La lettre de Vital Durocher à Luc Delière

Publié par Jiri Pragman
Dans Divers

Cher Luc, mon Frère en le Christ-Roi,

Mon coeur est envahi d’une grande joie à la lecture de votre émouvant mais édifiant récit, qui est d’évidence le fruit d’un esprit pleinement équilibré sur le plan psychologique et tout à fait en maîtrise de toutes ses facultés, dont celle de l’intelligence est, à vous lire, la plus éclatante.

Je me réjouis, car votre âme est désormais sauvée des flammes éternelles de l’Enfer auxquelles vous destinait votre ancienne appartenance à la secte diabolique des francs-maçons. Ceux-ci, c’est connu, n’ont d’autre but que de livrer leur prochain aux tentacules visqueuses et nauséabondes de Satan. En fait, les francs-maçons sont les pourvoyeurs des fournaises de l’Enfer, là où, comme le dit si bien notre Sainte Église, le feu ne s’éteint jamais.

Je me réjouis aussi, car vous voilà maintenant fièrement et dévotement enrôlé dans la Sainte Armée des combattants du Christ-Roi engagés contre les perfides disciples de Satan que sont les francs-maçons.

À force de manoeuvres perfides inspirées directement de leur Grand Maître Universel Satan, cette pestilentielle et démoniaque franc-maçonnerie n’aura apporté au genre humain que malheurs, crimes, horreurs et fléaux tout aussi odieux et effroyables les uns que les autres. Votre témoignage courageux, intelligent et lucide le démontre éloquemment, car toutes les monstruosités que vous avez subies des mains de ces infâmes francs-maçons apportent bel et bien la preuve de l’ampleur et de l’étendue des pouvoirs que Satan procure à cette vile secte maçonnique constituée d’êtres crapuleux et d’une perversité absolue.

Oui, mon cher Frère Luc en le Christ-Roi, QUI est responsable d’avoir répandu cette répugnante idéologie des Droits de l’Homme dans le seul but d’anéantir les droits de Dieu et des Chefs de Son Église ? QUI a soutenu de toutes ses forces l’insensée émancipation des femmes alors que l’Église affirme que leur seule place est au foyer et que leur seule dignité consiste à enfanter et à servir leur époux ? QUI a encouragé cette odieuse et effroyable tolérance religieuse qui banalise la doctrice du Christ-Roi et des Chefs de Son Église à qui il nous faut obéir aveuglément ? QUI a répandu les funestes doctrines de la liberté d’expression et de la liberté de pensée ? QUI, pour discréditer la Sainte Église et son Saint Clergé, a fait amorcer de scandaleux procès contre des prêtres, ces hommes purifiés par le sacerdoce et totalement dédiés au service du Très-Haut, alors que le Christ-Roi avait Lui-même pourtant dit : « Laissez venir à moi les petits enfants » ?

La réponse, mon cher Frère en le Christ-Roi, vous la connaissez : CE SONT LES FRANCS-MAÇONS !!! Oui, ce sont ces ignobles fils de Satan qui ont perverti et corrompu l’humanité par toutes les horreurs et vices ci-dessus nommées, et qui ont réduit en miettes la nécessaire et salutaire domination de l’Église sur la société humaine. Ces fléaux qu’ils ont alimentés, nourris et répandus sont à l’image de ceux-là mêmes que vous avez subis pour avoir eu le courage de tenir tête à leur secte diabolique.
Mais sachez, mon cher Frère Luc en le Christ-Roi, que dans l’Au-delà, le Seigneur vous récompensera de tous Ses bienfaits, et cela en très grande abondance. De toute manière, vous avez déjà goûté votre consolation, car votre foi en le Christ-Roi vous aura éclairé le coeur et l’esprit, en vous faisant vous rendre compte de cette évidence indéniable que c’est pour s’assurer les richesses dans la Vie Éternelle qu’on se dépouille en ce bas-monde. Appauvrissez-vous au bénéfice de l’Église, et ainsi vous serez riche et comblé dès le moment où Saint Pierre vous accueillera à la porte du Paradis Céleste.

Sachez aussi, mon cher Frère en le Christ-Roi, qu’en vous lisant j’ai reconnu en vous un homme digne de la grandeur de certains courageux Français qui, sous l’occupation nazie, firent de si belles et grandes choses pour préserver la pureté de notre Patrie et de sa Foi, et qui, surtout, eurent le grand et noble mérite de dénoncer les disciples de Satan que sont les francs-maçons tout en combattant leur influence maléfique. Par exemple, des hommes et d’authentiques chrétiens de la trempe de Jacques Ploncard d’Assac et de Henry Coston, deux personnages illustres qui ont su beaucoup donner à la France sous l’occupation nazie, qui ont aussi courageusement pourfendu la franc-maçonnerie jusqu’à leur dernier souffle, et qui, de ce fait, ont l’immense mérite d’avoir permis, entre 1940 et 1944, l’élimination d’un bon nombre de ces crapules ignobles qui souillaient de leur présence satanique le sol de la France. Soyez fier, mon cher Frère Luc en le Christ-Roi, d’être entré à votre tour dans la poursuite de l’oeuvre sublime de ces héros du Christ-Roi et dont la foi et la grandeur d’âme ne manqueront pas de vous inspirer dans votre courageuse et sainte dénonciation des sombres desseins de la franc-maçonnerie.

C’est à nous, militants chrétiens embrigadés dans le combat du Christ-Roi, d’empêcher que la secte infâme des francs-maçons de continuer à semer la ruine dans notre chère patrie qui fut baptisée dans le sang des martyrs. Nous vaincrons et étendrons le règne du Christ-Roi sur toute la Terre !!!

Que notre espérance s’inscrive par la devise qu’inscrivait le Souverain Pontife, Sa Sainteté Sixte-Quint, sur l’obélisque qui s’élève devant la basilique de Saint-Pierre, à Rome, à l’emplacement même des jardins de Néron, cet odieux persécuteur des chrétiens et en cela ancêtre des francs-maçons :
« Ecce crux Domini ! Fugite, partes adversae ! Vicit Ecclesia ! » (traduction du latin : « Voici la Croix du Seigneur ! Ennemis du Christ, fuyez ! L’Église vous vaincra ! »

Mes prières ferventes vous sont acquises, afin que vous puissiez toujours mieux combattre cette véritable Porte de l’Enfer qu’est la franc-maçonnerie, et afin aussi que vous continuiez à faire partie de l’armée du Christ-Roi dont les troupes sont rangées en bataille devant l’armée de Satan.

Vital Durocher

samedi 1 septembre 2007
  • 23
    nicolas
    29 juin 2009 à 22:54 / Répondre

    franc macon= satanisme

  • 22
    Saraouina
    12 septembre 2007 à 20:11 / Répondre

    Mon Cher Vital,
    Après quelques d’absence, je viens de découvrir ta réponse.Croustillante. J’en ai ri aux larmes.

  • 21
    Lurker
    7 septembre 2007 à 10:02 / Répondre

    Jiri, mon BAF, ôte-moi d’un doute, c’est un canular monté par un rhéteur surdoué ?

  • 20
    Jacques Cécius
    6 septembre 2007 à 10:11 / Répondre

    C’est la lutte finale
    Groupons nous et demain
    L’antimaçonnerie
    Fera triompher le christianisme romain.

    L’Internationale revue et corrigée par : Mgr Jacouille.
    Cette chanson interprétée trois fois après une sainte confession des péchés, et trois visites dans une église intégriste vaut 2 heures d’indulgence.

  • 19
    Stéphane
    5 septembre 2007 à 16:51 / Répondre

    MTC « Vital »,

    J’ai été visiter ton blog. Je vois qu’un certain « Big Cat » est passé et y a laissé un commentaire démontant avec un panache certain ton pseudo… De deux choses l’une, ou bien cette personne est plus intelligente que la moyenne des gens de son espèce, ou bien tu pousses la plaisanterie encore plus loin en t’attaquant à toi-même. Dans ce cas, prends garde : on peut devenir schizophrène pour moins que ça… A moins que ce ne soit une volonté de saborder ton site ?

    Allez, j’t’aime bien quand même, mon Frère… en Maçonnerie ou dans le Christ-Roi, comme tu veux 🙂

  • 18
    Alain
    5 septembre 2007 à 15:00 / Répondre

    Personnellement cela me fait pas rire, depuis la première fois, mais cela reste un appréciation personnelle.
    Je partage avec Stéphane le gout de la mesure et trouve le blog présenté,comme drole, à la limite du mauvais gout.
    A quand le site néo-nazi, pour rire, avec des tiatribes haineuses envers les juifs et les homosexuels. Cela serait drole non ?
    Quelqu’un doit bien connaitre l’histoire d’un juif homosexuel pour illustrer le propos ? Personnellement je n’en connais pas.

  • 17
    Stéphane
    5 septembre 2007 à 10:52 / Répondre

    On m’a un jour apprit que les blagues les plus courtes étaient les meilleures. Il me semblait aussi que la mesure était vertu maçonnique. Enfin, chacun son truc…

  • 16
    Vital Durocher
    4 septembre 2007 à 20:30 / Répondre

    Monsieur Cécius,

    Le Christ-Roi a dit : « Demandez, et vous recevrez »…

    Me pliant à la demande générale des combattants de l’Armée du Christ-Roi, j’ai décidé de lancer un blogue où ma croisade contre la peste maçonnique pourra être menée avec plus de constance. Que les fils de Satan francs-maçons se le tiennent pour dit: Le Christ-Roi les vaincra !!!

    http://antimaconsdelunivers.blogspot.com/

  • 15
    Jacques Cécius
    4 septembre 2007 à 09:11 / Répondre

    Des pareilles on en redemande !

  • 14
    Rethy
    3 septembre 2007 à 17:27 / Répondre

    Il (le modérateur) n’en a pas laissé passé qu’une, y en a deux. C’est tellement superbe qu’il s’est laissé abuser ou même ce qui est fort probable : Il n’y a vu que du feu (c’est le cas de le dire).
    C’est génial !!!

  • 13
    Louise
    2 septembre 2007 à 04:53 / Répondre

    Le modérateur du journal chrétien a laissé passer une autre réponse de Vital Durocher sur la même page web, cette fois à une certaine Flora qui posait des questions sur les risques qu’il y aurait à fréquenter des francs-maçons et sur les manières de les reconnaître. Faut lire ça, la réponse de Vital Durocher est encore plus drôle que la précédente !

  • 12
    Jean-Patrick
    2 septembre 2007 à 02:10 / Répondre

    C’est exactement ce genre d’absurdité qui ne m’a aucunement découragé, mais encouragé à demander d’être admis en maçonnerie. Si les fous sont dehors, vaut mieux d’être en dedans.

    En fait, en tant qu’avocat, je trouve plus de « satans » et de « lucifers » dans les palais de justice, que j’ai pu en appercevoir en loge! 😉

  • 11
    Eliram
    2 septembre 2007 à 00:58 / Répondre

    La lettre de Luc est géniale… Mais le pauvre, avec tous les tarés qui arpentent la surface du globe, il ne cessera jamais de renouveler l’exercice.

    Maintenant, pour avoir lu ces témoignages en tout genre, je me posai la question suivante : est-ce que ce type est vraiment franc-maçon ? Je connais plusieurs maçons qui se sont mis en sommeil ou on rompu toutes activités maçonniques (avec plus ou moins de bons souvenirs) et ils n’arrivent jamais à cet extrême. En parlant d’extrême, je crains que le type exagère : 5 à 6 ans d’enquêtes (pourquoi pas 12 !). Sans parler de l’histoire où ce brave homme – entrepreneur – aurait perdu toute son activité par le fait de ses anciens frères. Qui a déjà entendu une conversation en loge qui viserait à détruire financièrement un ancien maçon ou un profane ? C’est tout bonnement ridicule…

    Il existe malheureusement des usurpateurs et je crois que ce monsieur en fait partie. (Ou alors quelqu’un a baclé son enquête sur les 5 ou 6 années qui ont abouti à son initiation).

  • 10
    Pierre-Jean
    2 septembre 2007 à 00:00 / Répondre

    Sans vouloir jeter de l’huile sur le feu seulement une semaine après la St Barthélémy, je remarque que ces braves gens qui pourfendent le maçon sataniste sont rarement des lutheriens ou des calvinistes mais la plupart du temps des catholiques ou évangéliques… Esprit critique, où es-tu?

  • 9
    Philippe
    1 septembre 2007 à 20:36 / Répondre

    Il est très probable que ta lettre soit lue et comprise au 1er degré !!!

  • 8
    Christophe
    1 septembre 2007 à 19:48 / Répondre

    Quel talent ! Quelle plume ! Je suis réellement conquis et admiratif par tant de verve tant dans la forme que dans le fond.

    Je doute, cependant, que M. Luc Delière ne saisisse toute la subtile ironie des propos de Vital Durocher.

    Peut être Vital sera-t-il inspiré par ce qu’il va trouver sur le blog de Mme Michelle d’Astier de la Vigerie dont on connait l’opinion tranchée et l’étude « approfondie » sur la franc-maçonnerie ?…
    (Cf. la « conférence » audio sur la franc-maçonnerie et le document PDF sur sa fameuse « étude » du 1er degré. Où l’en apprend que le REAA est le Rite Ecossais Agrée (sic!))

    Quoi qu’il en soit, il est quand même déplorable qu’il existe des personnes qui défendent l’idée d’un complot maçonnique, qui croient, conception typiquement chrétienne, à une quelconque activité satanique et luciférienne des Loges.

    Parfois j’en ris, sincèrement. Mais souvent, j’enrage à entendre ou lire tant d’inepties.

    Et quelque part, je me demande si Internet, devenant une source importante d’informations, n’est pas, dans une certaine mesure, responsable de ces croyances.

    Fraternellement,

    Christophe.

  • 7
    pgr
    1 septembre 2007 à 16:14 / Répondre

    hmmm…..et c’est lui qui parle de santé mentale…:)

  • 6
    Corto
    1 septembre 2007 à 15:54 / Répondre

    Fallait-il réagir à la prose délirante du sieur Delière? A titre personnel je n’en suis pas convaincu. Ce verbatim extravagant issu d’un esprit manifestement troublé ne mérite qu’indifférence et détachement. Que ce Monsieur souhaite s’éloigner de la maçonnerie est son droit le plus strict. Que cet éloignement volontaire soit accompagné de commentaires et d’interprétations aussi bouffonnes qu’irrationnelles ne mérite pas qu’on s’y attarde d’autant que les lecteurs de « Journal Chrétien » ne semblent pas briller par une érudition ni un esprit critique des plus évidents. Il suffit pour s’en convaincre de lire les réactions qu’ont suscité auprès de certains d’entre-eux l’article de Delière.
    La conjuration des imbéciles m’inquiète moins que la perfidie de certains princes de l’Eglise catholique (et autres ultras religieux de tout poil) pour qui la seule revendication de « penser libre » (ce qui ne veut pas dire penser en dehors de la possibilité de Dieu) relève de la débaptisation, de l’excommunion voire de l’inquisition…

  • 5
    Stéphane
    1 septembre 2007 à 14:09 / Répondre

    MTC Vital,

    Tu sembles t’être bien amusé et ce, je l’avoue, avec un talent littéraire certain. Néanmoins, penses-tu vraiment qu’il soit nécessaire de répondre à pareilles couillonnades (je parle ici tant du texte de Delière que de Complot contre le Québec) ? Tu joues les Léo Taxil et nous savons tous, Maçons, que nous payons encore aujourd’hui, plus d’un siècle après, les canulars (escroqueries ?) de ce bouffon. Apporter de l’eau au moulin de ces personnes, même pour rire, me semble être un choix douteux. Mais bon, c’est ton choix et je le respecte.

  • 4
    EmmanuelM
    1 septembre 2007 à 12:54 / Répondre

    Monsieur Vital Durocher vos deux réponses, celle-ci et le « 13e signe » sont absolument superbes, pleines de justesse et d’humour. Merci de m’avoir permis de lire ces deux textes écrits avec intelligence.
    EmmanuelM, pas encore votre frère mais peut être un jour.

  • 3
    STOLKIN
    1 septembre 2007 à 11:21 / Répondre

    Le nom exacte est :
    Ploncard d’AssaC .

  • 2
    Philippe Benhamou
    1 septembre 2007 à 11:03 / Répondre

    C’est super, on dirait presque du Michelle d’Astier de Vigerie !

  • 1
    Jacques Cécius
    1 septembre 2007 à 10:33 / Répondre

    A mourir de rire.
    Par d’autre commentaire.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif