La femme est l’avenir de l’homme

Publié par François Morel
Dans Humour

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
lundi 12 avril 2021
  • 27
    JMB
    16 avril 2021 à 22:17 / Répondre

    26-

    CNRD 2020. Juin 1940 : les premiers résistants français sont nordistes
    article de Jacqueline Duhem
    samedi 24 août 2019
    Dès les premières heures, des hommes et des femmes du Nord et du Pas-de-Calais se sont engagés dans le combat mené contre l’Occupant mais aussi contre le régime de Vichy.

    Juin 1940 : les premiers résistants français sont nordistes

    Comme pour celle de la Première Guerre mondiale, l’histoire tragique des habitants du Nord et du Pas-de-Calais durant la Seconde Guerre mondiale est la grande oubliée de notre histoire nationale. Pourtant des femmes et des hommes de ces deux départements se sont illustrés dès les premières heures dans le combat mené contre l’Occupant mais aussi contre le régime de Vichy.

    • 28
      Désap .
      17 avril 2021 à 01:38 / Répondre

      On prendra soin de lire l’article.
      L’aide aux soldats égarés après la débâcle, de la résistance …
      Cette interprétation de J. Duhem ne fait pas l’unanimité
      Juin 1940, combat contre le régime de Vichy …
      le régime de Vichy c’est 10 juillet 1940 / 20 août 1944

  • 23
    JMB
    16 avril 2021 à 13:29 / Répondre

    18- Brûla
    « On a souvent confondu communisme et stalinisme, c’était aussi, pour certains, un argument simple (simpliste) pour flétrir une idée qui ne leur convenait pas … etc,etc ».
    On peut tout à fait remplacer « communisme » par « droite » et « stalinisme » par « fascisme », qu’en penses tu ?

    • 24
      JMB
      16 avril 2021 à 13:34 / Répondre

      18-Brumaire
      Je te prie de bien vouloir excuser mon portable et moi-même d’avoir involontairement écorché ton pseudo.

  • 18
    Brumaire
    14 avril 2021 à 19:04 / Répondre

    Il semble qu’on ait tendance ici à confondre communisme et stalinisme, ce dernier étant la perversion du premier. Une idée séduisante est hélas très, trop souvent pervertie et donne cette abomination qu’a été le stalinisme, auquel ont adhéré tous les régimes de l’Est, et certains dirigeants communistes de l’Ouest.
    Jean Ferrat n’était pas stalinien, mais il trouvait l’idéal communiste séduisant. De cela, fallait-il, faut-il encore le blâmer?
    Le marxisme était une idéologie exclusivement basée sur l’économie.
    On a souvent confondu communisme et stalinisme, c’était aussi, pour certains, un argument simple (simpliste?) pour flétrir une idée qui ne leur convenait pas, mais qui ne convenait surtout pas à leurs petits ou grands intérêts.
    Entre ceux qui se sont fait des illusions et ceux qui condamnent sans vouloir savoir, où est le chemin?

  • 14
    Saint André
    14 avril 2021 à 08:15 / Répondre

    Voyons, nous avons affaire à un historien patenté! Pas communiste? Possible ? Islamiste ? A voir, au regard de ce mépris du christianisme; Effectivement ce genre de commentaire permet de prendre la la mesure de l\’urine féline;
    Belle journée JMB

    • 15
      Désap .
      14 avril 2021 à 12:48 / Répondre

      🙂 pas que du christianisme, du monothéisme en général.
      Un bémol toutefois pour le judaïsme, il faut être juif pour le comprendre et les juifs n’ont jamais emm… personne pour qu’on s’y convertisse.
      La vérité a ceci d’indicatif qu’elle fâche 🙂 🙂

      • 19
        Pascale
        14 avril 2021 à 21:24 / Répondre

        C’est sur qu’un atavisme matriarcal c’est plus libéral qu’une croyance adoptée… Tout le monde sait ça et personne ne peut s’inventer une maman juive

    • 16
      JMB
      14 avril 2021 à 14:02 / Répondre

      14-Saint André
      Ce n’est certainement pas un mauvais bougre mais plus le résultat d’un mélange savamment dosé de tout ça avec une (grosse) pincée de mauvaise foi !
      Belle journée à toi Saint André

      • 21
        ERGIEF
        14 avril 2021 à 23:27 / Répondre

        @ 16 JMB 14 Saint André
        Ce qui est bien avec DESAP c’est qu’il est totalement prévisible. Quel que soit le thème abordé sur Hiram be, on peut être sûr que ses contributions aboutiront à la condamnation du christianisme et à l’apologie du neo-platonisme. Certes c’est parfois un peu répétitif mais au moins avec notre Frère pas de surprises. On peut même se payer le luxe de faire l’impasse sur ses premiers commentaires et d’aller directement au dernier, histoire de vérifier qu’il demeure fidèle à son idée fixe. Finalement c’est rassurant de voir que dans ce monde de plus en plus imprévisible, il reste quand même quelqu’un qui ne doute de rien, surtout pas de lui même. Finalement DESAP c’est comme un phare éteint, il ne t’indique pas l’entrée du port. Il te montre au contraire qu’il faut faire un grand détour pour l’éviter et chercher un autre mouillage pour trouver de la compagnie.

    • 17
      Désap .
      14 avril 2021 à 18:32 / Répondre

      16 – Tu vas arrêter Marcos oui ?
      D’abord je ne ferai pas de mal à une mouche.
      Ensuite de quelle mauvaise foi parles-tu ?
      Votre christianisme est un pur plagiat dégradé du néoplatonisme (le vrai n’est-ce pas, le grec), ce que non seulement vous refusez d’admettre, mais de plus tout en refusant de lire les Grecs, c’est fort tout de même.
      Que crois-tu ? Que j’émets une opinion ? Non, c’est un constat.
      Quant à son caractère violent, il n’est pas à démontrer.
      D’autre part, vous faites des Opératifs et des Moderns des bigots pétris de Bible, c’est faux.

  • 12
    JMB
    13 avril 2021 à 19:51 / Répondre

    10-
    Heureusement que tu précises que tu n’es pas communiste… Qu’est ce ça serait si tu l’étais !
    Quant aux militants qui avaient vraiment pris leur distance avec le PCF, on peut considérer qu’ils étaient des français lambda au même titre que les gens de religion juive, catholique, protestante,orthodoxe, musulmane,…
    Mais le summum de ta mauvaise foi est de vouloir comparer les morts du christianisme avec ceux du communisme : sur combien d’année et sur quelle période te permets tu cette comparaison macabre ?
    Le pipi de chat c’est ce genre de commentaire partisan sans que ni tête.
    Tu me fatigues Désap.

    • 13
      Désap .
      13 avril 2021 à 22:57 / Répondre

      12 – ne me remercie pas, c’est un plaisir.

  • 7
    Peter Bu
    12 avril 2021 à 20:12 / Répondre

    Pour que les femmes soient l’avenir de l’homme, il faudrait qu’elles lisent et réalisent « La Paix » d’Aristophane -:)

  • 4
    Yonnel Ghernaouti
    12 avril 2021 à 12:31 / Répondre

    @ ALBERT LEBLANC
    Jean Tenenbaum, dit Jean Ferrat (1930-2010), chanteur populaire et engagé mais restant cependant attaché à l’idéal du marxisme, a dénoncé les crimes du stalinisme, dans une chanson tirée de son album « Ferrat 80 » sorti en 1980 :

    « Ah ! ils nous en ont fait avaler des couleuvres/De Prague à Budapest, de Sofia à Moscou/Les staliniens zélés qui mettaient tout en œuvre/Pour vous faire signer les aveux les plus fous. »

    Avec ces paroles Jean Ferrat dément le bilan « globalement positif » établi en 1974 par le secrétaire général du PCF Georges Marchais…

    • 8
      albert leblanc
      12 avril 2021 à 20:59 / Répondre

      Certes, mais après cet éclair de lucidité, Ferrat déclarait « qu’il na fallait pas compter sur lui pour faire de l’anticommunisme » ( chez Drucker).
      Ferrat aura bien été le compagnon de route de la barbarie communiste.

  • 2
    albert leblanc
    12 avril 2021 à 11:27 / Répondre

    Citer deux staliniens. Fallait oser!

    • 3
      François Crubellier
      12 avril 2021 à 12:08 / Répondre

      Quand un stalinien dit quelque chose d’intelligent, pourquoi ne pas le citer… Ton commentaire, Albert, manque de Tolérance et de Respect, même si tu as droit à la Liberté absolue de conscience.
      Mais peut-être n’es-tu pas Franc-Maçon.

      • 9
        albert leblanc
        13 avril 2021 à 10:21 / Répondre

        Bonjour monsieur Crubelier,
        Effectivement le respect et la tolérance pour une idéologie qui a causé 100 000000 de morts me paraissent susceptibles d’être discutés. Quand au Pcf c’est bien lui qui approuva le pacte germano soviétique, non? Mais peut-être êtes vous un adepte de la religion communiste?
        Cordialement,

        • 10
          Désap .
          13 avril 2021 à 12:34 / Répondre

          9 – Sauf que tous ceux connaissant l’Histoire savent qu’en 1940 les militants communistes dans leur grande majorité prennent leur distance avec le PCF, ils seront les premiers, avec les juifs, à commettre des actes de résistance.
          Je précise que je ne suis pas communiste, cependant que je n’oublie rien de ce que nous devons aux communistes français du point de vue du progrès social et de la Résistance, c’était d’ailleurs l’avis de de Gaule.
          Et puis, les morts du communisme, sans ne rien relativiser, au regard des morts du christianisme et des régimes politiques totalitaires contemporains qui s’en réclament, c’est du pipi de chat, le rapport est de 1 à 10.
          Il me fatigue Albert.

          • 11
            Désap .
            13 avril 2021 à 12:36 / Répondre

            * de Gaulle !

          • 25
            JMB
            16 avril 2021 à 13:50 / Répondre

            10-Désap
            Désolé de te devoir te contredire une nouvelle fois mais les 1er résistants français sont nordistes (du Nord et du Pas de Calais). Dès les premières heures des femmes et des hommes se sont engagés dans le combat mené contre l’ occupant mais aussi contre le régime de Vichy.
            Que certains parmi ces 1er résistants aient été communistes ou de religion juive certainement mais on ne peut pas en faire une généralité comme tu le laisses entendre. Tu ne peux pas réécrire l’histoire à travers le prisme de tes convictions et/ou de tes fantasmes.

            • 26
              Désap .
              16 avril 2021 à 20:16 /

              25 – Le 17 juin 1940, soit un jour avant l’appel du général de Gaulle, Charles Tillon, chargé de réorganiser le parti communiste dans le sud-ouest, lance un appel à la résistance contre « le fascisme hitlérien » à Bordeaux. Ces déclarations le distinguent nettement de la ligne du parti, qui obéit aux consignes de l’Internationale Communiste.
              .
              Le premier réseau de résistance universitaire a été fondé par les communistes Jacques Decour, Georges Politzer et Jacques Solomon en septembre 1940. Ils publient l’Université libre et La Pensée libre, qui se singularisent par leur propension à critiquer l’occupant. Traqués par la police française, ils seront arrêtés en février 1942, torturés puis fusillés en mai 1942 au mont Valérien. Un autre contributeur de la seconde publication, le philosophe Valentin Feldman, sera fusillé à son tour en juillet 1942 au même endroit.
              .
              Combat, créé à Lyon en Aout 40, n’est opérationnel qu’en décembre 40.
              .
              https://fr.wikipedia.org/wiki/Résistance_intérieure_française#Motivations_de_l'engagement_résistant
              https://fr.wikipedia.org/wiki/Combat_(Résistance)
              .

        • 20
          lazare-lag
          14 avril 2021 à 23:25 / Répondre

          A un moment donné, peut-être qu’il vaut mieux éviter un manichéisme un peu trop facile et un peu trop réducteur, éventuellement un peu ridicule.
          Certes le Parti communiste a approuvé le pacte germano-soviétique, mais il est également difficile de nier la part des communistes dans la Résistance française, précisément à partir du moment où sera rompu le pacte entre nazis et staliniens.
          Sinon pourquoi De Gaulle aurait-il fait de certains d’entre eux, et pas des moindres, des Compagnons dans l’Ordre de la Libération?
          Et parmi lesquels, excusez du peu, Rol-Tanguy ou Georges Guinguoin, ce dernier cumulant également le fait d’être Franc-Maçon, mais bien plus tard, après guerre.
          En cette période de guerre, et si vous êtes réceptif à un trait d’humour, il n’y avait pas d’un côté tous les Albert Leblanc, de l’autre tous les Albert Lenoir, déjà qu’il y avait un Albert Lebrun…

          • 22
            Désap .
            15 avril 2021 à 20:29 / Répondre

            20 – Et non, justement pas « précisément à partir du moment où sera rompu le pacte entre nazis et staliniens », mais bien en amont, les militants communistes Français n’ayant jamais accepté ce pacte, ils entrent en résistance, avec les juifs, dès la fin des combats décrétée par Pétain, soit une année avant la rupture du pacte germano-soviétique, c’est un fait historique.

    • 5
      Brumaire
      12 avril 2021 à 13:04 / Répondre

      Qui est le 2°???

    • 6
      Abel de Fervren
      12 avril 2021 à 13:11 / Répondre

      Si l’on sait depuis François Furet que le communisme est le « passé d’une illusion », Aragon, Ferrat, et on pourrait ajouter Picasso, Eluard et tant d’autres à cette époque sont au moins, mais à jamais, les « génies de cette illusion » qui n’en manqua d’ailleurs point.
      Et tous deux sont un peu venu à résipiscence, Ferrat avec « Le bilan » en 1980, et Aragon préfaçant Kundera, qui écrit après août 68 : « Et voilà qu’une fin de nuit, au transistor, nous avons entendu la condamnation de nos illusions perpétuelles… ».
      Mais quand on a écrit ou chanté La rose et le réséda, Liberté, ou La montagne et Nuit et brouillard, on a droit à beaucoup d’indulgence pour l’éternité.

  • 1
    Abel de Fervren
    12 avril 2021 à 01:20 / Répondre

    L’avenir de l’homme est la femme.
    Elle est la couleur de son âme.
    Elle est sa rumeur et son bruit.
    Et sans elle, il n’est qu’un blasphème.

    Ferrat chantait la femme, en s’inspirant d’Aragon.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous