Catherine Kintzler
Catherine Kintzler

Laïcité et intégrisme, par Catherine Kintzler

Publié par Géplu

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
dimanche 26 mars 2017
  • 4
    réboussié
    29 mars 2017 à 10h02 / Répondre

    Très chère Catherine , la France n’a pas de problème …..mais la suite est délicieuse .
    Le Promeneur solitaire doit toujours être lapidé …et la liberté de pensée l’horreur absolue , avec ma mauvaise foi habituelle , j’explique cette dérive de la raison par la peur , l’angoisse du chômage pour cette classe média- politique , qui met la tête sous l’eau pour éviter la pluie
    Prions pour un retour de l’intelligence , de la raison , de la lumière , mais pour se rapprocher du volant du bus , ça va être dur ..et qui va s’assoir sur le siège ? pour ce qui est de la formation , de l’éducation , on n’a pas été très bon ? trop de laxisme , de tolérance ? au détriment du travail ? des allocations pour tous ? des dividendes pour très peu ? trop de préfets hors sol ? de comités théodules ? le cadre sénatorial qui veut ressembler au Vatican ? La Nation est un contrat et sacrifier la vérité afin de ne pas nourrir la Bête , c’est lui faire le cadeau de la vérité ( sa vérité en fait ) dixit une pseudo intellectuel de l’Académie Française .

  • 3
    MG RENAULT
    28 mars 2017 à 18h11 / Répondre

    « la réappropriation du modèle politique laïque et de sa puissance libératrice. »
    Merci pour cette belle réflexion.
    FRATERNITE

  • 2
    Verdon dit Armanjac
    27 mars 2017 à 17h21 / Répondre

    Je dois bien reconnaitre que vous avez raison, globalement, même si votre excellent exposé heurte parfois quelque peu mon idée singulière de tolérance que j’estime devoir être plus souple, au risque évidemment d’incompréhensions et inconvénients divers regrettables, toujours possibles hélas… Rien n’est si simple face à de tels problèmes si délicats et complexes, certainement anciens comme le monde! Cordialement…

  • 1
    Blazing Star
    27 mars 2017 à 9h21 / Répondre

    En résumé si « on en avait » intellectuellement, ce serait moins le « bordel » social.
    On confond tolérance et laisser-faire

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous