la platitude des choses…

Publié par François Morel
Dans Humour

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
lundi 8 mars 2021
  • 5
    lazare-lag
    9 mars 2021 à 19:27 / Répondre

    Notre frère Yonnel se demande si un chercheur spécialiste dans l’étude de l’islam et du fait religieux pourrait nous éclairer?
    S’il était toujours de ce monde, il y en a bien un qui aurait pu vraisemblablement apporter un commentaire utile, je pense à notre frère Antoine Sfeir disparu en 2018.
    Antoine Sfeir avait cette particularité d’être féru en tous les orients, qu’il furent moyen, extrême ou grand.
    Car il était maçon, mais son orient maçonnique habituel n’était pas le GODF mais la GLDF où il fut initié en 1997.
    On voit par là que, s’agissant des sphères terrestre et céleste, Antoine Sfeir ne nous dira désormais plus rien puisque de Sfeir terrestre qu’il était, il est désormais devenu Sfeir céleste.
    Et désormais son Orient est éternel.
    Parmi les choses dont on peut être sûr, c’est qu’il n’était pas dénué d’humour, et que sur un tel sujet, il ne s’en serait pas tenu effectivement à la platitude des choses.

  • 4
    Désap .
    9 mars 2021 à 19:22 / Répondre

    Ptolémée obscurantiste ??
    Quant aux Arabes, ils n’ont fait que s’approprier les travaux que les Grecs leur avaient confié de sorte qu’ils échappent aux destructions chrétiennes ; le monothéisme excelle dans l’appropriation.
    On remarquera également la puissance intellectuelle des sourates citées par Yonnel, caractéristique qui n’est pas l’exclusive de l’Islam au sein du même monothéisme.
    La seule évolution scientifique post Antiquité et destructrice de l’obscurantisme religieux, c’est tout d’abord Copernic puis Giordano Bruno, Kepler, Galilée.

  • 3
    Pascale
    9 mars 2021 à 13:36 / Répondre

    Je crois que, comme tout symbolisme, cela demande une interprétation personnelle et des correspondances entre le texte et notre réalité.
    Beaucoup d’humour dans ce dessin car, sans connaissance approfondie plus que ça, il me semble que c’est grâce aux découvertes astronomiques du monde arabo-musulman que nous sommes sortis des obscurantismes ptoléméen, chrétien et autres asservissements de l’ignorance cultivée en occident.

  • 2
    Oscar
    9 mars 2021 à 10:42 / Répondre

    Je ne suis pas bien certain que qui que se soit pourra nous éclairer définitivement là-dessus !

  • 1
    Yonnel Ghernaouti
    8 mars 2021 à 04:32 / Répondre

    Dans le Coran, les versets de la sourate Noé sont « Et c’est Allah qui vous a fait de la terre un tapis. » Ou encore ce verset de la sourate An-Naba (La nouvelle) : «N’avons-Nous pas fait de la terre une couche » (Coran, 78 :6)
    Qu’entend-on dire par là ? Et dans la sourate al-Hidjr : « Et quant à la terre, Nous l’avons étalée et y avons placé des montagnes (immobiles) et y avons fait pousser toute chose harmonieusement proportionnée. » (Coran, 15 :19)
    Cela signifie-t-il que la terre est plate ?
    Un chercheur spécialisé dans l’étude de l’islam et du fait religieux islamique pourrait-il nous éclairer ?

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous