlementaires et les professionnels de santé…. »
    Encore faut-il, ne pas donner une impression d’une concertation improvisée et bâclée pour permettre un affichage politique.
    Ce type de pratiques est un manque de respect des parties prenantes de ce débat essentiel sur la fin de vie.

    • 8
      Yves Henri
      3 octobre 2022 à 12h04 / Répondre

      6- Hervé Garnier

      Merci pour ces précisions. Cela répond aussi au commentaire de GEPLU écrivant que le GODF ne s’était pas excusé ! Il lui faudrait mieux vérifier ses sources à l’avenir.

      • 11
        GépluAdministrateur
        3 octobre 2022 à 15h24 / Répondre

        Désolé Yves, mais mes sources sont parfaitement fiables. D’ailleurs si Hervé Garnier explique dans son commentaire pourquoi le GO ne pouvait pas être présent à cette réunion, il n’y précise pas s’être excusé auprès des organisateurs de la réunion.

        • 20
          Hervé Paul
          19 octobre 2022 à 19h23 / Répondre

          « Le GODF a informé par un mail adressé à Mme la ministre de son impossibilité d’être présent »

          • 21
            GépluAdministrateur
            20 octobre 2022 à 10h07 / Répondre

            Merci Hervé, je sais lire, mais si tu te donnais toi aussi la peine de lire attentivement il est dit dans le communiqué, réalisé par la GL-AMF, que la ministre « a demandé à Alain Juillet d’organiser » la dite réunion. Cet organisateur, non informé par le GO de son absence ne pouvait donc le compter comme excusé dans son communiqué. C’est tout. Fin d’une non polémique.

    • 12
      Michel K
      3 octobre 2022 à 16h56 / Répondre

      Pour ma part, j’ai connu de nombreuses invitations de la veille pour le lendemain, et nous avons toujours répondu présent.
      Sauf à ce que cette réponse soit politique, ce que je peux comprendre, le GODF se doit d’être réactif et il a suffisamment d’élus pour pouvoir être représenté dans une réunion de ce type.
      De plus, sur ces sujets, c’était souvent la commission nationale de bioéthique qui était envoyée, car c’est là que se trouvent nos sachants sur ce type de sujets.
      Enfin, j’ai connu une coopération plus forte entre les différentes obédiences, et si le GODF ne pouvait pas venir, les autres étaient solidaires pour exiger de changer la date de la réunion.
      En trois ans, les choses ont visiblement beaucoup changé !

      • 14
        lazare-lag
        3 octobre 2022 à 20h30 / Répondre

        « Nous avons toujours répondu présent ». Certes mais qui est « nous » dans cette phrase? Une obédience maçonnique? Le GODF? Une autre? On comprendrait mieux si on le savait.

  • 2
    Jean Mabuse
    2 octobre 2022 à 18h52 / Répondre

    Je trouve plutôt sain que le GO n’est pas participé à cette mascarade. Franchement, comment laisser entendre que la GLNF et la GLAMF christiques auraient quelque chose de commun avec le GO humaniste ? Le GO doit être entendu seul ou bien avec les associations humanistes ADMD, UFAL, FFC etc. Il faut d’ailleurs constituer un bloc laïque sur le sujet de la fin de vie. C’est tout à fait envisageable mais encore faut il le vouloir…

    • 3
      Luciole
      2 octobre 2022 à 20h20 / Répondre

      Pourquoi séparer ce qui devrait être un sujet commun ? les Religions,les Franc-Maçonneries n’ont pas les mêmes visions du devenir post-mortem, ce n’est pas une raison suffisante pour vouloir faire « bande à part » et rester confortablement dans son cercle d’habitués.
      Il s’agit d’éviter des souffrances et d’aider autrui, tout le monde devrait se sentir concerné.

      • 10
        Brumaire
        3 octobre 2022 à 15h17 / Répondre

        Luciole, c’est la même mascarade que lorsque la commission européenne invite séparément les religieux, les obédiences maçonniques et autres associations afin d’avoir leur avis sur des problèmes qui intéressent toute la société.
        Un avis dont la commission européenne se contrefiche ensuite.

    • 4
      Anubis Rê
      2 octobre 2022 à 21h10 / Répondre

      Oui, il faudrait voir à se calmer.
      J’ai tout le respect dû au GODF, mais vous ne possédez, ni la Vérité, ni la vérité maçonnique.
      Et soyons objectif : qui a séparé les maçons ? Le GODF en 1877 se permettant de modifier l’architecture symbolique de la Franc-maçonnerie en relativisant l’un de ses symboles.
      Erreur majeure qui, aujourd’hui, nous met totalement en porte-à-faux et permet aux Anglais de jouer leur égémonie sur du velours.
      C’est finalement le GO, certes a son corps défendant mais comme une ironie du sort, qui a défini le GADL’U comme étant le Dieu judéo-chrétien. Je me permets de rappeler que le coup de Grâce date de 1929, aucune référence à la « volonté révélée » auparavant, sauf peut-être chez Dermott mais non retenu en 1813.
      C’est finalement le GO qui a empêché le redéploiement de la maçonnerie d’Anderson parce que l’empire coloniale français représentait le tiers de celui de l’Angleterre.
      Il eut été bien inspiré d’agir un peu plus subtilement.
      Donc franchement du calme.

    • 5
      JMB
      2 octobre 2022 à 23h11 / Répondre

      2- Jean Mabuse
      La GLNF christique ? Ça alors on me l’avait jamais sorti ! C’est ridicule . Quant à affirmer qu’ en opposition le GO serait unanimement humaniste, je préfère te laisser à tes croyances . Si je ne m’abuse il est évident que tu abuses mon Pauvre Jean. En tout cas, comme te le fait remarquer très justement l’ami Luciole, ta vision de la Franc-Maçonnerie est très sectaire et ne correspond heureusement qu’à une frange des ultras laïcards du GO.

  • 1
    Charles Marc
    2 octobre 2022 à 18h48 / Répondre

    Je ne connais pas bien sûr la raison de l’absence du GODF. Mais je réagis face à la présentation faite par la représentant du Gvt.
    Tout d’abord, qui représentait le Gvt à cette réunion?
    Là Ministre déléguée, Mme Firmin ?
    Ou bien sa Conseillère Mme Gauthier?
    Pour cette présentation, il est question d’une innovation :
    Court-circuiter le Parlement… ceci n’est pas une innovation mais la façon habituelle du Président de la République qui n’agit plus comme cela doit-être en République…!
    Consulter les obédiences sur ce sujet alors qu’indépendamment des réformes à entreprendre en la matière, rien n’est fait pour prendre en compte la prise en charge des personnes âgées dépendantes, que les EHPAD sont un système sinistré depuis de nombreuses années et que nos gouvernants ne réagissent ponctuellement que scandale après scandale, que rien n’est entrepris pour faire connaître à TOUS LES NIVEAUX, la loi existante sur les directives anticipées (!) …
    Qui les connaît, qui sait ce que c’est, à quoi cela sert, comment cela s’applique ( même le plus grand nombre de médecins et d’infirmières l’ignore!!!).
    Les services de soins palliatifs ( Normalement la Rolls du système hospitalier en terme de personnel, sont en pleine déconfiture et se dégradent faute de crédits (évidemment), les services de soins palliatifs à domicile sont en pleine décomposition pour les mêmes raisons (je peux en parler car je connaissais bien l’un d’entre eux dans le 93… et je sais ce qu’il est devenu… KO !)
    La démarche du Gvt est don un leurre pour mobiliser toutes les couches de la nation sur un sujet d’une sensibilité extrême…
    Mais je me permets pour terminer un procès d’intention :
    Il s’agit là de faire jouer la « sensiblerie » et non pas l’humanisme et la véritable éthique qui doivent être les seuls moteurs de toute initiative en la matière !!!
    J’ai dit🌻

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous