La Fondation de la GLNF, une affaire d’héritage

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mardi 6 juillet 2010
  • 7
    RL
    7 juillet 2010 à 5h31 / Répondre

    Merci à ces braves hauts dignitaires de la GLNF de rendre encore un peu moins envisageable la possibilité de dévoiler sereinement mon appartenance ( à une autre obédience en plus…le comble! ) à mes proches…. Ces gens sont plus efficaces que tout les anti-fm réunis.

    Que de telle personne est pu devenir fm me dépasse totalement, et décredibilisera encore pour longtemps la FM dans son ensemble, également aux yeux de profanes qui auraient pu eux y trouver un parcours pertinent. A l’inverse je suis sur que la lecture de ces affaires doivent donner des idées à plein de petit-stifani qui continueront de se précipiter à la porte du temple.

  • 6
    François KOCH
    6 juillet 2010 à 19h29 / Répondre

    @ Anaximene : L’Express parait désormais le MERCREDI.

  • 5
    dayras
    6 juillet 2010 à 18h11 / Répondre

    Si les faits sont établis

    pour que la GLNF tombe plus bas …. il faut prendre une pelle et creuser….

  • 4
    LEROUGE Anaximene
    6 juillet 2010 à 17h39 / Répondre

    Si les faits n’étaient pas établis , il me semble qu’ils n’arriveraient pas sur le Blog de la Lumère et encore moins dans le numéro de l’Express qui parait demain et que nous trouverons Jeudi matin en Kiosque ! Cette nouvelle « affaire » nous indique à quel point notre idéalisme maçonnique a été trahi par ceux à qui nous avons fait confiance … Ceci n’est que le début de ce qui viendra bientôt sur la place publique… et cela malheureusement pour nous car nous n’aurions jamais imaginé pareille mésaventure à notre Fraternité Initiatique !
    ALR

  • 3
    François KOCH
    6 juillet 2010 à 17h30 / Répondre

    Petite précision : ce n’est pas UNE mais SIX nièces du défunt qui ont porté plainte… auprès du Procureur de la République de Draguignan (Var).

  • 2
    Fox7ans
    6 juillet 2010 à 16h06 / Répondre

    Si les faits sont établis, il faudra établir que vraiment, certains « frères » n’auraient jamais dû être admis en maçonnerie

  • 1
    CORTO
    6 juillet 2010 à 13h22 / Répondre

    Enfin, ça bouge un peu…J’ espère que cette « donation » sera éclaircie et que toute la lumière soit faite sur cette affaire.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous