La photo maçonnique du dimanche 28 août 2022

Publié par Géplu
Dans Divers

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 28 août 2022
  • 3
    tarabaste
    17 septembre 2022 à 00:07 / Répondre

    J’ai également fréquenté cette école et connu Chaumeil, mais c’est son prédécesseur Alexandre Truffy, lui aussi résistant, qui inaugura le bâtiment. Sur le fronton on distingue une carte de France, ainsi que la silhouette d’une tour siège du grand prieuré d’Auvergne de l’ordre de Malte (où furent conservées les bannières turques prises à Lépante) et les armes de Bourganeuf « de sable à trois chevrons ondés d’argent ».
    Ce fronton mérite une réhabilitation.

  • 2
    Luciole
    15 septembre 2022 à 23:46 / Répondre

    Merci pour ton témoignage.

  • 1
    Alain MOUROT
    14 septembre 2022 à 22:46 / Répondre

    C’est avec une très grande émotion que j’ai découvert sur le site Hiram.be la photo maçonnique qui orne le fronton de l’école Martin Nadeau, école que j’ai fréquentée en 1960/1961.
    Mes parents avaient alors élu domicile à Bourganeuf, rue du Billadour. J’avais une douzaine d’années !
    Je me souviens du directeur, Monsieur Chaumeil, un homme remarquable : homme de gauche, résistant durant la guerre de 39/45 passionné, passionnant qui a déterminé ce que je suis devenu : un « prof » pour qui la transmission est un besoin, une nécessité. Je pense souvent à lui.
    Pour ce qui est de la photo, je n’avais pas alors compris ce « décor » de mains s’entrecroisant, décor dont je n’avais gardé qu’un très vague souvenir mais dont la parution sur le site a ressurgi dans ma mémoire ; et que je comprends maintenant d’autant mieux que quelque vingt-cinq ans plus tard je suis rentré au Grand Orient de France… Il ne faut jamais oublié ceux qui nous ont précédés.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous