Comme chaque été le Blog Maçonnique Hiram.be prend des vacances

Rendez-vous le lundi 16 août pour la reprise

Et si d'ici là il se passait quelque chose d'important on réveillerait tout de même le blog avec un petit article,
et vous en seriez informé par une newsletter (y êtes-vous bien abonné ?)

Profitez de ces vacances pour visiter les archives du site : 14 160 articles y sont stockés !

Inside the Freemasons, de Netflix

Publié par Cécile Revauger

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mercredi 8 avril 2020
  • 10
    LAURENE
    22 avril 2020 à 00:00 / Répondre

    Bonsoir,

    Je tenais à laisser un remerciement car grâce à cous j’ai pu voir ces supers épisodes.
    Et cela conforte ma volonté d’un jour pouvoir rejoindre une loge. J’ai pu apprendre plein de choses.
    Episodes très intéressants, émouvants et passionnants.
    On sent la passion animer ces hommes.

    Merci

  • 9
    pierre noel
    11 avril 2020 à 20:27 / Répondre

    N’oublions pas que, si les oeuvres de charité sont bel et bien réelles, le maçon anglais (écossais, irlandais) n’entre pas en maçonnerie pour cela, mais pour quantité d’autres raisons qui, parfois, sont les mêmes qui amènent le « continental » (français suisse, belge …) à l’ordre.
    Le besoin de recherche spirituelle (hors toute religion), d’amélioration personnelle, de quête que certains qualifieraient de « métaphysique » … est indéniable, même si exprimé de façon moins intellectuelle et spectaculaire qu’en France.

  • 8
    Luciole
    11 avril 2020 à 20:07 / Répondre

    C’est intéressant en ce que cela montre une façon différente de vivre la FM.Le point bienfaisance pourrait être plus développé en France .
    Ce que l’on pourrait reprocher à ces documentaires c’est d’être trop longs et de tourner un peu en rond avec les mêmes récits.
    Ce serait très bien réduit de moitié.A voir tout de même .

  • 7
    LONGUEPEZ
    9 avril 2020 à 12:02 / Répondre

    Bonjour mes SS et FF, j’espère que vous allez bien ?!

    J’ai vu cette série mais comme je n’ai pas grand chose d’autre à faire en ce moment je vais la regarder à nouveau.

    Ce qui me choque, c’est que les FM interrogés ne semblent attacher de l’importance qu’à leur prochain passage de grade quel qu’il soit.

    Cependant, je trouve beaucoup de points positifs : la cohésion (Fraternité ?) entre les membres et en particulier ceux du même grade, les agapes, que je trouve bien plus chaleureuse qu’en France et enfin, de manière générale, la façon dont la Maçonnerie est exercée dans la vie des membres.

    Prenez soin de vous !

    Frat

  • 5
    Pierre Mollier
    8 avril 2020 à 18:33 / Répondre

    L’incompréhension entre les deux voies ne date pas d’aujourd’hui. Je me rappelle être tombé sur un article du « Monde maçonnique »… qui était en fait la traduction d’un témoignage publié dans un journal maçonnique anglais. C’était au moment de l’exposition universelle de 1867 à Paris – donc 10 ans avant « la rupture de 1877 » – et un Frère anglais relatait sa visite dans une Loge du Grand Orient rue Cadet. Il expliquait qu’il avait assisté à une réunion qui pour lui… n’avait pas grand chose à voir avec ce qu’il connaissait de la franc-maçonnerie. Tout l’avait surpris, l’ambiance générale, l’organisation de la soirée avec cet exposé au lieu d' »une cérémonie, ces débats inattendus au sein de la Loge etc.

    • 6
      pierre noel
      8 avril 2020 à 18:50 / Répondre

      Je me souviens avoir lu cet article, assez long et plein d’humour, où un F anglais raconte sa visite en France. Je ne l’ai malheureusement plus retrouvé, ayant égaré ou perdu la référence.
      C’était plein de détails amusants et de renseignements importants. Serait-il possible d’en avoir la référence ?

  • 4
    Didier Stoner Eliot
    8 avril 2020 à 17:57 / Répondre

    En dehors des critiques des uns ou des autres, j’y vois une attitude Maçonnique. 😀 Suffit d’accepter les nuances.

  • 3
    pierre noel
    8 avril 2020 à 16:43 / Répondre

    Pour beaucoup de francs-maçons Français (et Belges), leurs homologues Britanniques ne font que du rituel, du rituel et encore du rituel appris par cœur. La notion de planche leur est inconnue et aucun travail personnel ne leur est jamais demandé. La maîtrise du rituel est le seul but de l’exercice, qui ouvre la porte aux « promotions » largement factices. Les cérémonies sont mécaniques et figées dans leur conservatisme. Les agapes sont guindées. On y mange mal, on y boit beaucoup et on y écoute des allocutions très conventionnelles (les toasts). Les FM continentaux pensent aisément que les œuvres de charité sont l’excuse toute faite de ces réunions de vieux messieurs engoncés dans leur morning dress (jaquette noire, pantalon rayé, chemise blanche et cravate « de loge »).
    Les francs-maçons britanniques sont tout aussi surpris et incrédules devant l’attitude de leurs homologues d’outre-Manche, mais pour la raison inverse. Ils se demandent quel intérêt les francs-maçons continentaux peuvent bien trouver à leur réunion s’ils n’y font pas de cérémonies ! Ils ne comprennent pas l’importance donnée à la « planche », ni au débat qui la suit, ni à la « circulation de la parole » propice aux joutes oratoires, encore moins aux prises de position publiques. Ils ne comprennent pas l’agape vécue comme « une bouffe entre copains », sans mise en scène ni respect du décorum.
    Bien sûr, me dires-vous, tout cela n’est que caricature (j’en suis le premier conscient). Cela n’empêche que cette méconnaissance réciproque existe depuis longtemps et, finalement, arrange tout le monde, continentaux comme insulaires puisque rares sont ceux qui désirent que cela change, d’un côté comme de l’autre.

  • 2
    de Champmarten
    8 avril 2020 à 16:29 / Répondre

    Hello French Brethrens
    Cet article est le reflet que nous masons of UK constatons.La récitation des rituels est comme un mandala ou au catechism!0 force de répéter on finit par retenir!!base de la pédagogie! De plus la CHARITY est débattue: au sein de la Bénéficiaires,montant voté par les FF. et quelques tenues après le Treasurer fait le point en seance au Cent près!!
    J’ai rarement vu dans les Lodges françaises une telle clarté de financement !!:le tronc de la Veuve est revenu à l’Orient » et rarement entendues la somme et les destinations!
    s§F

  • 1
    de Flup
    8 avril 2020 à 15:33 / Répondre

    Bien que régulières, beaucoup de Loges « non-british » mémorisent peu ou pas: c’ est même le cas en Inde, pourtant encore très style GLUA pour le reste.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous