Jean-Charles Nehr, Photo Armand Borlant

Jean-Charles Nehr est passé à l’Orient Eternel

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
samedi 27 novembre 2021
  • 4
    Cécile Revauger
    28 novembre 2021 à 09:53 / Répondre

    Jean Charles était un frère exceptionnel, un chercheur passionné, qui remettait sans cesse en cause nos certitudes, avait un véritable esprit scientifique et nous a fait beaucoup progressé dans nos connaissances de l’histoire maçonnique. De plus il était d’une extrême gentillesse et il avait le souci de partager, de transmettre toutes ses découvertes. De plus, grâce à lui le Rite Français a beaucoup progressé. C’était un ami personnel, je suis très triste et ne l’oublierai pas.

  • 3
    Hugo
    27 novembre 2021 à 12:25 / Répondre

    Gem.°. Gem.°. Gem.°. …. Esp.°.!

  • 2
    Yonnel Ghernaouti
    27 novembre 2021 à 12:18 / Répondre

    Gémissons, Gémissons mais Espérons.
    Espérons, Espérons en confiance, Espérons en confiance et en sérénité !

  • 1
    Stef
    27 novembre 2021 à 09:39 / Répondre

    Je suis très triste… Il fut celui qui me donna la lumière, il y a un peu plus de 42 ans, à Toulouse, dans la R:. L:. L’Encyclopédique; j’ai encore un polycop qu’il me donna alors, de ce que je crois être son tout premier ouvrage sur le symbolisme maçonnique.
    Au-delà de toutes ses qualités intellectuelles, de sa remarquable connaissance des rituels, de sa prodigieuse capacité à donner du sens et de l’intelligence au symbolisme, il était d’une immense gentillesse; il ne comprenait pas ce qu’était la jalousie, la violence, les querelles et les ambitions personnelles, même s’il eut, ici ou là, à en souffrir…
    Je suis très triste…

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous