Franc-Maçon princier ?

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mercredi 25 juillet 2007
Étiquettes : ,
  • 7
    Yvca
    31 juillet 2007 à 1h08 / Répondre

    Et, pour apuyer les propos de Jacques Cécius, j’ajouterias que, en plus d’ètre sulfureux, nous sommes, surtout, vitriolesques.

  • 6
    Jacques Cécius
    29 juillet 2007 à 9h11 / Répondre

    Personnellement, bien que républicain viscéral, j’aurais aimé que le Prince Charles, qui eut une attitude digne durant la guerre, et la reine Elisabeth, fussent maçons.
    Le conclusion, me basant qur ce qu’a écrit jb bienvenue : nous sommes des femmes et des hommes sulfureux. Tant mieux.

  • 5
    jb.bienvenue
    28 juillet 2007 à 16h14 / Répondre

    Jacques Cécius a écrit :
    « C’est une habitude chez nous que de répandre le bruit que tel ou tel membre de la famille royale appartient à la maçonnerie ».
    Effectivement. Mais c’est plus souvent un membre « marginal », la brebis noire de sa génération. Ainsi du Prince Charles, le frère de Léopold III qui fut Régent et qui était considéré comme le non-conformiste de la famille.
    Pas étonnant qu’aujourd’hui ça tombe sur Laurent…
    A noter que la Reine Elisabeth avait aussi une réputation quelque peu sulfureuse … mais personne n’a jamais dit qu’elle fût maçon.

  • 4
    Yvca
    26 juillet 2007 à 18h52 / Répondre

    Pour ce qui est de de Gaulle, il devait s’agir de La Rose-Croix de Lorraine…

  • 3
    Fox
    26 juillet 2007 à 11h14 / Répondre

    Tout ce qui a 3 piliers n’est pas forcement maçonnique…
    et heureusement !

  • 2
    Jacques Cécius
    26 juillet 2007 à 11h13 / Répondre

    C’est une habitude chez nous que de répandre le bruit que tel ou tel membre de la famille royale appartient à la maçonnerie. Albert Ier du nom – Philippe – Laurent. La même chose en France : Giscard d’Estaing – Chirac – Sarkozy. Souvenons-nous également du pape Jean XXIII, soit-disant initié en Turquie, et d’une floppée de cardinaux membres de la Curie… Ce qui est triste, c’est lorsque de rares maçons affirment de telles choses. Mais rassurons nous, des rosicruciens n’hésitent pas à dire que de Gaulle faisait partie de leur mouvement.

  • 1
    burdeos
    25 juillet 2007 à 21h38 / Répondre

    Cette intervention du Prince est un très beau texte : je ne pense pas que le contexte républicain français se préterait à un tel lyrisme… Le dernier qui « nous a fait le coup » en France est notre précédent premier ministre, vous savez, celui avec une particule. Que je sache, il n’a pas fini son mandat avec une popularité excessive.
    Quant à préjuger du caractère maçonnique de l’intervention du Prince, libre à chacun d’interpréter !

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous