La Franc-Maçonnerie est-elle une secte ?

Publié par Jiri Pragman
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
lundi 7 août 2006
Étiquettes :
  • 1
    Valerie Hiers
    20 juillet 2007 à 16:10 / Répondre

    Je ne parle pas de francmaçonnerie dans ce message mais d’une organisation qui est anti-tout-ce-qui-sort-des sentiers-battus: le CIAOSN.

    Croire que l’on va changer le monde en contrôlant tous les mouvements religieux et philosophiques qui surgissent en ces temps troublés est illusoire.

    Vous est t-il arrivé d’essayer vraiment de comprendre la raison pour laquelle certains individus sont coincés dans un état de fixation sur le sujet des sectes ?

    Monsieur De Cordes, ne cesse de prêcher sans discernement contre les mouvements minoritaires depuis 1997. Son activité en tant que président de l' »Observatoir sur les sectes » (CIAOSN) est de distiller des informations prédigérées en se basant sur des facteurs arbitraires de comportements lesquels diraient si oui ou non tel ou tel mouvement doit être considéré comme organisation sectaire nuisible.

    Essayez donc d’appliquer ces critères sur votre propre vie et je suis certain qu’après cela vous n’oserez plus vous « éclater » de peur de sortir des normes et de vous retrouver sous le collimateur des gourous anti-sectes.

    Que se passerait-il si vous disiez à quelqu’un que la vie est belle, exitante, parce que vous avez des projets, quelque chose de nouveau, que vous êtes fauché parce que vous avez tout investi dans la création d’une boutique de produits naturels, que vous avez convaincu un ami de la valeur de votre projet et qu’il est très heureux de faire équipe avec vous et d’investir dans une activité qui lui plait. Occupé par le lancement de votre nouveau business et par vos activités sportives, vous avez un peu moins de temps pour rendre visite à vos parents. Désolé de devoir vous le dire, ceux-ci sont les symptômes de quelqu’un appartenant à une secte. Vous avez fait un gros investissement, vous sortez des sentiers battus des activités dites traditionnelles, vous vous livrez à des pratiques illégales (qui sait? quelqu’un pourrait aller mieux en se nourrissant plus sainement – c’est illégal si vous n’êtes pas médecin).

    Et comme tous ses prétendus dangers sectaires sont supposés être « cachés » alors, les Henri de Cordes, les André Frédéric, les Luc Willems et autres bigots ne trouvent rien de mieux à faire que de crier sur les toits « Danger! aux sectes! »

    Il semble qu’il n’y ait que le gouvernement et quelques personnes non-averties qui les écoutent. Faut-il en rire?

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous