Grand Maître à l’amende

Publié par Jiri Pragman

Le quotidien français Libération s’est fait l’écho le 30 mars 2007 de la condamnation de Jean-Michel Quillardet, Grand Maître du Grand Orient de France. Il s’agit d’une condamnation pour usage de faux prononcée par le Tribunal correction de Paris avec une amende de 1.000 euros avec sursis.

Dans cet article Le grand mâitre du Grand Orient à l’amende, le journaliste rappelle la plainte déposée par Guy Worms, Hugues Leforestier (auteur de Frères à abattre : Main basse sur le Grand Orient de France) et Gérard Pappalardo (ancien Grand Maître lui-même). A l’origine, une fausse convocation d’assemblée généraleorganisée, selon le quotidien, en vue de révoquer les opposants du directoire et du conseil de surveillance de la Sogofim filiale immobilière de l’Obédience chargée de la gestion des Temples).

Cet article a déjà suscité des réactions.

dimanche 1 avril 2007
  • 13
    xul
    5 avril 2007 à 16:34 / Répondre

    D’après son dernier message, il ne semble guère que JB31, peut-être aveuglé par la passion de son propos, ait vraiment lu attentivement le numéro 9 ci-dessus.

    Dans l’état actuel du développement cyclique, votre serviteur est plutôt favorable au maintien de la laïcité publique, puisqu’une majorité des gens ne semble posséder le discernement requis pour voir d’autres alternatives à l’athéisme qu’un fondamentalisme religieux. Même parmi les FF on en trouve peux qui savent distinguer conséquemment entre métaphysique et théologie. Derrière une bienvenue renaissance la F-M traditionnelle s’exprime – hélas – occasionnellement un fondamentalisme « ésotérique » chrétien allant jusqu’à ne pas reçevoir des non-chrétiens, réception pourtant bien prévue et pratiquée au Rite Français Traditionnel au 18ème siècle.

    Il faudrait se souvenir qu’il s’agit en F-M de Loges et pas de temples. Dans la Loge de Salomon, Israélites et adorateurs de divinités « païennes » travaillaient ensemble.

  • 12
    Philippe
    5 avril 2007 à 14:01 / Répondre

    JB31 oui et finalement si c’était tout bonnement la destinée de la FM d’être amphigourique et amphibolique, puique rassembler ce qui est épars ce n’est ni pour demain ni pour après demain
    Amen

  • 11
    JB31
    5 avril 2007 à 11:39 / Répondre

    Fichtre
    pensée ? raisonnement ? que non:
    Amphigouri
    Mais quel marasme de la pensée !! comment le GADLU peut il tolerer une chose pareille ?
    C’est à vous desespérer de croire !
    Mais que racontent ils ces deux là ?

  • 10
    Philippe
    5 avril 2007 à 10:17 / Répondre

    XUL a raison au plan des textes.
    Par contre les discussions autour des religions, donc des croyances, ont « naturellement » beaucoup de mal à rimer avec raison.
    Au plan psychologique quand j’étais catholique je ne désirais pas la mort de mon voisin mécréant, mais quand même je le trouvais « pas normal » !
    Il y a les écrits religieux et les actes des mêmes religieux lorsqu’ils dominent une société comme celle de l’Iran ( théocratie ) .
    Pour l’adultère, il faut être deux ! En Iran par exemple autant d’hommes lapidés que de femmes ? Il y a sans doute des statistiques pénales iraniennes, je ne les connais pas.
    Ces sociétés ne condamnent pas plus les femmes que les hommes ?

    Quant au GODF QUI TE PERMET DE JUGER !!!
    Selon toi « la liberté absolu de conscience » serait une voie substituée ( elle est bien bonne celle-là ).

    Car « la liberté absolu de conscience » est le motif philosophique qui a conduit le Pasteur Desmons à proposer au Convent du GODF de 1877 la suppression de la référence obligatoire au GADLU, je fréquente des loges du GODF qui travaillent au GADLU, c’est leur libre choix que je respecte à 100% et sans restriction mentale.

  • 9
    xul
    5 avril 2007 à 09:35 / Répondre

    Malheureusement, il semble que JB31 s’est simplement pas ou peu informé ou bien qu’il préfère la chaleur de la polémique à la lumière de la raison.

    L’étude des questions des droits canoniques, et donc théologiques, non initiatiques, de la triade des religions abrahamiques y inclus des composants du droit pénal, qui n’en font qu’une petite partie, n’implique nullement que l’on approuve l’application littérale de certaines peines dans un cas particulier ou même en général. Il semble bien que JB31 ignore ou préfère ignorer que, dans tous les droits canoniques,
    ces peines n’étaient point prévues pour un seul sexe.

    Au sein du GOdF il y a certainement beaucoup de Frères dévoués à Ordre initiatique traditionnel de la F-M , si bien exprimée par exemple par la renaissance du Rite Français Traditionnel. Malheureusement, le GOdF fut détourné de cette F-M et en majorité capturé par des forces anti-traditionnelles au 19ème siècle, comme l’explique si bien le F.’. Jean Baylot dans son excellent ouvrage de 460 pages « La Voie Substituée », un travail de la Loge nationale de recherches Villard de Honnecourt, dernière édition de 1985 épuisée chez Dervy-Livres. Quand en sortira une nouvelle édition?

  • 8
    JB31
    4 avril 2007 à 19:13 / Répondre

    Bien sûr Philippe,
    ces dérives existent aussi il n’est qu’à voir le credit que rencontre Bruno ETIENNE qui invente la spititualité maçonnique, défend theodore AUBANEL un illustre inconnu sauf pour les felibres adorateurs de Frederic MISTRAL (reac notoire) et permet à Tarik RAMADAN, d’avoir le titre de Docteur. Donnant ainsi à cette personne qui ne desapprouve pas la lapidation des femmes une caution Universitaire importante. Bruno ETIENNE d’ailleurs co-signataire d’un ouvrage avec Alain BAUER.
    Nous somme loin ici de l’attitude d’Henri CAILLAVET qui fut l’initiateur des 1947 de la loi sur l’IVG et de bien d’autres choses dans le droit fil des valeurs de la Maçonnerie.
    Et oui Bruno ETIENNE qui traite les FM du GO « d’enragés de la République, d’Intégristes de la laïcité, des Athées stupides »
    Et oui helas helas helas.
    JB 31

  • 7
    Philippe
    4 avril 2007 à 08:52 / Répondre

    Ce que je dis n’est pas dit pour amoindrir la portée des autres interventions.
    Mais l’actualité fait oublier comme les affaires plus anciennes, dérives financières et affairites d’autres obédiences, mais aussi dérives spiritualistes passant de l’ésotérisme à l’occultisme et de là au groupe sectaire.
    A la « profanisation » correspond un type de dérives mais hélas à la « spiritualisation » correspond également d’autres dérives.

  • 6
    JB31
    3 avril 2007 à 19:22 / Répondre

    Changer ?
    je ne sais pas si changer les structures amènerait à un changement des comportements.
    Je crois, moi , que dés lors qu’on se veut un peu trop agissant en tant qu’ordre et non en tant qu’individu les travers bien connus du monde profane (partis politiques, syndicats , associations diverses..) s’insèrent dans la maçonnerie, avec leurs méthodes, leurs querelles de pouvoir,etc..
    C’est ainsi d’ailleurs que le président de la chambre suprême de justice maçonnique du GODF parle de la « profanisation » de l’ordre; « profanisation » qu’il dénonce. Mais tout le monde s’en fout.
    Que voulez vous lorsque le recrutement et l’action publique sont devenus les seules préoccupations de beaucoup, qu’un Bauer démissionnaire publiquement ne l’est pas dans une loge et reste donc FM , que peut-on faire ?

    On peut faire:
    tout bêtement appliquer nos principes et notre règlement général et ficher tous ces importuns à la porte.
    Et essayer de privilégier la qualité dans les admissions. Mais il est vrai qu’il est tellement plus facile de raisonner en quantité plutôt qu’en qualité et se jeter à la figure le nombre de membres pour montrer son poids. Mais enfin de quel poids s’agit-il ?

    Quand je suis entré on était environ 18 000 on est, paraît il, 45 000. Ca veut dire quoi ? je n’ose pas le dire…sauf à faire référence à Brassens pour qualifier cette augmentation.

    Mon obédience continue, hélas, à se déconsidérer. Mais j’espère encore et toujours.
    Car voyez vous au GO il y a aussi des FM biens. Mais eux n’ont aucun goût pour la notoriété des paillettes et des opportunités politiques, ni pour les cartes de visites enluminés de symboles maçonniques. Ni de proclamer qu’ils sont FM pour exister.
    ET OUI !!

    JB 31

  • 5
    Jacques Cécius
    3 avril 2007 à 11:25 / Répondre

    Un Gd (?) Maître ne peut tout se permettre. Peut-être un jour devrons nous réfléchir sur le fait qu’il serait PEUT-ETRE préférable que des confédérations de loges remplacent les obédiences…
    PS (post criptum, pas le Parti!) : D’accord avec Emerek et xul.

  • 4
    xul
    2 avril 2007 à 20:17 / Répondre

    Si le jugement est confirmé, il faudra que le GM Jean-Michel Quillardet démissionne de toutes ses hautes fonctions F-M.

  • 3
    Jean Labrique
    2 avril 2007 à 14:25 / Répondre

    Alors, comme cela, Ubu et la pompe à phynance feraient partie intégrante du processus initiatique?
    Allons, un peu de sérieux…
    « Le privilège de l’absurdité est réservé à la seule créature humaine. »
    Hobbes (Thomas), Leviathan, 1, 5.

  • 2
    EMEREK
    1 avril 2007 à 20:27 / Répondre

    Je trouve que la réaction d’un internaute en bas de l’article est parfaitement adaptée à la situation :

    « Lorsque l’on monte au mât il faut avoir le cul propre… »

    Que les membres dirigeants du GODF se permettent ensuite d’interpeller les candidats à la magistrature suprême me semble digne d’UBU ROI

  • 1
    Philippe
    1 avril 2007 à 16:13 / Répondre

    Penser qu’il soit possible de solutionner une situation de conflit avec de telles manoeuvres dans le cadre d’une assemblée générale et compte tenu de la qualité des opposants m’apparaît infantile et immature en sus d’être immoral !!!

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif