Gustave Courbet, Franc-Maçon ?

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 21 octobre 2007
Étiquettes : ,
  • 1
    Patmo
    21 octobre 2007 à 06:48 / Répondre

    Trouvé dans le livre d’architecture de la R.°.L.°. Les Coeurs Unis à L’Or.°.de Castres, le compte rendu du banquet solsticial du 13 janvier 1878 cetet santé :
    4ème santé
    Je porte cette santé à tous les M\ existant sur les deux hémisphères.
    Notre chaîne d’union mm\f\f\ a reçu cette année de rudes atteintes, plusieurs anneaux se sont brisés ; sans parler de tous les autres tout aussi méritants ; donnez je vous prie mm\ f\f \ un souvenir de deuil au f.°. Courbet, ce fameux peintre, envié à la France par le monde entier ; victime des condamnations bonapartistes qui l’ont accusé d’avoir déboulonné la colonne Vendôme ; au frère Victor-Emmanuel ce roi galant homme qui aimait tant la France. Ce premier roi Italien qu’on remplacera difficilement, je crains que son successeur ne soit pas porté du même amour pour la France, et au frère Raspail ce vétéran de la démocratie qui a bien mérité de la France et de la République.
    Un souvenir aussi à ces f\f\ malheureux qui vivent loin de la Mère Patrie malgré toute leur science Européenne tels Elisée Reclus et à ces victimes de nos dissensions intestines qui peuplent la Nouvelle-Calédonie.
    Je désire que la Maç.°. devienne un jour le point d’appui dont parlait Archimède ; je désire que gouvernants et gouvernés soient obligés de compter avec elle et non avec les congrégations religieuses.
    1er feu : A tous les Maç.°.du monde entier
    2ème feu : A l’instruction laïque, gratuite et obligatoire
    3ème et dernier feu le meilleur de tous les feux à
    La République Universelle

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous