Comme chaque été le Blog Maçonnique Hiram.be prend des vacances

Rendez-vous le lundi 16 août pour la reprise

Et si d'ici là il se passait quelque chose d'important on réveillerait tout de même le blog avec un petit article,
et vous en seriez informé par une newsletter (y êtes-vous bien abonné ?)

Profitez de ces vacances pour visiter les archives du site : 14 160 articles y sont stockés !

La photo maçonnique du dimanche 18 octobre 2020

Publié par Géplu

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 18 octobre 2020
Étiquettes : ,
  • 3
    Michel
    18 octobre 2020 à 12:08 / Répondre

    Bonjour

    L’outil en bas du blason a droite, est un crochet ou cuillère de sculteur , il peut être pour bois, ou pierre tendre.
    Etant donné que 1805 c’est premier empire, je dirais blason de sculpteur pierre.
    Mais je n’ai aucune certitude.

  • 2
    Michel
    18 octobre 2020 à 10:48 / Répondre

    Bonjour

    Personnellement, c’est un blason de métier.Les outils peuvent être de menuisier, ou tailleur de pierre, ou sculpteur (bois,pierre?).
    Outil en bas du blason ,bas a droite, ressemble a un têtu, ou boucharde de tailleur de pierre.Au dessus , cela peut être une scie pour pierre tendre, mais aussi une scie pour le bois.En haut a gauche, ciseau ou gouge, pour pierre ou bois?
    En bas a gauche, je ne connais pas.
    Le monogramme au centre du blason , intéressant mais je ne trouve pas.
    Les branches acacias , autour du blason , sont compagnonnique, soit compagnon du menuisier devoirs de liberté , rite Salomon.
    Ou bien :
    Compagnon tailleur de pierre du devoir Étrangers ,dit les  » Loups ».
    Ci ce tambour ferait parti, du devoir Etranger, cela en ferait une pièce rarissime.

    • 4
      Bandit
      19 octobre 2020 à 03:07 / Répondre

      en bas à gauche ca ressemble à un outil pour faire des trous.

  • 1
    Michel
    18 octobre 2020 à 10:29 / Répondre

    Tous les éléments respectent parfaitement les codes du compagnonage.
    Le compas et équerre entrecroisée, et les initiales entourées par les palmes de laurier.
    Ce sont des outils du bois, mais j’ignore qui fabriquait les tambours à l’époque. (manufacture d’état ?)
    Les outils du cuir ne sont pas présents.
    Pour savoir si c’est un tambour militaire, il faut interroger les historiens de l’époque !

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous