GLNF. 3 ‘Maçons libres’ demandent à la GLUA de faire cesser le scandale GLNF

Publié par Jiri Pragman

Ces 3 Maçons libres ne sont pas des inconnus puisqu’il s’agit d’Alain Bauer, ancien Grand Maître du Grand Orient de France, Michel Barat, également ancien Grand Maître mais de la Grande Loge de France et, Roger Dachez, président de l’Institut Maçonnique de France. Et c’est le journaliste de L’Express qui donne à lire dans un article publié ce 29 novembre 2011 ce courrier rédigé en anglais et adressé au Grand Chancelier de la Grande Loge Unie d’Angleterre, et sa traduction en français.

Les mots du trio sont plus que durs pour évoquer le scandale maçonnique sans précédent en Europe, et notamment en France, qui a éclaté depuis quelques mois au sein de la Grande Loge dite « régulière » dans notre pays. Ils mettent en cause la GLUA (UGLE) pour avoir ignoré les dérives déjà fort anciennes, identifiées et dénoncées comme telles par toute la communauté maçonnique française depuis au moins une vingtaine d’années. La triade demande à la GLUA de tout mettre en oeuvre, dans la mesure de ses moyens, pour que cesse au plus tôt le scandale actuel. Et on ne manquera pas de relever la phrase Il est clair que pour y parvenir vous ne pouvez pas seulement compter sur les clans issus de l’effondrement de la Grande Loge régulière, groupes rivaux qui s’affrontent parfois rudement, en espérant tous votre « reconnaissance ». Ce n’est pas en reconduisant un système manifestement à bout de souffle que vous sortirez durablement de l’ornière.

mardi 29 novembre 2011
Étiquettes : , , , , ,
  • 20
    ALIDJAO
    6 décembre 2011 à 12:44 / Répondre

    merci

  • 19
    ALIDJAO
    6 décembre 2011 à 12:41 / Répondre

    je veux etre moi aussi un millionnaire

  • 18
    Rethy
    4 décembre 2011 à 14:24 / Répondre

    Quand je vois dans les commentaires stigmatiser les frères de la GLNF dans leur ensemble, je m’interroge parce que je suis convaincu qu’il y a parmi eux des Maçons sincères qui se battent pour retrouver l’harmonie de leurs travaux. Ce ne sont qu’à quelques égarés, malheureusement en positions dominantes qui suivent un paranoïaque que nous devons ces troubles qui, qu’on le veille ou non, rejaillissent sur l’ordre en général. Je pense que nous devrions mieux cibler nos propos en l’occurrence et faire preuve de plus de circonspection car ce qui leur arrive peut aussi nous arriver demain. Frat à tous.

  • 17
    Hakim
    3 décembre 2011 à 21:47 / Répondre

    Mes Frères
    Je trouve cela tellement dommage ce qui se passe en France, surtout de l’image que toute cette histoire donne de la FM au monde profane, en fait peut importe l’obédience nous sommes tous FF, réguliers ou non et cela est bien écrit dans les constitutions d’Anderson, meme si nous avons des écarts de point vue par rapport au GADLU (c’est la grosse différence entre autre) les FM dit réguliers reconnaissent tout de meme les autres comme leur Fr!re meme si ils ne peuvent les visités.
    Je suis content de voir une initiative de ce genre, en espérant que cette histoire tire a sa fin rapidement, même si je suis a plus de 6 000km de la France, cela créer tellement de tension et nous éloigne des valeurs propre de la FM.

    (…)

  • 16
    Tea
    1 décembre 2011 à 10:18 / Répondre

    Honnêtement je ne suis pas à titre personnel favorable à une seule obédience, l’utilité m’échappe…

    Ce qui me semble important au contraire c’est la reconnaissance mutuelle y compris avec les anglais. Bien sur, en France ça ne vous pose pas de probleme puisque vous êtes majoritaires, et cela pénalise même plutôt les Frères de la GLNF qu’autre chose.

    Mais il y a le reste du monde aussi ! Et le reste du monde est largement dominé par la le systeme anglais, pour ma part j’aime ma maçonnerie du DH, mais étant curieux et intéressé par les autres cultures maçonniques j’aimerai bien à l’instar de mes FF anglo-saxons qui peuvent venir chez nous car on les accepte, aller voyager dans leur loge et pratiquer leur rituel de temps à autre.

    Cordialement

  • 15
    Bleu-Ciel
    1 décembre 2011 à 08:27 / Répondre

    @Tea
    En France….aussi ce qui nous unit est très important…..mais la nature humaine reste là présentes avec tous ses défauts et toutes ses ambitions……et si nous devions constituer qu’une seule obédience…..combien de frères et de soeurs devraient descendre de charge!!!!…………….et abandonner leurs ambitions!!!
    L’union,ce n’est pas pour demain!mais nous devons lutter pour y arriver.
    Quant à la reconnaissance anglaise nous sommes en droit de l’ignorer…ou de nous en foutre…ou de la mépriser!

  • 14
    Ronan
    1 décembre 2011 à 07:12 / Répondre

    Cher Tea, n’ont d’importance que les différences auxquelles on accepte d’en donner, de l’importance!

    C’est un petit jeu auquel certains sont passés maîtres, car exacerber des différences sans importance réelle sert leurs intérêt en asseyant leur pouvoir.

  • 13
    Tea
    1 décembre 2011 à 05:54 / Répondre

    Je vis la maçonnerie dans une loge pionniere loin de l’Europe où se retrouve deux fois par mois des Frères et Soeurs francophones (ou pas), de la GL d’Hawaii, de la GL du Japon, de la GLNF, de la GLDF, du GODF, du GODB, du DH (OB de la loge), de la GLMU, de la GLFB… et parfois même du DDFO (Danish Order of Freemason).

    On se reconnait entre nous, nous vivons nos tenues en paix loin des disputailles de régularité et de reconnaissance. Si cela marche c’est qu’il n’y a pas contrairement à ce que prétend Rue du Persil de si grandes différences et que ce qui nous rapproche et beaucoup plus fort que ce qui nous divise. Alors si cela pouvait suivre au niveau obédientiel nous en serions, je pense, tous ravis.

    Cordialement

  • 12
    EMEREK
    30 novembre 2011 à 21:02 / Répondre

    @Rue du Persil.

    Moi aussi je m’interroge,car cet épisode »américain » (que rappelle très à propos rue du Persil) m’est immédiatement revenu à l’esprit .

    Peut-être la tactique de donner un coup de pied dans la fourmillière est la bonne,mais je me méfie beaucoup de ce pseudo-retour des 2 caciques de l’époque de la « Maçonnerie Française »….Quelle est leur vraie motivation profonde ???

    Mais je souhaite donner mes encouragements à Roger D. dans cette entreprise de rénovation internationale de l’image de maçonnerie en France ,qu’il initie….. et en même temps ……. lui dire « Watch Your Step » !!!

  • 11
    Roger Dachez
    30 novembre 2011 à 19:07 / Répondre

    Pardonnez-moi d’intervenir pour une précision lexicale à l’adresse de rue du persil. Je ne crois pas ignorer les subtilités de l’anglais, même si je ne suis pas responsable de la traduction française publiée sur le site la Lumière: to resign signifie « démissionner », évidemment, mais to resign oneself to (or to do) something veut dire (forme idiomatique) « se résoudre à (faire)quelque chose »…

  • 10
    rue du persil
    30 novembre 2011 à 18:14 / Répondre

    La lettre Bauer-Dachez-Barat m’intrigue,
    Faut pas être grand clerc pour comprendre qu’un accord GODF-GLUA est désormais et à tout jamais hors de question et impensable. Suffit de voir le site officiel du GO avec son bleu-blanc-rouge et ses préoccupations, la république, la laïcité, les problèmes de société … et maintenant la mixité, pour comprendre qu’on a affaire à deux sociétés différentes (également respectables d’ailleurs) qui n’ont que le nom et une vague référence historique en commun. Rien d’autre (ils pourront certes toujours discuter de leurs musées, de leurs bibliothèques …). Par contre, il serait sans doute possible sinon aisé d’en arriver à un accord GLUA-GLDF, quand celle-ci aura définitivement rompu ses liens avec le GODF (pour les mêmes raisons d’ailleurs).
    Et là, la signature de Barat pose problème. N’est-ce pas lui qui a joué un rôle capital dans la faillite de la tentative orchestrée par Singer, Segal et d’autres d’obtenir la reconnaissance américaine en 2003 ou 2004?
    Cette alliance contre-nature se traduisant dans un document inutilement insultant pour la GLUA ne vise-t-elle pas tout simplement à empêcher celle-ci de s’entendre (éventuellement) avec la GLDF ?
    Dachez, je ne sais pas, mais le texte anglais montre en tout cas qu’il n’a qu’une connaissance partielle de la langue des grands-bretons ! Certains phrases disent tout autre chose que ce que lui et ses acolytes veulent dire, si on en juge par la traduction de Koch.

    PS Un exemple dans le premier paragraphe : nos trois compères disent, en français, « s’être résignés à écrire » … En anglais, ils disent « nous avons démissionné pour vous écrire ».
    To resign est ce qu’on appelle un faux-ami

  • 9
    Camille
    30 novembre 2011 à 16:59 / Répondre

    En tout cas, ce qu’on observe de l’intérieur de la GLDF, c’est l’afflux des Frères de la GLNF, qui viennent partout en visite (en attendant mieux!) et qui sont accueillis à bras ouverts.

  • 8
    ALIDJAO Egbao
    30 novembre 2011 à 16:57 / Répondre

    salut.
    je suis etudiant .je veux adherer a votre camp

  • 7
    Jean13
    30 novembre 2011 à 13:52 / Répondre

    En effet initiative assez surprenante quant on connaît les relations publiques entre francs-maçons dits irréguliers et les obédiences autoproclamées régulières, mais à situation extraordinaire une initiative de ce genre n’est pas pour déplaire.
    Car ça suffit cette guerre intestine qui salit la franc-maçonnerie dans son entier et ce n’est pas la 1ère fois. Des problèmes il peut y en avoir aussi au GO et à la GL et les membres de ces deux obédiences sont interpellés fréquemment pour réagir … et ils agissent que ce soit le débat long sur la mixité, que ce soit les « gros problèmes lillois » le GO a agi… quant à la GL quels problèmes connus à « nettoyer »…. la réponse de notre frère Laurent n’est pas, à mon sens, pertinente, d’autant que ces trois là agissent à titre personnel….. sur le fondement de fonctions qu’ils ont exercé correctement. Leur initiative qui traduit aussi ce que pensent bon nombre d’opposants dans la glnf devrait alors être plutot applaudie que désapprouvée. Ensuite aux FM de la GLNF de prendre les mesures qui en découlent. (…)

  • 6
    Ronan
    30 novembre 2011 à 12:30 / Répondre

    @Bleu-Ciel

    Bauer et Barat se sont très bien entendus durant leur Grande Maîtrise (j’aimerais retrouver un Barat « de l’autre côté »… hmmmm) et Bauer et Dachez écrivent des ouvrages « sérieux » comme des polars maçonniques à quatre mains… Carpe et lapin, je veux bien, mais sacrée carpe et lapin balaise, dans ce cas, et combien complices, pour la bonne cause…

    C’est sans doute ce qui pouvait arriver de pire à Stifani, et au pire moment pour lui. La GLUA ne répondra pas officiellement, bien sûr, ni même n’accusera réception (là, ce serait une véritable révolution!:=)), mais en coulisse, ça doit causer, chez nos amis anglais…

  • 5
    Rethy
    30 novembre 2011 à 11:38 / Répondre

    Et déjà les soupçons d’hégémonie surgissent. Stif va avoir beau jeu de rassembler son petit monde contre l’ennemi commun. Ah ! elle est belle la maçonnerie française.

  • 4
    Bleu-Ciel
    30 novembre 2011 à 11:01 / Répondre

    Que Roger Dachez et Michel Barat s’unissent pour s’adresser à nos frères anglais,je peux le comprendre…..mais qu’ils associent à leur démarche Alain Bauer…c’est un peu le mariage de la carpe et du lapin!

  • 3
    laurent
    30 novembre 2011 à 10:54 / Répondre

    Allons mes frères de la GLF et du GO vous avez suffisemment de nettoyage à faire en interne avant de vous occupez de ce qui se passe à la GLNF.
    Soyez sérieux!!!
    Laurent

  • 2
    Ronan
    29 novembre 2011 à 22:12 / Répondre

    Ne pas négliger ou sous-estimer le poids de Roger Dachez chez nos amis Anglais…

  • 1
    Fox7ans
    29 novembre 2011 à 20:04 / Répondre

    Cette initiative est pour le moi étonnante. Mais si, par extraordinaire, la GLUA venait à leur répondre, ce serait une énorme brèche dans le dispositif de « régularité ».

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif