Lozac'Hmeur

Il n’y a plus de secret de la franc-maçonnerie !

Publié par Géplu

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 28 juin 2015
Étiquettes : ,
  • 16
    brelet
    21 septembre 2015 à 20:35 / Répondre

    Reprenons à la base d’ou nous venons. Dans la vie profane le savoir et non le secret sont bien présents. Devenons nous responsable avant d’être apprentis. Remarquer bien que dans chaque profession, le savoir s’acquière avec la connaissance et la retransmission n’est que le chemin de cette connaissance.
    Alors à ton le droit de dire je sais!!!
    bjm

  • 14
    Claudie
    5 juillet 2015 à 14:21 / Répondre

    Il faut reconnaitre qu’il a de l’imagination, mais, chut!!! Notre secret sera encore bien gardé avec des idées aussi farfellues.

  • 13
    Bernard
    5 juillet 2015 à 09:20 / Répondre

    J’adore ce genre de joyeux illuminés, merci, et encore !!!

  • 11
    Bob
    4 juillet 2015 à 15:05 / Répondre

    Le vrai secret maçonnique c’est de savoir combien serons nous à l’agape !!

  • 8
    Nestor Makhno
    30 juin 2015 à 13:53 / Répondre

    Heureusement qu’il reste de la place dans les hôpitaux psychiatriques…

  • 7
    Jeroboam
    29 juin 2015 à 23:40 / Répondre

    @Gabriel : pourquoi le secret professionnel existe-t-il ? Pour garantir la liberté d’expression. Les Francs-Maçons promettent de ne rien révéler de leurs échanges afin que chacun puisse s’exprimer sans craindre que ses propos ne soient répétés. De plus la Franc-Maçonnerie a été créée à une époque où la laïcité n’existait pas. Elle voulait (et veut toujours) réunir des personnes de toutes religions, ce qui bien sûr déplaisait (et manifestement déplaît encore) aux pouvoirs « de droit divin » de l’époque. La discrétion était donc aussi un impératif de sécurité.
    Deuxième aspect du secret : les symboles qui ne sont enseignés que progressivement. Ceci permet un apprentissage progressif et un travail en profondeur sur un nombre limité de symboles à la fois. Montrer tous les symboles d’un coup entraînerait un sentiment de maîtrise usurpé, les différents sens des symboles n’ayant pas été suffisamment travaillés. C’est là le principal enseignement de la Maçonnerie : en travaillant sur les symboles, on découvre que ceux-ci peuvent avoir pour les autres personnes une toute autre signification que celle à laquelle nous avions tout d’abord pensé. Cette autre signification est-elle mauvaise pour autant ? C’est à chacun de faire un travail d’empathie et de compréhension pour mieux interagir et mieux communiquer avec les autres. Ce travail est plus facile à faire sur des symboles n’ayant pas de connotation politique ou religieuse immédiate, pour des raisons évidentes. D’ailleurs ces sujets sont en principe proscrits en loge (avec des variations selon les fédérations, aussi appelées « obédiences »).
    Mais ce travail se heurte aux doctrines plus « autoritaires » qui voudraient figer le sens des mots et des symboles, et qui dénoncent le « relativisme » à leurs yeux excessif de la Maçonnerie, comme elles dénonçaient hier les « hérétiques » qui pensaient en dehors du dogme officiel.
    Espérant avoir apporté quelques éléments de réflexion.

    • 9
      Le Compagnon de l'Alliance
      30 juin 2015 à 17:08 / Répondre

      @JEROBOAM

      Je souscris tout à fait à cette réponse qui me parait équilibrée et de bon sens.
      On en entend tellement sur les fameux « secrets maçonniques » venant de personnes ayant surtout besoin d’une bonne psychothérapie….
      Le seul secret qui tienne: il faut vivre la maçonnerie en soi et en toute vérité car c’est en soi que le secret initiatique prend sa source et vit.

      • 10
        Luciole
        1 juillet 2015 à 11:18 / Répondre

        En effet, cette vidéo insane a au moins permis à Jeroboam et à notre compagnon d’exprimer ce que peut et doit être une réalité maçonnique intelligente.
        Qu’ils en soient remerciés.

  • 6
    astronome64
    29 juin 2015 à 05:25 / Répondre

    le « professeur » est un escroc mythomane ! Voici le VRAI secret maçonnique :
    /message deleted par modérateur/…
    Voilà chacun sait à présent !

  • 5
    danielDH
    28 juin 2015 à 18:01 / Répondre

    Que ne ferait pas ce docte personnage pour nous vendre son ouvrage.
    Religion d’état? Que veut il dire?
    François Koch a trouvé un disciple…

  • 4
    Arbro
    28 juin 2015 à 17:31 / Répondre

    Si la définition de la tolérance c’est de savoir qu’il y a des c…parmi nous et que nous tairons leurs noms, cet outsider est l’emblème des c…dont il faut diffuser le nom sur toutes nos listes pour le blackbouler dès qu’il s’exprime…et dire que cet énergumène a eu un jour une charge d’enseignement, c’est terrible pour le Ministère de l’Education.
    En ce qui me concerne, je le reçois, le crée et le consacre sous le pseudonyme: Prozac Meurt.

  • 3
    AIPHEL Bayonne
    28 juin 2015 à 15:59 / Répondre

    Allez Papy, une tisane et au lit. Il est bien fatigué le « Professeur ».

  • 2
    Luciole
    28 juin 2015 à 11:42 / Répondre

    Je suis littéralement « scié » d’entendre ce monsieur.Si gouvernement mondial franc-maçon antichrétien il y a on peut dire qu’il a somptueusement échoué.Quelle puissance on nous prête! on serait (presque) flatté.

  • 1
    hostachy Gabriel
    28 juin 2015 à 11:30 / Répondre

    Pourquoi il y a des secrets en F m

    • 15
      EMILIUS
      23 juillet 2015 à 20:25 / Répondre

      Bonjour,

      Il y a un Secret en « franc-maçonnerie », comme il y a un secret entre deux amants, d’ailleurs ce n’est pas propre à la « franc-maçonnerie »en tant que telle ou plus ou moins envisagée ; mais à toute organisation régulière.

      Les partisans de l’anti-religion sont toujours la, ce qui est navrant c’est que la plus part le fasse au nom du Christ, « Père, pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font ».

      Ils fussent des « anti-maçons » bien plus « intelligent », c’est bien la preuve de l’écroulement de l’écroulement, les maladies du doute et de la suspicion sont devenues courantes ; et ses voix s’expriment en toute « bonne foie », ce n’est pas pour cela qu’il ne faille pas dénoncer des problématiques de type individuel qui se retrouvent en « maçonnerie » et qui ne devraient pas, et qui ont un role plus ou moins conscient de d’ennemi intérieur.

      Mais que voulez-vous toute « cette dissidence » (d’ailleurs quelle horrible façon de s’humilier!, autant se définir profane… ) qui se targue de savoir un début de quelque chose sans que cela n’en vienne même jusqu’à la « franc-maçonnerie »; sont dans des délires pseudo-rationalistes mêlés de fausse-religiosité, ce sont des sectes qui pensent détenir la « Vérité » mais ne diffusent que le mensonge et l’erreur.

      Cordialement.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous