Initiation à la méditation Vipassana

Publié par Géplu
Dans Edition

Alain Durel, né en 1961, est un écrivain, philosophe et homme de théâtre. Sa devise est « Voyager pour écrire, écrire pour voyager ». Il est interviewé par Jacques Carletto à propos de son dernier livre, Vipassana.

.

Le terme Vipassana, « vision pénétrante », vient du théravada, le bouddhisme du sud. Lors d’un voyage au Sri Lanka, Alain Durel découvre l’enseignement d’un de ses grands maîtres spirituels, Godwin Samararatne. Il s’adressait surtout à des non-bouddhistes laïques et définissait la méditation en ces termes : Connaître, Façonner, Libérer l’esprit. Pour conserver notre corps en bonne santé, nous le nourrissons, nous le tenons propre et nous le soignons. Mais que faisons-nous pour garder notre esprit sain ? demande Godwin. Quels sont les symptômes de maladies de l’esprit et comment se libérer de nos émotions négatives ? L’ouvrage nous conduit via la pratique de l’attention et de l’amitié bienveillante ainsi que d’autres techniques détaillées avec sagesse et pertinence sans oublier l’humour.

Alain Durel enseigne l’initiation à la méditation Vipassana au Centre Bouddhique International du Bourget. Conférences mensuelles données à 15h au Centre, 7 rue de la Cité Firmin Bourgeois, Le Bourget. Renseignements : 01 48 35 37 61  –  06 65 04 55 70

 

BIBLIOGRAPHIE : Dostoïevski amoureux, L’œuvre éditions, 2013. Les amants du silence. Le roman de Charles de Foucauld, L’œuvre éditions, 2009. PHILOSOPHIE Enquête sur la mort de Dieu. Nietzsche contre le Crucifié, Artège, 2008. L’empire des choses, L’Harmattan, 2004. THEOLOGIE – PATRISTIQUE : Saint Jean Chrysostome, Le Figaro / Presses de la Renaissance, 2017. Saint Grégoire de Nazianze, Le Figaro / Presses de la Renaissance, 2017. La bible pour enfants à colorier (Ancien et Nouveau Testament), L’œuvre éditions, 2013. Chemins de lumière. 365 jours avec les mystiques de l’Orient chrétien, Médiaspaul, 2009. Lumières médiévales, Van Dieren, collectif, 2009. Eros transfiguré. Variations sur Grégoire de Nysse, Cerf, 2007.
.

____________________________________
Vipassana, pratique de la vision pénétrante, d’Alain Durel. Aux éditions Le Relié, chez Amazon ou de préférence dans la librairie la plus proche de votre domicile. ISBN : 978-2354902421

mercredi 13 janvier 2021
  • 4
    DACIER
    13 janvier 2021 à 12:16 / Répondre

    Il suffit de lire l’épître aux Corinthiens : « Si je n’ai pas l’Amour, je ne suis rien » -1 Cor. XIII-2

  • 2
    basil
    13 janvier 2021 à 06:04 / Répondre

    Bonjour à tous , pourquoi cette video ici ??!!

    • 3
      carletto jacques
      13 janvier 2021 à 11:55 / Répondre

      La réponse à BASIL ( N°2) est probablement dans le commentaire ANNWN numero 1 – …

      • 5
        Basil
        13 janvier 2021 à 12:54 / Répondre

        Quand j’ai posé ma question le post N1 n’était pas paru … ceci dit , et après l’avoir lu , pas plus de réponse ! A part d’avoir le sentiment d’être chez les bisounours .

  • 1
    Annwn
    13 janvier 2021 à 03:37 / Répondre

    Sans Amour, vous aurez beau faire, courir après tous les dieux de la terre, prendre part à toutes les activités sociales, tenter de remédier à la pauvreté, entrer en politique, écrire des livres, écrire des poèmes, vous ne serez qu’un être mort. Sans amour, vos problèmes iront croissant et se multipliant à l’infini.
    Mais avec l’Amour, quoi que vous fassiez, il n’y a plus de risque, il n’y a plus de conflits. L’Amour, alors, est l’essence de la vertu.
    Vous le savez toutes et tous, le mot initiation dérive du mot « initium » qui signifie proprement « entrée » et « commencement » : c’est l’entrée dans une Voie qu’il reste à parcourir par la suite…
    Julius Evola définit l’initiation comme une réalisation de la Connaissance au moyen d’une sorte de dessillement, tout comme si, à la suite d’une opération chirurgicale, l’œil aveugle se rouvrait et se mettait à voir.
    N’est-ce pas là le premier symptôme d’une « vision pénétrante » ? N’est-ce pas aussi ce qu’on peut appeler « Voir avec les yeux de l’Amour » ?

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif