Pro GM Marquis de Northampton
Spencer "Spenny" Douglas David Compton, 7e Marquis de Northampton, Pro GM de la GLUA de 2001 à 2009.

« la reconnaissance » selon le Marquis de Northampton

Publié par Pierre Noël

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mercredi 28 décembre 2022
  • 63
    Remi
    1 janvier 2023 à 11h01 / Répondre

    D’aucuns ne sont pas à une contradiction près. Je ne crois pas en Dieu ! mais chut… j’ai peur de lui.
    On ira tous au paradis, même moi, chantait en 1972 notre Polnareff national. Oui « même moi », qui y crois quand j’en ai besoin, j’irais dans jardin des délices où Dieu mit Adam dès qu’il l’eut créé.

  • 62
    Anubis Rê
    31 décembre 2022 à 19h58 / Répondre

    Bon réveillon Très Cher et Adorable Géplu.
    Bon réveillon à tous.
    On ira tous au Paradis,
    même moi ! 😁

  • 59
    Sterling
    31 décembre 2022 à 18h13 / Répondre

    Vaincre nos passions, soumettre nos volontés et faire de nouveaux progrès dans la Maçonnerie. »

    J’ai entendu que c’était une caractéristique de la FM (?) aurais-je été « enduit d’erreur »

    On est pas rendu !

    Bonne année , qu’elle soit plus douce et plus belle pour vous SS & FF

    • 61
      Brumaire
      31 décembre 2022 à 19h21 / Répondre

      Souhaitons-nous à tous une belle et douce année, l’esprit toujours vif, donc, une bonne santé.
      Au vrai plaisir de vous retrouver tous au gui l’an neuf.
      Fraternelles pensées à notre hôte et à tous

  • 54
    Joab’s
    31 décembre 2022 à 10h05 / Répondre

    Quelque part dans l’échange, Brumaire(si je me souviens bien) nous dit rêver qu’il n’y ait qu’ « une seule obédience ».
    OR CETTE « OBEDIENCE » UNIQUE EXISTE ! … C’est LA FRANC-MACONNERIE.

    Elle le revendique d’ailleurs dans ses rituels tricentenaires : « Les franc-macons sont un seul peuple régi par LES MEMES REGLES » (Instruction 2e deg Em. et RF).

    Donc la réponse est simple au désir invoqué et chaque loge en a le pouvoir : se débarasser de ce qui viole ce principe de base … ls diktats obedentiels. C’est aussi « tailler sa pierre ». (enlever l’inutile, le superflu …).
    On pourrait aussi se rappeller de la devise fondamentale de « soumettre etc, vaincre … , progrès.. » et donc sur ce blog aussi sortir des invectives passionnelles, affect, victimisations hypocrites, allégeances çà des machins … ceci pour progresser par la fraternité (dépasser des antgonismes et nous en enrichir.

  • 52
    Brumaire
    30 décembre 2022 à 18h17 / Répondre

    49- Cher Pierre, merci pour cette traduction qui diffère un peu du texte ci-dessus.
    Certes, la reconnaissance est un acte réciproque entre deux puissances souveraines. Dans l\’obédience que j\’ai quittée après de nombreuses années de présence active, il existait une liste d\’obédiences que nous pouvions fréquenter; cette liste, actualisée chaque année, n\’a jamais été vraiment suivie d\’effets, car les FF et SS qui visitaient, ou étaient visités, savaient à qui ils avaient affaire, les principes maçonniques, les rituels des rites pratiqués étant parfaitement respectés.
    La GLUA se dit \ »l\’aînée des GL\ » et s\’arroge le droit d\’être \ »gardienne de la régularité\ »: avouons que cet axiome, au sens mathématique du terme, est difficilement digérable! Quand elle se réserve le droit de décider qui est régulier, et qui ne l\’est pas, donc susceptible d\’être reconnu, c\’est pénible à entendre.
    Remarque bien, et là, j\’espère que je ne vais pas provoquer un nouveau flot de commentaires supplémentaires, que j\’en aurais autant à dire sur ceux qui se croient gardiens de rites, par là, distribuent des patentes à qui ils veulent, alors que tuileurs, rituels sont sur la place publique depuis des lustres. D\’ailleurs, nos SS qui ont quitté la GLFF pour fonder leur obédience s\’en sont bien passé, personne n\’a hurlé et je n\’ai vu que peu de monde pour les clouer au pilori.
    J\’ai été sans doute un peu fort dans la forme du post1, suscitant ainsi une quarantaine de commentaires, mais ce qui est écrit le reste, et je n\’en renie pas le fond.
    Sur ce, excellente fin d\’année, et souhaits fraternels pour 2023

    • 60
      Pierre Noël
      31 décembre 2022 à 18h25 / Répondre

      52- Chère Brumaire, la GLUA est l’aînée des Grandes loges, c’est un fait (certes la maçonnerie/architecture existait bien avant elle). « S’arroge-t-elle » le droit d’être gardienne de la « régularité » ? Je ne sais pas. Par contre, je sais que certaines autres GL se tournent vers elle et attendent son avis quand elles le croient nécessaire (Depuis près de 40 ans, elle tend à rester muette !). D’autres ne lui accordent plus qu’une attention distraite (celles des USA par exemple et celles d’Amérique du sud surtout qui représentent le vivier le plus important de la fm actuelle, bien plus que la France et les pays limitrophes).
      L’intérêt démesuré que lui accordent encore quelques maçons français, soit agressifs soit obséquieux, finira par s’éteindre avec les combattants. Nous l’aurons connu notre vie maçonnique durant, mais nous serons sans doute les derniers. Great Queen street n’en mourra pas et continuera sa vie douillette, hors du temps (mais tellement agréable) jusqu’à l’extinction des feux que j’espère lointaine, hors de portée des foules glapissantes.

  • 49
    Pierre Noël
    30 décembre 2022 à 15h32 / Répondre

    # A Brumaire :
    En guise de réponse, la traduction du texte de Lord N. que je t’ai envoyé. Mon seul souci est d’éviter les interprétations fautives qui ont déjà suscité tant de contresens et d’incompréhension réciproque. laissons les insulaires être ce qu’ils sont sans les couvrir de condamnation insensée.
    « La reconnaissance est un acte réciproque entre deux puissances souveraines. La régularité n’est pas un droit mais un privilège… En tant que l’ainée des GL (sans que nous l’ayons voulu), il nous incombe d’être le gardien de la régularité. C’est une lourde responsabilité que nous assumons avec sérieux…
    Nous pouvons offrir un guide, un réconfort, un soutien en cas de difficulté et une assistance effective à de nouvelles GL, mais la GLUA ne peut être une espèce de gendarme maçonnique international, arbitre des désaccords entre et au sein GL souveraines. Nous pouvons (et nous le ferons) clarifier (notre position) sur la régularité et la reconnaissance, mais il vous incombe de décider quelles sont vos vues. Nous ne pouvons ni ne voudrions tenter de vous imposer nos vues, et nous ne croyons pas non plus que quelqu’autre organisme s’y essaierait. Toutefois, nous nous réservons le droit de décider qui nous considérons comme régulier et susceptible de reconnaissance de notre part. »

    • 50
      Anubis Rê
      30 décembre 2022 à 16h13 / Répondre

      Les 5 et 6 novembre 2007, la GLUA déclare : « Nous pouvons (et nous le ferons) clarifier (notre position) sur la régularité et la reconnaissance. »
      .
      En 2009, la GLUA met à exécution cette clarification et l’outrepasse en déclarant :
      .
      « La Grande Loge est consciente qu’il existe des corps se déclarant francs-maçons, qui n’adhèrent pas à ces principes, et bien que cette attitude existe, la Grande Loge d’Angleterre refuse absolument d’avoir des relations avec de tels organismes, ou de les considérer comme francs-maçons. »

  • 47
    Brumaire
    30 décembre 2022 à 13h52 / Répondre

    41- Pierre, je suis germanophone, hispanophone et pratiquante d’une langue slave, ainsi que du « patois » de ma région. Cependant, la langue anglaise m’est tout à fait étrangère, et je ne saurais traduire le texte que tu m’as convié à lire…
    Je te demande excuse, comme on disait il y a quelques siècles.

    • 48
      Joab’s
      30 décembre 2022 à 14h37 / Répondre

      Faut que tu nous rejoignes avec Catena ! Je suis un peu largué a francfort. La présidence tourne ! C’était Humanitas

  • 45
    Pierre Noël
    30 décembre 2022 à 11h30 / Répondre

    #40 : Lisez, je vous prie !
    Je m’étonne de la virulence et, disons-le, de la méchanceté aveugle de certains commentaires sur la GLUA, qui évoquent plus la rancune d’un amant éconduit qu’autre chose ! J’ajoute que je ne peux croire que de telles choses s’entendent réellement dans la vie maçonnique, en loge ou en salle humide (l’écran solitaire dans son cabinet est sans doute le lieu privilégié où se librer à de telles extrémités).

    • 46
      Joab’s
      30 décembre 2022 à 11h48 / Répondre

      @pierre :
      Il est cocasse et révélateur que dans ton monde on ne concoit un départ que comme une exclusion…
      Insinuer et calomnier… on t’a connu plus inspiré, Pierre! Pourquoi sombres tu ainsi dans des polémiques hargneuses a la personne ?
      Pour ce qui est de la glua, j’en garde un excellent souvenir et une grande “tendresse “ pour ma loge mais l’age fait peser les déplacements.
      L’analyse franchouillarde du fonctionnement anglais est a côté. D’autres voient en la glnf une mini-glua ce qui est faux aussi! Mentalité très différente.
      Sinon que contestes tu dans le commentaire que tu me reproches ? C’est cela qui importe plus que de commenter le ton quand ce n’est remuer des calomnies proférées par d’autres ,non ?

  • 40
    Joab’s
    29 décembre 2022 à 18h23 / Répondre

    Notre F Pierre Noel s’etonne de la virulence des échanges.
    Ce qui est en effet dommage entre FM mais aussi entre humains.
    Et en effet il y a de quoi s’interroger et ne pas se limiter à « les mauvais c’est les autres » …
    En soi, le sujet de base, d’origine est le fait que des obediences pratiquent et font pratiquer à des loges (qui acceptent de s’y soumettre) des règles particulierement VIOLENTES : rejetant des FM sous des pretextes divers et en tout cas sans rapport avec les règles universelles de la FM. Sur le sujet en particulier de « qui peut entrer en loge ».
    Dans la FM toute simple et precise, cette question est parfaitement réglée. Seuls peuvent entrer en tenu des franc-maçons et la FM expose precisément comment reconnait-on un maçon.
    Ensuite chaque VM peut décider sans avoir à s’en justifier de refuser l’entrée en loge de maçons. (très exceptionnel) Donc, en effet personne ne peut exiger l’entrée en tenue (y compris les officiers d’obedience) … Seuls les rituels prevoient le cas des CRC … Par exemple une question de tenue vestimentaire, d’ébriété …
    C’est donc clair et simple à appliquer. ET nullement agressif.
    ALors d’où vient le problème ? de règles supplémentaires apportées par ce qu’on appelle « obédience » (terme significatif).
    ET là commence l’agressivité instaurant des FM infréquentables (comme maçons) voire insultés de « sauvages », parjures.
    Alors, bien sûr lorsque cela est possible comme sur ce blog, ceux qui sont ainsi insultés reagissent, non contre leurs FF mais contre les organisations qui appliquent ces diktats.
    ET nous lisons ainsi venant des militants d’obedience, ce que nous voyons là : aucun argument de fond (il est vrai difficiles à trouver) mais de nouvelles insultes et un basculement dans un discours victimaire … Ce seraient eux qui seraient attaqués, qu’on voudrait les priver de liberté d’être sexistes, sectaires. Vaguement ils avancent qu’ils n’empechent pas « les autres » de maçonner comme ils veulent … Pourquoi, ils s’imaginent avoir ce pouvoir ?
    Tout celà est très dommage, mais il suffirait simplement de se comporter en FM, voire en humains profanes respectueux d’autrui et de son opinion et oublier de tenir le discours de propagande obedentielle.
    D’autant plus sur ce blog où justement ces desirs obedentiels sont strictement sans effet, nuls et non avenus. Tous peuvent discuter en FM, simplement et critiquer positivement et negativement ce qu’ils veulent. (en rapport avec le sujet bien sûr) … Commenter les commentateurs est un signe de faiblesse. Ceux qui le pratiquent ainsi le feraient-ils en loge ?
    Donc oui, discutons de la FM. Lors de tenues et travaux, il arrive d’avoir des FF plus ou moins interessés, habitués à d’autres types de travaux … Est-ce un problème ? Je n’ai jamais connu de problèmes de ce type, au contraire.
    Alors pourquoi un FF du GODF ne pourrait-il assister à une tenue GLNF ? que craignent donc les dirigeants de la GLNF ? que leurs adhérents se rendent compte que tout se passe bien, justement ?

  • 35
    Remi
    29 décembre 2022 à 15h03 / Répondre

    A Luciole 30, mon F. à Ma question, c’est d’abord ta réponse qui m’intéresse et qui m’enrichit. La Tienne en premier et pas celle d’un autre… qui n’a au demeurant, ni urbanité ni ingéniosité ni même finesse dans ses propos et qui s’arroge l’autorité de répondre à ta place … et qui voudrait régenter le monde entier selon son sens personnel du juste. J’entends parfaitement ce que tu me dis. Je me doute de ce que tu peux ressentir, et je compatis. Je respecte, sans réserve aucune, ton point de vue. Toutefois les choses étant ce qu’elles sont et non pas ce qu’elles devraient être ou ce que nous voudrions qu’elles soient, est-il constructif de ramener toujours nos propos sur la GLUA. Bien sûr que non ! tu en conviendras avec moi. Au reste j’apprécie tes commentaires, pleins de bons sens et de sagesse. Contrairement à certains esprits déréglés qui infectent nos échanges… Bien à toi. Sincèrement.

    • 38
      Joab’s
      29 décembre 2022 à 17h48 / Répondre

      Il est particulierement dommage de lire de tels coms, sans le moindre contenu de fond mais bavardant sur les commentateurs, tentant alliance avec les uns et conspuant les autres … dire que l’autre est « déréglé » ou « fou » est du discours classique des sectes.
      Le sujet du moment est sur la GLUA et sur la reconaissance, c’est pourtant un sujet favori à la GLNF, l’argument commercial classique. Pourquoi chercher à le fuir avec un procédé pas très glorieux mais hélas si classique dans des groupes incapables de defendre, arguments à l’appui : l’attaque des commentateurs contrariants.
      Alors, bien sûr, c’est archi-classique mais on peut attendre autre chose de FMs…

      • 42
        Remi
        30 décembre 2022 à 9h05 / Répondre

        Post 38 – Ce propos est tout comme la némésis de Johaben – habité d’un violent désir de vengeance. Ivresse de la démesure provoquée par l’orgueil, par la passion et jugée répréhensible. Mon cher, Joab’s « Que ta soif d’absolu soit suivie d’actions et de paroles enthousiastes. Que tes aspirations soient imprégnées d’amour. Que ta vie signifie : agir ! » Au reste, tu ne jugeras pas afin que ne soit pas toi-même jugé. Frat

      • 43
        Anubis Rê
        30 décembre 2022 à 10h25 / Répondre

        Oh sans blague ??
        Qui juge qui cher REMI ? Qui juge que les Français ne sont pas franc-maçons ?
        Vous n’avez que ce que vous méritez, charité bien ordonnée commençant par soi-même, appliquez-vous vos principes bibliques en priorité : tu ne jugeras pas afin que tu ne soit pas toi-même jugé.

        • 44
          Remi
          30 décembre 2022 à 11h10 / Répondre

          à 43 Anubis Rê- C’était donc toi ? caché sous un autre pseudo. Si j’avais su, je n’aurais pas répondu. Au demeurant, mon cher frère, tu manques d’imagination, tu répètes ce que d’autres écrivent …

        • 53
          Remi
          31 décembre 2022 à 8h08 / Répondre

          à 43 Anubis Rê. Comme suite à mon post 44. Je prends beaucoup de plaisir à échanger avec les SS et les FF sur Hiram be. J’apprécie les commentaires des uns et des autres, même si parfois je ne suis pas d’accord. Mais vois-tu quand on me contrarie, on éveille mon attention et non pas ma colère, alors je m’approche de celui qui me contredit et qui m’instruit. Toutes et Tous ici m’enrichissent et me donnent à réfléchir par leurs propos. Tous sauf un Toi ! que je considère comme un fou. Oui un fou furieux sortit d’une secte dont tu es le gourou, le seul adepte, le seul spectateur et la seule victime. Et pourtant tu es mon frère, alors du fond du cœur, sincèrement, je te souhaite que la santé immortelle descende du ciel pour avoir soin de tous tes jours en 2023.

        • 55
          Anubis Rê
          31 décembre 2022 à 11h57 / Répondre

          53 – hihihi, ce commentaire me fait penser à cette scène, véritable, qui se passe pendant la guerre.
          Picasso reçoit dans son atelier Otto Abetz, l’ambassadeur allemand à Paris.
          Il y a une photo du Guernica, l’ambassadeur interroge Picasso : « c’est vous qui avez fait ça ? »
          Picasso répond : « ah non ! C’est vous qui avez fait ça. »

          • 56
            lazare-lag
            31 décembre 2022 à 14h47 / Répondre

            @ Anubis (55):
            Très bonne l’anecdote entre Picasso et Otto Abetz autour de Guernica.
            Mais ôte-moi (et pas Otto-moi) d’un doute: ne dit-on pas que Otto Abetz à été franc-maçon? Dame Wikipedia dit que oui, et suggère même à la GLDF.

          • 58
            Anubis Rê
            31 décembre 2022 à 17h06 / Répondre

            Mon cher Lazare, vu qu’il rejoint le NSDAP en 31´, vu que les nazis étaient viscéralement anti-maçons et considéraient les idées de gauche à éradiquer, vu que la GLDF de l’époque était très à gauche limite anarchiste, j’ai un gros doute.
            Mais n’étant pas de la GL je n’en sais rien, peut-être Luciole pourrait nous en dire plus.
            3B. Bon réveillon.

    • 51
      Luciole
      30 décembre 2022 à 17h53 / Répondre

      à REMI 35
      Ton observation serait tout à fait définitive et je n’ai pas de conflit avec la Glua sauf qu’elle veut et régente les grandes loges qui lui sont postérieures.(A.Bernheim fait remarquer que dans les premiers temps les GL d’Ecosse et d’Irlande, qui lui sont antérieures,ne reconnaissaient pas la GL de Londres ou d’Angleterre.).
      Partant,que sur son sol elle reconnaisse qui elle veut est parfaitement normal mais interdire à une GL étrangère de recevoir qui elle veut sur un territoire qui n’est pas anglais, sous peine de rupture générale est à mon sens abusif.
      Je ne me mêle pas de qui est reçu dans la maison voisine de la mienne,ses occupants ne venant pas chez moi.
      Bon,parlons en effet d’autre chose.Serait il indiscret de te demander si tu es de Paris- Ile de France?
      Bonne St Sylvestre et heureuse année 2023.
      Bien F à toi.

      • 57
        Remi
        31 décembre 2022 à 16h56 / Répondre

        A LUCIOLE 51. Mon cher Luciole, non je ne suis pas de Paris – Ile de France, mais de la région PACA. Cela dit, j’ai trouvé le petit livre de Alain Bernheim « Régularité Maçonnique » très intéressant. Des choses que non seulement je n’avais jamais entendues, mais que je ne soupçonnais même pas. Bonne St Sylvestre et heureuse année 2023 à toi aussi et à tous ceux qui te sont chers. Prends soin de toi.

  • 29
    Joab’s
    29 décembre 2022 à 12h39 / Répondre

    Brumaire pose de vraies questions et manifetsement la plupart esquivent la question et donnent la réponse « langue de bois » classique.
    Alors pourquoi tant d’ « obediences » (guillemets exprès) en France et ailleurs ? La réponse est pourtant très simple :
    – Il est très facile de créer une « obedience » , un groupe dissident d’un autre et lui donner les mêmes apparences que celle dont on provient. Il est plus compliqué de faire action commerciale pour recruter et de faire promotion(ne pas s’etonner des termes, l’obedience n’a riende maçonnique, c’est un acteur de type commercial ou associatif). Et bien plus compliqué de fusionner (j’en sais quelque chose !).
    – Ca répond à un besoin humain classique de differentiation,mise en evidence, orgueil, dépit mais aussi de liberation de contraintes percues nuisibles et de desir gégaire. Parfois une volonté de promouvoir un style … Donc « il y a un marché  » !
    – Les obediences ofrrent des capacités de pouvoir, apparence de serieux et flattent les tentations sectaires, sexistes, bigottes en designant un autre manière de bigotterie. Elles cultivent aussi l’agressivité, le mépris : Typique prêter de la sauvagerie à des loges bien pasibles qui pratiquent la FM comme ailleurs selon les regles de la FM et elles seules.
    – Les obediences « eparpillent ce qui était uni » (Pour la FM, il faut « réunir ce qui est épars » ) . Telle est la réalité incontestable … Cet article le montre : Comment tenter de se dedouaner de la réalité sectaire : « on veut pas maçonner avec vous » ? Alors bien sûr, sans vergogne les obediences lancent qu’il suffit de se soumettre, tous, à leur diktat .. et hop ! tout est uni, soumis. C’est dire la puérilité !
    – IL y a une complicité inter-obediences . Ce blog en temoigne. Evidemment chacun est prêt à s’attaquer à l’odieuse caricature que represnte la GLNF … mais se trouve vite embarassé en constatant que dans la leur on retrouve certaines de ces déviances : sexisme, sectarisme, omerta …
    Quant au nombre des obediences … qu’est-ce qui est intolerable ? Le passage de 219 à 220 ? et pourquoi pas de 1 à 2 ?
    Rappellons aussi que l’Angleterre a connu la multiplicité obedentielle dès le début (Antients-Moderns) et aujourd’hui de nombreuses loges quittent aussi la GLUA.

  • 26
    Pierre Noël
    29 décembre 2022 à 11h19 / Répondre

    Northampton écrit : « Nous sommes toujours prêts à donner un avis, une information ou à partager notre longue expérience, mais nous ne pouvons pas et ne cherchons pas à nous mêler des affaires internes d’une Grande Loge souveraine. »
    C’est vrai depuis une cinquantaine d’années, mais ce ne fut pas toujours le cas. En particulier dans les années d’après-guerre (1945-1960), lors de la Convention de Luxembourg (réunion de GL et GO européens dont la Suisse, la France, la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg) et lors des problèmes de la réunification des GL Allemandes (racontés par Bernheim). La GLUA fut plus dirigiste à cette époque (sous l’influence notamment du Grand Secrétaire J. Stubbs). (Lire l’article bien documenté de Christophe De Brouwer sur la conférence de Londres en 1960, sur son site Si Fordieris Invenies).
    NB : On néglige souvent que les principes de 1929 furent promulgués à l’époque du rétablissement des relations entre la fm britannique et les GL d’Allemagne, rompues en 1914. C’est pourtant loin d’être anodin.

    • 28
      Dérégulé
      29 décembre 2022 à 12h38 / Répondre

      bonjour
      il existe deux points qui fondamentalement « distinguent » la Franc Maçonnerie « régulière donc reconnue des obédience qui fondent leur régularité sur l’authenticité plutôt que dur le bleu des Windsor.
      La première réside dans l’obligation de la croyance en Dieu,( pourquoi pas) , dans sa volonté révélée, qui renvoie aux religions essentiellement chrétiennes. très largement affaiblies en Europe avec la perte de la pratique religieuse et des vocations, ainsi que par de terribles scandales.
      Félicitons donc les « réguliers » de leur ténacité sur le sujet, A moins bien sûr, que ne règne là aussi la plus voyante hypocrisie.
      La seconde concerne la reconnaissance , donc la « régularité » de grandes Loges exotiques dirigées depuis des décennies par des grand maîtres par ailleurs dirigeants politique (dictateurs ?) de leur pays.
      les cérémonies organisées pour leurs installations ,toujours spectaculaires font voyager aux frais des Frères des « dignitaires ». Soit.
      Mais cette « régularité » n’interroge-telle personne?

      • 34
        Pierre Noël
        29 décembre 2022 à 14h08 / Répondre

        On ne peut qu’être surpris de l’agressivité constante et dérégulée de certains à l’égard d’obédiences lointaines et (heureusement) indifférentes aux bordées de haine qui leur sont régulièrement (excusez le mot qu’on ne prononce pas !) réservées !

        • 39
          Joab’s
          29 décembre 2022 à 17h51 / Répondre

          « bordées de haine » ? Rien que çà ? Et le procédé de rejet des autres FM, çà va ? Traiter de sauvagerie, çà va ? Insulter, calomnier ceux qui ont quitté , çà va ?

    • 32
      Ergief
      29 décembre 2022 à 13h07 / Répondre

      C’est un fait que lors de la déclaration de Bâle il y a 10 ans et de la création de feue la Confédération maconnique de France, la GLUA s’est soigneusement tenue (officiellement) à l’écart en précisant que la situation de la Maçonnerie en France n’était  » pas ouverte ».

      • 37
        Pierre Noël
        29 décembre 2022 à 16h30 / Répondre

        Finalement, je ne peux me résoudre à croire que les membres de notre aimable société tiennent dans « la vraie vie », en loge ou dans les parvis, les propos désobligeants, méprisants, voire haineux, tels qu’on en lit parfois dans ce colonnes ! Je n’ai jamais rien entendu de semblable, que ce soit en Angleterre, en Ecosse, en France ou ailleurs, pas plus que je n’ai vu de maçon exiger l’entrée d’une loge où il n’était pas le bienvenu.

  • 22
    Remi
    29 décembre 2022 à 8h58 / Répondre

    A luciole 21 – Pourquoi se chagriner pour si peu de choses ? ça fait quoi ou ça donne quoi de plus d’être reconnu par la GLUA ? Une distinction honorifique pour se dire « j’en suis » dans un coute gloire ? Et après … l’important n’est-il pas se sentir bien dans sa loge, content et satisfait ? d’en tirer profit et joie – des bonheurs immenses avec les « Sujets », SS ou FF, qui décorent les colonnes et capables de donner à notre esprit une nourriture solide. Qu’importe la structure administrative – l’objet – que l’on appelle obédience « obéissance » à laquelle on appartient, car ce n’est pas elle qui contribue directement à tout cela … si ce n’est pour certains l’ivresse d’une vaine gloire… Et là on est hors de la voie. Car : « Si tu tiens aux distinctions humaines, sors. Nous n’en connaissons point. » Alors, éclaire-moi s’il te plait, mon cher frère, selon toi, ça enlève quoi à l’humain de n’être pas reconnu par la GLUA ? Bien fraternellement.

    • 24
      Sterling
      29 décembre 2022 à 9h49 / Répondre

      @ REMI et +
      J’ai quitté la GLNF il y a 10 ans , ailleurs depuis 10 ans …
      Ce qui change ? Principalement la liberté de choix ( visiter, recevoir ect)
      En fait j’ai changé d’obédience mais pas de rite , ma Loge travaille comme la précédente sauf que les visites sont un peu plus variées.
      GLUA = un visa pour visiter dans l’univers A/S ?

      • 31
        Joab’s
        29 décembre 2022 à 12h55 / Répondre

        Tout à fait ! les logesEmulation de notre petite GL (le terme « obedience » est révélateur) travaillent à l’identique de la GLUA, la LNF. Donc oui, nous avons des visiteurs, selon les règles du tuilage maçonnique, qui sont plus ou moins interessés par nos travaux … comme partout.
        Mes années de GLUA m’ont largement montré que l’agressivité style GLNF (et ses dissidences) n’y est pas presente. Lisez l’historien R. Dachez qui a une longue experience aussi . Non la GLUA n’est pas la GLNF . PAr exemple toutes les loges y sont des « privates lodges » … à la difference de la GLNF où les loges n’ont aucune existence associative ni financière … (Tiens les militants-courtisans de la direction GLNF ne nous ont jamais expliqué l’ntérêt de ce dispostif … dissident de la GLUA !)

    • 25
      Anubis Rê
      29 décembre 2022 à 9h52 / Répondre

      Mise au point mon cher REMI, parce qu’il y en assez de lire des pensums du style « l’important n’est-il pas d’être bien dans sa loge ? ».
      Bien évidemment, cher sujet de la GLUA, parce que si cela n’était pas le cas on la quitterait.
      On se moque, en France, de ne pas être reconnu par la GLUA, agissant comme les extrémistes religieux, motivée par la crainte que quelque chose se perde de la Maçonnerie.
      Nous n’avons pas connaissance que le GODF ait fait perdre quoique ce soit à la Maçonnerie, lorsqu’on lit Pierre Mollier on constate plutôt que plus d’une vérité maçonnique a été rétablie, et cela nous change des tirades religieuses GLUAesques qui n’apportent rigoureusement rien à la progression de la réflexion et l’amélioration des mentalités, mais les enkystent dans des considérations inverses aux objectifs premiers de 1723.
      On se moque donc de cette reconnaissance de bazar, il est en revanche absolument intolérable que cette organisation poussiéreuse,vieillissante et engluée dans la religion se permette de déclarer à la face du monde maçonnique que la Franc-maçonnerie française n’est pas franc-maçon.
      C’est bon ? Tu as saisi ou faut-il te faire un dessin symbolique ?
      Serviteur !

      • 27
        Remi
        29 décembre 2022 à 11h49 / Répondre

        @ Anubis Rê post 25 – Pour quelqu’un qui se moque tu fais beaucoup de raffut ! et tu manifestes beaucoup d’agressivité aussi. Comme un cœur blessé qui saigne profondément. Telle est l’image que tu renvoie – une fois de plus – et qui n’est au demeurant certainement pas que symbolique. Aucun enrichissement aux débats. Bien à toi.

        • 33
          Anubis Rê
          29 décembre 2022 à 14h03 / Répondre

          Oui en fait tu ne comprends rien, quoi.
          Plus précisément tu ne veux pas comprendre et tu me prends pour une quiche avec ton cœur blessé qui saigne.
          Comme tous les réguliers vous ne désapprouvez jamais la GLUA, même lorsqu’elle est odieuse avec les franc-maçons français.
          Il fallait que soit démontré en quelle mésestime vous nous considérez.
          Dont acte.

    • 30
      Luciole
      29 décembre 2022 à 12h53 / Répondre

      à REMI 22
      Anubis t’a en partie répondu cher REMI,Par naissance,par vocation,professionnellement,par gout ,je suis internationaliste. Depuis toujours j’ai fréquenté des personnes de religions,d’ethnies,de niveau social,de métiers extrêmement variés.Ma famille a été présente depuis des siècles dans plusieurs pays.
      J’ai fait aussi des études ailleurs qu’en France,j’ai visité avec bonheur des Obédiences françaises qui m’ont toujours reçu avec gentillesse et fraternité,sauf l’exemple que j’ai donné de la Glua de Londres,accident parait il.
      Je souhaiterais aussi pouvoir visiter à l’étranger sans me soucier de quelque reconnaissance que ce soit.
      Tu m’excuseras de trouver l’univers d’une seule loge un peu restreint.C’est une question de gout.J’en ai fondé ou participé à des créations avec joie.Pianiste, je joue différents compositeurs.

      Réponse plus brève à ta question: à l’humain rien,au FM la diversité et l’internationalisme.
      Bien à toi.

  • 15
    Anubis Rê
    28 décembre 2022 à 18h22 / Répondre

    Certains se prennent une énorme baffe et tendent l’autre joue, l’épitomé de la sagesse de nos supposées racines.
    Qualifer ceux qui retournent la baffe de faire des chamailleries de cour de récré, quelle maitrise.
    Cette capacité à se mettre au-dessus du commun m’épate.
    Malgré tout je vais continuer à rendre les baffes, je ne vois aucune raison de me laisser et laisser mes Frères se faire injurier par des bigots titrés et emplumés, c’est contraire à mon éducation et à l’esprit maçonnique qui, sur nombre de points, convergent.

    • 19
      Anubis Rê
      28 décembre 2022 à 19h04 / Répondre

      Évidemment je précise que je n’associe pas le peuple britannique, exemplaire vis à vis de la France il y a peu à l’échelle de l’Histoire, à ce club de complexés égocentriques et prétentieux nommé GLUA.

  • 9
    lazare-lag
    28 décembre 2022 à 14h38 / Répondre

    On ne peut qu’apprécier la louable intention de Pierre Noël à chercher à vouloir être pédagogique derrière « l’épisode »,( pour le dire le plus sobrement possible), de la médaille du GM de la GLNF, mais ce nouvel article n’est-il pas comme une pièce rajoutée dans le bastringue?
    Et nous repartons donc pour un nouveau tour de chamailleries dignes d’une cour de récréation.
    C’est un peu lassant quelque part.
    Surtout entre les Fêtes .
    Ne sommes-nous pas en pleine trêve des Confiseurs?
    Et ne venons-nous pas aussi d’apprendre aujourd’hui même le décès d’un Frère particulièrement remarquable? Une figure, si je puis le dire ainsi. Même s’il s’agit d’un frère d’une autre obédience, avec d’autres convictions, mais également avec quelle envergure.
    Pacifique jusqu’au 02 janvier, cela devrait être possible?
    Bon bout d’an à tout le monde.
    (expression purement provençale, je la tiens de mon épouse, qui l’est également)

    • 12
      Pierre Noël
      28 décembre 2022 à 16h16 / Répondre

      #9 : Ne m’imputez pas, je vous prie, une intention « pédagogique » imaginaire.

      • 13
        lazare-lag
        28 décembre 2022 à 17h04 / Répondre

        @ 11 et Pierre Noël:
        Venir transmettre ici en public, éclairer les uns et les autres sur ce point particulier, partager une information datant de 2007 avec un public qui pourrait ne pas la connaître, et très largement composé de frères et de soeurs, comment appelles-tu cela, MTCF Pierre?
        Que je sache, et jusqu’à plus ample informé, « pédagogique » n’est ni un gros mot, ni une insulte, même pas ironique.
        En tout cas, pas sous ma plume.
        Bien au contraire.

        • 16
          Pierre Noël
          28 décembre 2022 à 18h34 / Répondre

          « Pièce rajoutée dans le bastringue … nouveau tour de chamailleries …. cour de récréation… information de 2007 connue de tous (?) »!
          Commentaire encourageant qui confirme l’inutilité de toute information sur un sujet qui réveille l’hostilité de toujours !

          • 20
            lazare-lag
            28 décembre 2022 à 19h32 / Répondre

            Et c’est bien pour éviter les chamailleries trop fréquentes des commentateurs, – des seuls commentateurs-, lesquels (pas tous heureusement) alimentent la cour de récréation, que je fais référence à la trêve des confiseurs.
            Ce n’est pas toi, qui propose l’article, qui m’inquiète, loin de là, ce sont ceux qui trop rapidement alimentent une polémique, parfois de manière pavlovienne.
            Sur ce, bonne soirée à tous les hommes de bonne volonté.
            Parmi lesquels, souvent des femmes d’ailleurs.

    • 17
      Brumaire
      28 décembre 2022 à 18h44 / Répondre

      9- Certes, Lazare, ça devient lassant, et tu as raison. Mais cette sortie de M. le Marquis, même vieille de 15 ans, m’a vraiment énervée, alors que je ne suis pas facilement « énervable ». Tant de fatuité, de mauvaise foi, de mensonges aussi, m’est insupportable, alors que ce ne devrait pas être le cas pour quelqu’un dans la position maçonnique de M. le Marquis de Northampton, 7° du nom.
      Je vous ai imposé à tous ma mauvaise humeur, veuillez bien m’en excuser, j’aurais bien dû la garder par devers moi. Diantre, de la maîtrise, Brumaire, de la maîtrise!
      Et donc, puisque le Père Noël a rangé sa hotte, et que le 31 décembre arrive bientôt, je vous souhaite à tous de bien finir 2022 et d’encore mieux commencer 2023.

      • 23
        lazare-lag
        29 décembre 2022 à 9h36 / Répondre

        @ Brumaire (17):
        Mais tu n’as nulle nécessité de t’excuser chacun fait comme il l’entend. Mon sentiment était que le précédent article sur la Médaille du GM GLNF avait engendré plus de 90 commentaires et que je crains que nous repartions dans le même sens avec Northampton, 7ème du nom. D’où un peu d’agacement mais pas trop: après tout je suis également à comptabiliser parmi les 92 commentaires sous la dite médaille et présentement je commenté aussi.
        Sans parler du fait que plus ça commente et plus ça se disperse, ça se dilue, ça s’évapore.
        Mais revenons aux fondamentaux : bon bout d’an 2022 et souhaitons nous une année 2023 meilleure que la précédente.

    • 18
      ERGIEF
      28 décembre 2022 à 19h04 / Répondre

      Le Frère en question a été un grand voyageur, passant allègrement du GO à la maçonnerie mainstream, de pays en pays, et allant même se promener du côté SCDF, juridiction liée à la GLDF et donc non-reconnue de la majorité de ses pairs. Ceci n’est pas une critique mais un constat visant à montrer qu’à un certain niveau de reconnaissance individuelle la porosité entre les structures existe.

  • 8
    Pierre Noël
    28 décembre 2022 à 14h05 / Répondre

    La formulation est pourtant claire :  » However, we
    do reserve our right to decide who we regard as being regular ».
    Chaque obédience observe la même règle, absolue, basée sur ses Règlements particuliers (voyez la décision récente du GO à propos du refus de visite d’une soeur). Et c’est son droit strict !

  • 4
    Brumaire
    28 décembre 2022 à 12h29 / Répondre

    2- REMI- je ne peux qu’être en accord avec ce que tu écris! mais il faudrait un jour se poser sérieusement la question de savoir et comprendre la création et l’existence de ces 220 obédiences, sans compter les « loges sauvages ».
    Si tu penses que les querelles existent pour ce qu’on ne comprend pas, ou mal, c’est qu’il faudrait que les arguments soient d’abord de vrais arguments, puis explicités une bonne fois, car, quoi que tu en dises, cela affecte tout le monde, même si notre façon d’être Franc-Maçon, au masculin, au féminin ou en mixité, appliquant et comprenant les rituels des Rites bien connus, en défrise quelques autres.
    Veux-tu bien excuser ce rappel : Brumaire est une S.:

    • 7
      Remi
      28 décembre 2022 à 13h26 / Répondre

      @ Brumaire post 4 – ma TCS, suite à l’intervention du F Géplus, il n’y a en France qu’une petite dizaine d’obédiences que l’on peut qualifier d’importantes. Le reste serait des obédiences dites « sauvages » ou « illégales ». Je tiens le nombre de 220 de source maçonnique écrite… Mais je pense que ci-dessous le F Géplus a raison. Mais ce n’est pas là ou je veux en venir. Ces choses qui selon toi « affecte tout le monde » ne sont que l’aspect exotérique – politique obédientiel – qui ne devait pas nous perturber plus que ça dans notre cheminement intérieur et dans l’équilibre de notre bonheur temporel. Les choses évoluent … mais lentement. La maçonnerie est un peu comme les grands navires il lui faut du temps pour changer de cap et ce n’est pas facile. Ci-après un lien touchant a la Franc-maçonnerie féminité sur le site de la GLUA – Femmes francs-maçonnes (ugle.org.uk) – très fraternellement.

      • 10
        Luciole
        28 décembre 2022 à 15h25 / Répondre

        à REMI 7
        Sur le fond tu as raison mais voyageant en France j’ai eu d’heureuses surprises de rencontres avec des FM
        français qui m’ont invité tant à participer à leurs tenues qu’à rejoindre leurs agapes ou fêtes diverses et ce fut très agréable.

        C’est cette rigidité concernant les tenues et visites que je déplore à la Glua et à sa Glnf.Elle rejoint tout à fait la position du Vatican.Discuter,participer,reconnaitre comme intéressantes ou valables d’autres formes de pratiques? Ciel,quelle horreur,quelle indignité….Alors que, pris isolément, les FM « reconnus » sont exactement les mêmes que nous.

        Cela me peine,tout comme une pratique récente où l’on présente le tronc hospitalier aux visiteurs mais pas celui des propositions.On accepte votre argent mais pas votre éventuelle idée.!Au nom de quoi?

        S’il y avait moins de vizir souhaitant « être Calife à la place du Calife » (de mémoire BD) il y aurait moins d’Obédiences auto-proclamées.

        • 11
          Remi
          28 décembre 2022 à 16h12 / Répondre

          @ Luciole 10 – Je suis de entièrement de concert avec tes propos mon TCF Luciole. Mais nous sommes en France. Et bien que j’aime mon pays avec ses habitants, nous sommes, restés gaulois, latins, révolutionnaires, capricieux, râleurs, souvent gamins, parfois jaloux .. Que sais-je. Malheureusement, nombre de SS et de FF n’échappent à ces gamineries. Mais voilà, qui n’a pas l’esprit de son âge en a tout le malheur. Et ça donne à peu près ce qui EST et que tu expliques avec raison. Spécificité bien de chez nous et unique en son genre. Au reste, plus de 95% des maçons sont reconnus dans le monde. Et pourtant en quoi se différencient-ils des autres ? Bien à toi.

          • 21
            Luciole
            28 décembre 2022 à 20h16 / Répondre

            à REMI 11
            Je n’ai pas une goutte de sang gaulois et cela fait bien longtemps que ces guerriers grands,roux ou blonds ne représentent plus le Français moyen.De façon amusante les Romains de Rome sont nombreux à ressembler aux deux types de l’Histoire,petis,rablés,costauds aux jambes courtes des légionnaires et grands,minces souvent aux yeux clairs de l’aristocratie.
            Ta question cher REMI est de pure forme « En quoi se différencient-il des autres »? Ils sont reconnus comme FM par la Glua. C’est tout.
            Triz

        • 14
          lazare-lag
          28 décembre 2022 à 17h08 / Répondre

          @Luciole (10):
          Mais personne n’est parfait (Iznogoud, en anglais de BD, of course).

      • 36
        Joab’s
        29 décembre 2022 à 16h17 / Répondre

        Ce serait amusant si ce n’était odieux de prêter de la sauvagerie à des maçons, des loges et maintenant des obédiences! Inutile de demander de quelle sauvagerie il s’agirait bien sûr! Le pire est que cette expression est devenue commune, banale!

  • 3
    Anubis Rê
    28 décembre 2022 à 12h20 / Répondre

    Ce morceau de réthorique, à défaut d’architecture, pourrait prêter à sourire s’il n’était d’une hypocrisie tragique, indigne d’un franc-maçon.
    La GLUA porterait ainsi à elle toute seule la responsabilité de la régularité, et ceci à l’insu de son plein gré.
    Très peu après 1877, c’est pourtant d’une initiative unilatérale qu’elle déclara irrégulier le GODF, seule autorité maçonnique française de l’époque, interdit l’accès de ses loges aux Français et interdit à ses membres de participer à des tenues en France.
    C’est d’une même initiative unilatérale qu’elle établit les Basic Principles en 1929, de sorte de distinguer nettement les GGLL qu’elle reconnaît de celles qu’elle juge irrégulières et infréquentables.
    On notera dès à présent que c’est à un parterre de GM de Grandes Loges reconnues que le le Marquis de Northampton adresse ces balivernes, et ledit parterre acquièsce comme d’usage lorsqu’il s’agit des déclarations de la GLUA, en tous cas nous n’avons pas entendu de protestation jusqu’à ce jour.
    Que la GLUA décide de qui est régulier et fréquentable et qui est irrégulier et infréquentable, tout cela appuyé sur des histoires de croyances parfaitement subjectives et du haut d’une autorité autoproclamée et confirmée par les juges et parties que sont ses GGLL affiliées, de cela je pense pouvoir dire que les Français ne peuvent que le déplorer tout en souriant de la maigreur de l’argument.
    Cependant, lorsque la GLUA, que rien n’autorise à se réclamer d’une quelconque vérité maçonnique sauf sa croyance et son égocentrisme, se permet de déclarer en 2009 que la Franc-maçonnerie française ne peut pas être considérée comme franc-maçon, cela démontre, Monsieur le Marquis, tout d’abord que vous ne craignez pas d’être stupéfiants, que l’indignité de la grossièreté ne vous est pas étrangère, que vous méconnaissez la réalité des travaux maçonniques réalisés en France et que pour l’autorité maçonnique à laquelle vous prétendez l’on ne peut que vous plaindre d’être à ce point ignorant, mais plus précisément encore cela montre la fragilité de votre landmark et votre crainte de le voir s’éventer.
    Pour toutes ces raisons les franc-maçons français devraient vous rendre l’exacte pareille, ainsi qu’à tous ceux qui n’ont pas protesté de votre vulgarité à notre égard, vous déclarer indigne des principes maçonniques et refuser d’avoir quelques rapports que ce soient avec vous, profanes ou maçonniques.

  • 2
    Remi
    28 décembre 2022 à 11h51 / Répondre

    @ Brumaire 1 – Mon TCF, Il fut un temps ou la franc-maçonnerie française était unie, mais hélas cela n’a pas duré très longtemps.
    Il y a quelques années elle a tenté à nouveau de réaliser l’union. Ce fût un échec pour des raisons que l’on peut comprendre. Aujourd’hui la France compte 220 obédiences « rivales » malgré quelques traités d’amitiés « hypocrites », chaque obédience – telles les églises d’orient se croient être la meilleure. Et sur les forums certains FF se querellent pour des choses qu’ils ne comprennent pas ou qu’ils comprennent fort mal et qui du reste ne les affectent aucunement. Quel gâchis.

    • 5
      GépluAdministrateur
      28 décembre 2022 à 12h36 / Répondre

      Attention avec ce chiffre de « 220 obédiences » !
      Il y a en France une petite dizaine d’obédiences que l’on peut qualifier d’importantes (fortes d’au moins 5 000 membres) : le GODF, la GLDF, la GLNF, le DH, la GLAMF, la GLFF, la GLMF, et peut-être la GLTSO.
      Il y a ensuite une vingtaine d’autres associations qui malgré des nombres moins importants de membres offrent les garanties de sérieux qui permettent de les reconnaitre comme de vraies obédiences maçonniques. Mais pour beaucoup d’autres se prétendant telles la plus grande prudence s’impose. Les charlatans et les escrocs pullulent…

      • 6
        Remi
        28 décembre 2022 à 12h57 / Répondre

        Ok. Merci mon cher Géplu pour ton commentaire.

  • 1
    Brumaire
    28 décembre 2022 à 9h47 / Répondre

    M. le Marquis de Northampton, 7° du nom, a livré là un monument: il dit les choses tout en ne voulant pas les dire, il passe de la pommade sur une épée flamboyante bien acérée avant l’envoi:
    – « On » a mis sur le dos de la GLUA la charge d’être les gardiens de la régularité! rien que ça, et qui est ce « on »? et en quoi consiste, en vrai cette « régularité » qu’il n’explique à personne?
    – la « reconnaissance par la GLUA » est un plus qui accélère la reconnaissance par les autres GL: pour moi, ce n’est pas un « plus », c’est un moins, puisque, du moment qu' »on « est reconnu par la GLUA, on se coupe de toutes les autres obédiences qui ne sont pas reconnues régulières.
    – J’aime beaucoup la phrase que dit M. le Marquis de Northampton, 7° du nom, qui déclare que la GLUA doit s’assurer que ce qu’elle reconnaît doit être non seulement régulier, mais se trouve « dans un pays stable et libre d’interférences politiques »: on est donc aussi aveugle à la GLUA lorsqu’on voit ce qu’elle a reconnu, ne serait-ce qu’en Afrique?
    – quelle liaison, quelle aide et quel soutien la GLUA a t-elle offert au FF de la GLNF dans la période Stifani, par exemple?
    M. le Marquis de Northampton, 7° du nom, a inventé la « botte de Northampton » dans ce dernier paragraphe:
    « Réjouissons-nous de la diversité des pratiques maçonniques en Europe, mais aussi célébrons-la… tant qu’elle reste dans les limites de la régularité »: en gros, tant que la GLUA est persuadée d’avoir le privilège de la régularité (par rapport à quoi?) et de la reconnaissance (de quoi et par rapport à qui?), elle reste entre soi, et les manants masculins de la « diversité maçonnique » n’ont qu’à croupir ad vitam dans leur diversité, les vilaines n’ayant elles, aucune existence maçonnique…

    • 41
      pierre noel
      29 décembre 2022 à 18h48 / Répondre

      Pour info à Brumaire, le texte d’origine (dont la traduction n’est ni de moi ni de Géplu):
      Recognition is a bi-lateral act between two sovereign powers. It is not, however, a right of regularity, but a privilege. England has been criticised in recent years for not immediately recognising new or re-emerging Grand Lodges, even when they have been regularly formed or revived by Grand Lodges with whom we have long been in amity. The reason for this
      is a simple one. As the oldest Grand Lodge, without seeking to, we have had thrust upon us the mantle of being the guardians of regularity. That is a heavy responsibility which we take seriously.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous