Franc-maçon, maçon franc ?

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mercredi 26 octobre 2022
  • 14
    Fredoboleth
    29 octobre 2022 à 10h06 / Répondre

    @JMB

    Au CESEC, pas de stress, il y a Paul S.

  • 12
    Fredoboleth
    28 octobre 2022 à 10h04 / Répondre

    JMB, tu devrais aussi avertir le GMP de la province qui revendiquait son amitié avec Ivan Colonna. Il sait probablement comment faire le ménage parmi les huluberlus ie ceux qui gardent les yeux ouverts. J’en fréquente encore quelques uns qui peuplent vos colonnes.

    • 13
      JMB
      28 octobre 2022 à 13h05 / Répondre

      12 – 👍 Bonne idée Hurluberlu 1er ! 😂

  • 9
    Fredoboleth
    28 octobre 2022 à 8h19 / Répondre

    Je n’ai pas répondu à la question pertinente de JMB. Tu sais très bien que même si nous ne pratiquons pas les inter-visites, dans n’importe métropole, notre maison des maçons nous permettait de vite tous nous connaître sans aller jusqu’au limite de notre province. Alors, si j’ai pu faire de belles rencontres avec des frères qui pratiquent bien l’Art, j’ai vu assez de monde pour me faire des statistiques sociologiques. Le bouquin de Bourseiller a celà de libérateur qu’il affirme que l’on peut exister avant et après l’initiation et qu’il ne faut pas hésiter à se tirer quand on ne se sent pas à l’aise. Et non, je n’étais pas à l’aise tant j’ai vu des Véné faisant du chiffre en rapportant n’importe quelle caillasse sur le chantier pour se faire bien voir des tabliers bleus, des ectoplasmes en échec professionnel et sentimental rabachant des poncifs et jouant les importants avec des apprentis etc etc.

    Quant au tuileur Zélé de l’île de Ré, il est tellement caricatural qu’il en accréditerait presque la sentence lapidaire d’un Serge de Beketch sur notre noble confrérie

  • 7
    Fredoboleth
    27 octobre 2022 à 20h35 / Répondre

    Vos réactions hystériques à mes propos n’enlèveront rien à la véracité de mon expérience. La diversité sociologique est une vaste imposture particulièrement pour cette obédience.
    N’importe qui d’objectif peut d’ailleurs consulter les pages Facebook perso du GM et du GM adjoint pour vérifier si je suis un mytho ou pas. Quant au discours convenu « la Loge qui t’a vu naître », cette bonne blague, je ne viens pas en tenue pour soigner un ego complexé ni pour subir des planches médiocres.

    Mais au fond, je compatis, vous n’avez pas l’air très sûrs de vous pour passer si vite « en mode panique ».

    • 8
      Anubis Rê
      27 octobre 2022 à 23h52 / Répondre

      En mode panique de quoi ?
      Ce que vous racontez n’est jamais que la compilation de toutes les âneries qui traînent sur internet à propos delà FM et des FFMM.
      Dieu sait que j’ai des reproches à faire à la GLNF, et je ne me gêne pas de les exprimer, dont j’ai fait partie pendant vingt ans, mais ce que vous en dites est parfaitement nul.
      Mercos vous-même !
      Votre phrasé et vos considérations ordinaires vous trahissent, c’est aussi à cela que l’on vous reconnaît étranger à la maçonnerie. Connaissant également relativement bien la GLDF, distinguée parmi les plus distinguées GGLL, je puis vous assurer que vous ne tiendriez pas une heure dans une de ses loges.
      Vous devriez plier vos affaires et nous laisser tranquilles, votre instance est une insulte au discernement.

      • 11
        JMB
        28 octobre 2022 à 9h11 / Répondre

        8- Anubis Rê
        Je te remercie de t’être élevé contre les propos indignes de cet hurluberlu. Je plains sincèrement la GLDF qui l’a accueilli.

  • 5
    JMB
    27 octobre 2022 à 18h42 / Répondre

    1-Fredoboleth
    Tes propos sont caricaturaux et diffamatoires !
    Je suis à la GLNF depuis 37 ans et, comme le dit également Sterling, je n’ai jamais connu, entendu ou vu ce que tu racontes ici.
    Si par le plus grand des hasards tu avais eu effectivement la malchance de tomber dans une telle loge, pourquoi ne pas en avoir parler à ton parrain qui t’avait orienté vers cette loge ? Pourquoi ne pas avoir essayer d’autres loges ? Pourquoi vouloir généraliser ton éventuelle mauvaise expérience à l’ensemble de l’obédience.
    Tu as fait ton choix en Homme libre. Assume le sans avoir besoin de cracher sur l’obédience qui t’a vu naître et porter ainsi l’opprobre à tes anciens F.

    • 6
      Luciole
      27 octobre 2022 à 20h02 / Répondre

      à JMB 5 Tu ne veux pas reprendre Fredoboleth à la Glnf? je ne suis pas sur que sa fréquentation soit ma tasse de thé!

      • 10
        JMB
        28 octobre 2022 à 8h53 / Répondre

        à Luciole 6
        Sûrement pas ! Comme le dit le dicton : « Donner, c’est donner, reprendre c’est voler. » 😉
        Mais fait très attention à toi et préviens ton obédience car il risque également de polluer et d’empoisonner l’eau de votre thé.

  • 2
    Anubis Rê
    27 octobre 2022 à 10h41 / Répondre

    C’est une tendance depuis un certain nombre d’années, la pratique maçonnique se mue en psychanalyse égocentrique, voire en psychothérapie de soi-même et il résultera de ceux qui s’y prêtent de ne plus parler que d’eux-même. Le problème étant que chaque expérience est si personnelle qu’elle ne peut servir d’exemple.
    Si la pratique a pour effet de déplacer le point de vue de celui devenu ou révélé maçon, le travail efficace est la pratique du Métier pour le Métier qui dès lors donnera une ou de nouvelles perspectives, ce n’est pas la recherche de cette ou de ces nouvelles perspectives.
    Le rituel nous interroge à dessein sur ce que nous avons à apporter à la Franc-maçonnerie.
    En effet, dès que l’on définit ce que l’on cherche, on ne peut trouver que l’objet de ce qu’on aura défini et le résultat sera invariablement un renforcement de l’égo.
    En Alchimie on dit qu’en lieu et place de l’or on créera alors du plomb plus lourd que le natif.
    Loin de moi l’idée de faire ce procès d’intention a un si illustre frère.

  • 1
    Fredoboleth
    27 octobre 2022 à 6h41 / Répondre

    C’est à la lecture du livre de Christophe que j’ai voulu devenir maçon. C’est marrant parce que j’ai suivi le même parcours que lui : GLNF puis GLDF. Je n’ai pas quitté la GLNF pour les mêmes raisons que lui. Lui trouvait que les loges étaient trop à droite (Evola et Cie), moi parce qu’elles étaient trop à fric (la France à fric des frangins experts-comptables, de la grande distribution, de la publicité, du BTP …) et de ses agapes interminables où on compare les vertus de la dernière Audi par rapport à la dernière mercos. La GLDF, c’est beaucoup plus ma tasse de thé !

    • 3
      Sterling
      27 octobre 2022 à 13h30 / Répondre

      J’ai quitté la GLNF en 2013 ….
      Ton propos est une caricature , en 10 ans au sein de cette Obédience je n’ai jamais connu, entendu ou vu ce que tu racontes , sans prétendre que ça n’existe pas ici ou ailleurs
      Pas de pot ..on peu tomber sur une Loge de corporation mais tous les experts comptables ne sont pas FM

      • 4
        Anubis Rê
        27 octobre 2022 à 15h38 / Répondre

        C’est un mytho, qui raconte n’importe quoi.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous