La Franc-Maçonnerie doit-elle changer son image auprès des jeunes?

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 18 août 2013
Étiquettes : , ,
  • 22
    Henri
    21 août 2013 à 15h48 / Répondre

    Bonjour,
    Je ne pense pas que l’âge soit pour quelque chose dans l’entrée en FM. Il faut surtout du coeur et du sérieux, car les divers rituels et le symbolisme s’adressent à l’émotionnel et à l’intuition. Comme dirait BRASSENS, « le temps ne fait rien à l’affaire quand on doit l’être on le devient » peu importe l’âge.
    Bonne journée.

  • 21
    Laurent
    21 août 2013 à 9h31 / Répondre

    Mon Cher Fred,

    Je suis volontairement provocateur dans mes propos.
    Cependant, j’entends parfois des discours venant de Maçons qui me sidèrent comme si ils avaient oublié qu’eux aussi avaient été jeunes. Cela reste fort heureusement des exceptions (mais vivaces !)

    Alors oui les jeunes, venez et vous trouverez des valeurs que la société ne transmet plus que trop rarement : la spiritualité, la fraternité, l’entraide, la générosité et surtout… une démarche qui vous aidera à bâtir le chemin de votre propre vie.

    La démarche maçonnique est structurante ; elle est faite pour des esprits ouverts, avides d’apprendre, pour vous aider à vous bâtir vous même et votre vie.

    C’est ça la magie de la Maçonnerie, c’est quand on a 21 ans le fait de pouvoir dire à ses amis qu’un de ses meilleurs amis à 70 ans. C’est le fait que l’âge, contrairement à ce qui est dans la vie profane, ne compte pas. C’est ce qui fait que toutes les génération (majeures) peuvent discuter entre elles.

    Je suis entré à 20 ans. J’étais en fac, je n’avais pas de ressources et les Frères m’ont aidé. Ils m’ont fait grandir. Ils m’ont entouré de leur affection et de leur conseils.
    Sans eux je n’aurais jamais été le dixième de ce que je suis.

    Donc, si vous êtes jeune et que vous souhaitez entrer, n’hésitez pas !

  • 20
    FRED
    20 août 2013 à 20h26 / Répondre

    mon cher Laurent je ne dois pas fréquenter les mêmes loges que toi. certes l’age moyen augmente mais tout comme l’espérance de vie.
    toutes les loges dont j’ai fait partie ont étudié les demandes de profanes avec la même bienveillance et le même sérieux quel qu’ait été l’age du demandeur. il me parait logique que les candidats de moins de 25 ans soient l’exception dans la mesure ou on commence sa vie par s’installer et assurer les besoins élémentaires avant de songer à un engagement spirituel ou philosophique.
    enfin et heureusement la majorité des vieux maçons n’ont pas peur des jeunes et dans les loges qui fonctionnent normalement un maçon qui a 10 années d’ancienneté a toute les chances de tenir les offices les plus importants.
    la démarche maçonnique n’est pas une course ou il faut partir le plus tôt possible d’une part et d’autre part il faut se méfier du conformisme ambiant qui prétend que tout doit être accessible a tout le monde le plus vite possible.

  • 19
    Laurent
    20 août 2013 à 12h29 / Répondre

    Initié à l’âge de 20 ans, c’est une expérience formidable.
    Cela donne une ligne de conduite dans la vie
    Cela apporte l’expérience des anciens
    C’est simplement formidable de se rendre compte que la société est différente de ce que l’on peut penser.

    Il y a des loges qui sont jeunophobes. Elles mettent leur phobie sur l’instabilité de la jeunesse, sur le fait qu’ils ont leur vie à construire, qu’ils n’ont pas les moyens, sur le fait qu’il y a des risques qu’ils nous quittent…

    La jeunophobie est une maladie maçonnique actuelle qui transforme peu à peu notre maçonnerie en club sympa de retraités (gare à la canicule) au point qu’il faut mettre des défibrillateurs dans certains temples. Perso j’aurais préféré des distributeurs de préservatifs ^^

    Si il y avait eu des loges jeunophobes, il n’y aurait jamais eu de Lafayette, de Grasse Tilly, de Willermoz et j’en passe…

    Et les jeunes font autrement peur… Imaginez un maçon de 30 ans qui a déjà 10 ans de métier… Il pourrait devenir Vénérable Maître et donc prendre la place d’un ancêtre qui attend depuis 20 ans ! La réalité est que le jeune s’en fout. Il est là pour son bon plaisir, pour réaliser sa vie qui elle, est devant lui et il n’a pas besoin de courir en loge après des responsabilités qu’il n’a pas eues dans la vie profane.

    Les loges qui accueillent les jeunes représentent des loges ouvertes, intelligentes, sages qui pensent à leur avenir et indirectement à celui de la Maçonnerie.
    Elles sont rares et méritantes.

  • 18
    Yasfaloth
    20 août 2013 à 10h43 / Répondre

    Bonjour

    Le propre de la jeunesse c’est de s’en prendre aux conformismes des « adultes », à ce qui est perçu comme une institution, un ordre établi, un pouvoir qui s’impose à elle…

    Il y a un demi siècle elle s’en prenait à l’état de droite, aux traditions, aux rigidités de la société… et elle a tellement bien réussi que ce qui était l’anti-conformisme d’alors est devenu le conformisme d’aujourd’hui, et; peut être, réciproquement.

    Ce n’est pas par hasard si elle s’en prend ainsi à nous et que cela explose depuis les manifs de l’an passé… et puis d’abord de quelle « jeunesse » parlons nous ? De l’ado ou du post-ado (14-20 ans) qui est dominant dans les médias sociaux ou du jeune adulte (20-30 ans), je ne pense pas qu’on soit dans le même cas de figure… les seconds ayant généralement commencé à « cristalliser » leurs opinions.

    Quoi qu’il en soit, apparaître ainsi comme un symbole de pouvoir et de conformisme, devrait quand même interpeller les maçons qui se croient à « l’avant-garde » des idées et de la « réflexion sociétale » et qui le manifestent bruyamment; car je ne crois pas que ce soit la maçonnerie « traditionnelle » qui soit essentiellement la cible des « jeunes ».

    Quand à ce qui concerne le recrutement, je croyais que cela relevais exclusivement de la conscience et de la maturité de l’impétrant et du ressenti intime des frères (ou sœurs) de la loge appelée à le recevoir. Je ne vois pas ce que l’âge a à voir dans cette affaire, si ce n’est, éventuellement, comme cela a été dit, de succomber aux sirènes (ou à la panique) d’un « jeunisme » de circonstance.

    Cordialement

  • 17
    Hésiode
    20 août 2013 à 1h25 / Répondre

    Justin => Je serai ravi de pouvoir échanger avec toi sur ton expérience durant cette année.

  • 16
    justin
    19 août 2013 à 16h57 / Répondre

    J’ai était initié l’année passée j’avais alors 23 ans,
    La FM n’est effectivement pas bien vue chez nous(les jeunes) il faut savoir aussi que j’ai fais quelques recherche étant plus jeunes et je tombais sur des sites antimaçonniques a tout bout de champ.
    J’ai heureusement rencontré un frère qui a pu m’éclairer sur les activités !
    La rendre plus accessible n’est pour moi pas la bonne solution, mais se redorer ( sites internet mieux fourni,…)

    Un jeune frère .•.

  • 15
    justin
    19 août 2013 à 16h57 / Répondre

    J’ai était initié l’année passée j’avais alors 23 ans,
    La FM n’est effectivement pas bien vue chez nous(les jeunes) il faut savoir aussi que j’ai fais quelques recherche étant plus jeunes et je tombais sur des sites antimaçonniques a tout bout de champ.
    J’ai heureusement rencontré un frère qui a pu m’éclairer sur les activités !
    La rendre plus accessible n’est pour moi pas la bonne solution, mais se redorer ( sites internet mieux fourni,…)

    Un jeune frère .•.

  • 14
    justin
    19 août 2013 à 16h57 / Répondre

    J’ai était initié l’année passée j’avais alors 23 ans,
    La FM n’est effectivement pas bien vue chez nous(les jeunes) il faut savoir aussi que j’ai fais quelques recherche étant plus jeunes et je tombais sur des sites antimaçonniques a tout bout de champ.
    J’ai heureusement rencontré un frère qui a pu m’éclairer sur les activités !
    La rendre plus accessible n’est pour moi pas la bonne solution, mais se redorer ( sites internet mieux fourni,…)

    Un jeune frère .•.

  • 13
    perhouan
    19 août 2013 à 12h59 / Répondre

    le coeur du propos correspond à des interrogations de fond, c’est çà dire fondatrices tant pour les individus profanes éventuellement mutés en personnes réceptionnées et/ou initiées que pour la FM comme Ordre, comme obédience, comme Loge et enfin comme Fraternité;
    Quelque soit l’histoire de la FM et de ses mythes, essayons de nous mettre dans l’état d’esprit et les motivations les plus probables de ceux qui ont structuré la réformation de 1717 pour nous rendre compte de nos dérives idéologiques, désormais quasi hors sol , donc si peu maçonnes mais qui nous contrefaçonnent et rendent la FM impropre à la consomation.
    ainsi,
    Soit nous nous égarons et voulons du « recrutement » et tout les travestissements nécessaires du marketing du jeunisme feront que nous serons débiteurs des  » valeurs ? » du monde profane et désordonné, avec les conséquences que nous connaissons déjà … laissant croire que les profanes ignorant de la FM, ou tout juste apprenti voire même encore sur les parvis (: @ Hésiode) peuvent enseigner, moderniser, profaner en toute infatuation les Frères, déjà affutés sous des années de tabliers, et sachant ainsi observer, avec ses outils acquis, la situation évolutive réelle de la société:
    A qui peut-on faire croire qu’un FM correctement formé, inité, puisse être ignorant de l’état de la société profane … Si s’était le cas, que viendrait donc vouloir faire le profane en FM : nous initer au monde profane ? contre initiation ? bascule des pôles ?

    Soit nous ne sommes réellement qu’électivement ouverts à ceux des profanes qui ont un appétit de con-naissance à la marge, d’abord dans une démarche reflexive personnelle active, de recentrage d’eux même, et qui frappent librement en toute conscience pour se con-former au plus près des motivations fondatrices de la FM ; et c’est dans ce schéma là qu’ils pourront acquérir la capacité de peut être pouvoir répandre les vérités et la valorisation acquise ( et pas données) par le labeur, dans le lab-oratoire.
    ainsi l’extériorité par définition centrifuge sera opérativement solidement réliée à l’intériorité centripéte humaniste de L’Ordre.
    la FM reste un lieu de travail, en ces temps de nos sociétes à la dérive , il faut que cela soit clairement dit, répété, enseigné: à la loge d’en être l’outil avec tout le pragmatisme initiateurs des fondateurs de 1717.

  • 12
    Fred
    18 août 2013 à 22h06 / Répondre

    A la lecture de l’article, J’ai quand meme le sentiment que la finalité de ce changement d’image auprés des jeunes c’est de developper le recrutement.

  • 11
    Jiri Pragman
    18 août 2013 à 21h54 / Répondre

    Changer l’image ne signifie pas recruter à tout-va.

  • 10
    Fred
    18 août 2013 à 21h35 / Répondre

    Je crains que la modernité dans ce qu’elle a de plus superficiel et d’immediat ait pratiquement fini de dévoyer cette démarche que nous voulons initiatique.
    Pourquoi vouloir absolument que la franc maçonnerie rajeunisse l’age moyen de ses membres? Quelle est l’interet d’un point de vue initiatique ou traditionnel de se donner des objectifs de quantité ? Pourquoi vouloir absolument maintenir le nombre de membres ou vouloir le faire progresser?
    Cela peut se comprendre si l’objectif c’est de « peser » sur l’opinion publique pour avoir plus de pouvoir, ou si les obediences croient que le nombre de leurs adhérents est un gage de légitimité, ou si le but est « d’amortir » les investissements immobiliers de telle ou telle obédience. Est ce vraiment la finalité de la derniere tradition initiatique de l’occident ? Je ne le crois pas, nous devons cesser de courrir aprés la quantité et éviter d’appliquer des techniques de marketing a l’Art Royal.

  • 9
    xm
    18 août 2013 à 19h05 / Répondre

    La génération Y est ultra matérialiste. A part quelques exceptions, je pense que nous aurons du mal à recruter dans cette tranche d’âge.

    A moins de revoir le marketing.

    Un rite tantrique (sexe), la reprise de pratiques chamaniques (psychotropes) et une pincée d’ésotérisme noir (quitte à en avoir déjà les critiques, si ça devient vrai…)

    Là, il est sûr que nous recruterions des jeunes en pagaille.

    C’est de l’humour cynique mais malheureusement la vérité n’est pas très loin.

  • 8
    maat-ieu
    18 août 2013 à 14h56 / Répondre

    Certes, mais conernant James Anderson, il est toujours bon de resituer le propos dans l’époque du début 18eme.
    En effet, un homme de 25/30 ans serait sans doute déjà considéré comme d’âge mûr.
    Et dans l’absolu il n’y a pas d’âge pour la maturité. Je pense juste que cela doit se faire au cas par cas, dans les usages traditionnels de la maçonnerie. Pas pour suivre un besoin de rajeunissement à marche forcée dans les loges. Un course à l’échalotte avec nos « adversaires » ne nous servirait pas ; ça n’est pas ainsi qu’est notre savoir-faire .

  • 7
    Mario Deraismes
    18 août 2013 à 14h22 / Répondre

    Cher Jiri ainsi que vous tous…
    Chaque fois que nous accueillons un profane, pour le créer Apprenti, nous régénérons l’Ordre: c’est donc cette jeunesse (quelque soit son age biologique)qui fait perdurer les valeurs que nous nous devons de défendre et de protéger. D’autre part, j’ai assisté récemment à une (rare) cérémonie d’adoption de « louveteaux » ou lowtons…ne serait-ce pas une des solutions à propager parmi d’autres, pour contrebalancer cet antimaçonisme qui se développe sur les youtube et autres façe de book? En outre, l’église n’a pas pas attendu internet pour nous dézinguer, l’antimaçonisme date approximativement de la fondation de la FM.
    Enfin il n’y a pas que les religieux pour « retourner » le cerveau de notre « djeuness »: Endemol y contribue pour beaucoup…de quoi aurait-on l’air si nous apprenions que son patron est un frangin???

  • 6
    Christophe
    18 août 2013 à 12h52 / Répondre

     » hommes de bien et loyaux, nés libres et d’âge mûr et discrets » qu’il disait, Anderson. 😉

  • 5
    maat-ieu
    18 août 2013 à 11h56 / Répondre

    Attention, modifier l’image négative et faussée par divers groupuscules extrèmistes est une chose. Faire venir « pleins de jeunes » sur les colonnes en est une autre.

    Pas que je n’accepte pas des gens trop jeunes pour sur les colonnes, au contraire même. MAIS je crois qu’il faut avoir une certaine maturité pour entrer en maçonnerie. L’on m’aurait proposer la chose avant au moins la trentaine (j’ai 37 ans actuellement) je n’aurais pas compris et aurait rejeté la proposition. Et dans le cas contraire, qu’aurais-je pu comprendre alors du rituel et des symboles ? Aurais-je pu faire la part des choses et ne pas prendre les choses bêtement au premier degré (sans mauvais jeu de mot) ?

    Améliorer une image trop ternie est effectivement nécessaire. Mais cela ne doit pas se transformer en vélléïté d’un recrutement ‘jeuniste’, qui serait ridicule dans sa forme et bien éloigné de la démarche maçonnique. Je veux de beaux maillons sur la chaine d’union, pas des gens venus là pour remplir je ne sais quel quota. Toute personne peut-être la bienvenue, mais il faut venir pour de bonnes raisons. Sinon cela n’est qu’un gâchis, tant pour le jeune maçon qui se demanderait ce qu’il fiche là que pour la loge qui n’effectuerait plus correctement son travail initiatique.

    Enfin je crois que nous prendrions le risque d’être taxé d’un prosélytisme que nous sommes censé rejeter ! Le résultat ne serait-il pas alors à l’opposé de la volonté première ?

  • 4
    Hésiode
    18 août 2013 à 11h49 / Répondre

    Article trés intéressant, qui me concerne car j’ai 25 ans et je serai initié d’ici peu de temps.

    C’est vrai que autour de moi dans mes groupes d’amis, lorsque les gens parlent de la FM ils ont souvent une vision fausse et modifiée par bon nombre d’articles, de vidéos, de discours plus ou moins aberrant. A contrario il est vrai que des personnes plus âgées ont aussi ces discours mais certaines contrairement aux plus jeunes savent bien ce qu’est la FM.

    En tout cas ce que je peux dire c’est que la loge qui va m’accueillir est très contente de ma démarche et que j’espère que je pourrai apporter un petit élan de modernité n m’occupant pourquoi pas d’une page web 🙂 Internet est pour moi un moyen de communication formidable pour informer correctement et surtout les plus jeunes qui n’utilise pratiquement que ça.

  • 3
    Le Chien (appelé parfois le Réprouvé)
    18 août 2013 à 10h22 / Répondre

    Tu as entièrement raison Jiri !
    Il n’y a qu’à aller sur leurs forums de discussions pour constater que notre jeunesse se fait retourner le cerveau par divers groupes conspirationnistes (qui cachent en fait les extrêmes : néonazisme ou islamisme et autres déglingués !).
    J’irai même plus loin : accueillons plus de jeunes sur nos colonnes ; cela nous aérerait : certaines loges ressemblent plus à des clubs de 3ème âge qu’à de véritables ateliers initiatiques (et tant pis si je choque !)…

  • 2
    Jiri Pragman
    18 août 2013 à 10h00 / Répondre

    Vu les discours antimaçonniques véhiculés par des jeunes dans les réseaux sociaux, je ne suis pas sûr que le problème de l’image de la Franc-Maçonnerie soit à traiter à la légère.

  • 1
    Mario Deraismes
    18 août 2013 à 9h52 / Répondre

    Oui, d’ailleurs il parait que José Gulino a AUSSI écrit à Nabila pour la recruter….et qu’une commission inter-obédientielle se réunirait en secret pour ré-écrire les rituels en style SMS.
    Wesh, mon très cher frère!

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous