Lens 160219

La montée du populisme est-elle inexorable ?

Publié par Géplu

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
jeudi 24 janvier 2019
  • 3
    Jeantintin
    24 janvier 2019 à 14:17 / Répondre

    Re-bonjour à tous,
    Je ne crois pas que l’ochlocratie règne dans notre pays. Un « filleul » d’André Pierrard, ne peux pas considérer que cette colère qui semble se répandre dans notre pays (et peut être même ailleurs en Europe ou dans le monde) soit le fait « d’une populace », mais bien celle d’un peuple.
    Je fais ce commentaire en dehors de toute polémique politicienne. Je m’avance, car pratiquant la photographie, je suis souvent dans des manifestations ( depuis plusieurs années) pour faire quelques clichés et donc rencontrer ce fameux peuple.
    Afin d’essayer de comprendre ce qui se passe depuis 2 mois et contrairement à ce que l’on entend en général, il me semble que si nous devons chercher une référence ce n’est pas 1789, 1848 ni 1968 mais « 1831 la première révolte des Canuts » (afin de ne pas faire un commentaire trop long, je laisse à ceux que cela intéressent le soin de chercher par eux même).
    en tous cas, merci à Lionel pour sa réponse très intéressante.
    Cordialement à tous.
    Jeantintin

    • 5
      Tanger
      17 février 2019 à 11:33 / Répondre

      Se revendiquer peuple de France quand on est à peine 100 000 personnes c’est faire peu de cas des millions de français qui ne rallient pas ce mouvement.

  • 1
    Jeantintin
    24 janvier 2019 à 10:26 / Répondre

    Bonjour à tous,
    Sujet intéressant, mais comme en fonction de « mon implantation géographique », je ne pourrais pas assister à cette tenue, je vous pose par avance cette question :
    A notre époque, où souvent le vrai sens des mots est parfois oublié, lorsque l’on parle de « populisme » ne faisons nous pas « un contre sens » et que le bon terme à utiliser ne serait pas plutôt « démagogie » ?
    Je vous invite à ré-ouvrir un bon vieux dictionnaire et à consulter la définition de ces deux mots.
    Bonne journée
    Jeantintin

    • 2
      LIONEL MAINE
      24 janvier 2019 à 11:25 / Répondre

      Remarque très pertinente; en effet, en 1971, mon parrain André PIERRARD reçut le « Prix du Roman populiste » pour sa « Fugue flamande ».
      L’adjectif n’avait alors rien de l’acception actuelle.
      Aujourd’hui, un vrai danger pour la démocratie, dans notre beau pays, réside plutôt dans une certaine complaisance pour l’ochlocratie !

      • 4
        réboussié
        24 janvier 2019 à 14:17 / Répondre

        j’adore le processus …le démos renommé okhlos , et le tour est joué , meilleur que celui qui appelle démocratie une ploutocratie oligarchique ..
        le populisme s’oppose aux élites …pour faire court ? actuellement ce sont les « élites » économiques et culturelles et sociales qui ont le pouvoir , résultat des courses ? ?
        Jadis , la parole avait un sens ,dans le vrai « sens » du terme , sans remonter aux origines ….ni refaire une planche sur le sujet ..
        Aujourd’hui , on ne parle pas , on communique , le dia-logue n’est qu’une suite de monologues , la Pub est le dernier (?) avatar de la com , la parole du Dieu Marché …
        il n’y a plus d’élève dans nos écoles , mais des apprenants , des auto apprenants même ….bonjour la transmission , adieu les traditions …
        Et nos élites ?? le PDG de Renault ?? nos élites politiques ? faut pas parler de politique en loge ? pour sur , mais même le GO ne s’abaissera plus j’espère à évoquer ceci , et pourtant ?, des élites , pas des gurus , non de l’intelligence ? j’en rencontre chaque fois que je vais en tenue ..quelle que soit l’obédience …j’en rencontre même sur les barrages …manque juste peut être parfois l’aisance dialectique que l’on apprend chez nous , avec une capacité d’écoute , de respect de l’autre , ce qui permet l’évolution de chacun ..
        L’autre ? le frère , ou la soeur , si différent et si proche , que parfois je me demande s’il n’y a pas plus ou du moins autant de fraternité sur le barrages que dans d’autres lieux de rassemblement ..le raz le bol ? la perte de la fraternité dans la horde ….mais la horde voisine ? pour partager le territoire , ou l’annexer ? voir l’émission hier soir sur Mayotte …ce que j’attend maintenant ? c’est une émission sur les Comores ….import/export ….on exporte des armes et on importe des problèmes ? pas de populisme à mon sens dans une démocratie …..mais c’est bien la tout le noeud du problème …Cause/ conséquence ? CM 2 si mes souvenirs sont exacts ….et en tant qu’instit ? pas facile à faire admettre , pire que l’intrication ……du chat de …..

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous