La photo maçonnique du dimanche 26 janvier 2020

Publié par Géplu
Dans Photos

C’est Joël qui nous a envoyé cette photo prise « en se promenant dans Paris ».
Les francs-maçons comprendront l’allusion…  🙂

Si vous aussi près de chez vous ou en voyage vous remarquez un bâtiment un objet ou une décoration maçonnique ou évoquant la franc-maçonnerie, n’hésitez pas à nous en envoyer des photos avec quelques explications.
Ces « témoignages » plaisent beaucoup aux lecteurs du Blog.

dimanche 26 janvier 2020
  • 7
    Patrice Vivet
    27 janvier 2020 à 13:21 / Répondre

    Il existe dans le nord de la Somme un bourg nommé Mailly Maillet dont le blason contient trois maillets. Sous Louis XV, les trois filles du seigneur de Mailly Maillet furent successivement les maîtresses du roi.
    Il semble que le blason soit beaucoup plus ancien que le 18e, mais c’est celui qui a été repris par le bistrot au pied de la cathédrale d’Amiens.
    Merci à tous et à Hiram. Be TCA:.

  • 6
    Philippe Heremans
    27 janvier 2020 à 13:10 / Répondre

    Rigolo. À quand une auberge baptisée (hé hé) ‘Au grand compas’? Je mentionnerais plutôt de mon côté les nombreuses antiennes ‘Au temple du Grand-Orient’ qui existent déjà. Mais ce sont des restaurants chinois…

    Bref, ceci pour m’étonner de ces occupations aussi futiles. Pour être clair, je hais le Clergé; je crois dans la fraternité et m’oppose à toute forme de totalitarisme religieux.

    La religion laïque (excusez le blasphème) en fait partie. Elle est particulièrement insidieuse en ce qu’elle s’oppose vertueusement aux autres, comme le revers des médailles qu’elle combat.

    • 8
      yonnel ghernaouti, YG
      27 janvier 2020 à 13:33 / Répondre

      À Paris, dans le même quartier que celui de « Aux trois maillets », existe « Le Compas », 62, rue Montorgueil 75002 Paris.

    • 9
      yonnel ghernaouti, YG
      27 janvier 2020 à 13:37 / Répondre

      Concernant le blasphème, en France, il est possible d’insulter une religion, ses figures et ses symboles, mais il est en revanche interdit d’insulter les adeptes d’une religion.
      Pour info, il n’y a pas à proprement parler de « droit au blasphème » dans la loi française. La liberté d’expression compte, en France, parmi les libertés fondamentales, puisqu’elle est l’objet des articles 10 et 11 de la Déclaration des droits de 1789 qui laissent au législateur le soin d’en établir les limites. Avec la loi du 21 juillet 1881 sur la liberté de la presse, qui par ailleurs s’applique plus généralement à toute forme d’expression, la IIIème République impose une législation libérale dont les limites, toutes strictement définies, ne constituent que des exceptions justifiées à la règle générale de liberté. La loi de 1881 abolit définitivement le délit de blasphème, même dans sa forme sécularisée d’atteinte à la morale religieuse. Cependant, à ce régime de liberté élargi suit un régime de liberté plus restrictif, notamment à partir de la loi Pleven de 1972 qui amende la loi de 1881 en créant les délits d’injure, de diffamation et de provocation à la haine, à la violence ou à la discrimination en raison de l’appartenance ou de la non-appartenance à une race, une ethnie, une nation ou une religion.
      (Source : http://bit.ly/2RPRULu)

      • 10
        yasfaloth
        27 janvier 2020 à 14:14 / Répondre

        Absolument, quand je discute avec des musulmans français ou vivant en France sur ces histoires de blasphèmes ils me disent que « Allah » est bien au dessus de tout ça, mais que ce sont eux qui se sentent personnellement insultés, dans leur identité et leur histoire par la façon, souvent très méprisante, dont cela est tourné.
        .
        Après, il est sûr que placer son identité ou une partie de celle-ci dans une croyance religieuse ou même spirituelle quelle qu’elle soit est devenu, à quelques exceptions près, extraordinairement « has been » et incompréhensible, voire insupportable aux chantres du matérialisme qu’il soit socialiste ou libéral qui est clairement aujourd’hui l’idéologie en vogue dans notre pays …

  • 5
    Lazare-lag
    27 janvier 2020 à 09:56 / Répondre

    J’observe qu’il y a eu du floutage sur les visages, j’imagine que ce n’est pas Joël qui en est à l’origine, s’il avait voulu protéger tel ou tel il n’aurait pas envoyé la photo à Hiram.be,n est-ce donc Géplu qui en est à l’origine?
    Ma question est pourquoi?
    Je ne connais pas bien les protections juridiques en la matière, droit à l’image, respect de la vie privée, etc, mais nous sommes ici sur la voie publique, peut-être même dans une rue piétonne, et la terrasse est elle même exposée au vu et au su de tous.
    Je crois donc que nous sommes très exactement dans un espace public.
    Et je n’imagine pas un instant que l’on puisse sur ce type de photo arriver à la conclusion qu’être pris en photo devant une telle enseigne puisse vous classer automatiquement comme franc-maçon, ça serait grotesque et simpliste au possible.

  • 4
    yonnel ghernaouti, YG
    27 janvier 2020 à 06:04 / Répondre

    À Villepreux (Yvelines) site protégé dans le prolongement du château de Versailles – certainement un des plus anciens villages du Parisis ; existence constatée en 856, et remontant à l’époque gallo-romaine, l’ancienne auberge, certes, a disparu mais pas le bâtiment datant du XVIIe siècle… http://bit.ly/3aIewpN Cette maison est à l’origine un ensemble de trois maisons dont deux devront être abattues pour vétusté. Dans ces trois maisons médiévales, Vincent de Paul a créé sa deuxième maison de charité du royaume en 1618. En savoir plus quant à sa sauvegarde par des Compagnons http://bit.ly/38GNiOy
    Pour en finir avec les appellations « 3 maillets », en voici une liste non exhaustive :
     Ferme des 3 Maillets – hôtel-restaurant près de Beaugency (Loiret),  Chambre d’hôtes Les Trois Maillets, Monument Historique 4, rue des Trois Maillets – 45000 Orléans,
     Restaurant-Brasserie Les Trois Maillets 46, Place Notre Dame – 80000 Amiens,
     Rue des Trois-Maillets, Bourges 18000, à deux pas de la magnifique Cathédrale Saint-Étienne,
     L’Elevage des Trois Maillets, élevage de chien de compagnie King Charles Spaniel,
     Aux Trois Maillets, Burger, 3 Place d’Armes, 90000 Belfort,
     Et même en disque sous le label en 2002, de Universal Music Division Decca Records France, Aux Trois Maillets – Memphis Slim And Willie Dixon, etc.

  • 3
    JM Servais
    26 janvier 2020 à 10:18 / Répondre

    A Amiens, près de la Cathédrale il existe aussi une taverne portant le nom « aux trois maillets ». Voici plusieurs années en m’y promenant j’avais vu sur la fçade , en relief sur une des pierres blanches trois mailloches, je crois disposées en « bouquet »
    Via le net et le photo, je ne puis rien visualiser. Quelq’un en sait-il plus ?

    https://www.google.com/url?sa=i&rct=j&q=&esrc=s&source=images&cd=&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwiEwYi796DnAhXCaFAKHV4RB8UQjRx6BAgBEAQ&url=http%3A%2F%2Fwww.aperorestodisco.com%2Fbar-amiens-5201-les-3-maillets.html&psig=AOvVaw1binPkYJ6-X2nhDPOcsRnb&ust=1580116052966537

  • 2
    Emmanuel
    26 janvier 2020 à 10:10 / Répondre

    J’ai habité un temps le village de Villepreux autrefois inclus dans le domaine de Versailles dans la perspective du Grand Canal où fut fondé par monsieur De Paul (st Vincent) la congrégation des « Filles de la charité ». Dans ce village mais aujourd’hui disparue une auberge dite « Des Trois Maillets » dont la cuisine était excellente.

  • 1
    yonnel ghernaouti, YG
    26 janvier 2020 à 05:46 / Répondre

    Amusant sur le site https://auxtroismaillets.com/, la façon dont le patron explique l’appellation sa brasserie, un copier-coller du site Bijoux Maçonniques http://bit.ly/2RUhbnw, reprenant celui de Wiki http://bit.ly/38FVZIN (ou le contraire).
    Définition issue de l’indémodable et combien utile l’ouvrage de Jean Chevalier et Alain Gheerbrant, « Dictionnaire des symboles » (Paris, Éd. Robert Laffont, coll. « Bouquins », septembre 1994, 1re éd. 1969 et 1982 pour l’édition revue et augmentée).
    La voici : « Lieu de rencontre depuis 1881. Aux trois maillets
    Selon la symbolique maçonnique : Le Maillet est le symbole de l’intelligence qui agit et persévère. Elle dirige la pensée et anime la méditation de celui qui dans le silence de sa conscience, cherche la vérité. Au cours de tenues maçonniques, trois maîtres possèdent et utilisent un maillet : le vénérable Maître qui préside les travaux avec le premier et le second Surveillants qui l’assistent. »
    Et si le cœur vous en dit et pour aller jusqu’au bout de la nuit, vous pouvez aller guincher rive gauche « Aux Trois Mailletz » (restaurant, piano-bar, cabaret, music live niché dans un caveau médiéval du XIIIe siècle, au coeur du quartier latin) https://www.auxtroismailletz.com/

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif