façade du GODF
La façade du siège du GODF, rue Cadet à Paris

GODF : le Grand Orateur débarqué

Publié par Géplu
Dans Divers

Crise ou tempête dans un verre d’eau au GODF ? Dans sa séance de ce vendredi 28 août le Conseil de l’Ordre a voté, à la demande du Grand-Maître Jean-Philippe Hubsch, le « remplacement » du Grand Orateur Michel Kuntz.

Michel Kuntz, ce n’est un secret pour personne, est un ami proche du Grand Commandeur de la Juridiction écossaise du GODF Jacques Oréfice. Pourtant c’est sur ses propositions en qualité de Grand Orateur qu’ont été votées, lors du Conseil de l’Ordre de Montigny-les-Metz du 26 juin, la suspension de la patente du REAA et la dénonciation de la convention entre le GCRE-GODF suite au conflit entre le Grand Maître Hubsch et le Grand Commandeur, qui critiquait les mesures de suspension des travaux et de fermeture des temples prises par le Conseil de l’Ordre à la demande du Grand-Maître. Mais depuis Michel Kuntz semble être revenu sur ces propositions qu’il a semble-t-il regrettées, et les relations entre le Grand Maître et son Grand Orateur se sont de ce fait dégradées. Il se dit même qu’il aurait envoyé cet été aux Conseillers des courriels critiquant l’action du Grand-Maître.

Le lien de confiance étant rompu, Jean-Philippe Hubsch a donc demandé sa démission à son Grand Orateur. Celui-ci ayant refusé, le Grand-Maître a usé d’un article du Règlement Intérieur du Conseil de l’Ordre du GODF qui lui permet de demander au Conseil le remplacement d’un membre du Bureau. Un vote, à bulletin secret, a donc été organisé, et par 30 voix sur 36 Michel Kuntz, qui reste Conseiller de l’Ordre, a été « remplacé »…

Son remplaçant est Roland Julien, qui était jusqu’à présent Garde des Sceaux, et c’est le Frère Olivier Le Roux qui devient Garde des Sceaux.

dimanche 30 août 2020
  • 30
    joab's
    3 septembre 2020 à 10:19 / Répondre

    hiram.be est une fenêtre ouverte aux profanes sur la FM.
    Et que voient-ils ?
    Des articles interessant sur des sujets maçonniques internes sur lesquels il est difficile pour un profane d’accrocher.
    Une implication sociétale ou un attachement religieux.
    Des règlements de compte, parfois odieux (cf les attaques contre la GLCS) ou les escarmches entre les « égyptiens »
    Des egos surdimensionnés persuadés d’être plus gros, plus réguliers, plus legitimes, plusplus.
    Mais aussi un tableau de l’organisation de la FM, divisée par des dizaines d’obediences, chacune accusant l’autre d’être à l’origine des divisions s’alliant parfois pour en enfoncer d’autres, excommuniant ceux que l’on encensait.
    Alors bien sûr, chacun de nous exprime que non, la FM, ce n’est pas çà, nous le savons. PAr exemple, je partagerai fraernellement sans problème une tenue maçonnique avec des militants de la FM de l’ « ultime lien etre Dieu et les hommes » que je fustige ici.
    Alors, peut être, peu importe cette image desastreuse que nous donnons (ma virulence participe peut être au desastre aussi). Admettons que nous ne sommes pas mieux que le commun des mortels et essayons d’analyser sincèrement ce qui nous divise. ET focalisons nous sur nos fondements, ce qui fait que nous sommes « un seul peuple répandu sur la surface de la terre, régi par les mêmes règles »
    Alors, bien sûr ceci s’oppose clairement à des « forces » qui veulent structurer notre FM autrement ( ce n’est pas nouveau) mais je renouvelle mon appel à ce que nous sortions des positions butées qui non seulement nous ridiculisent, mais empoisonne ce que nous aimons tant dans notre engagement maçonnique.
    NB : Un de nos FF(O.S.) qui a dépensé toute sa vie maçonnique pour la resatauration, le développement, l’approfondissement du Rite Français vient de décéder jeune, vaincu par un cancer. Ne serait-ce pas un moyen de l’honorer en oubliant les boutiques pour une « fête » du RF ?

    • 31
      Hervé Gatineau
      6 septembre 2020 à 14:33 / Répondre

      Bonjour mon BAF; en effet, je partage ton analyse concernant certains articles de cuisine interne, inintéressants et bien éloignés de notre démarche, qu’elle soit philosophique ou spirituelle. Et évidemment je me garderai bien de partager ce site avec un profane au titre type d’information ! Bien fraternellement. Hervé ; GLTSO Quimper.

  • 15
    Lazare-lag
    30 août 2020 à 19:14 / Répondre

    @ J. de Mazargues (8):
    Je partage tout à fait ta conclusion, en effet, le noyau dur, le premier cercle, la première équipe avec laquelle on mouille le maillot, c’est bien la Loge, pas le niveau obédientiel.
    – – –
    Quant au fait d’être (bien?) informé ou pas, je crois que le degré, fût-ce le 3ème, n’y est pas pour grand chose; et pour certains types d’informations je ne suis d’ailleurs pas franchement pressé qu’elles me parviennent rapidement….
    Je crois qu’il y a mille façons de faire de la Franc-Maçonnerie.
    – – –
    Quand je raconte « ma » maçonnerie à des profanes avec lesquels je suis en confiance, ils ne sont pas si nombreux, je peux montrer, voire offrir une de mes planches, plus épisodiquement encore j’indique un article paru ici ou là (Hiram.be, Critica Masonica, Humanisme; en tout cas uniquement de la documentation maçonnique « ouverte » bien évidemment), ils sont toujours étonnés que cette Franc-Maçonnerie là soit à quelques encablures, pour ne pas dire à des années lumières, de ce qui traîne dans les marronniers de la presse profane.
    J’essaye de montrer les coups de maillet que nous donnons sur la pierre brute, la façon de buriner ici ou là, pas les arrières cuisines où je m’attarde peu.
    Un jour, le provincial que je suis, était de passage à Paris, rue Cadet, siège du G.O.D.F., visite de curiosité et à l’improvisade.
    J’y ai quand même mangé sur place le midi, toujours par curiosité.
    J’y ai aperçu le G.M. de l’époque partageant son repas à la cantine, à quelques tables de moi, avec vraisemblablement un autre Conseiller de l’Ordre.
    Assez loin pour demeurer discret, assez près pour un peu savourer in petto leur conversation.
    A mon retour, racontant cette anecdote à mon VM, il était stupéfait que je ne sois pas allé me présenter au GM.
    Pour quoi faire? Sous quel motif? Pour lui dire quoi?
    Que j’étais Théopraste Tartempion de la respectable loge Les Acacias en délire dans la bonne ville de Saint Tartarin-les-Edelweiss, département de Sambre et Adour réunis?
    Où était l’intérêt? Je ne suis pas du bois dont on fait les courtisans.
    J’ai par contre un excellent souvenir de ma visite au Musée, au Mur des 500, et à la bibliothèque où Irène Mainguy et son équipe m’ont bien reçu et ont satisfait à mes interrogations du moment.
    On voit par là que, peut-être, y a-t-il autant de Franc-Maçonneries que de Francs-Maçons…

    • 28
      Jean_de_Mazargues
      31 août 2020 à 17:48 / Répondre

      A Lazare-Lag (15). Tu as parfaitement raison de te tenir à distance. Cela dit, au risque de faire du marxisme de comptoir, quand la superstructure poursuit des intérêts qui se séparent à ce point de la masse, cela crée une contradiction qu’il faut résoudre … Ou alors, quand les enjeux de pouvoir propres aux « instances » sont à ce point éloignés de la quête maçonnique (cheminer ensemble librement vers la Vérité par le Travail, pour faire vite), cela vient en quelque sorte légitimer la démarche de certaines de ces Loges qui coupent le lien obédienciel, ou qui éclosent en dehors de lui. Attention !

    • 29
      Madame le Procureur
      31 août 2020 à 20:24 / Répondre

      Je suis parisienne et je pense que tu as eu tout à fait raison de ne pas aller te présenter au TRGM en tant que F:. Maître de la L:. de Trifouillis-les-Bois. Qu’es Ce que cela t’aurais apporté. Qu’est-ce que cela aurait apporté à ta LL:. Ton VM se prend pour plus qu’il n’est. J’en ai vu des FF:. (et des SS:.) s…er des conseillers de l’orire ou présidents de Région)… Inutile, seul le Travail compte et heureusement.

  • 13
    observateur
    30 août 2020 à 18:39 / Répondre

    ce qui est étonnant c est que personne ne parle de la plainte déposée contre le grand commandeur ce qui est également un autre élément important dans cette affaire.
    quant aux frères qui s’émeuvent du soi disant secret mais qu’avons nous à cacher? excepté parfois notre médiocrité
    il ne s agit pas de prendre partie pour ou contre le grand maître pour ou contre le suprême conseil
    la crise covid n’est que le révélateur d’une crise qui couve dans la franc Maçonnerie en général.
    quand on entends des frères parler de débats au convent le ridicule ne tue pas près de 1500 délégués qui s’expriment durant 1 minute les réseaux qui s’agitent pour la reconquête du cordon de Grand maître il n y a qu’à voir les candidats qui se représentent au conseil de l ordre comme si sur 54000 membres ils étaient indispensables tous les autres étant nuls ……….. bref vite très vite une réforme redonnons un sens à nos travaux reparlons fraternité solidarité et pitiés svp HUMILITE

  • 11
    batir.chimere
    30 août 2020 à 17:19 / Répondre

    Quel est le lien, en dehors de la FM, qui uni le grand commandeur au grand orateur ?…
    Au GO on « débarque » un F après un vote du CO qui doit obtenir la majorité sans quoi rien ne se passe.
    J’ai bien peur que le suprême conseil, par instinct de survit, soit encore derrière tout ça. La patente n’est pas prête d’être redonnée, Je plains les Présidents et OR des loges de HG qui devront interdire l’entrée aux PDS et MASC…
    Sans patente plus de légitimité donc plus de verticalité et par voie de conséquences, comme le GO n’interdit pas au Loges de se réunir, elles seront totalement libre.

    • 23
      Brumaire
      30 août 2020 à 22:41 / Répondre

      Je me garde bien d’intervenir dans votre débat, mes FF du GODF, je remarque seulement que votre Grand Commandeur (l’est-il encore?), votre Grand Maître et le F Michel Küntz sont tous les trois de la même région.

  • 10
    Benoit Malon
    30 août 2020 à 14:49 / Répondre

    Les instances du GODF fonctionnent normalement . C’est plutôt rassurant .

    • 17
      Jean_de_Mazargues
      30 août 2020 à 19:47 / Répondre

      C’est de l’humour ? Alors elle est bien bonne. AhAha !

  • 9
    TELLIER JEAN-JACQUES
    30 août 2020 à 14:15 / Répondre

    Tempête dans un verre d’eau

    • 12
      Lazare-lag
      30 août 2020 à 18:20 / Répondre

      Le verre d’eau, ou la tempête, c’est quand même 2112 lectures et 12 commentaires à environ 18H20 de la 1ère journée de parution de cette info….
      Et la journée n’est pas finie…

      • 19
        batir.chimère
        30 août 2020 à 20:13 / Répondre

        Bien évidement c’est à prendre en compte tout comme l’article :
        https://www.hiram.be/tensions-entre-lexecutif-du-godf-et-celui-du-gcre/
        qui a fait plus de 20 000 vue.

        Je pense qu’une houle de fond est déjà bien installé et qu’il ne faudra pas grand chose pour que ce système à bout de souffle soit balayé dans une déferlante laissant la place à une forme de structure plus adaptée aux 21 siècle.

  • 8
    Jean_de_Mazargues
    30 août 2020 à 12:44 / Répondre

    Bien que je sois au 3. degré au GODF, je pense que je n’aurai jamais d’information claire sur ces affaires. Informé ou pas, elles me débectent. Dans le même ordre d’idée, j’ai cherché des informations sur la raison du départ de MON obédience du CLIPSAS : tintin ! rien ! On me renvoie à des communiqués vides, à de la « com ».
    Là c’est le grand orateur qui est débarqué avant l’échéance de son mandat … et rien …
    Heureusement, que la FM, c’est la Loge, pas l’obédience.

    • 27
      basil
      31 août 2020 à 07:28 / Répondre

      le retrait du GO du CLIPSAS a été voté en convent …pour plus de renseignement demandes au délégué de ta loge qui a du assister à ce convent . CQFD

  • 4
    Luciole
    30 août 2020 à 11:25 / Répondre

    L’important est que ni un Grand Maitre ni un Grand Commandeur ne dispose des pleins pouvoirs.
    Il est essentiel qu’aucune personne seule ne puisse obliger un groupe dirigeant à obéir à ses quatre volontés mais qu’il y ait décision collégiale.
    C’est une précaution nécessaire l’Histoire nous l’apprend.

  • 2
    Marcel Flanchon
    30 août 2020 à 10:22 / Répondre

    Mais comment donc ces informations, internes et qui en principe doivent rester secrètes, sont-elles arrivées entre les mains d’Hiram.be ???
    Qui est donc la « balance » qui a rompu son serment du secret ???

    Simple question !

    • 3
      GépluAdministrateur
      30 août 2020 à 10:33 / Répondre

      Le Conseil de l’Ordre, sauf quand il se réunit en « comité secret », ce qui n’était pas le cas vendredi (et est fort rare) se réunit en séance publique, ouvertes aux maîtres, et un compte rendu des séances est disponible sur l’intranet.
      Cette nouvelle n’a donc rien de confidentiel, et est une information qui m’a semblé assez importante pour être donnée sur le site.

      • 5
        GépluAdministrateur
        30 août 2020 à 12:08 / Répondre

        En complément et pour être tout à fait clair, je désapprouve totalement cette manie du secret qu’ont certains francs-maçons. Le seul secret que nous ayons à respecter est celui de l’identité de nos Frères et Sœurs, mesure de prudence hélas encore nécessaire.
        Pour le reste la franc-maçonnerie n’a rien de secret, et n’a rien à cacher. Bien au contraire, nous devons être fiers de nos idéaux humanistes, et les faire rayonner.
        Quant à la gestion des obédiences, elle ne doit rien avoir de secret non plus. Tout, sauf de très rares points, doit être géré dans la transparence et au vu et su de tous.
        C’est cette idiote manie du secret qui ouvre la porte à toutes les suspicions.

      • 6
        Lecteur
        30 août 2020 à 12:15 / Répondre

        Petite précision : si un compte-rendu est bien disponible, alors il n’est accessible qu’aux Maîtres, et pas aux Compagnons et Apprentis. Du coup, j’ai beau faire partie d’un atelier du GODF, j’apprends la nouvelle via ce site…

        • 7
          GépluAdministrateur
          30 août 2020 à 12:24 / Répondre

          Le compte-rendu est accessible à tous les membres du GODF, et dans certaines loges l’orateur en fait un résumé lors de tenue qui suit sa mise à disposition. Une pratique à recommander.

          • 14
            Lecteur2
            30 août 2020 à 18:58 / Répondre

            Le problème est justement qu’aujourd’hui ces informations ne sont pas encore publiées sur le site du GODF (PV du CO voté à le session suivante) et donc ne sont pas publiques!!!

            Ne s’agirait-il pas là plutôt d’une « fuite » rédigée partialement et orchestrée par des membres du CO?

            • 16
              GépluAdministrateur
              30 août 2020 à 19:45 /

              Les séances du Conseil de l’Ordre sont ouvertes aux Maîtres. Il suffit qu’un Frère attentif et intéressé soit présent…

            • 18
              Lecteur2
              30 août 2020 à 19:50 /

              Il n’y avait aucun visiteur ces deux jours-là! ni de comité secret!

            • 20
              Lecteur2
              30 août 2020 à 21:15 /

              Il faut donc en conclure que:

              1. la source est bien le CO lui-même,

              2. d’où le caractère à charge du libellé!

              S’agit-il là d’une présentation vraiment objective? même s l’on peut imaginer un droit de réponse…

            • 21
              GépluAdministrateur
              30 août 2020 à 21:59 /

              Cet article est purement factuel, et tu remarqueras que je n’ai fait aucun commentaire sur les faits rapportés, que j’ai bien évidemment vérifiés et recoupés. Il s’agit donc d’une présentation objective (et non d’un libellé à charge. Où est la charge ?) mais, comme tu le fais remarquer, les parties peuvent à la suite apporter leurs commentaires et interprétations…

            • 22
              Lecteur 2
              30 août 2020 à 22:23 /

              Hélas ta présentation quelque peu partielle tend à dissimuler les critiques majoritaires du GOr débarqué sur la gouvernance actuelle et selon lui sur des infractions réglementaires en le faisant passer pour une simple marionnette de son ami Orefice!

              Laissons l intéressé s’il le souhaite apporter des explications.

              En tout cas ton souci de transparence a bien de la chance que le CO pourtant si prompt à saisir la CSJM lors de divulgation d’informations, qu’il juge contraire au droit de réserve, tolère Cette objective et si factuelle présentation!

            • 24
              observateur
              30 août 2020 à 23:23 /

              il est à noté que les partisans du grand orateur ont diffusé quasi immédiatement après sa destitution un communiqué alors pourquoi mettre en cause le co? l information a en fait été divulgué par le mis en cause
              par qui aurait elle été orchestrée????????????? cqfd lol

            • 25
              Adrien C
              30 août 2020 à 23:36 /

              En réponse à Lecteur2.
              à lecteur 2, post 22
              C’est marrant de parler « des critiques majoritaires » d’un mec débarqué par 30 voix sur 36., et qui s’est empressé de faire diffuser ses récriminations juste après son débarquement (tiens, là il n’y a rien à dire sur le devoir de réserve)
              D’autant que personne n’a jamais entendu officiellement parler de ces critiques et infractions dont tu parles. Et puis qui savait s’il y avait des visiteurs ou pas au Conseil du 28, à part ceux qui y étais. Alors peut-être que tu y étais toi ?
              En tout cas tu as l’air de savoir bien des choses. Pourquoi ne pas les dire…

    • 26
      Lecteur 2
      30 août 2020 à 23:49 / Répondre

      Il fallait comprendre que la majorité des récriminations du GOr ne concernait pas le suprême conseil et don GCom.

      J.ai simplement demandé à un conseiller de l’ordre qui était présent à ce conseil.

      Mais laissons l’intéressé s’exprimer et Geplu rapporter toutes les récriminations pour lesquelles tant de textes ont circulé, Qu.il ne saurait ignorer, je pense, et qui compléteront cette présentation si conforme à l.orthodoxie du CO.

      Bonne soirée

  • 1
    GL
    30 août 2020 à 10:02 / Répondre

    Les règlements généreux de GO doivent faire envie au GM de la GLDF. Les grands officiers ne sont pas élus au suffrage universel, et le GM peut démocratiquement en révoquer un. Tout cela me parait de bonne gouvernance (je ne me prononce pas sur le fond qui ne me regarde pas).

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif