La photo maçonnique du dimanche 18 octobre 2020

Publié par Géplu

.
C’est Arnaud qui nous a envoyé ces photos :

Amateur de beau tambour j’ai trouvé celui-ci sur internet. J’ai contacté le vendeur, mais il ne sait rien me dire sur l’origine.
L’année 1805 me fait évidemment penser à un tambour de l’armée napoléonienne. Mais sans aucune certitude… Les symboles sont peut-être ceux d’un compagnon menuisier ? Est-ce un tambour d’apparat ?…

De bonnes questions auxquelles souhaitons que quelques lecteurs puissent apporter des réponses Arnaud.  🙂

Si vous aussi près de chez vous ou en voyage vous remarquez un bâtiment un objet ou une décoration maçonnique ou évoquant la franc-maçonnerie, n’hésitez pas à nous en envoyer des photos avec quelques explications.
Ces « témoignages » plaisent beaucoup aux lecteurs du Blog.

 

dimanche 18 octobre 2020
Étiquettes : ,
  • 3
    Michel
    18 octobre 2020 à 12:08 / Répondre

    Bonjour

    L’outil en bas du blason a droite, est un crochet ou cuillère de sculteur , il peut être pour bois, ou pierre tendre.
    Etant donné que 1805 c’est premier empire, je dirais blason de sculpteur pierre.
    Mais je n’ai aucune certitude.

  • 2
    Michel
    18 octobre 2020 à 10:48 / Répondre

    Bonjour

    Personnellement, c’est un blason de métier.Les outils peuvent être de menuisier, ou tailleur de pierre, ou sculpteur (bois,pierre?).
    Outil en bas du blason ,bas a droite, ressemble a un têtu, ou boucharde de tailleur de pierre.Au dessus , cela peut être une scie pour pierre tendre, mais aussi une scie pour le bois.En haut a gauche, ciseau ou gouge, pour pierre ou bois?
    En bas a gauche, je ne connais pas.
    Le monogramme au centre du blason , intéressant mais je ne trouve pas.
    Les branches acacias , autour du blason , sont compagnonnique, soit compagnon du menuisier devoirs de liberté , rite Salomon.
    Ou bien :
    Compagnon tailleur de pierre du devoir Étrangers ,dit les  » Loups ».
    Ci ce tambour ferait parti, du devoir Etranger, cela en ferait une pièce rarissime.

    • 4
      Bandit
      19 octobre 2020 à 03:07 / Répondre

      en bas à gauche ca ressemble à un outil pour faire des trous.

  • 1
    Michel
    18 octobre 2020 à 10:29 / Répondre

    Tous les éléments respectent parfaitement les codes du compagnonage.
    Le compas et équerre entrecroisée, et les initiales entourées par les palmes de laurier.
    Ce sont des outils du bois, mais j’ignore qui fabriquait les tambours à l’époque. (manufacture d’état ?)
    Les outils du cuir ne sont pas présents.
    Pour savoir si c’est un tambour militaire, il faut interroger les historiens de l’époque !

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif