Le Droit divin

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
vendredi 23 février 2007
  • 7
    Jacques Cécius
    25 février 2007 à 9h27 / Répondre

    Mille excuses. J’ai omis de conseiller le site http://alnr-alice.fr/exoextreme.htlm et liens. Edifiant !

  • 6
    Jacques Cécius
    25 février 2007 à 9h23 / Répondre

    Il est vrai qu’existent des ésotérismes respectables et… gratuits ! Je pense au soufisme, à la Kaballe, etc.
    Je suis conscient de la valeur su symbolisme maçonnique. Je suis d’accord avec le fait qu’il y a trop de planches du type « L’élevage du poisson rouge au Vietnam », ou encore « ‘Les déviances sexuelles des blattes dans la région parisienne ». Certaines loges, mais c’est leur droit, s’occupe avant tout de problèmes de société. D’autres de symbolisme. Que chacun fasse son choix.
    Mais lorsqu’on lit les textes « ésotériques » du F.°. Leadbeater ou du F.°. Ambelain, par ex., on reste la bouche ouverte tel une ablette sortie de l’eau. Gardons les pieds sur terre, et les yeux levés vers le ciel. Mais ne grâce n' »oublions pas que « Le sommeil de la Raison engendre des monstres ». Voyons les rapports de certains ésotéristes avec l’extrême-droite, comme je l’ai déjà indiqué, voire avec des mouvements plus dangereux encore (suivez mon regard). Les idées pro-fascistes de Spencer Lewis, l’antisémitisme de Heindel, le soutient de Papus au tsar Nicolas II, et les conseil donnés de ne pas engager la Russie sur la voie de la démocratie, certaines idées de Steiner, etc. démontrent que l’ésotérisme occidental est souvent politique, et anti-démocratique. Cependant il ne faut pas généraliser, je le concède. Il y a de braves gens dans l’AMORC, l’Antroposophie, la Martinisme, etc. et des maçons affairistes dans des loges où l’on n’évoque que les problèmes de société. Rien n’est simple… Pardon sij’ai heurté certain(e)s maçon(ne)s.

  • 5
    EMEREK
    24 février 2007 à 20h17 / Répondre

    Pour Jacques C.

    L’essentiel est de tenter « d’atteindre le sommet de la colline » .Certains ne choisissent pas la maçonnerie et préfèrent les religions ou ce genre de mouvement qui fournit un enseignement ésotérique.
    Rien n’est parfait

    .L’essentiel est de travailler .Le terme de Zozotérique que notre frère Jacques affectionne me semble réducteur ,tout aussi réducteurs que les
    « bouffeurs de curés » que l’on rencontre même dans les loges.

    Ne sommes nous pas en maçonnerie justement pour dépasser ces jugements hâtifs et à l’emporte pièce ?

    Cultivons la tolérance et acceptons la différence.

    On s’offusque à raison de l’homophobie…Offusquons nous aussi de l’ésotéricophobie qui fleurit dans certaines Loges ou l’on préfère traiter de sujet de société comme la « Sécu » ou « les placement retraites » et où l’on a oublié les fondements même de notre ordre.
    Très peu pour moi….

    N’oublions pas également que ces cherchants qui adhérent à l’AMORC seront peut-être un jour nos frères ou sœurs …J’ai de multiples exemples …

    Très Frat

  • 4
    Spartakus
    24 février 2007 à 17h19 / Répondre

    Les influences de sociétés « étranges » comme l’AMORC doivent être soulignées, surtout dans le cadre politique.

    Toutefois, je crois que l’on ne devrait pas mettre toutes les personnes affiliées à l’AMORC dans le même sac et de jeter ainsi le bébé avec l’eau du bain. Parler des « zozotéristes » c’est assez facile lorsque l’on comprend que l’ensemble du fond maçonnique est du pur zozotérisme (j’en veux pour preuves les cérémonies d’initiation elles-mêmes). L’ésotérisme, en tant que courant philosophique a-typique, n’est pas plus dangereux que l’existence de fraternelles. Des dérives peuvent exister partout, et il nous appartient de regarder nos propres imperfections métalliques avant de stigmatiser les autres.

    Amitiés

    Willy

  • 3
    Jacques Cécius
    24 février 2007 à 11h08 / Répondre

    On ne dénoncera jamais assez les nuisances des organisations zozotériques, qui, non seulement, sont souvent des pompes à fric, mais flirtent avec l’extrême-droite. Les obédiences maçonniques ne devraient pas « fréquenter » ce genre de mouvement qu’est l’AMORC dont le fondateur était un admirateur du « duce » !

  • 2
    fabermother
    23 février 2007 à 18h49 / Répondre

    C’est effectivement curieux comme lapsus. Nos Frères et Soeurs du DH ne devaient pas savoir qu’ils étaient d’origine divine. Quelle promotion !
    LOL

    Apparemment l’auteur de l’article n’est pas très bien informé, d’une part, et a un a priori fortement anti-maçonnique et anti-rosicrucien d’autre part. On commence à en avoir l’habitude, surtout dans le contexte africain difficile.

    Faber

  • 1
    Alain
    23 février 2007 à 15h41 / Répondre

    Voila ce que c’est de frequenter les illumines de l’AMORC et leurs enseignements fourre tout.
    Ce petit article m’a bien fait rire et ne dit on pas que les lapsus sont revelateurs.
    En plus l’Imperator serait homo ? Comme moi…
    Moi je ne comprends plus rien.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous