L’Arménie et l’Azerbaïdjan

Publié par Géplu
Dans Divers

Un communiqué du Grand Orient de France

Les affrontements du 12 au 17 juillet 2020 à la frontière entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan avaient déjà fait de nombreuses victimes.

Aujourd’hui, le conflit se déplace, opposant les mêmes forces en présence. La Région du Haut-Karabakh, peuplée essentiellement d’Arméniens, est située à la frontière de l’Arménie et de l’Azerbaïdjan dans la région du Caucase. Les bombardements terrestres et l’utilisation de drones font payer un très lourd tribut aux civils. Un cessez-le-feu semble avoir été demandé par les forces en présence.

Ce que demande le Grand Orient de France, c’est l’arrêt définitif des combats pour laisser la place à la négociation et au dialogue, dans le respect du droit international et du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Le groupe de Minsk en charge de la médiation dans ce conflit doit imposer un cessez-le-feu immédiat et les co-Présidents de ce groupe doivent rappeler à tous leurs membres, dont la Turquie, que le dialogue est impératif pour retrouver la paix.

Nous n’avons qu’une passion, celle de la philosophie des Lumières, de la Liberté, de l’Egalité et de la Fraternité entre les peuples. Le Grand Orient de France apporte tout son soutien aux Frères Arméniens et à la population qui souffre. Le Grand Orient de France travaille sans relâche à améliorer les conditions de vie des peuples bafoués, humiliés et combat toute forme de violence, de totalitarisme et d’ingérence qui tendraient à les asservir.

Fait à Paris, le 12 octobre 2020

lundi 12 octobre 2020
  • 5
    Matéo
    13 octobre 2020 à 20:58 / Répondre

    Nous revendiquons l’Honneur et la Justice, il s’agit ici d’un communiqué du GO qui explique sa motivation que je partage naturellement.

    – dans le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan il y a une situation complexe juridique et humaine ; les diplomaties sont à l’oeuvre pour rétablir la paix et à ce jour il est difficile de savoir ; ce qui est sûr c’est que l’interventionnisme turque est unanimement condamné et les morts et les blessés s’accumulent !
    – la référence à la Nouvelle Calédonie est justifiée par les mots mêmes du communiqué « peuple bafoué » : le fait est reconnu par l’ONU : la France est un pays colonialiste par sa présence en Nouvelle Calédonie suite à l’invasion sur l’ordre de Napoléon III en 1853 : c’est un fait ! Et comme chacun sait le colonialisme est un crime !
    – La question pourrait se poser de savoir si aujourd’hui le conseil de l’ordre du GODF est prêt à soutenir le peuple kanak pour les mêmes raisons qu’il soutient les populations arméniennes d’Azerbaïdjan ?

    • 6
      Jean_de_Mazargues
      13 octobre 2020 à 22:08 / Répondre

      Je ne sais pas si le colonialisme est un crime et si tu es au GO, je te suggère simplement d’aller proclamer tes certitudes lors de la prochaine tenue de la RL Roger Leray. Si tu es au GODF tu trouveras aisément ses jours fixes. Si l’épidémie le permet bien sûr.

  • 3
    Jean_de_Mazargues
    13 octobre 2020 à 15:35 / Répondre

    Excellent ! parfait ! le GODF s’occupe de ce qui ne le regarde pas et il se trouve accusé de prendre le parti de l’Arménie (et de qui veux-tu qu’il prenne parti, mon cher Matéo ?). Du coup, ce certain Matéo, dans un raccourci douteux, taxe le GODF de suppôt du colonialisme en raison du rôle de conciliateur que le gouvernement confia jadis à Roger Leray – intuitu personae parce qu’il était un F et que Jean-Marie Djibaou aussi, mais pas de la même obédience – dans l’affaire calédonienne. Rien à voir mais tant pis. Quand l’ignorance fait la courte échelle au sectarisme.
    Ceci illustre bien ma thèse : l’obédience n’a jamais avantage à entrer dans le débat profane par des communiqués. Même en conservant – c’est sa seule unité de pensée – la ligne du haut vers le bas du robinet d’eau tiède, il se trouvera toujours un fâcheux pour juger que le communiqué ne condamne pas assez fortement, oublie la couche d’ozone, aurait pu rejoindre le point Godwin tout de suite et traiter tous les méchants de nazis, etc.
    La franc-maçonnerie en sort invariablement souillée, ridiculisée dans son image. Les non maçons qui lisent par hasard ces communiqués se disent : mais qui sont ces guignols et se détournent de nous comme on évite un flaque dans la rue.

    • 4
      Durruti
      13 octobre 2020 à 20:55 / Répondre

      De qui parlez-vous Monsieur?

  • 2
    MarcosTestos
    13 octobre 2020 à 14:49 / Répondre

    1-Maté
    Es tu déjà allé en Nouvelle Calédonie ? Y-as-tu des parents, de la famille ou des amis qui te permettent ce jugement ?

  • 1
    Matéo
    13 octobre 2020 à 13:13 / Répondre

    Ce communiqué semble prendre position en faveur de l’Arménie : est-on sûr aujourd’hui que l’Arménie serait victime ? De ce qu’on peut lire sur ce conflit, il semble bien qu’il s’agit encore une fois du partage des territoires effectué par les grandes puissances qui ont « sacrifié » des communautés en les maintenant dans un cadre plus ou moins hostile ! Et le piège se referme sur l’inamovibilité des frontières ! L’Arménie n’a-t-elle pas été tentée d’instrumentaliser « l’appel à l’aide » des communautés arméniennes d’Azerbaïdjan ?
    2ème élément de ce communiqué : « Le Grand Orient de France travaille sans relâche à améliorer les conditions de vie des peuples bafoués, humiliés et combat toute forme de violence, de totalitarisme et d’ingérence qui tendraient à les asservir. » Et on pense au peuple Kanak, peuple ancien bafoué par la colonisation française et ….. le profond silence jusque là du GODF alors qu’il y a quelques années de cela nous avions un GM qui n’avait pas hésité à se mettre à dos les loges calédoniennes : il s’appelait Roger Leray !

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif